Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Australienne: modernisations, acquisitions et exercices navals.


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

19 minutes ago, ARMEN56 said:

Une boite noire magique , et surprise un lapin mouton à cinq pattes :rolleyes:

https://interestingengineering.com/innovation/australia-170-billion-submarine-program

C'est l'article que j'ai vu, qui citait les sous-marins britanniques.

Mais il est quand même assez vide je trouve (et ils ont réussi à inverser le sens des contrats dans leur narration de l'histoire... faut le faire :bloblaugh:)

Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, fraisedesbois said:

un modèle britannique modifié avec des pièces et des améliorations américaines

Donc LM encore sur le coup pour le système de combat probablement.

Qui a parlé d'augmentation des coûts et des délais ? :wink:

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, fraisedesbois a dit :

(bloomberg, 8mars)

Les sous-marins nucléaires australiens utiliseront un modèle britannique pour contrer la Chine
Des pièces détachées et des améliorations américaines seront également fournies pour les sous-marins Entre-temps, les États-Unis pourraient baser certains sous-marins en Australie

La nouvelle flotte australienne de sous-marins à propulsion nucléaire sera basée sur un modèle britannique modifié avec des pièces et des améliorations américaines, ont déclaré des personnes au fait du dossier, alors que les trois pays s'apprêtent à conclure un partenariat de sécurité destiné à contrer la Chine.

Le projet de sous-marin, qui devrait être annoncé la semaine prochaine, prendra des années avant de produire son premier navire, ce qui nécessitera probablement des mesures provisoires, selon ces personnes, qui ont demandé à ne pas être identifiées pour discuter de délibérations privées. Dans l'intervalle, les États-Unis pourraient baser des sous-marins nucléaires en Australie ou même vendre à ce pays des sous-marins américains de classe Virginia.(...) /deepl

https://www.bloomberg.com/news/articles/2023-03-08/australia-s-nuclear-powered-subs-will-use-a-uk-design-to-counter-china?leadSource=uverify wall

Mais sur quel chantier ils vont faire ça?

Ainsi qu'on s'en doutait, les brit sont les principaux gagnant dans l'histoire. 
Les chantiers, on s'en fout, tant que l'argent est transféré ;)
Pour l'instant ca va se faire dans un chantier aus et puis la facture va encore gonfler et là pouf, il vaudrait mieux que ca soit fait là ou ils savent faire. 

Ce programme va devenir un scandal et finir comme l'ancien. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

10 hours ago, wagdoox said:

Ce programme va devenir un scandal et finir comme l'ancien. 

Honnêtement, j'en doute.

Le tropisme anglo-saxon est trop fort pour que les australiens viennent râler à propos des futurs délais et surcoûts de ce programme. Pour 2 raisons : leur gouvernement leur a vendu les sous-marins nucléaires comme étant l'alpha et l'oméga de la défense de leurs côtes, et ce n'est pas un sous-marins majoritairement français. C'est triste, mais c'est la dure réalité du ressentiment anti-français dans le monde anglo-saxon. À part des spécialistes et quelques gradés australiens, qui avait pris part aux négociations lors de l'appel d'offre remporté par Naval Group, très peu s'intéressent objectivement au matériel français et ses capacités, et les autres ne le voient pas comme performant, quand ils ne s'arrêtent pas au fameux "Stinky French cheese, surrender with white flag" (je crois que je n'ai même pas besoin de traduire cette expression pour les non anglophones du forum, c'est dire à quel point on a l'habitude de l'entendre)

Donc non, il y aura très probablement des surcoûts et des délais monstrueux, et scandaleux, mais pas de scandale organisé par les médias cette fois ci.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, SLT a dit :

Honnêtement, j'en doute.

Le tropisme anglo-saxon est trop fort pour que les australiens viennent râler à propos des futurs délais et surcoûts de ce programme. Pour 2 raisons : leur gouvernement leur a vendu les sous-marins nucléaires comme étant l'alpha et l'oméga de la défense de leurs côtes, et ce n'est pas un sous-marins majoritairement français. C'est triste, mais c'est la dure réalité du ressentiment anti-français dans le monde anglo-saxon. À part des spécialistes et quelques gradés australiens, qui avait pris part aux négociations lors de l'appel d'offre remporté par Naval Group, très peu s'intéressent objectivement au matériel français et ses capacités, et les autres ne le voient pas comme performant, quand ils ne s'arrêtent pas au fameux "Stinky French cheese, surrender with white flag" (je crois que je n'ai même pas besoin de traduire cette expression pour les non anglophones du forum, c'est dire à quel point on a l'habitude de l'entendre)

Donc non, il y aura très probablement des surcoûts et des délais monstrueux, et scandaleux, mais pas de scandale organisé par les médias cette fois ci.

