Philippe Top-Force

Armée belge

Recommended Posts

Déclaration étonnante de la part du ministre de la défense belge, membre d'un parti indépendantiste et qui n'a par ailleurs jamais eu de projet clair de politique étrangère:

 

Dans le plan stratégique 2030 que je prépare, je prévois une augmentation du budget. Je ne crois pas que nos partenaires européens ou au niveau de l’Otan vont continuer longtemps à accepter la situation actuelle. J’ai des contacts avec les Américains, les Allemands, les Français, avec les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Tout le monde me dit que chacun doit contribuer à l’effort global. Jusqu’à présent, on est parvenu à maintenir un niveau d’engagement opérationnel assez important (Irak, Afghanistan, Mali) mais si on ne réinvestit pas dans la Défense, on ne pourra pas tenir ce niveau.

Vos homologues étrangers sont inquiets ?

Ça pose problème, oui. Le secrétaire adjoint à la Défense américain m’a appelé personnellement pour exprimer son inquiétude. J’ai eu des contacts avec les ambassadeurs aussi. Même chose pour M. Reynders, en tant que ministre des Affaires étrangères.

Quel est l’objectif à long terme ?

Le gouvernement vient de valider le premier chapitre du plan stratégique 2030 (qui doit définir le cadre dans lequel évoluera la Défense durant les quinze prochaines années, NdlR), celui sur l’environnement sécuritaire. On voit qu’il y a des zones de tensions à l’Est, avec la Russie; dans le Sud, avec des conséquences chez nous (notamment les réfugiés, NdlR); mais aussi, à l’avenir, dans le Nord. Avec le réchauffement climatique, les glaces arctiques vont finir par fondre et ouvrir de nouvelles voies de transit. Et puis, il y a les "flux", c’est-à-dire les routes internationales marines ou "cyber".

Et donc, vous dites qu’on est obligé d’augmenter les budgets pour répondre à ces défis ?

A partir de ça, j’ai fait une proposition pour identifier les fonctions stratégiques de la Défense. Dans le passé, il n’y avait pas vraiment d’adéquation entre l’analyse extérieure et la politique ici en Belgique. Ce que je propose, c’est de lier les deux. Et il faudra faire des choix. Dans un conflit dans le Sud, par exemple, on va se focaliser sur la sécurité : être capable d’intervenir pour stabiliser la situation. Mais on ne fera pas tout.

 

 

 

http://www.lalibre.be/actu/belgique/steven-vandeput-negocie-une-prolongation-des-f-16-belges-en-irak-555b70233570fde9b3509d04

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dorfmeister

Déclaration étonnante de la part du ministre de la défense belge, membre d'un parti indépendantiste et qui n'a par ailleurs jamais eu de projet clair de politique étrangère:

 

Comme quoi, on peut parfois être agréablement surpris par certains. Même si il ne faut pas tomber dans l'angélisme pour autant :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme quoi, on peut parfois être agréablement surpris par certains. Même si il ne faut pas tomber dans l'angélisme pour autant :)

 

Exactement, car il dit ailleurs dans l'interview:

 

Ce qui est important pour moi au niveau des opérations à l’international, c’est le respect de trois règles simples. D’abord, pouvons-nous contribuer utilement à l’opération ? Par exemple, il n’y a pas beaucoup de pays européens qui, en Irak, peuvent intervenir avec des F-16. Deux, la mission et ses règles d’engagement sont-elles vraiment claires ? On sait quand on entre, mais on doit aussi savoir quand on peut en sortir. Trois, a-t-on tout fait pour éviter des "body bags" (des tués, NdlR) ? Je n’ai pas peur d’engager des troupes, mais l’analyse des risques doit être claire.

Est-ce que cela veut dire que, dans les missions de combat, la Belgique ne va envoyer que des avions ?

Quand il faut aller vite, ce sont surtout nos F-16 qui peuvent intervenir. Quatre avions peuvent être là dans les vingt-quatre heures. Nous devons continuer à en être capables dans le futur. Doit-on être capables d’envoyer aussi des tanks ? Ce n’est pas pour nous. Tout dépend de l’ennemi et de son équipement, naturellement.

 

(...)

