Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 1 minute, Fenrir a dit :

Flux bloqué...

Ah bizarre, la conférence a pas démarré encore, mais j'ai pas l'impression d'être bloqué. JE vois bien la vidéo en attente. Et je suis pas sur un réseau en Suisse non plus :unsure:
 

 

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Beren a dit :

Ah bizarre, la conférence a pas démarré encore, mais j'ai pas l'impression d'être bloqué. JE vois bien la vidéo en attente. Et je suis pas sur un réseau en Suisse non plus :unsure:
 

 

C'est le VPN de ma boite, il faut pas chercher plus loin.

Link to post
Share on other sites

Bon F35 a gagné ...  Bref, il va falloir compter sur la démocratie directe (si il y a un vote) pour que le peuple  Suisse dézingue ce choix...

Edited by Claudio Lopez
Link to post
Share on other sites

Elle a confirmé que le F-35 a largement emporté l'évaluation technique. Elle a précisé le nombre de points d'avance sur le second - sans préciser de quel avion il s'agissait - mais je n'ai pas réussi à le noter sachant que je finissais un autre truc en même temps.

L'écart était telle qu'il n'y avait aucune place pour des arguments politiques, dit-elle.

_____________

Idem pour le Patriot. Clairement devant le second dans l'évaluation technique.

Edited by Skw
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

L'avion américain affiche aussi le meilleur résultat pour trois des quatre critères principaux: efficacité, support du produit et coopération. Il n'obtient pas le meilleur score dans le domaine des affaires compensatoires directes pour l'instant. Les Américains devront néanmoins compenser 60% de la valeur de la commande au plus tard quatre ans après la dernière livraison.

Le F-35A est aussi de près de 2 milliards de francs meilleur marché que ses concurrents. Le coût serait de 5,068 milliards de francs selon les offres de février 2021. Il se situe donc dans l'enveloppe de 6 milliards de francs que les Suisses ont acceptée en septembre dernier, rappelle le Conseil fédéral. Même avec le renchérissement, le cadre sera respecté.

Les coûts d'exploitation du F-35A sont aussi plus avantageux que ceux des autres avions. Ils se montent à 15,5 milliards de francs sur 30 ans

  • Confused 7
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, herciv a dit :

L'avion américain affiche aussi le meilleur résultat pour trois des quatre critères principaux: efficacité, support du produit et coopération. Il n'obtient pas le meilleur score dans le domaine des affaires compensatoires directes pour l'instant. Les Américains devront néanmoins compenser 60% de la valeur de la commande au plus tard quatre ans après la dernière livraison.

Le F-35A est aussi de près de 2 milliards de francs meilleur marché que ses concurrents. Le coût serait de 5,068 milliards de francs selon les offres de février 2021. Il se situe donc dans l'enveloppe de 6 milliards de francs que les Suisses ont acceptée en septembre dernier, rappelle le Conseil fédéral. Même avec le renchérissement, le cadre sera respecté.

Les coûts d'exploitation du F-35A sont aussi plus avantageux que ceux des autres avions. Ils se montent à 15,5 milliards de francs sur 30 ans

Les belges, les nééerlandais , les britons , les italiens etc...doivent l'avoir en travers de la gorge vu la ristourne qui a du être faite à la suisse...

Edited by Claudio Lopez
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
à l’instant, bubzy a dit :

C'est quand même vachement difficile à entendre...

C est tres mysterieux qu’ils declarent un tel ecart avec les concurrents. Je suis tres dubitatif.

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
à l’instant, Claudio Lopez a dit :

Les belges, les nééerlandais , les britons , les italiens doivent l'avoir en travers de la gorge vu la ristourne qui a du être faite à la suisse...

Les Belges ont déjà eu une très belle ristourne. Les Américains avaient fait de beaux efforts sur les prix de vente ou sur les prix de développement ultérieurs.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Claudio Lopez a dit :

Les belges, les nééerlandais , les britons , les italiens etc...doivent l'avoir en travers de la gorge vu la ristourne qui a du être faite à la suisse...

Surtout avec 60% d'offset alors que pour avoir du retour sur investissement, eux devaient payer pour voir. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Les Américains voulaient absolument ce marché. Non pas tant pour lui-même, mais pour le symbole, l'image, etc . en vue d'autres prospects. Ils ont fait une offre imbattable sur laquelle les autres concurrents ne pouvaient s'aligner à moins de perdre de l'argent ... bref, c'est le forcing. Maintenant, rien ne nous interdit d'en tirer certaines conséquences s'agissant des Suisses ... Nous sommes alliés, ... jusqu'à un certain point.

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
à l’instant, Julien a dit :

Le forum en PLS

Sinon des nouvelles de l'appel d'offre pour la défense sol-air ?

Patriot

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, bubzy a dit :

C'est quand même vachement difficile à entendre...

