Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Achat suisse


scalp79
 Share

Recommended Posts

il y a 7 minutes, FAFA a dit :

Je l’ai également vu. Apparemment cela concerne uniquement l’imposition des entreprises. C’est un nouveau dossier qui devrait bientôt être mis sur la table à l’échelle mondiale. Y a-t-il un rapport avec l’achat de nouveaux avions ? Si c’est le cas, l’effet recherché pourrait bien être inverse.

 

C'est effectivement quite ou double.

Soit la Suisse veut garder son statut mais contre un achat de f-35 avec le danger qu'à chaque nouvelle administration US l'argument ressorte.

Soit la Suisse a déjà changé de stratégie concernant ce statut et risque de renvoyer Biden à ses études.

Sincèrement je ne parierais sur aucune position.

Link to comment
Share on other sites

Test réussi pour nos pilotes en dehors des heures de bureau

Le commandement des opérations a testé jeudi la réactivité du service de police aérienne lors d’une alerte-test à la base aérienne de Payerne. Exercice réussi, dit le commandement.

A lire ici.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Kiriyama a dit :

Test réussi pour nos pilotes en dehors des heures de bureau

Le commandement des opérations a testé jeudi la réactivité du service de police aérienne lors d’une alerte-test à la base aérienne de Payerne. Exercice réussi, dit le commandement.

A lire ici.

Bravo à la Suisse qui reprend la souveraineté totale sur son espace aérien. C'est l'aboutissement d'un projet de 5 ans, car le 8h-12h et 13h30-17h d'avant c'était pas sérieux.

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, FAFA a dit :

En ce qui concerne L’Eurofighter, j’ai lu quelque part (je ne sais plus où), que la version proposée à la Suisse n’était pas la même que celle proposée à la Finlande. Pour les Suisses, ce serait plutôt une version germanisée alors que pour les Finlandais l’avion aurait une ADN nettement plus britannique.

Heuuu, comment ca serait possible ?

Mis à part le radar, il y a des (gros) équipements qui peuvent totalement différer ?

Link to comment
Share on other sites

Au contraire, ça rend l'avion très modulable et adaptable au besoin du client. J'aimerais un Typhoon "suissisé" avec un maximum d'équipements fabriqués sous licence.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, glitter a dit :

Heuuu, comment ca serait possible ?

Mis à part le radar, il y a des (gros) équipements qui peuvent totalement différer ?

Je n’en suis pas certain car je ne retrouve plus mes sources, mais il me semble que dans le domaine de la guerre électronique ce sera également différent. J’imagine qu’un radar distinct et des systèmes de défense électronique différents vont nécessiter des moyens de traitement et de visualisation également différents. Toutefois, n’y connaissant pas grand-chose dans le domaine, je dis peut-être des énormités.

Par contre, ce qui est certain, c’est qu’avec la multiplication de radars différents, le développement dans sur le long terme du radar n’est pas garanti. Si par exemple dans quelques années les Allemands décidaient de ne plus mettre d’argent pour améliorer le radar car leur budget serait accaparé par d’autres programmes, un client export tel que la Suisse se trouverait dans l’embarras et ne pourrait que subir cette situation.  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Kiriyama a dit :

Au contraire, ça rend l'avion très modulable et adaptable au besoin du client. J'aimerais un Typhoon "suissisé" avec un maximum d'équipements fabriqués sous licence.

La Suisse ne souhaite pas se doter d’une version « suissisée » car c’est beaucoup trop cher. Elle veut se doter d’un appareil « sur étagère » et ne souhaite pas se lancer dans une aventure technologique qu’elle n’est pas certaine de maitriser et qui ne peut qu’engendrer d’importants surcoûts.

« L’affaire des Mirage » transformés à l’extrême, avec certaines modifications parfaitement justifiées et d’autre beaucoup moins, a été une leçon douloureuse.

 Plus tard, lors de l’achat des Tiger, seules des adaptations minimes ont été faites. Ces « helvétisations » ont portées sur : l’installation d’un système anti blocage des roues afin qu’il puisse opérer à partir de pistes verglacées ou partiellement enneigées, le montage d’un poste radio supplémentaire, la mise en place d’un IFF et quelques petites modifications afin de faciliter la manutention dans les cavernes.