Sauf que tu oublies qu’une bonne partie des australiens ne comprennent meme pas l’interet de ses soums. Ne voient pas la chine comme une menace …

tu surestimes ce tropisme. Nombre d’aussie sont tres mefiant des usa. (Ca veut pas dire qu’on est plus apprecié). 
 

enfin 160 milliards… il y a pas un programme qui soit aussi cher en france, qui est un pays plus riche et plus peuplé. Les arguments contre la class attack vont se retrouner contre ses sna tres rapidement. 16 milliards pour sna contre 2 normalement. Une industrialisation locales qui releve de l’impossible…

les medias de merdock diront au contraire que ca doit etre fait directement aux usa. Tous les autres diront que c’est un scandale. 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, herciv a dit :

Je ne sais pas où les Australiens vont trouver leurs budgets. Entre çà et les sûrcoût du f-35 dont le compélment de commande qu'ils veulent faire ...

Ils vont se retrouver sans sous marin pendant 15-20 ans, ça fera des économies :tongue:

De toute façon ils ont du pognon. Leur problème c'est le personnel ...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

huhu, après Bloomberg 08mars qui annonçait:

Les sous-marins nucléaires australiens utiliseront un modèle britannique pour contrer la Chine
Des pièces détachées et des améliorations américaines seront également fournies pour les sous-marins Entre-temps, les États-Unis pourraient baser certains sous-marins en Australie (...)/deepl

Voici Reuters même date:

Exclusif : L'Australie devrait acheter jusqu'à 5 sous-marins de classe Virginia dans le cadre d'AUKUS

WASHINGTON, 8 mars (Reuters) - L'Australie devrait acheter jusqu'à cinq sous-marins nucléaires américains de classe Virginia dans les années 2030 dans le cadre d'un accord de défense historique entre Washington, Canberra et Londres, ont déclaré mercredi quatre responsables américains, dans un accord qui représenterait un nouveau défi pour la Chine.

L'accord, connu sous le nom de pacte AUKUS, comportera plusieurs étapes, avec au moins un sous-marin américain visitant les ports australiens dans les années à venir, et s'achèvera à la fin des années 2030 avec une nouvelle classe de sous-marins construits à partir de conceptions britanniques et de technologies américaines, a déclaré l'un des responsables.

Le président américain Joe Biden accueillera lundi à San Diego les dirigeants australiens et britanniques afin de définir la marche à suivre pour la fourniture à l'Australie de sous-marins à propulsion nucléaire et d'autres armements de haute technologie.

La Chine a condamné les efforts des alliés occidentaux, qui cherchent à contrer le renforcement militaire de la Chine, les pressions exercées sur Taïwan et les déploiements de plus en plus musclés dans la mer de Chine méridionale, qui fait l'objet de contestations.

Deux des responsables, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, ont déclaré qu'après les visites portuaires annuelles, les États-Unis déploieraient quelques sous-marins dans l'ouest de l'Australie d'ici à 2027.

Au début des années 2030, l'Australie achètera trois sous-marins de classe Virginia et aura la possibilité d'en acheter deux autres.

AUKUS devrait être le plus grand projet de défense jamais réalisé par l'Australie et offre des perspectives d'emploi dans les trois pays.

L'Australie dispose d'une flotte de six sous-marins conventionnels de classe Collins, dont la durée de vie sera prolongée jusqu'en 2036. Les sous-marins nucléaires peuvent rester sous l'eau plus longtemps que les sous-marins conventionnels et sont plus difficiles à détecter.

Les responsables n'ont pas donné de détails sur la nouvelle classe de sous-marins prévue, ni sur les lieux de production.

Le Pentagone a renvoyé les questions à la Maison Blanche, qui a refusé de confirmer les détails d'une annonce prochaine. L'ambassade britannique à Washington n'a pas commenté directement le rapport de Reuters, mais a répété une annonce de Londres selon laquelle le Premier ministre britannique Rishi Sunak se rendrait aux États-Unis pour de nouvelles discussions sur AUKUS.

L'ambassade d'Australie à Washington n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Dans le cadre de l'accord AUKUS initial annoncé en 2021, les États-Unis et le Royaume-Uni ont accepté de fournir à l'Australie la technologie et la capacité de déployer des sous-marins à propulsion nucléaire dans le cadre des efforts conjoints visant à contrer la menace croissante posée par la Chine dans la région indo-pacifique.

Toutefois, les trois pays n'ont pas encore conclu d'accord sur la manière spécifique d'atteindre cet objectif.

Le Congrès américain a été informé à plusieurs reprises ces dernières semaines de l'imminence de l'accord AUKUS afin d'obtenir son soutien pour les changements juridiques nécessaires à la résolution des problèmes de transfert de technologie pour les systèmes de propulsion nucléaire et de sonar hautement protégés qui seront embarqués à bord des nouveaux sous-marins australiens, a indiqué une source du Congrès.

On ne sait pas encore dans quelle mesure l'annonce à venir pourrait affecter les attentes de la marine américaine en ce qui concerne l'acquisition de ses propres sous-marins dans les années à venir.

Le plan de construction navale sur 30 ans de la marine, publié l'année dernière, prévoit la production de sous-marins à un rythme de 1,76 à 2,24 par an et une augmentation de la flotte de 60 à 69 sous-marins nucléaires d'attaque d'ici 2052, selon le Congressional Research Service.

General Dynamics Corp (GD.N), qui fabrique les sous-marins de la classe Virginia, en a 17 dans son carnet de commandes actuel, livrés jusqu'en 2032.

À ce jour, aucune partie au traité de non-prolifération nucléaire (TNP) autre que les cinq pays reconnus par le traité comme des États dotés d'armes - les États-Unis, la Russie, la Chine, la Grande-Bretagne et la France - ne possède de sous-marins nucléaires. /deepl

:biggrin:

  • Thanks 1
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, mgtstrategy a dit :

ah ça, on verra, d'ici la.... Et de toutes facons, le astute, c'est un design et assemblage americain, non?

le réacteur est d'inspiration américaine il me semble.  Le design du soum est anglais mais ils ont du faire appel au grand frère pour les aider, car trop de compétences avaient été perdues.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, SLT a dit :

Honnêtement, j'en doute.

Le tropisme anglo-saxon est trop fort pour que les australiens viennent râler à propos des futurs délais et surcoûts de ce programme. Pour 2 raisons : leur gouvernement leur a vendu les sous-marins nucléaires comme étant l'alpha et l'oméga de la défense de leurs côtes, et ce n'est pas un sous-marins majoritairement français. C'est triste, mais c'est la dure réalité du ressentiment anti-français dans le monde anglo-saxon. À part des spécialistes et quelques gradés australiens, qui avait pris part aux négociations lors de l'appel d'offre remporté par Naval Group, très peu s'intéressent objectivement au matériel français et ses capacités, et les autres ne le voient pas comme performant, quand ils ne s'arrêtent pas au fameux "Stinky French cheese, surrender with white flag" (je crois que je n'ai même pas besoin de traduire cette expression pour les non anglophones du forum, c'est dire à quel point on a l'habitude de l'entendre)

Donc non, il y aura très probablement des surcoûts et des délais monstrueux, et scandaleux, mais pas de scandale organisé par les médias cette fois ci.

 

Il y a 5 heures, wagdoox a dit :

Sauf que tu oublies qu’une bonne partie des australiens ne comprennent meme pas l’interet de ses soums. Ne voient pas la chine comme une menace …

tu surestimes ce tropisme. Nombre d’aussie sont tres mefiant des usa. (Ca veut pas dire qu’on est plus apprecié). 
 

enfin 160 milliards… il y a pas un programme qui soit aussi cher en france, qui est un pays plus riche et plus peuplé. Les arguments contre la class attack vont se retrouner contre ses sna tres rapidement. 16 milliards pour sna contre 2 normalement. Une industrialisation locales qui releve de l’impossible…

les medias de merdock diront au contraire que ca doit etre fait directement aux usa. Tous les autres diront que c’est un scandale. 

 

Pour ce qui est des militaires , je partage cette vision du tropisme. Peut être un peu moins dans la Navy il est vrai.

Il faut dire que les US savent bien fiabiliser le matos grâce à leurs immenses besoins internes, et de leur culture très pragmatique des qualifications. En gros pour être simpliste, c'est des bourrins, ils ne ménagent pas le matos, et les officiers trouvent ça normal. Donc ça doit marcher dans ces conditions là.

Sur le matos Français (mais pas que...), vu les volumes les campagnes de qualifs sont moins généreuses. Et quand on commence à déployer les trucs c'est parfois trop tard pour revenir en arrière. Donc on apprend aux troupes à vivre avec et à épargner le matos "comme un bon père de famille".

Et avec les NH90 et les Tigres, pour moi on amplifie la caricature avec une conception technocratique.

Compare les avions Dassault très "léger" avec les F14 F15 qui sont bcp moins "fins"...

Donc ils ont cette vision, qui n'est pas que fausse, en gros, le matos ricains c'est du costaud, le matos des froggies ça a de belles perfs mais c'est fragile.

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, SLT a dit :

quand ils ne s'arrêtent pas au fameux "Stinky French cheese, surrender with white flag" (je crois que je n'ai même pas besoin de traduire cette expression pour les non anglophones du forum, c'est dire à quel point on a l'habitude de l'entendre

J'admets que c'est une pure découverte pour moi :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, clem200 a dit :

J'admets que c'est une pure découverte pour moi :biggrin:

Bon, j'avoue que j'ai un peu collé des termes à la suite les uns des autres, la grammaire n'est pas bonne, mais l'idée est là :biggrin:

Édit : la version la plus connue de la phrase typiquement anti française est : "cheese eating surrendering monkeys". Et la blague la plus con(nu)e était qu'un fusil français se revendait quasi neuf : "jamais servi, lâché une fois".... bref, le niveau ne volait pas haut au début des années 2000.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, fraisedesbois a dit :

Dans le cadre de l'accord AUKUS initial annoncé en 2021, les États-Unis et le Royaume-Uni ont accepté de fournir à l'Australie la technologie et la capacité de déployer des sous-marins à propulsion nucléaire dans le cadre des efforts conjoints visant à contrer la menace croissante posée par la Chine dans la région indo-pacifique.

Mais de quelles tech ils parlent?   les brits utilisent des réacteurs US sous licences, et de l'électronique FRENCHIE ,ah oui souder des tôles, ça ils savent faire !

AIEA devrait faire de gros yeux en apprenant qu'ils ouvrent le marché à uranium enrichi, de quoi faire 200 bombinettes, ça donnerait aux poutiniens le laissez vendre des SSN HEU à leurs amis de l'axe du mal!

de plus ça ne sera pas 60 milliards le couvert, plus proche des 160, bref beaucoup d'eau aura coulée sous les ponts avant que les fabricants US laissent place aux australiens, vu qu'ils croulent sous les retards, et pour les soudeurs de tôles, le truc ça serait d’éviter les fuites, et les défauts de conceptions comme l'Astute, mais bon c'est un nouveau modèle?   comme dans Taken on leur souhaite "Bonh Chanssss" ;)

Edited by collectionneur
orthographe
  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Eau tarie a dit :

 

 

Pour ce qui est des militaires , je partage cette vision du tropisme. Peut être un peu moins dans la Navy il est vrai.

Il faut dire que les US savent bien fiabiliser le matos grâce à leurs immenses besoins internes, et de leur culture très pragmatique des qualifications. En gros pour être simpliste, c'est des bourrins, ils ne ménagent pas le matos, et les officiers trouvent ça normal. Donc ça doit marcher dans ces conditions là.

Sur le matos Français (mais pas que...), vu les volumes les campagnes de qualifs sont moins généreuses. Et quand on commence à déployer les trucs c'est parfois trop tard pour revenir en arrière. Donc on apprend aux troupes à vivre avec et à épargner le matos "comme un bon père de famille".

Et avec les NH90 et les Tigres, pour moi on amplifie la caricature avec une conception technocratique.

Compare les avions Dassault très "léger" avec les F14 F15 qui sont bcp moins "fins"...

Donc ils ont cette vision, qui n'est pas que fausse, en gros, le matos ricains c'est du costaud, le matos des froggies ça a de belles perfs mais c'est fragile.

 

C’est plus un probleme de maintenance que de conception. Je mets les productions europeennes de coté (j’ai deja explique les raisons tellement de fois …). 
Je peux te citer le contre exemple parfait du cdg qui peut taper 80% de dispo sur une annee contre les pan us qui depasseront jamais 50%. On en a justement qu’un seul donc on met le paquet sur la maintenance. Le rafale avait une dispo de 50% environ maintenant qu’on met la structure et le financement qui va avec. 
 

La fiabilite du matos americain… sans la machine derriere parlons en, les f35 et leurs simulateurs ou les abrams saoudiens…

pour en revenir au helico, on peut quand meme difficilement comparer des nh90 avec les dernieres evolutions d’appareils us qui ont plus de 30 ans…

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, mgtstrategy a dit :

ah ça, on verra, d'ici la.... Et de toutes facons, le astute, c'est un design et assemblage americain, non?

??? Non design et prod uk. 
avec un enorme coup de main us sur les reacteurs.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, wagdoox a dit :

on peut quand meme difficilement comparer des nh90 avec les dernieres evolutions d’appareils us qui ont plus de 30 ans…

Oui mais l'un est retiré de plusieurs flottes, y compris européennes, tandis que l'autre gagne des clients.

On a peut être voulu faire technologiquement trop pointu. Et puis on a accepté bien trop de configurations diffférentes, ce que les US refusent.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...