Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Australienne: modernisations, acquisitions et exercices navals.


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

il y a 7 minutes, FATac a dit :

Ah ouais ... Qu'est-ce qu'on pourrait acheter, Russe, pour lequel nous n'avons pas un produit équivalent ?

Nous produisons du caviar et de la Vodka, nous avons aussi des hackers....

Peut être quelques spécimen très performants de mafieux ?....du polonium ?

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Saladin a dit :

Réfléchissez une seule seconde au tremblement de Terre si on commandait ne serait ce qu'un tout petit peu de matos Russe, un truc pas vital, je peux vous dire que les Américains nous reprendraient au sérieux.

Je demanderai bien à la DGA d'étudier l'achat de catapultes chinoises pour le prochain PA et de se renseigner sur les Y20 à défaut de relance de la production de l'An-225...

Link to comment
Share on other sites

Je crois surtout que cette crise aura une conséquence notable à long terme: la France va mettre au catalogue des sous-marins nucléaires.

C'est un tabou entre grandes puissances qui vient de tomber.

Inde, Brésil, Canada, Chili, voire Indonésie. Autant de clients potentiels.

Les USA, le Royaume Uni et l'Australie viennent d'ouvrir une voie qu'elle ne maîtrise pas.

 

 

Edited by Salverius
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Salverius a dit :

Je crois surtout que cette crise aura une conséquence notable à long terme: la France va mettre au catalogue des sous-marins nucléaires.

C'est un tabou entre grandes puissances qui vient de tomber.

Inde, Brésil, Canada, Chili, voire Indonésie. Autant de clients potentiels.

Les USA, le Royaume Uni et l'Australie viennent d'ouvrir une voie qu'elle ne maîtrise pas.

 

 

C'est pas totalement vrai : l'inde loue de longue date un SNA aux russes.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, FATac a dit :

Tiens, ce doit être l'équivalent du seul commentaire que j'ai mis sur le fil de "la place de la France dans un monde de blocs". :rolleyes:

Ouais! Macron en Corsaire! Je vois ça d'ici.

 

Il y a 7 heures, Saladin a dit :

Réfléchissez une seule seconde au tremblement de Terre si on commandait ne serait ce qu'un tout petit peu de matos Russe, un truc pas vital, je peux vous dire que les Américains nous reprendraient au sérieux.

C'était déjà un peu le cas dans les faits si on parle des coopérations franco-russes dans l'armement. Sagem qui fournissait les caméras thermiques des T-90. Le Boomerang qui était un projet cousin du VBCI à l'origine. Les Mistral. La France avait même acheté un petit lot d'obus guidés laser de 152mm pour faire des tests. Et il me semble même que Sagem avait discuté de FELIN avec les russes, dans un pré-programme qui deviendra Ratnik.
Dans un autre registre le RAID est équipé de Saiga 12.

Ça ne date pas d'hier la coopération franco-russe. Dans l'armement "moderne" elle remonte même à la création du calibre 7.62x54mm.

Alors faudrait-il aller un peu plus loin? Je ne le pense pas. Pas dans un contexte où les russes emploient des stratégies de désinformation contre nous au Mali, en Centrafrique, et ailleurs.

Edited by Patrick
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Salverius a dit :

Je crois surtout que cette crise aura une conséquence notable à long terme: la France va mettre au catalogue des sous-marins nucléaires.

C'est un tabou entre grandes puissances qui vient de tomber.

Inde, Brésil, Canada, Chili, voire Indonésie. Autant de clients potentiels.

Les USA, le Royaume Uni et l'Australie viennent d'ouvrir une voie qu'elle ne maîtrise pas.

D'autant plus qu'avec leur réacteurs utilisant de l'uranium très enrichi donc militaire et facile à transformer en bombinette, on ne voit pas comment les anglo-saxons pourraient en vendre sans contrevenir aux traités de non prolifération ... Donc globalement, cela ouvre un marché aux français sachant que les russes avait déjà entrouvert la porte.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, mudrets a dit :

Elle louait... le dernier étant rentré en Russie en juin 2020 2021. Le prochain annoncé de la classe 971 modernisée n'arriverait pas avant 2025.

Dans les deux cas, les sous-marins ont été retournés parce que le cœur du réacteur arrivait à échéance de rechargement. Il n'y a eu aucune manip de rechargement en Inde. De plus, sur le premier de la classe 670, les Indiens se sont plaints que les Russes faisaient tout pour que les marines indiens n'aient pas à connaitre du réacteur.

D'après ce document qui a déjà été posté, je crois, les réacteurs russes sont à l’uranium hautement enrichi (UHE) mais doivent être rechargés tous les 10 ans.

https://www.frstrategie.org/programmes/observatoire-de-la-dissuasion/enjeux-uhe-pour-propulsion-nucleaire-sous-marins-2020

Ce qui pourrait faciliter la transition russe vers l’UFE.

[par ailleurs, ça serait propulsion par turbine à vapeur pour tous sauf français et chinois qui passeraient par un moteur électrique. Je pensais ce moteur électrique être la norme]

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, g4lly said:

La complication pour un réacteur qu'on recharge pas souvent mais sur lequel on tire ... c'est que son mode de fonctionnement évolue beaucoup entre le combustible neuf ... et le combustible très entamé en fin de vie.

Ça impose une chimie assez particulière du primaire notamment pour le dépolluer ... mais aussi des réacteurs conçu pour fonctionner avec des combustible très différent entre le début et la fin du cycle.

Nucléairement parlant c'est plus simple de changer le combustible souvent, même si le combustible est très enrichi ... et qu'il y en a donc moins.

 

J’imagine qu’un combustible qui est resté longtemps en réacteur devient de plus en plus radioactif avec tous les produits de fission et les actinides qui se forment.

Un éventuel accident serait plus grave, je me demande aussi s’il y a un impact sur les sous-mariniers.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Hypsen a dit :

 

J’imagine qu’un combustible qui est resté longtemps en réacteur devient de plus en plus radioactif avec tous les produits de fission et les actinides qui se forment.

Un éventuel accident serait plus grave, je me demande aussi s’il y a un impact sur les sous-mariniers.

Sans être spécialiste des réacteurs de sous-marins à l'HEU, le problème réside surtout dans les poisons neutroniques qui s'accumulent en coeur tandis que la quantité de combustible diminue progressivement. Sachant qu'il faut maintenir la criticité à tout instant, cet état ne peut normalement pas durer (poison en hausse, combustible en baisse). C'est pourquoi dans les réacteurs conventionnels, et je pense dans les réacteurs de soums, on utilise un poison consommable (de l'acide borique dilué dans l'eau pour nos REP).

On commence donc le cycle avec un combustible neuf, une eau pleine de bore (ou autre moyen), et on le fini avec une eau claire, des éléments poisons à gogo, et un combustible fatigué. La chimie doit pas être piquée des hannetons...

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...