Pour le Hornet, c’est un peu la même chose qui s’est passée. Lors de son acquisition, l’avion n’a été que très peu modifié par rapport à la version en service dans la Navy. La Suisse a tout de même souhaité se doter de la version améliorée du moteur F404 qui en fonction des conditions d’utilisation conférait à l’avion une poussée supérieure de 10 à 20 % par rapport aux moteurs d’origine. Elle choisit également le radar APG-73 plutôt que l’APG-65 : Toutefois, dans ces deux cas, l’armée américaine a également choisi ces équipements pour les derniers lots d’appareils dont elle s’est dotée Il ne s’agit donc pas de modifications faites spécifiquement pour la Suisse.

Les seules véritables « helvétisations » sont le renforcement du système de fixation des ailes usiné en titane de préférence à l’aluminium (il se dit régulièrement que les Hornet suisses sont les seuls qui soient certifiés pour encaisser 9 G (7.5 G dans la Navy) et la Suisse avait choisi un système d’autoprotection dont ne bénéficiaient pas les avions de la Navy de l’époque.

Il me semble d’ailleurs que les Hornet Finlandais ont un standard très proche de celui des Suisses.

La somme nécessaire à l’acquisition d’un nouvel avion étant déjà énorme, on imagine que faire des transformations qui diffèreraient de ce que veut faire le pays vendeur et ceci avant même sa mise en service, engendrerait des coûts supplémentaires tout simplement inacceptables.

  • Like 2
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Kiriyama a dit :

Au contraire, ça rend l'avion très modulable et adaptable au besoin du client. J'aimerais un Typhoon "suissisé" avec un maximum d'équipements fabriqués sous licence.

Prendre l'avion le plus cher, et doubler son prix par de la R&D superflue ? La Suisse est-elle devenue un émirat pétrolifère pendant que j'avais le dos tourné ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Kiriyama a dit :

J'avais déjà donné je pense ma vision de la force aérienne suisse.

  • Une vingtaine de Sukhoi Su-57 pour la haute intensité. J'aimerais surtout qu'ils puissent emporter des missiles de croisière et délivrer leurs tirs en territoires ennemis, rapidement et discrètement ;
  • Une trentaine de MiG-35 polyvalents, aptes à toutes les missions (air-air, air-sol...) relativement "rustiques" ;
  • Quelques appareils ultra-rapides, pouvant monter vite et très haut et frapper de loin. Éventuellement même avant que l'adversaire ait franchi les frontières suisses, car la Suisse n'étant pas très grande, il n'y a pas de profondeur stratégique. Pourquoi pas quelques (une dizaine ?) de MiG-31M ?
  • Je me souviens que les écolos et socialistes suisses voulaient un avion léger. Je n'en vois pas l'intérêt, mais pour des raisons politiques (leur faire plaisir en somme), je consentirais à l'achat de quelques M-346.

Ben ce sont les spotters qui vont être contents.

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Kiriyama a dit :

J'avais déjà donné je pense ma vision de la force aérienne suisse.

  • Une vingtaine de Sukhoi Su-57 pour la haute intensité. J'aimerais surtout qu'ils puissent emporter des missiles de croisière et délivrer leurs tirs en territoires ennemis, rapidement et discrètement ;
  • Une trentaine de MiG-35 polyvalents, aptes à toutes les missions (air-air, air-sol...) relativement "rustiques" ;
  • Quelques appareils ultra-rapides, pouvant monter vite et très haut et frapper de loin. Éventuellement même avant que l'adversaire ait franchi les frontières suisses, car la Suisse n'étant pas très grande, il n'y a pas de profondeur stratégique. Pourquoi pas quelques (une dizaine ?) de MiG-31M ?
  • Je me souviens que les écolos et socialistes suisses voulaient un avion léger. Je n'en vois pas l'intérêt, mais pour des raisons politiques (leur faire plaisir en somme), je consentirais à l'achat de quelques M-346.

Pas de f-35 ? Ah lala il faut refaire ton éducation de fan.

T'imagines des f-35 avec des su-57. Trop top la photo. Au moins pour le recrutement tout le monde voudra venir pour tester tous ces avions.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Kiriyama a dit :

Au contraire, ça rend l'avion très modulable et adaptable au besoin du client. J'aimerais un Typhoon "suissisé" avec un maximum d'équipements fabriqués sous licence.

n'oublie pas le package d'options " first best dans son domaine " ... pour le reste on peut pardonner vu qu'il n'est pas forcément optimisé pour être multirole

:rolleyes:

Il y a 11 heures, Patrick a dit :

...Mais tu préférerais quand même un Su-57 made in Suisse avec des moteurs de F-22 et entièrement recouvert de photos de skieuses olympiques coréennes.

les Russes ont aussi de super(be)s sportives. A titre personnel je ne me lasse jamais de voir Yelena Isinbayeva décrocher sa médaille d'or à Pekin en 2008.

Révélation

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Le 01/05/2021 à 16:36, Kiriyama a dit :

J'avais déjà donné je pense ma vision de la force aérienne suisse.

  • Une vingtaine de Sukhoi Su-57 pour la haute intensité. J'aimerais surtout qu'ils puissent emporter des missiles de croisière et délivrer leurs tirs en territoires ennemis, rapidement et discrètement ;
  • Une trentaine de MiG-35 polyvalents, aptes à toutes les missions (air-air, air-sol...) relativement "rustiques" ;
  • Quelques appareils ultra-rapides, pouvant monter vite et très haut et frapper de loin. Éventuellement même avant que l'adversaire ait franchi les frontières suisses, car la Suisse n'étant pas très grande, il n'y a pas de profondeur stratégique. Pourquoi pas quelques (une dizaine ?) de MiG-31M ?
  • Je me souviens que les écolos et socialistes suisses voulaient un avion léger. Je n'en vois pas l'intérêt, mais pour des raisons politiques (leur faire plaisir en somme), je consentirais à l'achat de quelques M-346.

Je pense que tu ne mesures pas la différence de normes... notamment en ce qui concerne la stricte application du système métrique par l'aéronautique russe. Sans compter par exemple l'histoire de l'horizon artificiel qui a induit l'accident de Flash Airlines ...

Edited by mudrets
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Kiriyama a dit :
  • Je me souviens que les écolos et socialistes suisses voulaient un avion léger. Je n'en vois pas l'intérêt, mais pour des raisons politiques (leur faire plaisir en somme), je consentirais à l'achat de quelques M-346.

Oui enfin, eux ils voulaient uniquement cet avion pour que ça coûte le moins chère possible :laugh:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 5 heures, mudrets a dit :

Je pense que tu ne mesure pas la différence de normes... notamment en ce qui concerne la stricte application du système métrique par l'aéronautique russe. Sans compter par exemple l'histoire de l'horizon artificiel qui a induit l'accident de Flash Airlines ...

Il faudrait former les pilotes, mais le système métrique est quand même plus intuitif que le système impérial. Je pense que l'habitude peut vite venir.

Pour Flash Airlines, je connaissais la compagnie de nom, et je viens seulement de trouver quelques anecdotes :

Citation
  • La réaction du chef pilote de Flash Airlines le 4 janvier 2004, après la révélation qu’un feu-moteur s’était produit en 2002, obligeant un appareil à atterrir d’urgence à Athènes : « C'est normal (...), il peut y avoir un incendie de moteur pendant un vol »
  • De multiples témoignages de passagers sur l’état de l’intérieur de l’avion, notamment celui du directeur de l’aéroport d’Angers : l’appareil était usé, les trousses de secours usées, les sièges jaunis, et l’appareil où se trouvait cette personne a dû se poser à Milan, faute de carburant.
  • Absence d’un spécialiste électricien dans la compagnie.
  • 2003, janvier : Le Boeing SU-ZCF subit une révision moteur par la SNECMA Morocco engine services. Un moteur de remplacement est loué et monté. L’ancien moteur est ensuite remonté sur l’avion, toujours en janvier.

:blink:

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 2 heures, Kiriyama a dit :

Il faudrait former les pilotes, mais le système métrique est quand même plus intuitif que le système impérial. Je pense que l'habitude peut vite venir.

Non, parce que cela suppose toute une chaîne entière à revoir, tant civile (aéroclubs!) que militaire. Et la cohabitation avec l'aviation civile va introduire un biais très dangereux. On ne compte plus les erreurs liées à cette cohabitation: avion d'Air Canada sans kérosène en plein vol suite à une confusion kilo - livres en carburant, pertes de plusieurs avions de la RAF depuis en PA pour rallier Malte à la suite d'une confusion entre miles terrestres et nautiques, crash d'une très coûteuse sonde US sur Mars, une des équipes travaillant en mètres, et l'autre en pieds etc...

Et quand tu es obligé d'agir dans l'urgence, passer de l'une à l'autre référence est une perte de temps très dangereuse. 

Pour Flash Airlines, j'évoquais le crash de Sharm El Sheik dans lequel le Cdt de bord formé à la soviétique se basait sur une référence de son horizon artificiel qui n'était pas la même que dans le système occidental

Edited by mudrets
  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • Fenrir unlocked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...