Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Achat suisse


scalp79
 Share

Recommended Posts

Pour finir, Nicolas Sarkozy est hargneux avec tout le monde. Y compris ses proches, ses ministres... Cameron, Merkel, etc...

A sa décharge, il y a quand même de quoi être de mauvaise humeur avec la m.... dans laquelle le monde est en train de s'enfoncer.

Et à sa charge : il n'est pas obligé d'aggraver localement cette merde en focalisant son arrogance sur certaines "catégories" de son propre peuple et en les montant les gens les uns contre les autres, ni d'être hyper-sévère avec certains partenaires étrangers tandis qu'il cherche désespérément, par mult gesticulations et un alignement pathétique, l'estime et la reconnaissance de "Maman" Merkel qui sait si bien profiter de sa maladie mentale ...

Si on continue comme ça avec les Suisses c'est sûr qu'ils prendront du Typhoon ou du F18 ne serait-ce qu'en réaction  

Link to comment
Share on other sites

Les Verts s'opposent à l'achat de nouveaux avions de combat. Ils lancent un référendum et demandent également au Conseil fédéral de suspendre la décision sur le type d’avions.

Les Verts suisses vont lancer un référendum contre l’augmentation des dépenses militaires et l’achat de nouveaux avions de combat, ont-ils annoncé samedi dans un communiqué. Selon eux, la Confédération doit concentrer ses dépenses au profit notamment de l’énergie, des transports, de la recherche et de la sécurité sociale.

Ils ont l'air aussi chiants que ceux de chez nous! :lol: ;)

Link to comment
Share on other sites

A noter que le torchis est un bon matériau de construction (non durable mais renouvelable) et un très bon isolant...La mairie de Paris devrait aussi lancer un programme de recyclage des crottes de chien, après séchage, c'est un excellent combustible (mode /joke ON). Encore une question à deux balles : le siège des verts est il dans un immeuble à énergie positive? (non c'est une vraie question, pas d'allusion sexuelle ou autre)

Link to comment
Share on other sites

Le savoir faire de Ruag en matière d' entretien des F-5 :

http://www.northropgrumman.com/farnborough/programs/assets/F5-tiger-team.pdf

Image IPB

A coté du savoir faire d'elbit pour l'upgrade des F-5 chiliens, Ruag tisse son réseau de maintien structurel :

Un autre élément du puzzle date de juin 2011 :

S'il y a effectivement 1500 appareils encore en service , cela fait du potentiel à l'entretien/upgrade

http://www.eaton.com/Eaton/OurCompany/NewsEvents/NewsReleases/PCT_281133

IRVINE, Calif. … Diversified industrial manufacturer Eaton Corporation has entered a long-term agreement with RUAG Aviation of Switzerland to provide maintenance, repair and overhaul (MRO) services and component support for the worldwide fleet of Northrop Grumman Corporation’s F-5 supersonic fighter aircraft. Nearly 1,500 aircraft are in service in 20 countries around the world. The agreement was signed at the Paris Air Show on June 23..

“Extending Eaton’s relationship with RUAG through this venture will bring enhanced support to the international F-5 community,” said Eric Alden, vice president of customer support for Eaton’s Aerospace Group.  “This is also an opportunity for Eaton to expand its global presence as a provider of MRO services for the military aftermarket.”

Ou déjà en 2010 avec Northrop himself :

Northrop Grumman Corporation, Herndon, Virginia (USA) and RUAG Aviation, Emmen, Switzerland, have signed an agreement to provide worldwide sustainment and life cycle logistics as an effort to offer a broad capability to countries flying the

F-5 Tiger aircraft. Under the terms of the agreement, the team will market F-5 aftermar-ket support, modifications and upgrade programs to countries flying the aircraft.

http://www.ruag.com/Aviation/Aviation_Home/Media/Mediadetail?id=257

Tandis que Northrop a gardé toute une activité de pièce de structure dont une nouvelle aile et une transformation optionnelle en cockpit biplace pour une activité de lead in fighter:

The U.S. Air Force selected Northrop Grumman in 1995 as the manufacturer for 14 major structural elements and related replacement parts for international RF-5 (reconnaissance) and F-5 aircraft. Based on foreign military sales, the structural upgrade program contract covers all F-5 models and includes a new wing (with optional provisions for Maverick missiles), upper and lower cockpit longerons, horizontal stabilizers, specific fuselage bulkheads, dorsal longerons and engine inlet duct skins.

http://www.as.northropgrumman.com/products/f5tiger/index.html
Link to comment
Share on other sites

En tout cas, c'est entrain de devenir un vrai Dallas à la Suisse cette histoire.  :happy:

Le gouvernement voulait une votation populaire,

le parlement d'avant les élections fédérales l'a désavoué,

le parlement actuel semble bien plus mitigé,

le chef de l'armée a déclaré publiquement cette semaine qu'il était pour une votation populaire (il veut que cet achat est une légitimité*),

le principal industriel suisse semble penser que prolonger les Tiger lui serait plus favorable qu'acheter de nouveaux appareils** (alors qu'il aurait pas mal d'offsets et qu'il réaliserait au minimum l'assemblage des appareils).

Bref, on saura sûrement avant fin 2011 quel appareil a été sélectionné...

...après quant à savoir quand on va vraiment les commander, si tenté qu'on le commande un jour, je ne m'avancerais plus.  :P

*moi je suis sûr que c'est parce qu'il a été formé initialement à la DCA. Faut jamais faire confiance à un gars se disant des forces aériennes mais dont la mission est de faire redescendre sur terre des avions. :lol:

**ça en dit aussi long sur sa confiance en l'avenir du Typhoon et du Rafale à l'exportation je trouve.  :lol:

Link to comment
Share on other sites

le principal industriel suisse semble penser que prolonger les Tiger lui serait plus favorable qu'acheter de nouveaux appareils** (alors qu'il aurait pas mal d'offsets et qu'il réaliserait au minimum l'assemblage des appareils).

Bref, on saura sûrement avant fin 2011 quel appareil a été sélectionné...

...après quant à savoir quand on va vraiment les commander, si tenté qu'on le commande un jour, je ne m'avancerais plus.  :P

**ça en dit aussi long sur sa confiance en l'avenir du Typhoon et du Rafale à l'exportation je trouve.  :lol:

L'entretien des Typhoon ou des Rafales exportés ( :lol: ), ne sera jamais du ressort de RUAG...

Avec une base installée et persistante de près de 1500 F-5 sans compter les 500 T-38 et en étant le partenaire persistant de Northrop pour les structures, il y a peut être pas le feu au Lac ;)...

Quand dans une quinzaine d'années tous les F-5 même reconvertis en LIFT auront été fichus à la casse, RUAG n'aura plus besoin de cette légitimité d'entretien local de F-5 upgradés...

Remarque, je dis quinze ans mais avec tous les éléments de structure  qu'ils peuvent changer...cela va être aussi increvable qu'une Alouette 3 ouun b-52 bientôt :lol:

Link to comment
Share on other sites

Le soucis c'est que tu bases rarement tes investissement sur un marché en baisse. Sur les 1500 F-5 combiens vont être modernisé ? Combien de temps ça va durer ? Il faut bien à un moment penser à l'avenir. Et il me semble que RUAG pourrait être associé comme sous-traitant du programme Rafale. Il sont aussi un pied dans le programme Neuron me semble-t-il.

Link to comment
Share on other sites

Encore faudrait-il qu'il y a des commandes de Rafale.  :happy:

Parce que s'il n'y a que les commandes suisses et françaises, miser sur les F-5 n'est peut-être pas si idiot que ça au niveau charge de travail.  :lol:

(et puis bon Neuron, avec ou sans l'achat de Rafale, on continuera a être impliqué je pense)

Link to comment
Share on other sites

Soit le journaliste est payé pour faire de la propagande et du lobby pour EADS soit le journaliste est incompétent pour ne pas avoir investiguer convenablement et consciencieusement, dans les 2 cas il a tout faux! Car les chiffres sont tronqués et faussés. Dire que le Rafale est plus cher que l'Eurofighter est erroné.

Un autre suisse avait lui plus correct, précis et enfin neutre.

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2011/11/03/avions-de-combat-constructeurs-sous-pression.html 

La semaine dernière c’est un Ueli Maurer (Chef du DDPS) pas peu fier d’annoncer que les mises à jour des offres ne dépasseront pas 4 milliards pour la plus élevée (fourchette de prix) ! La baisse de l’euro, combinée à la stratégie de concurrence ont obligés les trois constructeurs à revoir leurs prix.

Saab Gripen, Dassault Aviation et Cassidian (EADS) doivent impérativement vendre et se devaient d’amener sur la table un projet dont le budget correspond aux finances de la Suisse,  sous peine d’être purement et simplement écarté.

L’avion le moins cher reste le Gripen avec une offre à environ 3 milliards, alors que  l’Eurofighter  ferme la marche à environ 4 milliards. Le Rafale est quant à lui entre les deux.

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'il va falloir s'attendre à un report, je commence à croire à cette peur du premier qui osera acheter le raffy >:(

C'est les indiens qui vont devoir décider d'être les premier. on pourrait presque en faire un jeu de société.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20111127trib000666900/rafale-l-heure-du-choix-approche-en-suisse.html

Berne prendrait une décision fin novembre ou début décembre pour l'acquisition de 22 avions de combat mais un référendum pourrait retarder ce calendrier. Trois avionneurs sont en piste pour conquérir le marché suisse : Dassault Aviation (Rafale), Saab (Gripen) et le consortium Eurofighter (Eurofighter Typhoon).

L'heure du choix approche pour la Suisse pour l'achat de 22 avions de combat (30 novembre ou 7 décembre, selon la presse suisse)... mais le dossier pourrait encore subir un nouveau retard avec l'organisation d'un référendum populaire. Contrairement au Parlement et au Conseil fédéral, le chef d'état-major des armées André Blattman est favorable à un référendum à propos de l'acquisition de nouveaux avions de combat.

Dans une interview accordée dimanche 20 novembre dans l'hebdomadaire suisse "SonntagsBlick", il a estimé qu'un "vote du peuple donnerait une légitimation à cette décision. Et c'est pourquoi il serait bien et important que le peuple puisse se prononcer". Selon lui, "si nous ne parvenons pas à persuader les citoyens, nous en sommes nous-même responsables". Le chef d'état-major anticipe en fait la décision des Verts suisses, qui veulent que le peuple suisse se prononce sur cet achat. S'ils n'obtiennent pas satisfaction, ils lanceraient alors une initiative pour un moratoire avec l'aide d'autres partis et associations, notamment le Groupe pour une Suisse sans armée. Ce qui bloquerait le processus pendant de longs mois.

Ce serait une nouvelle déconvenue pour les compétiteurs. Pour l'heure, selon le ministre de la Défense, Ueli Maurer, l’avion le meilleur marché, le Gripen suédois, reviendrait à 3 milliards de francs pour 22 exemplaires, contre 4 milliards pour les deux autres appareils, l’Eurofighter (EADS, BAE Systems et Finmeccanica) et le Rafale de Dassault Aviation, selon la presse suisse. En revanche, l'appareil français, qui serait le plus performant opérationnellement, aurait la préférence des pilotes suisses. En outre, Paris mettra, pour améliorer l'offre française, à disposition de l'armée de l'air suisse des zones de vol en France et des bases aérienne françaises... si Berne choisit bien sûr le Rafale. Mais son prix (150 millions d'euros par appareil) - en dépit d'un franc suisse fort par rapport à l'euro - pourrait faire reculer les Suisses.

Link to comment
Share on other sites

Ouais enfin, lancer une initiative, ça prend 2 à 3 ans minimum avant que le peuple ne puisse voter.

Donc si le gouvernement le veut (et le parlement le suit), rien ne lui empêche de passer en force. Car bon, une fois l'achat réalisé, il peut bien y avoir un référendum de dix ans, ça ne changera pas grand chose, les appareils auront déjà été achetés...

Link to comment
Share on other sites

si Berne choisit bien sûr le Rafale. Mais son prix (150 millions d'euros par appareil) - en dépit d'un franc suisse fort par rapport à l'euro - pourrait faire reculer les Suisses.

C'est quoi cette histoire de dire que le Rafale coûte 150M€ soit un coût plus onéreux qu'un A400M ou en parité dollar presque le prix d'un Raptor F22A.

Link to comment
Share on other sites

ça inclut pas les "zone de vols en France" et les autres concésions du genre?

Si il faut, pour les vols d'entrainement en France, on leur paye aussi les frais (essence, maintenance etc)

Que l'on propose de former leurs pilotes sur nos Rafale, d'ouvrir plus facilement notre espace aérien, d'aide au soutien, de donner des offsets c'est une chose faîte au niveau France (état) et que l'on décide de faire coopérer RUAG et de vendre le Rafale, c'est autre chose car c'est l'avionneur le Maître d’œuvre du Rafale qui fixe le prix.

A ce propos, Berne veut mettre quoi comme missile sur son futur avion?

Link to comment
Share on other sites

C'est quoi cette histoire de dire que le Rafale coûte 150M€ soit un coût plus onéreux qu'un A400M ou en parité dollar presque le prix d'un Raptor F22A.

Ils ne se sont pas cassés la tête (eux ou "le Temps"); 4 milliards CHF = 3,25 milliards € qu'on divise par 22 et qui nous font donc près de 150 millions € par appareil.

Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • Fenrir unlocked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...