 

Qu’est-ce qu’on ne fera plus ?

Si on veut être les premiers à intervenir dans un conflit, on peut le faire avec nos avions. Pas avec des troupes au sol. En revanche, dans un second temps, on peut contribuer à la stabilisation du pays, notamment par le contact avec la population locale, parce qu’on connaît les langues, parce qu’on peut les aider à reconstruire le pays, les aider à structurer un leadership, etc.

Ce n’est pas de la coopération au développement, ça ?

Non, parce que c’est le moment où le conflit est encore à un niveau trop élevé que pour envoyer les ONG. On n’est pas dans l’humanitaire.

 

On a donc un discours relativement paradoxal:

 

-Un ministre phare d'un parti anti-fédéraliste et qui a fait de la baisse des dépenses publiques un de ses chevaux de bataille essentiel qui annonce qu'il va augmenter le budget de la défense (compétence par essence fédérale)

-Une annonce de l'augmentation du budget mais pour nous expliquer qu'au final (même s'il s'en défend), la Défense sera une sorte d'ONG accompagnée de quelques vigiles un peu costauds pour faire peur aux aborigènes. Où va la hausse de budget, dès lors?

-Il mentionne "des tanks", que l'armée belge... n'a plus. Que signifie cette phrase?

 

 

(Honnêtement, ça sent la préparation de l'achat du F-35 qui devrait vider les caisses et, de fait, réduire le reste de la Défense à une société de sécurité capable d'accompagner des actions de coopération au développement dans des zones un peu troublées.)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

On a donc un discours relativement paradoxal:

 

-Un ministre phare d'un parti anti-fédéraliste et qui a fait de la baisse des dépenses publiques un de ses chevaux de bataille essentiel qui annonce qu'il va augmenter le budget de la défense (compétence par essence fédérale)

-Une annonce de l'augmentation du budget mais pour nous expliquer qu'au final (même s'il s'en défend), la Défense sera une sorte d'ONG accompagnée de quelques vigiles un peu costauds pour faire peur aux aborigènes. Où va la hausse de budget, dès lors?

-Il mentionne "des tanks", que l'armée belge... n'a plus. Que signifie cette phrase?

 

 

(Honnêtement, ça sent la préparation de l'achat du F-35 qui devrait vider les caisses et, de fait, réduire le reste de la Défense à une société de sécurité capable d'accompagner des actions de coopération au développement dans des zones un peu troublées.)

 

Ministre phare d'un parti, ... mouais, avant sa nomination à la défense, c'était un illustre inconnu ou presque. Il n'est d'ailleurs pas connu comme un "flamingant rabique" mais plutôt comme un entrepreneur libéral qui se fout quelque peu des questions communautaires ... Plutôt la preuve qu'il y a en Flandre un fort courant pour changer la donne dans les partis traditionnels, et que ce courant s'est rattaché à la NVA, car cette dernière est vite apparue comme la seule alternative "valable" au triptique séculaire Chrétiens démocrate/Socialistes bon tein/Libéraux frileux pluôt synonymes d'immobilisme ...

 

Pour la mention des Tanks, on a pas affaire à un grand spécialiste technique de la défense, sans compter sans doute la relative méconnaissance des qualifications techniques militaires dans le chef du journaliste interviewer, ou pour qui tout ce qui bouge avec un canon sur une coque métallique est rapidement un tank ....

 

Clairon

Edited by Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Son discours est cohérent.

Il assume simplement que la Belgique n'a pas la capacité de générer une force d'entrée en premier. D'où l'allusion au "pas de tanks".

Envoyer des avions, c'est très facile. Une force moto-mécanisée, c'est une autre paire de manche.

Il est donc lucide à reconnaître que la Belgique n'a pas les moyens de ses dédions en défense. Qu'il faut les rétablir. Mais qu'il ne faut pas chercher à aller sur ce que la Belgique ne peut pas faire.

Il rappelle également qu'il ne peut faire tuer des belges pour des enjeux qui ne les concernent pas.

Edited by Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là, accrochez-vous, ça dépote:

 

Steven Vandeput veut tripler le budget de l'armée

Le ministre N-VA de la Défense veut faire passer le budget de l’armée de 2,1 milliards d’euros en 2019 à 6,3 milliards en 2030. Parmi les investissements futurs (entre 10 et 12 milliards), le F-35 semble en bonne position.

L’armée est en ébullition. Verra-t-elle son budget tripler entre 2019 et 2030 ? Rien n’est fait. Loin de là. Mais c’est l’idée défendue par le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), qui négocie en ce moment un plan stratégique pour l’armée avec ses partenaires du gouvernement.

Selon nos informations, confirmées à plusieurs sources, le texte prévoit que le budget de la Défense atteindra 6,3 milliards d’euros en 2030.

En 2015, il est de 2,45 milliards; et il sera réduit à 2,1 milliards d’ici à 2019 compte tenu des économies structurelles décidées par le gouvernement Michel. Ce triplement du budget se ferait donc de façon progressive sur une grosse dizaine d’années.

L’accord de majorité prévoit que le ministre de la Défense présente un plan stratégique devant définir le visage de l’armée (missions, capacités, budget, etc.) pour les quinze prochaines années. Cela fait des mois que le cabinet Vandeput planche dessus. Un premier chapitre, celui définissant "l’environnement sécuritaire", a été validé le 8 mai dernier par le kern (gouvernement restreint). Mais le nœud du problème, comme toujours, c’est le budget… C’est évidemment lui qui conditionne tout le reste (ambitions, matériel, effectifs, etc.).

 

 
Ce que veut le ministère de la défense

 

Le F-35 est bien parti pour succéder au F-16: L’acquisition de toutes les capacités mentionnées ci-dessous dépend intimement de la négociation en cours sur le plan stratégique de la Défense. Et spécifiquement de son volet budgétaire. Si le ministre Vandeput n’obtient pas les montants espérés, forcément, certains achats passeront à la trappe. En attendant, voici une liste non exhaustive des capacités, essentiellement en matériel, reprises dans le texte actuel.

Une armée de 27 000 hommes , contre près de 32 000 aujourd’hui. Mais il faut savoir que l’armée belge est âgée. Le pic des départs à la pension sera atteint en 2018 et durera quatre ans environ. De telle sorte que pour maintenir 27 000 hommes, il faudra renforcer les engagements.

Maintien de la capacité des chasseurs-bombardiers, y compris la dissuasion nucléaire tactique . Il est question ici du remplacement des F-16. Cinq avions sont en lice : les américains F-35 et F-18, le français Rafale, le suédois Gripen et l’Eurofighter (du consortium du même nom). Les spécialistes s’accordent à dire que la précision concernant la capacité à transporter l’arme nucléaire (il y a des ogives nucléaires américaines à Kleine-Brogel) implique que le choix se portera sur le F-35, un appareil qui a en outre largement les préférences de l’état-major.

Système de défense du territoire par missiles à côté de sites stratégiques comme le quartier général de l’Otan, les institutions européennes, etc.

Ravitaillement en vol . L’idée : acquérir une capacité avec les Pays-Bas permettant de ravitailler (en fuel) les avions en plein vol.

Drones (des avions sans pilote). La note parle à la fois de drones d’observation à haute altitude et de drones armés (de combat) à moyenne altitude.

Hélicoptères de combat (style Apache). Ce serait une première pour la Belgique.

Trois frégates , contre deux actuellement. Le Léopold Ier et le Louise-Marie devront être remplacés à moyen terme. Dont coût estimé : 800 millions d’euros l’unité.

Cinq chasseurs de mines multimodaux.

Des kits de lutte sous-marine pour les hélicoptères NH90.

Suppression de la capacité SAR ("Search and Rescue"), c’est-à-dire le sauvetage en mer effectué actuellement par les hélicoptères Sea King. Cette capacité serait reprise par une firme privée.

Renseignements militaires. La lutte contre la cybersécurité serait centrale. Les renseignements militaires (SGRS) seraient renforcés, notamment par l’acquisition de matériel - des moyens ont d’ores et déjà été débloqués par le gouvernement Michel pour l’engagement de personnel.

GTIA pour "Groupe tactique interarmes". Ce serait une capacité terrestre polyvalente (à l’image du "Battle Group" européen) qui pourrait être mise en place avec les Français.

