Philippe Top-Force

Armée belge

Recommended Posts

Les bataillons belges n'alignent actuellement pas 3 compagnies de combat, mais max 2 + 1 compagnie d'instruction. Et les compagnies ont max 3 pelotons de combat et pas de peloton d'appui

Un bataillon médian c'est 750 pax max, donc pour avoir 3 compagnies à 6 pelotons + Compagnie Log-EM et encore un peloton Sniper et un peloton recce, sans compter des unités de base et d'instruction non projetables, c'est impossible

Clairon

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

La coopération entre Français et Belges c'est d'avoir le matériel identique , l'instruction mais aussi l'organisation ; Unités Françaises intégrées à un bataillon Belge et Belges intégrées à un régiment Français. Peut-être que les compagnies Françaises et Belges seront identiques. (Une compagnies en moins côté Belge)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce serait quand même chaud, se "prêter" des soldats et les transférer d'une armée à une autre. 

Il y a 21 heures, mehari a dit :

De nouveau, je trouve le Boxer un peu lourd. Et pour un canon de 105, une version surbaissée ne ferait pas de tort.

Oui, avec sa silhouette actuelle c'est une cible immanquable. C'est le problème de ces véhicules à roues, ce sont vraiment des cibles énormes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Kiriyama said:

Oui, avec sa silhouette actuelle c'est une cible immanquable. C'est le problème de ces véhicules à roues, ce sont vraiment des cibles énormes.

Mais ce n'est pas forcément une fatalité. Un Jaguar par exemple, fait 2.8m de haut. C'est juste 10cm de plus qu'un CV90 et le Jaguar a une RWS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca reste énorme par rapport à un véhicule à chenille. 

Cette problématique revenait déjà avec les MRAP

Est-ce que ces véhicules ne sont pas trop volumineux pour être en première ligne ? Moi je pense plutôt à des chars comme le CV90-120 qui ont des silhouettes basses, et "à l'arrière" des véhicules à roues qui seraient équipés de missiles antiaériens ou de mortiers pour la couverture. 

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites
40 minutes ago, Kiriyama said:

Ca reste énorme par rapport à un véhicule à chenille. 

Cette problématique revenait déjà avec les MRAP

Est-ce que ces véhicules ne sont pas trop volumineux pour être en première ligne ? Moi je pense plutôt à des chars comme le CV90-120 qui ont des silhouettes basses, et "à l'arrière" des véhicules à roues qui seraient équipés de missiles antiaériens ou de mortiers pour la couverture. 

Comme je le disais, un Jaguar fait juste 10cm de plus qu'un CV90, malgré sa RWS. Un Jaguar 8x8 105/120mm ferait probablement la même hauteur. On est donc loin de quelque chose d'extraordinaire et c'est en partie demandé par la demande d'une protection contre les IED.

Après les IFV 8x8 sont effectivement plus haut, à cause de l'emport de personnel, mais ceux-ci ne sont pas des engins de cavalerie.

En ce qui me concerne, je pense que les forces terrestres conventionnelles devraient se diviser en 3 catégories distinctes:

  • Blindées sur véhicules chenillés avec MBT, IFV et SPH 155mm chenillé. Une telle catégorie pourrait être soit lourde, utilisant des IFV type Lynx, ou "légère" utilisant des IFV plus léger type CV90 voire des chars moyens. En pratique, la plupart des pays ne peuvent se permettre d'avoir les deux et auront un mix lourd-léger avec par exemple Leo 2, CV90 et PzH2000.
  • Mécanisée ou médiane sur 8x8 avec un engin de cavalerie (avec de préférence une coque moins haute) équipé avec un 105 ou un 120, des IFV et des SPH 155mm sur camion type CAESAR. Un exemple serait par exemple une configuration Centauro, Freccia et CAESAR.
  • Motorisée ou légère. Ces unités sont des unités d'infanterie dont le transport n'est qu'accessoire dans la mission. Le transport est soit non blindé soit blindé dans des MRAP (Griffon, Bushmaster, Sisu GTP) ou des 4x4 légers (Hawkei, JLTV, Sherpa). On peut y trouver des éléments de cavalerie Jaguar ou 8x8 ainsi que des SPH sur camion en 155mm mais aussi plus légers en 105 ou 122mm. Parmi ces unités, on trouve aussi des unités spécialisées agissant hors de leur zone de confort (para, montagne).

Bien sûr on peut mixer tout ça mais c'est l'idée que j'en ai.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, mehari a dit :

Comme je le disais, un Jaguar fait juste 10cm de plus qu'un CV90, malgré sa RWS. Un Jaguar 8x8 105/120mm ferait probablement la même hauteur. On est donc loin de quelque chose d'extraordinaire et c'est en partie demandé par la demande d'une protection contre les IED.

Après les IFV 8x8 sont effectivement plus haut, à cause de l'emport de personnel, mais ceux-ci ne sont pas des engins de cavalerie.

En ce qui me concerne, je pense que les forces terrestres conventionnelles devraient se diviser en 3 catégories distinctes:

  • Blindées sur véhicules chenillés avec MBT, IFV et SPH 155mm chenillé. Une telle catégorie pourrait être soit lourde, utilisant des IFV type Lynx, ou "légère" utilisant des IFV plus léger type CV90 voire des chars moyens. En pratique, la plupart des pays ne peuvent se permettre d'avoir les deux et auront un mix lourd-léger avec par exemple Leo 2, CV90 et PzH2000.
  • Mécanisée ou médiane sur 8x8 avec un engin de cavalerie (avec de préférence une coque moins haute) équipé avec un 105 ou un 120, des IFV et des SPH 155mm sur camion type CAESAR. Un exemple serait par exemple une configuration Centauro, Freccia et CAESAR.
  • Motorisée ou légère. Ces unités sont des unités d'infanterie dont le transport n'est qu'accessoire dans la mission. Le transport est soit non blindé soit blindé dans des MRAP (Griffon, Bushmaster, Sisu GTP) ou des 4x4 légers (Hawkei, JLTV, Sherpa). On peut y trouver des éléments de cavalerie Jaguar ou 8x8 ainsi que des SPH sur camion en 155mm mais aussi plus légers en 105 ou 122mm. Parmi ces unités, on trouve aussi des unités spécialisées agissant hors de leur zone de confort (para, montagne).

Bien sûr on peut mixer tout ça mais c'est l'idée que j'en ai.

Et ub peu le futur british de prévu de l'infanterie sur warrior  boxer et jltv 3 niveaux 

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Thibault2845 said:

Et ub peu le futur british de prévu de l'infanterie sur warrior  boxer et jltv 3 niveaux 

En partie. Mais leurs boxer seront plutôt une variante lourde de mon "motorisé" avec des Boxers qui ne seront pas armés avec plus que du 12.7mm avec des éléments de cavalerie sur Ajax. Les néerlandais et les allemands ont aussi un segment "motorisé" très lourd sur Boxer et pas de "mécanisé" (en reprenant ma nomenclature).

Sinon, ce que je donne au dessus est plus ou moins ce que les Italiens ont.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/11/2020 à 12:03, Gibbs le Cajun a dit :

 

 

 

Donc qui dit des départs de militaire dit besoin de recruter pour combler les trous. Là on met en avant un recrutement sans test physique, en mettant en avant la situation sanitaire  liée au virus, et que cela ne serait que momentané... Bon je pense que là c'est un peu gros comme explication, les tests physique sont en parti fait à l'extérieur même en gymnase étant à mon avis pas un risque majeur avec le virus vu la taille des gymnases, en faisant garder les distances, un masque dans les phases d'attente le fera très bien. 

Et là où je sent que le discour en réponse à se député montre au contraire que derriere l'excuse de la situation sanitaire il y a peut-être l'idée que cela devienne permanent, en mettant en avant qu'il n'y avait pas que des paras-commandos... Réponse peu satisfaisante vu que bien évidemment il n'y a pas que les paras-commandos et qu'avec l'évolution technologique on aura plus de postes avec des spécialités technique, mais ça n'enlève rien au fait que les tests physique sont aussi là pour voir le niveau des personnes, et donc de pouvoir adapter la manière qui permettra d'amener tous les gens à un niveau ou bien évidemment tout le monde ne sera pas sportif complet pouvant péter des scores , mais au moins obtenir un minimum pour s'entretenir physiquement, cela étant valable aussi pour les spécialistes qui n'iront pas crapahuter sur le terrain, car spécialiste ou administratif. 

Donc comme le dit se député quid lorsque cette supposée période exceptionnelle pour le recrutement sera terminée, que fera t'on des gens recruter sans épreuves physique, pourront-ils rester ou seront-ils licencié car bien en dessous du minimum requis au niveau épreuve de sport ? 

Enfin bref, j'ai put côtoyer des pilotes et des techniciens type gestion d'une tour de contrôle dans l'ALAT, donc des postes très technique, mais qui avait besoin du sport pour restait opérationnel vu se que leur spécialité demandait, car si il n'y a pas de fatigue physique, le stress et des horaires décalés donc un sommeil différent qui peut être très court car même sur une base comme Gao, les gens en soutien vivent au rythme des opérations, même si il peut y avoir une forme de routine il n'en demeure pas moins que l'imprévu restera de mise en opex. Donc le sport en mode entretien pour se défouler était bien utile pour ces spécialistes passant des heures devant leur radar. 

Après il y a aussi des réalités, un chef de section du 3ème RIMa expliquait qu'en Afghanistan, dans sa section les personnels qui n'étaient pas les meilleurs en sport en régiment, et bien dans l'optique du combat ils étaient rustique et endurant, là où en tenue légère pour le sport et sur un moment via les épreuves physique annuelles ils n'étaient pas bon en terme de performance, se qui ne veut pas dire que pour les séances de sport pour s'entretenir physiquement avec la section ils avaient du mal, eux étant des profils ou il y a une capacité d'endurance sur la durée sur le terrain mais pas à l'aise sur une épreuve physique courte lors des tests annuels qui ne rendra pas forcément concret la réalité des capacités d'endurance sur le terrain. 

J'ai vu des mecs super sportif, mais qui sur le terrain avait du mal avec l'endurance dans un contexte ou entre le stress, les conditions climatique ( chaude ou froide)dans la durée étaient pas performant, se qui ne veut pas dire qu'ils étaient mauvais, mais que leur condition de sportif complet n'était pas forcément l'alpha et l'oméga face au réel du terrain. 

Bien évidemment cela ne remet pas en cause le but des épreuves des tests annuelle comme celles des tests physique pour intégrer l'armée. 

Les barèmes des tests physique ( tout comme les tests psychologique) existent et son nécessaire , ils sont là pour permettre une plus large capacité à trouver un large panel de profils et permettre de garder un standard, des critères. Mais cela n'est pas non plus là pour éliminer des profils qui ne seront pas complet en terme de capacité en  performance physique sur les tests annuel, car là on est plus que sur le physique mais dans le système des notations annuelles, ou tout est abordé et noté, et qui permet de voir l'évolution ou la régression dans tout les domaines de la vie de soldat, et qui aura une incidence positive ou négative sur son parcours dans l'institution. Les notations abordent le physique, la discipline, les qualités morales, intellectuelles, la motivation, l'ardeur au travail, la confiance, la capacité à passer au grade supérieur, les capacités en terme de responsabilités car même si on a obtenu l'examen au bout du stage tel que le CME ( Certificat Militaire Élémentaire) et un CTE ( Cerificat Technique Élémentaire via une spécialité), cela ne veut pas dire que l'on passera au grade supérieur plus vite, les notations étant la pour voir si le personnel a évolué positivement et donc apte à commander donc passer au grade supérieur. Bien évidemment plus il y a de croix dans les cases positive, plus cela aidera d'avoir une bonne notation, se qui ne veut pas dire que même si quelqu'un n'évolue pas sur un domaine les autres cases permettent quand même de ne pas pénaliser des profils qui seront très bon dès qu'ils sont dans le cœur du métier dans sa spécialité, même si le type ne fait pas un score au niveaux performance dans les tests physique, se qui ne veut pas dire que le personnel a était en dessous du seuil demandé avant de basculer dans le minimum. 

Donc on est dans une gestion de la ressource qui est affinée sans pour autant que cela nuise, vu qu'avec les projections en opex ou les manœuvres, exercices de combat on aura une concrétisation sur le terrain.

Alors bien évidement on peut avoir parfois des notations ou ça devient personnel pour celui qui note, chef de section et commandant d'unité, avec soit une volonté de descendre le noté, soit une volonté animée par l'option de celui qui est noté d'être dans la catégorie "suce boule" et qui obtient plus facilement des croix dans des bonnes cases. Bien évidemment se genre de pb n'est pas " systémique", ce n'est pas l'arbre qui cache la forêt, mais comme dans toute organisation humaine cela peut arriver, même si ça reste isolé. 

Enfin voilà en gros mon sentiment sur le sujet. 

Je pense que ça devrait intéresser @Tancrède cette situation dans le recrutement de l'armée belge. 

 

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Gibbs le Cajun a dit :

 

 

Pour info, ceux qui ont été incorporé le deuxième semestre de cette année n'ont pas dû passer les tests sportifs.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les nouvelles des opérations de la Composante Terre pour 2021: https://defencebelgium.com/2020/12/12/sahel-pays-baltes-irak-apercu-des-operations-de-la-defense-belge-en-2021/

Tout d'abord, sur le théâtre domestique, l'Opération Vigilant Guardian va toucher à sa fin cette année (enfin). La contribution de la Défense à la lutte contre la COVID-19 est maintenue (prévue en baisse mais pourrait ré-augmenter suivant la situation).

Toujours sur le théâtre domestique (étendu), la Belgique va déployer une compagnie renforcée de 200 hommes (Carabiniers-Grenadiers supportés par le 11e Génie) en Lituanie dans le cadre d'eFP. Le déploiement se fera dans le détachement allemand aux côtés d'un détachement de la 13e Brigade Légère néerlandaise.

Autre opération qui va toucher à sa fin: l'Afghanistan. Les Chasseurs Ardennais y déploieront un contingent pour ce qui devrait être l'une des dernières rotations.

Finalement, pour l'autre gros morceau, au Sahel, la Belgique va maintenir son peloton senseurs fourni par les Chasseurs à Cheval (ISTAR) sur place au sein de la Minusma. Le déploiement de personnel au sein de l'EUTM Mali est maintenu à son niveau actuel.

Au Niger, une centaine d'homme du 2e Commando va prendre la prochaine rotation de l'Opération New Nero aux côtés du Special Forces Group.

 

Le déploiement d'un SGTIA de 250 hommes au sein de Barkhane n'a pas encore été décidé.

Autre nouvelle pour la Composante Terre, la Belgique va acheter 4 drones RQ-20 Puma LE et 2 drones RQ-21 Integrator dans le cadre d'un achat groupé Benelux.

https://defencebelgium.com/2020/12/21/la-defense-complete-sa-panoplie-de-drones-en-cooperation-avec-le-benelux/

Le RQ-20 était déjà en service via location au profit des forces spéciales. Ces achats vont augmenter l'arsenal belge en la matière avec du coup la présence de RQ-11, RQ-20, RQ-21 et à l'avenir MQ-9. Un gros progrès pour un pays qui ne disposait encore récemment que de RQ-5

Edited by mehari
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas qu'on ait de fil luxembourgeois ici mais ça nous concerne aussi donc je mets ce petit morceau de coopération Benelux ici.

En décembre 2019, deux sous-officiers du SEDAL (SErvice de Déminage de l'Armée Luxembourgeoise) décédaient suite à l'explosion d'une bombe de la seconde guerre mondiale, laissant le SEDAL à un effectif réduit à 4 hommes qui empêchait le service de remplir ses missions. Il a alors été décidé par l'armée belge de prêter une équipe de 3 hommes au Luxembourg en attendant que des remplacements puissent être formé. Ce "prêt" sera maintenu au cours de l'année à venir et ce "jusqu’au moment où le Luxembourg pourra à nouveau répondre de manière autonome à ses besoins territoriaux".

La formation des deux nouveau démineurs luxembourgeois se fait d'ailleurs chez nous.

https://defencebelgium.com/2020/12/31/la-belgique-continuera-de-fournir-un-soutien-eod-au-luxembourg-en-2021/

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, B52 a dit :

Artillerie : La Composante « Terre » de la Défense belge veut acquérir des CAESAr

http://www.opex360.com/2021/01/08/artillerie-la-composante-terre-de-la-defense-belge-veut-acquerir-des-caesar/

Bonne nouvelle probable.

Autre piste avancée : louer des Leclerc a la France.

L’achat de pièces d’artilleries serait une excellente nouvelle pour la composante et j’espère qu’elle se réalisera... Pour les Leclercs c’est mort, l’état major a déjà déclaré que la France n’a pas de chars à louer et que la composante n’a ni le budget ni la capacité en effectif de réactiver une brigade de char...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, fjojo032 a dit :

L’achat de pièces d’artilleries serait une excellente nouvelle pour la composante et j’espère qu’elle se réalisera... Pour les Leclercs c’est mort, l’état major a déjà déclaré que la France n’a pas de chars à louer et que la composante n’a ni le budget ni la capacité en effectif de réactiver une brigade de char...

Je pensais comme toi pour les leclerc, mais vu qu'on en a acquis un peu plus de 400 et qu'on ne va en revaloriser que 200, il y a de la marge (car j'imagine qu'on ne gardera pas les 200 autres juste en réserve)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 41 minutes, B52 a dit :

Je pensais comme toi pour les leclerc, mais vu qu'on en a acquis un peu plus de 400 et qu'on ne va en revaloriser que 200, il y a de la marge (car j'imagine qu'on ne gardera pas les 200 autres juste en réserve)

Ce que tu dis n'est pas dénué de sens et est même logique, mais après j'ai lu ceci:

Citation

certains l’ont depuis réintroduit comme les Pays-Bas. Cela fait partie des obligations OTAN. Ce n’est pas le cas de la Belgique et une telle éventualité semble difficile à réaliser malgré une certaine volonté. C’est ce qu’indique Michel Péters, conseiller Défense à la Cellule Stratégique de l’ancien premier ministre Charles Michel. L’idée a été réfléchie lors de l’élaboration de la Vision Stratégique en coopérant soit avec l’Allemagne (Léopard 2) soit avec la France (Leclerc) mais cela n’a pas pu aboutir. « L’Armée de Terre française n’a pas de char Leclerc à louer », a précisé le colonel Manuel Monin, ancien officier responsable du contrat CaMo au sein de la Composante Terre et actuellement auditeur de la 70ème session du Centre des hautes études militaires en France. Aujourd’hui, la réactivation d’une telle capacité demanderait des ressources humaines que n’a pas la Composante Terre.

La triste réalité d’une baisse d’ambition politique ces dernières années qu’il sera difficile de combler aussi facilement.

Tant pour Michel Péters que le colonel Manuel Monin, la Belgique doit désormais s’intéresser au programme MGCS, le projet de char franco-allemand qui doit remplacer le Leclerc et le Léopard 2 à l’horizon 2035. C’est là que se trouve l’avenir tout en étant une opportunité pour l’industrie de défense belge.

 

Edited by fjojo032
  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des Caesar peut-être, mais des Leclerc

Ca me semble assez incroyable quand même... D'où l'argent pour l'achat ou la location sortirait-il ? Sans parler de l'entretien, la formation du personnel, l'infrastructure...

Et j'ose à peine imaginer la réaction publique si l'armée belge retournait au char lourd... Déjà qu'en temps normal ses réactions ne sont pas très intelligentes, mais alors en période de COVID 19, qui a fait baisser le QI moyen de quelques points... 

Quant au MGCS, il faut à peine y penser. Ce char de nouvelle génération sera certainement horriblement coûteux, et si des Leopard 2 ou Leclerc sont déjà inabordables aujourd'hui, imaginez le MGCS dans quelques années alors que les finances belges n'iront pas en s'arrangeant dans les années à venir. 

@fjojo032

Je pense que le bruit d'achat de Caesar n'est pas nouveau, on en avait déjà parlé ici.

Mais là encore, je pense que les réalités budgétaires, politiques et "populaires" empêcheront un tel projet de se concrétiser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Kiriyama a dit :

Des Caesar peut-être, mais des Leclerc

Ca me semble assez incroyable quand même... D'où l'argent pour l'achat ou la location sortirait-il ? Sans parler de l'entretien, la formation du personnel, l'infrastructure...

Et j'ose à peine imaginer la réaction publique si l'armée belge retournait au char lourd... Déjà qu'en temps normal ses réactions ne sont pas très intelligentes, mais alors en période de COVID 19, qui a fait baisser le QI moyen de quelques points... 

Quant au MGCS, il faut à peine y penser. Ce char de nouvelle génération sera certainement horriblement coûteux, et si des Leopard 2 ou Leclerc sont déjà inabordables aujourd'hui, imaginez le MGCS dans quelques années alors que les finances belges n'iront pas en s'arrangeant dans les années à venir. 

@fjojo032

Je pense que le bruit d'achat de Caesar n'est pas nouveau, on en avait déjà parlé ici.

Mais là encore, je pense que les réalités budgétaires, politiques et "populaires" empêcheront un tel projet de se concrétiser.

Et est ce qu'une solution intermédiaire à base de blindés à chenilles moyen tonnage (je pense avec émotion au M8 américain) ne pourrait pas faire l'affaire d'un pays comme la Belgique qui ne fera jamais rien d'une certaine ampleur seule ?

A chenilles pour passer partout.  Moyen tonnage pour avoir un canon décent (120mm BP) et un minimum de blindage.

Dans l'article joint on parle à 30T de léger....

http://www.opex360.com/2019/07/05/char-leger-faveurs-us-army-veut-500-exemplaires-2025/

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, B52 said:

Et est ce qu'une solution intermédiaire à base de blindés à chenilles moyen tonnage (je pense avec émotion au M8 américain) ne pourrait pas faire l'affaire d'un pays comme la Belgique qui ne fera jamais rien d'une certaine ampleur seule ?

A chenilles pour passer partout.  Moyen tonnage pour avoir un canon décent (120mm BP) et un minimum de blindage.

Dans l'article joint on parle à 30T de léger....

http://www.opex360.com/2019/07/05/char-leger-faveurs-us-army-veut-500-exemplaires-2025/

Dans ce cas, on préfèrera probablement prendre un 8×8 et mettre une tourelle dessus. Ne fut-ce que par souci de cohérence.

Le problème est qu'avoir des chars, ce n'est pas quelque chose qui vient tout seul. Des chars, ça veut dire un bataillon blindé mais aussi les moyens logistiques pour les transporter, probablement des bataillons IFV derrière, etc. et une unité moins déployable. On a une unique brigade motorisée qui n'est pas exactement au top de ce qu'elle pourrait être pour l'instant, avec une artillerie déficiente. Commençons par fixer ça, et on reparlera de chars après.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, mehari a dit :

Dans ce cas, on préfèrera probablement prendre un 8×8 et mettre une tourelle dessus. Ne fut-ce que par souci de cohérence.

Le problème est qu'avoir des chars, ce n'est pas quelque chose qui vient tout seul. Des chars, ça veut dire un bataillon blindé mais aussi les moyens logistiques pour les transporter, probablement des bataillons IFV derrière, etc. et une unité moins déployable. On a une unique brigade motorisée qui n'est pas exactement au top de ce qu'elle pourrait être pour l'instant, avec une artillerie déficiente. Commençons par fixer ça, et on reparlera de chars après.

un 8x8 ne passe pas ou va un engin à chenilles.   

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, B52 said:

un 8x8 ne passe pas ou va un engin à chenilles.   

C'est marrant, j'entends exactement l'inverse dès qu'il s'agit du Vextra ou du VBCI.

Mais soit, admettons. L'intérêt de la roue, c'est aussi la vitesse et la capacité à se déplacer sur route sans assistance. Et l'intégralité de nos moyens sont sur roues. Ce qui signifie en pratique que nos moyens à roues seraient plus rapide à se déployer que les éléments qu'ils seraient chargés de suivre... Si on les met sur 8×8, on se retrouve d'un coup avec quelque chose qui a les mêmes capacités de mobilité.

Je ne vois pas la Belgique reprendre du chenillé de si tôt. Et certainement pas du chenillé moyen.

À moins bien sûr de créer une brigade chenillée complète mais c'est encore moins probable.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, mehari a dit :

C'est marrant, j'entends exactement l'inverse dès qu'il s'agit du Vextra ou du VBCI.

Rien ne vaut la chenille en tout terrain, ou même en tout chemin. En ville aussi, le fait de pouvoir tourner sur lui même peut être un atout. Seuls inconvénients : la vitesse maxi inférieure aux solutions à roues, plus de poids, plus de maintenance. 

Va donc avec ton 8x8 sur un terrain bien gras, avec du relief, avec un engin de 30 tonnes en charge.

La ou le Leclerc ou hier l'AMX30 passe, le VBCI ne passe pas toujours. 

Par contre pour faire des raids dans le desert ou la savane, la roue bien étudiée c'est surement mieux adapté.

Edited by B52

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, B52 a dit :

plus de poids,

Dans un ouvrage consacré aux blindés Marc Chassillan expliquait (si mes souvenirs sont précis) que c'était une idée reçue et qu'un engin n'était pas lourd parce qu'il était chenillé mais était chenillé parce qu'il était lourd (nuance !) ... Un Leclerc à roues ne serait pas moins lourd que l'actuel ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, pascal a dit :

Dans un ouvrage consacré aux blindés Marc Chassillan expliquait (si mes souvenirs sont précis) que c'était une idée reçue et qu'un engin n'était pas lourd parce qu'il était chenillé mais était chenillé parce qu'il était lourd (nuance !) ... Un Leclerc à roues ne serait pas moins lourd que l'actuel ...

Oui. Je crois me rappeler que certains connaisseurs des blindés sur ce forum (Serge ?) ont pu également expliquer que l'ensemble du bloc liaison au sol était au final plus lourd sur un véhicule à roues que sur son équivalent à chenilles. Par ailleurs, un des avantages du véhicule à roues est généralement sa meilleure capacité à encaisser les souffles des mines et IED en raison d'une garde au sol supérieure et d'une forme de caisse plus protectrice.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,069
    Total Topics
    1,374,095
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries