Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Achat suisse


scalp79
 Share

Recommended Posts

Il y a 9 heures, FAFA a dit :

Juste pour info, la discussion est partie d’une question de Kiri qui se demandait quelles étaient les différences de performances entre le Draken et le Mirage III. De cette question, le sujet a finalement dévié sur MiG-21 vs Mirage III. Suite à cela, sachant où trouver certaines infos sur le sujet, je me suis dis que cela pouvait être intéressant de les partager.

Si tu souhaites t’introduire dans ce débat, c’est parfait, mais si c’est pour y mélanger la Suisse dans la 2ème guerre mondiale, les méchantes banques suisses, les heures de bureau et dieu sait quels autres clichés, je trouve cela un peu désespérant.

Je n’aurais pas la moindre difficulté à répondre point par point à chacune de tes affirmations, mais si je ne veux pas répondre à tes clichés en répliquant avec d’autres clichés cela me prendra du temps que je n’ai pas vraiment envie de consacrer à cela. Si je me suis inscrit sur un site parlant d’aviation, c’est avant tout pour parler d’aviation.

Lorsque je répondais à Chimera sur le sentiment anti français de certains Suisses, je lui disais qu’il n’était pas si fort que cela et que de multiples raisons en étaient la cause. Tes interventions illustrent parfaitement mon propos.

 

A l'époque du Mirage III la Suisse ne risque pas grand choses de ses voisins, au contraire son existence les arrangeaient.

Donc si il n'y avait pas de différence entre Israël et la Suisse à cette époque question risque guerre et survie de la population ... .

C'est comme le couvre feux actuel en France, entre celui-ci et celui de la seconde guerre mondial durant l'occupation allemande...., pas sur que le respect soit le même.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, gargouille a dit :

C'est comme le couvre feux actuel en France, entre celui-ci et celui de la seconde guerre mondial durant l'occupation allemande...., pas sur que le respect soit le même.

Ca c'est sur !   J'ai discuté il y a 15 jours du CF des années 40-45 avec ma mère qui avait 10-15 ans à l'époque et ca n'a rien de comparable du tout.  

Tu risquais la geôle et le passage à tabac à l'époque, et 135€ aujourd'hui.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, FAFA a dit :

Lorsque je répondais à Chimera sur le sentiment anti français de certains Suisses, je lui disais qu’il n’était pas si fort que cela et que de multiples raisons en étaient la cause. Tes interventions illustrent parfaitement mon propos.

Il y a deux ou trois ans j'aurais jamais dit ça. Mais pour avoir vu les flots de Suisse venir en France même pour un simple week-end, pour voir comment les suisses interviennent naturellement sur ce forum, je fini par penser que tu as raison.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, herciv a dit :

Il y a deux ou trois ans j'aurais jamais dit ça. Mais pour avoir vu les flots de Suisse venir en France même pour un simple week-end, pour voir comment les suisses interviennent naturellement sur ce forum, je fini par penser que tu as raison.

J'ai pas tout compris.

Link to comment
Share on other sites

Le Diamond DA42 devient la propriété d’Armasuisse

Cet appareil qui était auparavant en location sera notamment utilisé pour tester différents capteurs. Il peut être utilisé sans pilote à son bord. Il permettra également d'acquérir le savoir-faire pour l’engagement de charges utiles dans le domaine SAR/SIGINT notamment pour les drones.

Les drones prennent décidément de plus en plus de place dans le domaine de l’aéronautique.

Ci-dessous l’article et les caractéristiques de l’appareil.

http://psk.blog.24heures.ch/

https://www.vtg.admin.ch/fr/moyens-d-engagement/luft/centaur-opa.html

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

A Sion ensserée entre les montagne le bruit est dantesque surtout avec le f18.

A Payerne, sur le Plateau c est plus supportable.

On peut s organiser pour limiter les protestations riveraines en ritualisant les décollages : huit. douze et seize heures précises, comme une routine pour régler sa montre.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, collectionneur a dit :

Pour en remonter au Mirage III, les voisins des bases aériennes se plaignaient du bruit plus important qu'avec les Hunters. Merci en 1968, l'aviation suisse avait déjà des heures de fermeture. Plus de vol après 22 h jusqu'à 7h30, et la base fermé un samedi sur deux :

Le bruit était et reste un problème pour les localités avoisinantes. Par contre, ce qui a beaucoup changé, par exemple par rapport à ce qui se passait au milieu des années 80, c’est la diminution considérable des effectifs.

A cette époque, entre les Mirage III, les Hunter et les F-5, la Suisse disposait d’environ 300 avions de combat (et je ne compte pas les Vampire biplaces et monoplaces utilisés pour former et « vieillir » les pilotes). Malgré le fait que les effectifs étaient déployés sur un plus grand nombre d'aérodromes, les aérodromes principaux étaient tout de même beaucoup plus sollicités qu'aujourd'hui, les terrains "de guerre" n'étant généralement utilisés que lors des cours de répétition. Pour mettre en œuvre ces avions, il y avait plus de 300 pilotes de combat de milice et 130 pilotes professionnels. Sachant que les miliciens faisaient entre 50 et 70 heures de vol par années et que les professionnels en faisaient entre 160 et 200, cela représentait un nombre de mouvements considérables concentrés sur les principaux aérodromes. Lorsque je me rendais à Payerne en bord de piste, bien souvent l'intervalle entre deux décollage était très court et il suffisait d’attendre seulement entre 15 et 20 minutes pour voir décoller de nombreux appareils.

Aujourd’hui, avec 30 Hornet, une poignée de F-5 et un peu plus de 50 pilotes professionnels, avant de voir quelque chose il faut parfois attendre des heures.

  • Like 1
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Le bruit n'était pas un des arguments du Rafale ?

Par rapport au Gripen (donc hors sujet pour la compétition actuelle) le Rafale avait l'avantage de pouvoir très vite couper sa post-combustion voire même décoller sans. Ensuite il pouvait faire des vols plus longs, donc moins nombreux.

Et je me demande à quel point ça peut faire parti des accords, mais si un ravitaillement en vol est envisageable, on peut encore diviser presque par 2 le nombre de mouvements pour le même nombre d'heures de vols.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il me semblait que le bruit, à condition de vol identique,  dépend plus de la poussé max unitaire des réacteurs que du nombre de réacteurs, ce qui donnerait la hiérarchie suivante:

Bruit F35 > bruit F18 > bruit Gripen > bruit Eurofighter > bruit Rafale  (ou de même bruit A330 > bruit A340)

Mais peut être ais je mal compris ?

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ARPA a dit :

Le bruit n'était pas un des arguments du Rafale ?

Par rapport au Gripen (donc hors sujet pour la compétition actuelle) le Rafale avait l'avantage de pouvoir très vite couper sa post-combustion voire même décoller sans. Ensuite il pouvait faire des vols plus longs, donc moins nombreux.

Et je me demande à quel point ça peut faire parti des accords, mais si un ravitaillement en vol est envisageable, on peut encore diviser presque par 2 le nombre de mouvements pour le même nombre d'heures de vols.

Le bruit est un aspect qui est pris en compte dans l’évaluation du prochain avion de combat. Ce n’est pas le principal, mais il n’est pas négligeable.

Avec le F-18, les procédures de décollage et d’atterrissage ont été optimisées du point de vue sonore afin de minimiser l’impact sur la population. De plus, pour éviter trop de nuisances sonores, les Suisses partent régulièrement à l’étranger, notamment en Grande-Bretagne ou en Norvège pour s’entraîner au-dessus de la mer.

Comparé aux avions qui l’ont précédés le F-18 me semble réaliser des vols plus longs, donc nécessitant moins de mouvements au sol. Toutefois, il ne faut pas oublier que la Suisse c’est très petit et qu’un chasseur décollant de Payerne mettra environ une dizaine de minutes pour atteindre sa zone d’entraînement (pour ceux partant de Meiringen, il est presque suffisant de monter pour s’y retrouver). C’est pourquoi les longs vols de convoyage ne sont pas nécessaires. On peut dire que dès que l’avion décolle, le pilote se retrouve presque immédiatement impliqué dans des exercices. Pour cette raison, les vols de très longue durée ne sont pas impératifs, à part peut-être pour certaines missions telles que la protection du WEF de Davos.

il y a 13 minutes, Pakal a dit :

Il me semblait que le bruit, à condition de vol identique,  dépend plus de la poussé max unitaire des réacteurs que du nombre de réacteurs, ce qui donnerait la hiérarchie suivante:

Bruit F35 > bruit F18 > bruit Gripen > bruit Eurofighter > bruit Rafale  (ou de même bruit A330 > bruit A340)

Mais peut être ais je mal compris ?

On ne peut pas raisonner de la sorte. La façon de décoller en fonction des charges emportées (plein gaz sans PC, PC réduite, etc…) constitue un élément plus important que la poussée maximale du réacteur. Je ne suis pas certain qu’un Mirage IIIS à pleine PC faisait beaucoup moins de bruit au décollage qu’un F-18 plein gaz sans PC.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Pakal a dit :

Il me semblait que le bruit, à condition de vol identique,  dépend plus de la poussé max unitaire des réacteurs que du nombre de réacteurs, ce qui donnerait la hiérarchie suivante:

Bruit F35 > bruit F18 > bruit Gripen > bruit Eurofighter > bruit Rafale  (ou de même bruit A330 > bruit A340)

Mais peut être ais je mal compris ?

Ca dépend de l'orientation de l'avion par rapport à l'auditoire aussi, n'est-ce pas ?

Ca m'avait semblé clair en meeting : un Rafale, c'est hyper-super-méga plus bruyant quand on est derrière lui, au moins quand la PC fonctionne.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Pakal a dit :

Il me semblait que le bruit, à condition de vol identique,  dépend plus de la poussé max unitaire des réacteurs que du nombre de réacteurs (...)

Le niveau sonore dépend de la vitesse d'éjection des gaz (donc plus ou moins lié à la poussée unitaire). Doubler le nombre de moteurs double le niveau sonore (+3 dB).

Du coup, mieux vaut avoir deux moteurs qui émettent chacun 120 dB (donc 123 dB pour les deux) plutôt qu'un seul qui envoie 125 dB.

Edited by DEFA550
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
il y a 16 minutes, Pierre_F a dit :

A mon avis il faut être prudent sur l’interprétation. Admettons que les décisions soient prises et définitives, je ne vois pas comment la Suisse peut se passer de communiquer personnellement le résultat à tous les compétiteurs avant qu’ils soient publics.

Viola Amherd est censée soumettre un préavis, avec la mention d'un favori, au Conseil fédéral avant que celui-ci ne tranche. Il me semble que la décision finale doit être rendue, si le calendrier n'a pas changé, vers le mois de juin, que ce soit pour les avions de combat ou le système sol-air.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

J ai un peu l impression que on guette n importe quel signe favorable comme un vigie au sommet de son mat guette le vent : un ride une rizette sur l eau ouaiii le vent arrive.

Attendons la décision du mois de juin.

Bien sûr on peut imaginer que le CF a lu les dernières galères du jsf

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il est certain que pour les avions rien n’est joué. Par contre il est possible que durant cette visite des éclaircissements sur le sujet soient demandé (des éclaircissements ayant par exemple une portée politique).

Pour le reste, la Suisse a déjà passé un accord concernant l’utilisation de satellite français et rien que cela peut mériter une discussion. De plus, il est intéressant de constater que durant ces échanges des thèmes tels que la cybersécurité soit abordée. Dans ce domaine, les deux pays ont des défis à relever et une collaboration intéressante peut naître de ce genre de rencontre.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, FAFA a dit :

La Conseillère fédérale en charge de la défense reçoit la Ministre française des Armée Florence Parly à Berne

Au menu, Cyber défense, satellite, avion de chasse etc...

https://www.vtg.admin.ch/content/vtg-internet/fr/aktuell/medienmitteilungen.detail.nsb.html/82713.html

Bah çà bouge un peu c'est bien parce que à part les blagues F-35 y'a pas grand chose en ce moment je suis en manque là.

Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • Fenrir unlocked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,982
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...