Pas si tu veux éviter une dispute électorale autour du modèle à sélectionner.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Julien a dit :

Le forum en PLS

Sinon des nouvelles de l'appel d'offre pour la défense sol-air ?

Perdu aussi.

nitiative annoncée

Le choix du F-35A ne fait toutefois pas l’unanimité. Une coalition composée du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA), du PS et des Verts a déjà indiqué vouloir lancer une initiative contre cet achat. Le F-35A présente des défauts techniques, dont certains peuvent même entraîner la mort du pilote, selon ses opposants.

Des critiques ont aussi été faites sur l’accès aux données de sécurité. Le Conseil fédéral estime avoir pris compte des dépendances technologiques du fabricant et du pays de fabrication, des dépendances qui ne peuvent pas être totalement exclues lors de l’acquisition de systèmes.

Cependant, il a été démontré que tous les candidats garantissaient l’autonomie nécessaire des données, fait valoir le gouvernement. Le F-35A assure tout particulièrement bien la cybersécurité. Il assure la cybergestion, la sécurité de l’architecture de calcul et les mesures axées sur la cyberprotection de manière exhaustive.

Comme tous les autres candidats, le F-35A permet à la Suisse de déterminer elle-même les données qu’elle veut échanger avec d’autres forces aériennes ou les données logistiques qu’elle veut renvoyer au constructeur. L’exploitation et la maintenance de l’avion seront effectuées en Suisse par les Forces aériennes et RUAG.

16h01

Défense sol-air

Le système de défense sol-air de longue portée Patriot se distingue aussi par rapport à son concurrent SAMP/T dans les quatre critères principaux. Cinq unités seront nécessaires pour couvrir la défense de la zone de 15'000 kilomètres carrés.

Patriot est aussi le moins cher. Il devrait coûter 1,970 milliard de francs. Ses coûts globaux s’élèvent à environ 3,6 milliards sur 30 ans, coûts d’exploitation compris. L’obligation de compensation de 100% de la valeur de la commande doit être remplie là aussi dans son intégralité au plus tard quatre ans après la dernière livraison.

Le 27 septembre, les Suisses ont dit «oui» aux nouveaux avions de combat, de justesse, par 50,1% des voix. La publicité pour le F-35A de Lockheed Martin faite par le président américain Joe Biden auprès du président de la Confédération Guy Parmelin en marge du sommet de Genève pourrait avoir porté ses fruits.

En choisissant le F-35A de Lockheed Martin, le gouvernement s’est tourné vers l’avion le plus moderne de sa sélection. La technologie de cet avion monomoteur, furtif et multirôle, est très avancée et contribue à sa réputation, selon les experts.

16h01

Trois critères sur quatre

L’avion américain affiche aussi le meilleur résultat pour trois des quatre critères principaux: efficacité, support du produit et coopération. Il n’obtient pas le meilleur score dans le domaine des affaires compensatoires directes pour l’instant. Les Américains devront néanmoins compenser 60% de la valeur de la commande au plus tard quatre ans après la dernière livraison.

Le F-35A est aussi de près de 2 milliards de francs meilleur marché que ses concurrents. Le coût serait de 5,068 milliards de francs selon les offres de février 2021. Il se situe donc dans l’enveloppe de 6 milliards de francs que les Suisses ont acceptée en septembre dernier, rappelle le Conseil fédéral. Même avec le renchérissement, le cadre sera respecté.

Les coûts d’exploitation du F-35A sont aussi plus avantageux que ceux des autres avions. Ils se montent à 15,5 milliards de francs sur 30 ans.

16h00

Les forces aériennes suisses voleront sur des F-35A

Les futurs avions de combat des forces aériennes suisses devraient être américains. Le Conseil fédéral a tranché mercredi en faveur des F-35A du constructeur Lockheed Martin.

Le Conseil fédéral propose au Parlement l’acquisition de 36 de ces jets pour remplacer les 26 F-5 Tiger et les 30 F/A-18 vieillissants de l’armée. Il a en outre porté son choix sur cinq unités de feu Patriot produites par l’entreprise américaine Raytheon pour la défense sol-air de longue portée.

Le F-35 a largement dépassé les trois autres avions de chasse en lice – le Rafale du français Dassault, l’Eurofighter de l’européen Airbus et le Super Hornet de l’américain Boeing – lors de l’évaluation effectuée au printemps 2019. Il présente le meilleur rapport qualité-prix et est le mieux adapté pour protéger la population suisse, estime le gouvernement.

Lors des tests, le F-35A s’est à chaque fois détaché en affichant l’utilité globale la plus élevée. Il a obtenu 336 points, soit le score le plus élevé, loin devant ses concurrents.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • pascal locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Member Statistics

    5,630
    Total Members
    1,550
    Most Online
    victor27
    Newest Member
    victor27
    Joined
  • Forum Statistics

    21,250
    Total Topics
    1,437,067
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...