Système d’artillerie avec guidage par GPS pour le tir de missiles longue portée.

Pérenniser la présence des militaires en rue. Les cabinets Vandeput (Défense) et Jambon (Intérieur, Police) travaillent sur la question. Cela nécessitera de toute façon un dispositif législatif adéquat. L’idée pourrait être de mettre en place une réserve de militaires à laquelle on ferait appel pour la protection de lieux sensibles.

 

 

 

http://www.lalibre.be/actu/belgique/steven-vandeput-veut-tripler-le-budget-de-l-armee-557883f335709a87ac8b797a

Edited by Bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ose à peine y croire. Mais en tout cas il y a une volonté politique, c'est déjà une première.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des hélicoptères de combat ?

 

Ils croient encore à Saint-Nicolas ? Et pourquoi pas un porte-hélicoptère à propulsion nucléaire tant qu'on y est.

Edited by Sovngard

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le F-35 est bien parti pour succéder au F-16: L’acquisition de toutes les capacités mentionnées ci-dessous dépend intimement de la négociation en cours sur le plan stratégique de la Défense. Et spécifiquement de son volet budgétaire. Si le ministre Vandeput n’obtient pas les montants espérés, forcément, certains achats passeront à la trappe. "

 

Parallèlement , je trouve que la cote du SCAR diminue dans la course au remplacement du FAMAS.  Au final peut-êre HK va gagner.

Edited by Zarth Arn

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des hélicoptères de combat ?

 

Ils croient encore à Saint-Nicolas ? Et pourquoi pas un porte-hélicoptère à propulsion nucléaire tant qu'on y est.

 

Allez, revente du Vladivostok et du Sebastopol à la Belgique, on les rebaptise Antwerpen et Bastogne et c'est réglé!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des frégates à 800 millions !? Il veut des frégates de premier rang le mec ! Des corvettes type Gowind suffisent...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

?? sacrément ambitieux. ???

Étonnant la place du nucléaire dans cette stratégie.

 

 

"Le F-35 est bien parti pour succéder au F-16: L’acquisition de toutes les capacités mentionnées ci-dessous dépend intimement de la négociation en cours sur le plan stratégique de la Défense. Et spécifiquement de son volet budgétaire. Si le ministre Vandeput n’obtient pas les montants espérés, forcément, certains achats passeront à la trappe. "

 

Parallèlement , je trouve que la cote du SCAR diminue dans la course au remplacement du FAMAS.  Au final peut-êre HK va gagner.

 Je vois pas le rapport, as -tu d'autres sources?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parallèlement , je trouve que la cote du SCAR diminue dans la course au remplacement du FAMAS.  Au final peut-êre HK va gagner.

Les heures les plus sombres de la coopération belgo-française vous dis-je. >:D

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si ce plan paraît totalement irréaliste il dénote une volonté de remontée en puissance et si même 1/1000e du plan est respecté ce sera déjà un très gros "plus" par rapport à ce que l'on connaît aujourd'hui.

 

Maintenant les F-16 doivent être remplacés (malheureusement par le F-35, Lockeed-Martin ayant réussi son lobbying et probablement arrosé tout le monde) et une capacité en hélicoptères de combat indispensable si on veut vraiment retourner sur le terrain. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Parallèlement , je trouve que la cote du SCAR diminue dans la course au remplacement du FAMAS.  Au final peut-êre HK va gagner.

 

Pourquoi ? vous faites encore parti du club de ceux qui se croient encore en l' économie soviétique dirigée par des plans quinquenaux, comme en 1950.

 

Si en 2015-16 l'offre de la FN pour l'AIF  est la plus approriée pour l'Armée française en prenant en compte les différents aspects directs du contrat (fiabilité, pérénnité, prix, disponibilité, éfficacité de l'arme, ...) on s'en foutera complètement que le Rafale ne soit pas choisi par la Force Aérienne Belge ... l'un n'a aucun rapport avec l'autre ... on est au 21e siècle, les compensations à la con qui coutent six plus que la réalité, c'est terminé.

 

Clairon

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'achat de F-35 dont tout le monde connaît la dérive des coût ne serait donc pas une compensation du droit à l'arme nucléaire par les américains ?

Mince alors, je l'aurai crut pourtant ^^

Le marché de l'armement n'est pas un marché comme un autre. Même les USA pourtant très libéraux le savent ;)

Mais ceci dit je pense aussi qu'il serait idiot de gêner l'achat de scar pour ça, surtout qu'il y le besoin en hélicoptère de combat ou Airbus pourrait avoir une carte à jouer.

Par contre rien au sujet des chars ? Pourtant ils ne me semblent pas super bien équipés non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dorfmeister

Par contre rien au sujet des chars ? Pourtant ils ne me semblent pas super bien équipés non ?

Ne cherche pas trop loin: il n'y a plus de chars de combat en Belgique. Les derniers Léopard 1 ont été retirés du service il y a quelques mois.

Et en l'état actuel des choses, on ne risque pas d'en revoir avant un certain temps.

Pour le reste, même si le catalogue des propositions est alléchant et laisse rêveur: je reste perplexe devant l'entêtement à vouloir du F-35 à -presque- n'importe quel prix.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui m'étonne, c'est qu'on ne parle pas d'un hypothétique remplacement du FNC qui commence pourtant à prendre de l'âge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui m'étonne, c'est qu'on ne parle pas d'un hypothétique remplacement du FNC qui commence pourtant à prendre de l'âge.

 

Je sais pas si tu as remarqué mais si on excepte les hélicoptères de combat la composante terre va servir de victime sacrificielle. On est clairement dans une optique marine et aérienne (on va pas dire aéronavale cela serait franchement incongru). J'ai l'impression que le remplacement des FNC ne va pas concerner beaucoup de fusils...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des frégates à 800 millions !? Il veut des frégates de premier rang le mec ! Des corvettes type Gowind suffisent...

Ça m'a choqué aussi ! On leur vend des Horizon NG ? ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui m'étonne, c'est qu'on ne parle pas d'un hypothétique remplacement du FNC qui commence pourtant à prendre de l'âge.

 

Il avait été un temps question du SCAR mais depuis plus rien. De toute façon les seules troupes de contact en Belgique sont les forces spéciales qui ont déjà des SCAR ou des F2000. Le reste des troupes pourrait être dotée de Chassepot que ça ne poserait pas de problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus de 4.000 SCAR ont été prévu au bugdet en 2013-2014 pour remplacer la FNC dans les troupes "de contact" ... de même que de nouveaux missiles AC, Lance-roquettes RGW, fusils de TP/TE, Pistolets Five-SeveN ... On en a déjà parlé ici

 

http://www.air-defense.net/forum/topic/325-armée-belge/?p=712651

 

Clairon

Edited by Clairon
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il avait été un temps question du SCAR mais depuis plus rien. De toute façon les seules troupes de contact en Belgique sont les forces spéciales qui ont déjà des SCAR ou des F2000. Le reste des troupes pourrait être dotée de Chassepot que ça ne poserait pas de problème.

 

C'est pas qu'il avait été question, ils ont bien été commandés et livrés ! Ils seront dans les unités fin de l'année. On en voit déjà quelques uns sur les stands de tir d'ailleurs. 

 

Le SFG est entièrement passé au SCAR, les f2000 ne sont plus dans leur armurerie. 

 

Tout le reste de l'armement léger est aussi arrivé : five seven, p90, scar H TP et 'normaux', ax338, barret .50, matador (afab sr) et spike (afab mr). Il n'y a qu'à regarder les photos des différentes unités (2e cdo, ChA, 12e/13e,...) sur facebook pour s'en rendre compte.

Les mortiers de 60 ont eux été reçus et presque immédiatement remballés. Ils sont trop dangereux à utiliser...

 

....

Quelqu'un aurait l'article complet sur les projets 2030 ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les mortiers de 60 ont eux été reçus et presque immédiatement remballés. Ils sont trop dangereux à utiliser...

 

Les 6 cm ne sont en effet pas très rassurants concernant l'entrejambe du soldat devant opérer ce mortier :happy:

A moins de posséder des bras et des jambes longues...

Edited by Cadia

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,848
    Total Topics
    1,301,523
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries