Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Achat suisse


scalp79
 Share

Recommended Posts

il y a 6 minutes, Claudio Lopez a dit :

Une explication s'impose FATAC !

Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir eu une visite guidée de Bruxelles :bloblaugh:

Tiens, déjà lis à ça : https://www.dhnet.be/actu/faits/une-nuit-dans-le-quartier-chaud-de-bruxelles-51b74bcfe4b0de6db9784d2e

http://www.nightlife-cityguide.com/fr/guider-la-vie-nocturne/boîtes-de-nuit-vie-nocturne-Bruxelles-vie-nocturne/

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, wagdoox a dit :

Ca a été "réglé" par un kit aérodynamique... pour le largage de charges lourdes.
C'est l'aveu d'un probleme majeur au depart quand meme 

le problème majeur c'est qu'il n'a tout simplement pas été prévu pour ça. 

On peut ballader mon Lodgy sur le circuit du mans en lui mettant un plus gros moteur et un kit aérodynamique, ça n'en fera toujours pas une voiture de course, mais on pourra pas dire qu'il y avait un problème majeur au départ... Car à la base je voulais juste partir en vacances avec ma femme et mes gamins. (enfin... je préfererai partir tout seul des fois, mais ça s'fait pas à ski parait...)

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, bubzy a dit :

le problème majeur c'est qu'il n'a tout simplement pas été prévu pour ça. 

On peut ballader mon Lodgy sur le circuit du mans en lui mettant un plus gros moteur et un kit aérodynamique, ça n'en fera toujours pas une voiture de course, mais on pourra pas dire qu'il y avait un problème majeur au départ... Car à la base je voulais juste partir en vacances avec ma femme et mes gamins. (enfin... je préfererai partir tout seul des fois, mais ça s'fait pas à ski parait...)

On est bien d'accord mais a partir du moment ou le consortium dit l'inverse, il est donc traité comme un multi. 
Un mauvais multi, un très mauvais wood carrier ready mais comme tel.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, wagdoox a dit :

On est bien d'accord mais a partir du moment ou le consortium dit l'inverse, il est donc traité comme un multi. 
Un mauvais multi, un très mauvais wood carrier ready mais comme tel.

Donc le principal problème de l'Eurofighter, c'est sa communication du coup :bloblaugh:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, bubzy a dit :

Donc le principal problème de l'Eurofighter, c'est sa communication du coup :bloblaugh:

Comme le f35, quel idée de faire d'une cafetière, un avion de chasse ! 

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Claudio Lopez a dit :

Moi j'ai eu la chance d'avoir eu une visite guidé de Bru et donc j'ai tout de suite compris la blague de FATAC :) Je parlais surtout pour les autres :wink:

C'est un peu comme s'il fallait expliquer la Tour Eiffel ou Big Ben ou l'Acropole ou la Cathédrale Saint-Basil-le-Bienheureux...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Kelkin a dit :

C'est un peu comme s'il fallait expliquer la Tour Eiffel ou Big Ben ou l'Acropole ou la Cathédrale Saint-Basil-le-Bienheureux...

Pas comparable... La tour eiffel, le collysée de Rome, l'acropole d'Athènes , la porte de Brandebourgs de Berlin sont des monuments imposants et connus mondialement dans la pensée collective . Le Manneken pis, c'est plus confidentielle vu la taille du bonhomme  :biggrin:

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Claudio Lopez a dit :

Pas comparable... La tour eiffel, le collysée de Rome, l'acropole d'Athènes , la porte de Brandebourgs de Berlin sont des monuments imposants et connus mondialement dans la pensée collective . Le Manneken pis, c'est plus confidentielle vu la taille du bonhomme  :biggrin:

Je dirai quand même qu'il est très connu, en tout cas en Europe. 

Il n'empêche que j'ai été très déçue la première fois que je l'ai vu en vrai ... Très loin de Rocco

 

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Lu sur un média anglo saxon : l'annonce pour Air 2030 pourrait intervenir ce vendredi 18 juin.

peut être que les fuites deviennent trop nombreuses....

Edited by Bon Plan
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Skw a dit :

Ca pisse également à Colmar


Mais nulle part en Suisse. Du coup, on vide le pot de chambre avec le Manneken Pis dedans et on revient au vrai sujet de ce fil ?

Link to comment
Share on other sites

Rafale de conjectures avant le choix du prochain avion de combat

Citation

Quel constructeur militaire remportera les faveurs du Conseil fédéral? La décision du gouvernement pourrait tomber ce vendredi. Evaluation des chances de chaque avion

Il n’y en a plus que quatre: le Rafale de Dassault, l’Eurofighter d’Airbus, le Super Hornet de Boeing et le F-35A de Lockheed-Martin. Depuis l’approbation populaire d’un budget de 6 milliards destiné au renouvellement de la flotte aérienne suisse fin 2020, ce quatuor se livre une guerre (entre lobbyistes) sans merci. A quelques jours du verdict, qui l’emportera?

Les avions américains en difficulté

Les différents modèles sur la table sont bien évidemment différents, toutefois dans les airs, les spécialistes sont unanimes: ils «se valent». C’est donc ailleurs que se jouera la décision. Il y a la géopolitique, les alliances, mais aussi la maintenance. A ce dernier chapitre, un modèle traîne quelques casseroles: le F-35A. Extrêmement chers à l’unité (environ 100 millions de dollars par avion), ces bijoux volants sont bardés de technologie – ce qui constitue ironiquement leur principale faiblesse. La presse américaine a révélé que le Pentagone lui-même s’interrogeait sur la fragilité de ses avions, qui sont sujets à de nombreux bugs. Une incertitude qui pourrait s’avérer rédhibitoire au moment de sortir le carnet de chèques.

Le deuxième américain, le Super Hornet de Boeing, a bien meilleure réputation. Depuis qu’il n’en reste plus que quatre, les spécialistes s’accordent à le dire: c’est un prétendant au titre. Un élément nouveau peut cependant représenter un handicap: les Américains eux-mêmes s’en détournent petit à petit: «Le nouveau plan d’investissement de l’US Navy ne prévoit d’acheter ce modèle que jusqu’en 2024, alors que le précédent avait pour horizon 2040, explique Pascal Kümmerling, expert en aéronautique. Ce qui veut dire moins de développement prévu dans ces avions. Pour les clients, c’est moins intéressant.» Il a cependant pour lui de provenir du même constructeur que le F/A-18. Ce qui pourrait simplifier la transition d’un appareil à l’autre.

Notons encore que pour le Super Hornet, comme pour le F-35A, la provenance pourrait poser problème. La résiliation de l’accord-cadre avec l’Union européenne fin mai parle pour un geste en faveur de nos voisins. L’achat de nouveaux jets, par exemple. Cet ajout dans l’équation joue contre les constructeurs américains, par ailleurs décrits comme avares en termes de partage d’informations avec leurs partenaires. Enfin, rappelons que le Parti socialiste a promis de lancer une initiative pour s’opposer à l’achat d’avions américains – s’ils devaient être choisis. Le Conseil fédéral est prévenu: le choix états-unien suscitera une levée de boucliers.

L’Europe en position dominante

Quid des jets européens? Eu égard aux éléments susmentionnés, Eurofighter et Rafale ont pour premier avantage de ne pas être américains. A l’heure où les rapports entre Berne et Bruxelles sont au plus bas, le premier est un pur produit européen, développé entre l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni. La réputation de son constructeur n’est cependant pas virginale, ce qui pourrait inquiéter les décideurs suisses.

En 2017, l’Autriche (qui possède des Eurofighter) a porté plainte contre Airbus pour fraude et corruption au cours du processus d’acquisition, lui réclamant 1,1 milliard d’euros. Le procès a innocenté le constructeur, qui a tout de même écopé de 81,25 millions d’euros d’amende, le verdict reconnaissant des paiements de plusieurs millions d’euros liés au contrat «à des fins non clarifiées». Autre faiblesse, la répartition des usines de production du jet entre quatre pays rend le processus de commandes de pièces détachées lent et fastidieux. Le temps d’attente représentant évidemment toujours un coût pour les pays qui attendent un produit.

Enfin, dernier avion en lice: le Rafale. Est-ce l’élu? Le bruit court. Début avril, Armasuisse annonçait avoir choisi SkyView – entreprise française – pour moderniser son système radar. Compatible avec tout constructeur certes, cependant pourquoi ne pas choisir un système américain avant d’acheter des avions américains? «De plus, ajoute Pascal Kümmerling, les Rafale sont les seuls avions qui disposent d’une garantie de développement aussi longue. Dassault a prévu d’investir dans leur modernisation jusqu’en 2060. Et puis la France est un pays voisin, bien sûr, ce qui simplifie les processus. La Suisse a l’habitude de coopérer sur sa frontière commune lors d’exercices binationaux. Le sommet Biden-Poutine en sera le dernier exemple, puisqu’il est surveillé conjointement par les forces aériennes des deux pays.»

Un bon moyen pour Paris de souligner – encore une fois –, juste avant que le couperet tombe, qu’il a le meilleur dossier à présenter. La décision du Conseil fédéral pourrait intervenir ce vendredi déjà.

https://www.letemps.ch/suisse/rafale-conjectures-choix-prochain-avion-combat

Link to comment
Share on other sites

https://www.nau.ch/news/schweiz/joe-biden-in-genf-erste-air-force-maschine-landet-in-genf-65947022

Dernières pressions américaines prévisibles à l'occasion de l'arrivée de J Biden à Genève:

"Kamen die amerikanischen Kampfjets zur Sprache? Tatsächlich, bestätigt Parmelin, habe Biden für das amerikanische Angebot geworben. Er habe ihm daraufhin erklärt, dass das Auswahlprozedere hier anders ablaufe"

Les avions de chasse américains ont ils été évoqués ? En fait, confirme Parmelin, Biden a promu l'offre américaine. Il lui a alors expliqué que la procédure de sélection était différente ici.

https://www.schweizerbauer.ch/politik-wirtschaft/agrarpolitik/schweiz-weibelt-fuer-freihandel-biden-fuer-kampfjets/

"Biden seinerseits machte Werbung für die zwei US-Kampfflugzeuge F-35 und F/A-18 E/F, die im Rennen um mögliche neue Schweizer Kampfjets zur Auswahl stehen. Der US-Präsident habe die Schweiz daran erinnert, dass die Jets hervorragend geeignet seien, sagte Parmelin.

Versprechen habe der Bundesrat aber keine abgegeben. Man habe Biden erklärt, dass der Bundesrat gemäss einem klaren Prozedere einen Auswahlentscheid treffen werden. Der Typen-Entscheid durch die Schweizer Regierung steht unmittelbar bevor."

De son côté, Biden a fait de la publicité pour les deux avions de combat américains F-35 et F/A-18 E/F, qui sont en lice pour d'éventuels nouveaux avions de combat suisses. Le président américain a rappelé à la Suisse que les jets étaient idéaux, a déclaré Parmelin. Cependant, le Conseil fédéral n'a fait aucune promesse. Biden avait été informé que le Conseil fédéral prendrait une décision de sélection selon une procédure claire. La décision type du gouvernement suisse est imminente.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Bechar06 a dit :

le PR Biden ne peut pas dire aux Suisses qu'il faut acheter RAFALE ... c'est vrai bon sang ! Sinon il aurait de gros ennuis avec ses lobbies

Biden fait plutôt du service minimum, il vante les avions candidats de son pays car c'est son rôle de président et surtout que cela faisait partie du programme de visite en Suisse. 

Je n'ai pas l'impression que les américains font un forcing de malade comme ils ont l'habitude de le faire.

Peut être que l'expérience croate les à refroidie momentanément et qu'ils attendent de passer à l'attaque pour arracher l'appel d'offres Finlandais car la désision Suisse est déjà prise et pas en leur faveur.... 

Edited by Claudio Lopez
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Claudio Lopez a dit :

Biden fait plutôt du service minimum, il vante les avions candidats de son pays car c'est son rôle de président et surtout que cela faisait partie du programme de visite en Suisse. 

Je n'ai pas l'impression que les américains font un forcing de malade comme ils ont l'habitude de le faire. Peut être que l'expérience croate les à refroidie momentanément et qu'ils attendent de passer à l'attaque pour arracher l'appel d'offres Finlandais. 

Si Biden est en Suisse, c’est avant tout pour participer au sommet Biden / Poutine qui vient de débuter il y a quelques minutes à Genève. Le but de la Suisse est de faciliter le dialogue entre les deux puissances en restant neutre et en mettant à disposition des infrastructures et des moyens très importants en termes de sécurité, afin que tout se passe au mieux. Ce sont les présidents des deux pays qui ont choisi Genève pour se rencontrer.

Alors la petite rencontre qui a eu lieu hier entre le président suisse et le président américain en marge de ce sommet était une occasion pour les Américains et les Suisses de discuter rapidement de différents sujets, mais ce n’était pas le but de cette visite. Biden a profité de sa venue pour glisser un petit mot à ce sujet mais je doute que le choix des Suisses soit influencé par cela, surtout que la décision est certainement déjà prise.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Claudio Lopez said:

Peut être que l'expérience croate les à refroidie momentanément et qu'ils attendent de passer à l'attaque pour arracher l'appel d'offres Finlandais car la désision Suisse est déjà prise et pas en leur faveur.... 

Quand ça fuite, c'est cuit.....

Parce que si je comprends bien l'interet de la fuite, c' est de permettre de se libérer des pressions dont les USA sont coutumiers.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Bechar06 a dit :

le PR Biden ne peut pas dire aux Suisses qu'il faut acheter RAFALE ... c'est vrai bon sang ! Sinon il aurait de gros ennuis avec ses lobbies

Tu imagines la gaffe s'il confondait entre les avions? :wacko::ohmy:

il y a 39 minutes, P4 a dit :

Quand ça fuite, c'est cuit...

Parce que si je comprends bien l'interet de la fuite, c' est de permettre de se libérer des pressions dont les USA sont coutumiers.

C'est aussi l'impression que j'ai. Et ce n'est sûrement pas innocent.
La discrétion aurait donc cédé le pas à la diversion une fois que la permanence de l'action aurait porté ses fruits?

Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • Fenrir unlocked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...