Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Australienne: modernisations, acquisitions et exercices navals.


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Il y a 9 heures, Eau tarie a dit :

Regardez Tesla pour faire une voiture la somme d'investissement.

Ça leur aurait coûté beaucoup moins cher si Elon Musk n'avait pas eu le complexe du "génie disruptif" qui veut tout réinventer (pour finir par retomber sur les mêmes principes que les autres constructeurs en bout de compte, mais après beaucoup de gâchis).

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

15 hours ago, Delbareth said:

Dernières nouvelles du feuilleton (géo)politique.

Tout d'abord le tacle de Macron à la COP26 :

https://www.lepoint.fr/politique/macron-je-sais-que-le-premier-ministre-australien-m-a-menti-sur-les-sous-marins-01-11-2021-2450047_20.php

En réponse, Morrison dévoile un SMS :

la news : https://www.ladepeche.fr/2021/11/02/crise-des-sous-marins-un-sms-entre-emmanuel-macron-et-le-premier-ministre-australien-devoile-9904512.php

une analyse Australienne : https://www.dailytelegraph.com.au/business/work/who-is-really-lying-in-scott-morrison-emmanuel-macrons-french-submarine-feud/news-story/f77df0b11df50eee5d07e681a2ef749d

But the texts, sent just two days before the big deal was announced, also show he didn’t know exactly what was being announced because Mr Macron asked Mr Morrison, “Should I expect good or bad news for our joint submarines ambitions?”

Hardly evidence of someone who knew exactly what was going on.

 

En complément, via d'autres sources : les journaux The Age et le Sydney Morning Herald

Un article sur l'annonce de Morrison (à propos des messages envoyés en avance) et le peu de substance que cette annonce révèle en réalité.
https://www.theage.com.au/politics/federal/pm-points-to-secret-texts-as-he-hits-back-at-french-leader-over-submarine-row-20211101-p5953q.html

Avec cet extrait intéressant 

Quote

But Mr Morrison admitted that he did not tell Mr Macron he was negotiating the US and UK deal, saying this was too confidential to disclose, although he told the French President in June that Australia was looking at alternatives.

Asked whether Mr Macron deserved more than 48 hours’ notice of the pivotal decision given he leads a NATO power and is a longstanding Australian ally, Mr Morrison said that he had to keep the US and UK alliance confidential.

Mais M. Morrison a admis qu'il n'a pas révélé à M. Macron qu'il était en train de négocier le deal avec les USA et le RU, expliquant que c'était trop confidentiel pour être révélé. Il avait néanmoins dit au président Français en Juin que l'Australie s'intéressait à des alternatives [au contrat Shortfin Barracuda]

Lorsqu'on lui a demandé si M. Macron méritait plus que 48 heures de préavis à propose de la décision de changer de cap, étant donné qu'il était le dirigeant d'une puissance OTAN et un allié de longue date de l'Australie, M. Morrison répondit qu'il devait garder l'alliance [AUKUS] secrète.

Le reste de l'article est assez factuel je trouve, mais clairement du côté français, et contre Morrison, avec un rappel que les critiques sont bien ciblés contre le Premier Ministre Australien et pas contre l'Australie ou son peuple.
Mention spécial au :

Quote

The accusation of dishonesty has made headlines in Australia and France after reporters asked Mr Macron in Rome on Monday whether he thought Mr Morrison had lied to him.

Mr Macron responded: “I don’t think, I know.”

 

Un autre article de The Age, cette fois sur les conséquences des échanges ces derniers jours, et qui mentionne aussi M. Biden :

https://www.theage.com.au/politics/federal/australian-officials-fear-leaking-macron-s-texts-crossed-a-line-amid-us-tension-20211102-p5958i.html

 

Enfin, le Sydney Morning Herald pose la question de savoir qui des deux dirigeants dit (le plus) la vérité :

https://www.smh.com.au/world/europe/slurs-lies-and-sledges-is-macron-or-morrison-telling-the-whole-story-20211102-p5953y.html

Je le trouve très nuancé, et je pense qu'on peut comprendre une bonne partie de l'article d'un côté comme de l'autre, suivant la lecture qu'on en fait, mais je les trouve encore un fois très "anti-Morrison" (même si j'ai du mal à saisir quelques morceaux, savoir s'ils sont vraiment à charge ou à décharge vis-à-vis de Macron et Naval Group)

La fin en particulier sonne assez étrangement :

Quote

Australian officials insist there is much more to this story which would reflect poorly on France if made public. The French say much the same and note they also have texts from Morrison.

Les responsables australiens insistent sur le fait que l'histoire est beaucoup plus complexe et qu'elle pourrait ternir l'image de la France si tout était rendu public. Les Français disent à peu près la même chose et font remarquer qu'ils ont également les messages de Morrison.

 

PS : je n'ai pas inclus de traduction complète, DeepL ne fonctionne pas sur mon réseau (limité à Edge d'ailleurs) et Google Trad donne un résultat... franchement pas optimal.

15 hours ago, Delbareth said:

Dernières nouvelles du feuilleton (géo)politique.

Tout d'abord le tacle de Macron à la COP26 :

https://www.lepoint.fr/politique/macron-je-sais-que-le-premier-ministre-australien-m-a-menti-sur-les-sous-marins-01-11-2021-2450047_20.php

En réponse, Morrison dévoile un SMS :

la news : https://www.ladepeche.fr/2021/11/02/crise-des-sous-marins-un-sms-entre-emmanuel-macron-et-le-premier-ministre-australien-devoile-9904512.php

une analyse Australienne : https://www.dailytelegraph.com.au/business/work/who-is-really-lying-in-scott-morrison-emmanuel-macrons-french-submarine-feud/news-story/f77df0b11df50eee5d07e681a2ef749d

But the texts, sent just two days before the big deal was announced, also show he didn’t know exactly what was being announced because Mr Macron asked Mr Morrison, “Should I expect good or bad news for our joint submarines ambitions?”

Hardly evidence of someone who knew exactly what was going on.

 

En complément, via d'autres sources : les journaux The Age et le Sydney Morning Herald

Un article sur l'annonce de Morrison (à propos des messages envoyés en avance) et le peu de substance que cette annonce révèle en réalité.
https://www.theage.com.au/politics/federal/pm-points-to-secret-texts-as-he-hits-back-at-french-leader-over-submarine-row-20211101-p5953q.html

Avec cet extrait intéressant 

Quote

But Mr Morrison admitted that he did not tell Mr Macron he was negotiating the US and UK deal, saying this was too confidential to disclose, although he told the French President in June that Australia was looking at alternatives.

Asked whether Mr Macron deserved more than 48 hours’ notice of the pivotal decision given he leads a NATO power and is a longstanding Australian ally, Mr Morrison said that he had to keep the US and UK alliance confidential.

Mais M. Morrison a admis qu'il n'a pas révélé à M. Macron qu'il était en train de négocier le deal avec les USA et le RU, expliquant que c'était trop confidentiel pour être révélé. Il avait néanmoins dit au président Français en Juin que l'Australie s'intéressait à des alternatives [au contrat Shortfin Barracuda]

Lorsqu'on lui a demandé si M. Macron méritait plus que 48 heures de préavis à propose de la décision de changer de cap, étant donné qu'il était le dirigeant d'une puissance OTAN et un allié de longue date de l'Australie, M. Morrison répondit qu'il devait garder l'alliance [AUKUS] secrète.

Le reste de l'article est assez factuel je trouve, mais clairement du côté français, et contre Morrison, avec un rappel que les critiques sont bien ciblés contre le Premier Ministre Australien et pas contre l'Australie ou son peuple.
Mention spécial au :

Quote

The accusation of dishonesty has made headlines in Australia and France after reporters asked Mr Macron in Rome on Monday whether he thought Mr Morrison had lied to him.

Mr Macron responded: “I don’t think, I know.”

 

Un autre article de The Age, cette fois sur les conséquences des échanges ces derniers jours, et qui mentionne aussi M. Biden :

https://www.theage.com.au/politics/federal/australian-officials-fear-leaking-macron-s-texts-crossed-a-line-amid-us-tension-20211102-p5958i.html

 

Enfin, le Sydney Morning Herald pose la question de savoir qui des deux dirigeants dit (le plus) la vérité :

https://www.smh.com.au/world/europe/slurs-lies-and-sledges-is-macron-or-morrison-telling-the-whole-story-20211102-p5953y.html

Je le trouve très nuancé, et je pense qu'on peut comprendre une bonne partie de l'article d'un côté comme de l'autre, suivant la lecture qu'on en fait, mais je les trouve encore un fois très "anti-Morrison" (même si j'ai du mal à saisir quelques morceaux, savoir s'ils sont vraiment à charge ou à décharge vis-à-vis de Macron et Naval Group)

La fin en particulier sonne assez étrangement :

Quote

Australian officials insist there is much more to this story which would reflect poorly on France if made public. The French say much the same and note they also have texts from Morrison.

Les responsables australiens insistent sur le fait que l'histoire est beaucoup plus complexe et qu'elle pourrait ternir l'image de la France si tout était rendu public. Les Français disent à peu près la même chose et font remarquer qu'ils ont également les messages de Morrison.

 

PS : je n'ai pas inclus de traduction complète, DeepL ne fonctionne pas sur mon réseau (limité à Edge d'ailleurs) et Google Trad donne un résultat... franchement pas optimal.

15 hours ago, Delbareth said:

Dernières nouvelles du feuilleton (géo)politique.

Tout d'abord le tacle de Macron à la COP26 :

https://www.lepoint.fr/politique/macron-je-sais-que-le-premier-ministre-australien-m-a-menti-sur-les-sous-marins-01-11-2021-2450047_20.php

En réponse, Morrison dévoile un SMS :

la news : https://www.ladepeche.fr/2021/11/02/crise-des-sous-marins-un-sms-entre-emmanuel-macron-et-le-premier-ministre-australien-devoile-9904512.php

une analyse Australienne : https://www.dailytelegraph.com.au/business/work/who-is-really-lying-in-scott-morrison-emmanuel-macrons-french-submarine-feud/news-story/f77df0b11df50eee5d07e681a2ef749d

But the texts, sent just two days before the big deal was announced, also show he didn’t know exactly what was being announced because Mr Macron asked Mr Morrison, “Should I expect good or bad news for our joint submarines ambitions?”

Hardly evidence of someone who knew exactly what was going on.

 

En complément, via d'autres sources : les journaux The Age et le Sydney Morning Herald

Un article sur l'annonce de Morrison (à propos des messages envoyés en avance) et le peu de substance que cette annonce révèle en réalité.
https://www.theage.com.au/politics/federal/pm-points-to-secret-texts-as-he-hits-back-at-french-leader-over-submarine-row-20211101-p5953q.html

Avec cet extrait intéressant 

Quote

But Mr Morrison admitted that he did not tell Mr Macron he was negotiating the US and UK deal, saying this was too confidential to disclose, although he told the French President in June that Australia was looking at alternatives.

Asked whether Mr Macron deserved more than 48 hours’ notice of the pivotal decision given he leads a NATO power and is a longstanding Australian ally, Mr Morrison said that he had to keep the US and UK alliance confidential.

Mais M. Morrison a admis qu'il n'a pas révélé à M. Macron qu'il était en train de négocier le deal avec les USA et le RU, expliquant que c'était trop confidentiel pour être révélé. Il avait néanmoins dit au président Français en Juin que l'Australie s'intéressait à des alternatives [au contrat Shortfin Barracuda]

Lorsqu'on lui a demandé si M. Macron méritait plus que 48 heures de préavis à propose de la décision de changer de cap, étant donné qu'il était le dirigeant d'une puissance OTAN et un allié de longue date de l'Australie, M. Morrison répondit qu'il devait garder l'alliance [AUKUS] secrète.

Le reste de l'article est assez factuel je trouve, mais clairement du côté français, et contre Morrison, avec un rappel que les critiques sont bien ciblés contre le Premier Ministre Australien et pas contre l'Australie ou son peuple.
Mention spécial au :

Quote

The accusation of dishonesty has made headlines in Australia and France after reporters asked Mr Macron in Rome on Monday whether he thought Mr Morrison had lied to him.

Mr Macron responded: “I don’t think, I know.”

 

Un autre article de The Age, cette fois sur les conséquences des échanges ces derniers jours, et qui mentionne aussi M. Biden :

https://www.theage.com.au/politics/federal/australian-officials-fear-leaking-macron-s-texts-crossed-a-line-amid-us-tension-20211102-p5958i.html

 

Enfin, le Sydney Morning Herald pose la question de savoir qui des deux dirigeants dit (le plus) la vérité :

https://www.smh.com.au/world/europe/slurs-lies-and-sledges-is-macron-or-morrison-telling-the-whole-story-20211102-p5953y.html

Je le trouve très nuancé, et je pense qu'on peut comprendre une bonne partie de l'article d'un côté comme de l'autre, suivant la lecture qu'on en fait, mais je les trouve encore un fois très "anti-Morrison" (même si j'ai du mal à saisir quelques morceaux, savoir s'ils sont vraiment à charge ou à décharge vis-à-vis de Macron et Naval Group)

La fin en particulier sonne assez étrangement :

Quote

Australian officials insist there is much more to this story which would reflect poorly on France if made public. The French say much the same and note they also have texts from Morrison.

Les responsables australiens insistent sur le fait que l'histoire est beaucoup plus complexe et qu'elle pourrait ternir l'image de la France si tout était rendu public. Les Français disent à peu près la même chose et font remarquer qu'ils ont également les messages de Morrison.

 

PS : je n'ai pas inclus de traduction complète, DeepL ne fonctionne pas sur mon réseau (limité à Edge d'ailleurs) et Google Trad donne un résultat... franchement pas optimal.

PPS : cela n'aurait-il pas plus sa place dans le fil des relations internationales de l'Australie ?

  

15 hours ago, Delbareth said:

Dernières nouvelles du feuilleton (géo)politique.

Tout d'abord le tacle de Macron à la COP26 :

https://www.lepoint.fr/politique/macron-je-sais-que-le-premier-ministre-australien-m-a-menti-sur-les-sous-marins-01-11-2021-2450047_20.php

En réponse, Morrison dévoile un SMS :

la news : https://www.ladepeche.fr/2021/11/02/crise-des-sous-marins-un-sms-entre-emmanuel-macron-et-le-premier-ministre-australien-devoile-9904512.php

une analyse Australienne : https://www.dailytelegraph.com.au/business/work/who-is-really-lying-in-scott-morrison-emmanuel-macrons-french-submarine-feud/news-story/f77df0b11df50eee5d07e681a2ef749d

But the texts, sent just two days before the big deal was announced, also show he didn’t know exactly what was being announced because Mr Macron asked Mr Morrison, “Should I expect good or bad news for our joint submarines ambitions?”

Hardly evidence of someone who knew exactly what was going on.

 

En complément, via d'autres sources : les journaux The Age et le Sydney Morning Herald : 

Un article sur l'annonce de Morrison (à propos des messages envoyés en avance) et le peu de substance que cette annonce révèle en réalité.
https://www.theage.com.au/politics/federal/pm-points-to-secret-texts-as-he-hits-back-at-french-leader-over-submarine-row-20211101-p5953q.html

Avec cet extrait intéressant : 

Quote

But Mr Morrison admitted that he did not tell Mr Macron he was negotiating the US and UK deal, saying this was too confidential to disclose, although he told the French President in June that Australia was looking at alternatives.

Asked whether Mr Macron deserved more than 48 hours’ notice of the pivotal decision given he leads a NATO power and is a longstanding Australian ally, Mr Morrison said that he had to keep the US and UK alliance confidential.

Mais M. Morrison a admis qu'il n'a pas révélé à M. Macron qu'il était en train de négocier le deal avec les USA et le RU, expliquant que c'était trop confidentiel pour être révélé. Il avait néanmoins dit au président Français en Juin que l'Australie s'intéressait à des alternatives [au contrat Shortfin Barracuda]

Lorsqu'on lui a demandé si M. Macron méritait plus que 48 heures de préavis à propose de la décision de changer de cap, étant donné qu'il était le dirigeant d'une puissance OTAN et un allié de longue date de l'Australie, M. Morrison répondit qu'il devait garder l'alliance [AUKUS] secrète.

Le reste de l'article est assez factuel je trouve, mais clairement du côté français, et contre Morrison, avec un rappel que les critiques sont bien ciblés contre le Premier Ministre Australien et pas contre l'Australie ou son peuple.
Mention spécial au :

Quote

The accusation of dishonesty has made headlines in Australia and France after reporters asked Mr Macron in Rome on Monday whether he thought Mr Morrison had lied to him.

Mr Macron responded: “I don’t think, I know.”

 

Un autre article de The Age, cette fois sur les conséquences des échanges ces derniers jours, et qui mentionne aussi M. Biden :

https://www.theage.com.au/politics/federal/australian-officials-fear-leaking-macron-s-texts-crossed-a-line-amid-us-tension-20211102-p5958i.html

 

Enfin, le Sydney Morning Herald pose la question de savoir qui des deux dirigeants dit (le plus) la vérité :

https://www.smh.com.au/world/europe/slurs-lies-and-sledges-is-macron-or-morrison-telling-the-whole-story-20211102-p5953y.html

Je le trouve très nuancé, et je pense qu'on peut comprendre une bonne partie de l'article d'un côté comme de l'autre, suivant la lecture qu'on en fait, mais je les trouve encore un fois très "anti-Morrison" (même si j'ai du mal à saisir quelques morceaux, savoir s'ils sont vraiment à charge ou à décharge vis-à-vis de Macron et Naval Group)

La fin en particulier sonne assez étrangement :

Quote

Australian officials insist there is much more to this story which would reflect poorly on France if made public. The French say much the same and note they also have texts from Morrison.

Les responsables australiens insistent sur le fait que l'histoire est beaucoup plus complexe et qu'elle pourrait ternir l'image de la France si tout était rendu public. Les Français disent à peu près la même chose et font remarquer qu'ils ont également les messages de Morrison.

 

PS : je n'ai pas inclus de traduction complète, DeepL ne fonctionne pas sur mon réseau (limité à Edge d'ailleurs) et Google Trad donne un résultat... franchement pas optimal.

PPS : cela n'aurait-il pas plus sa place dans le fil des relations internationales de l'Australie ?

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Je me demande si à termes l’Australie ne va pas renoncer à toute capacité sous-marine. Elle va se retrouver avec un programme hors-de-prix et la difficulté de trouver des équipages (rarement mentionnée) surtout pour les faire embarquer sur un bâtiment nucléaire. Est-ce que d'ici quelques années, le gouvernement australien ne déclarera pas renoncer aux sous-marins pour se concentrer uniquement sur la flotte de surface ? Et s'en remettre à la protection des sous-marins américains pour couvrir les bâtiments de surface ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Kiriyama a dit :

Je me demande si à termes l’Australie ne va pas renoncer à toute capacité sous-marine. Elle va se retrouver avec un programme hors-de-prix et la difficulté de trouver des équipages (rarement mentionnée) surtout pour les faire embarquer sur un bâtiment nucléaire. Est-ce que d'ici quelques années, le gouvernement australien ne déclarera pas renoncer aux sous-marins pour se concentrer uniquement sur la flotte de surface ? Et s'en remettre à la protection des sous-marins américains pour couvrir les bâtiments de surface ?

En voyant le coût d'exploitation du F-35B, ils ont décidé de se passer d'aéronavale et se contenter d'hélicoptères pour leurs BPE. Donc ce serait logique qu'ils se passent de sous-marins...

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

22 hours ago, Kiriyama said:

Je me demande si à termes l’Australie ne va pas renoncer à toute capacité sous-marine. Elle va se retrouver avec un programme hors-de-prix et la difficulté de trouver des équipages (rarement mentionnée) surtout pour les faire embarquer sur un bâtiment nucléaire.

Je n'y crois pas tellement. Je pense qu'ils vont vraiment vouloir leurs sous-marins (USA ou UK ou un truc en développement en collaboration mais qui sera encore plus loin dans le temps) pour se protéger de l'appétit de l'Ogre chinois tel qu'il est présenté sur leurs informations (en boucle, via des sources liées au 5 Eyes, donc avec les services de renseignement US dans la boucle. De là à parler de propagande... :ph34r:)

Et ça fera aussi plaisir à leur partenaire de AUKUS (et je pense surtout aux USA), qui est quand même à la base un pacte de défense. Donc malgré le fait que le programme sera hors de prix et plus cher que le contrat avec Naval Group, et sera sans aucun doute aussi en retard (surtout vu les capacités actuelles de production aux USA et au Royaume-Uni qui sont déjà à la limite vu les infos présentées dans les derniers messages) je ne les vois pas abandonner leurs sous-marins. Et en plus, ils ont déjà une filière de formation de leurs militaires pour cette spécialité. Ce serait idiot de l'abandonner.

Par contre, ce qui est déjà dénoncé et semble plus que probable, pour ne pas dire certain, c'est que leurs sous-marins ne seront pas construits en Australie, contrairement à ce qui avait été annoncé aux Australiens lors de l'annonce du pacte AUKUS.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Nan mais ce qui est clair dans la région c'est que les US vont "échanger" leur protection supposé face à la Chine contre l'imposition d'acheter du matos US.

Les US vont faire tout pour polariser la région "avec nous ou avec eux", en deux blocs. Et tous les "US friends" devront acheter du matos US ++.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Eau tarie a dit :

De la à penser que c'était la le véritable but des 'amis' US.... 

Torpiller le programme Franco AUS, et embarquer les AUS dans un cul de sac qui garantie de pouvoir les 'raketer' en échange de leur sécurité. 

La pègre version étatique quoi :tongue:.

En quoi ce serait inédit ? :dry:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 02/11/2021 à 17:53, Delbareth a dit :

Dernières nouvelles du feuilleton (géo)politique.

Tout d'abord le tacle de Macron à la COP26 :

https://www.lepoint.fr/politique/macron-je-sais-que-le-premier-ministre-australien-m-a-menti-sur-les-sous-marins-01-11-2021-2450047_20.php

En réponse, Morrison dévoile un SMS :

la news : https://www.ladepeche.fr/2021/11/02/crise-des-sous-marins-un-sms-entre-emmanuel-macron-et-le-premier-ministre-australien-devoile-9904512.php

une analyse Australienne : https://www.dailytelegraph.com.au/business/work/who-is-really-lying-in-scott-morrison-emmanuel-macrons-french-submarine-feud/news-story/f77df0b11df50eee5d07e681a2ef749d

But the texts, sent just two days before the big deal was announced, also show he didn’t know exactly what was being announced because Mr Macron asked Mr Morrison, “Should I expect good or bad news for our joint submarines ambitions?”

Hardly evidence of someone who knew exactly what was going on.

 

Je ne vois pas l'intérêt de la divulgation de ce sms du côté australien qui à mon sens les enfonce encore plus ! 

Qu'est ce que cela sous entend  ?

Que Macron avait finalement reçu des signes/éléments des services de renseignements que l'Australie allait nous la mettre à l'envers quelques jours avant l'annonce ! 

Cela est tout à fait normal ! Et Heureusemement d'ailleurs ...

 

Macron n'est pas Staline  non plus si je puis me permettre ce parallèle !

Lorsque ce dernier était aveuglé par le pacte gemano soviétique et qu'il était plongé dans le déni et étant persuadé que les allemands n'allait jamais attaqué la Russie alors qu'll avait reçu plus de 70 messages d'alertes de différentes sources que Barbarossa était sur le point de commencer. 

Je pense que le sms de Macron était plutôt assez subtil : "Dans le sens, on est au courant qu'il se passe des choses au sujet contrat des sous marins et on attend prochainement de vos nouvelles "

Edited by Claudio Lopez
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Claudio Lopez a dit :

Je ne vois pas l'intérêt de la divulgation de ce sms du côté australien qui à mon sens les enfonce encore plus ! 

Qu'est ce que cela sous entend  ?

Que Macron avait finalement reçu des signes/éléments des services de renseignements que l'Australie allait nous la mettre à l'envers quelques jours avant l'annonce ! 

Cela est tout à fait normal ! Et Heureusemement d'ailleurs ...

 

Macron n'est pas Staline  non plus si je puis me permettre ce parallèle !

Lorsque ce dernier était aveuglé par le pacte gemano soviétique et qu'il était plongé dans le déni et étant persuadé que les allemands n'allait jamais attaqué la Russie alors qu'll avait reçu plus de 70 messages d'alertes de différentes sources que Barbarossa était sur le point de commencer. 

Je pense que le sms de Macron était plutôt assez subtil : "Dans le sens, on est au courant qu'il se passe des choses au sujet contrat des sous marins et on attend prochainement de vos nouvelles "

À mon sens c'est encore plus insignifiant que ça.

Il y a eu des tas d'occasion où ils ont pu échanger sur les difficultés du programmes, les avancées etc...

Donc quand Macron recevait un message du PM australien (ou est averti qu'il veut lui parler), il devait toujours se demander si c'était pour se plaindre du projet ou pour discuter d'avancées constructives.

Si Macron avait eu le moindre doute, il aurait à mon avis directement décroché son téléphone pour parler en direct au gars. Et à mon avis il a eu l'occasion de le faire et le gars a tout nié en bloc.

Link to comment
Share on other sites

Avez vous lu l’éditorial dans les Echos écrit par l’Amiral Durteste: https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-australie-des-sous-marins-sur-etagere-1361131 ?

je n’ai pas accès à l’intégralité de l’article, mais le résumé est intrigant, il parle de nouveau concept de SNA en « propriété partagée », au sein de l’Aukus, qui présenterait pas mal d’avantages…. Une piste pour mieux comprendre ce deal ?

Link to comment
Share on other sites

On 11/5/2021 at 12:55 PM, Claudio Lopez said:

Je ne vois pas l'intérêt de la divulgation de ce sms du côté australien qui à mon sens les enfonce encore plus ! 

Qu'est ce que cela sous entend  ?

Que Macron avait finalement reçu des signes/éléments des services de renseignements que l'Australie allait nous la mettre à l'envers quelques jours avant l'annonce ! 

Cela est tout à fait normal ! Et Heureusemement d'ailleurs ...

C'est parce que tu en as une lecture très extérieure et pas du tout du point de vue d'un Australien qui pense que le deal est un vol de premier ordre et qu'il faut s'en débarasser aussi vite que possible.
Pour certains Australien, je pense que ces éléments de language sont suffisants pour dire que oui, les français savaient que le deal allait être annulé.

On est d'accord pour dire que non, ce n'est pas du tout la signification de ces messages, qu'ils ne montrent rien si ce n'est un échange flou et absolument pas définitif à propos du futur du projet et du contrat Shorfin Barracuda.

Il y a une part de mauvaise foi, nourrie au nationalisme et à l'envie de ne pas se faire avoir par "ses saligauds de français qui ne sont pas fiables de toutes façons" et une part de "mais les vraies informations sont cachées, parce qu'elles sont confidentielles"... Rajoute un peu de sentiment anti-français pour certains Australiens, et tu as une justification suffisante pour une partie du public Aussie pour dire que les Français mentent (lié encore une fois à une image des Français peu fiables et pas francs...)

 

Je pense que Morrison cherche surtout à renforcer son image auprès de sa base politique, leur montrer qu'il n'a pas menti et que ce sont les français qui exagèrent encore une fois et se comporte comme des gamins frustrés (même son de cloche en Angleterre mais moins dans le reste du Royaume-Uni, et c'est probablement la même chose dans une partie des Etats-Unis aussi). Il a aussi probablement pensé que ça lui permettrait de récupérer quelques soutiens de citoyens qui ne voient pas la France d'un très bon oeil, ou tout simplement ne connaisse pas plus que ça son industrie de la défense et ses armées, et que ce serait bon pour sa côte de popularité à quelques mois des élections fédérales.
De mon point de vue, ce pari est risqué, et je doute qu'il soit payant, mais la réthorique dans les médias Australiens n'a pas trop changée : "les Français sont des mauvais perdants et Aukus est ce qui nous sauvera contre la menace et les manigances chinoises" (à modérer en fonction des médias quand même...)

Link to comment
Share on other sites

 

https://www.rid.it/shownews/4523

"Vendredi 29 octobre, lors d'un événement au Wilson Center à Washington D.C., l'ancien Premier ministre australien Tony Abbot a déclaré que l'Australie devrait envisager d'acheter 1 ou 2 sous-marins américains déjà opérationnels. La proposition, qui doit être lue dans le contexte de l'AUKUS, se fonderait sur l'hypothèse que, d'une part, ceux-ci seraient utilisés pour développer le savoir-faire sur l'utilisation des SNN, et d'autre part, pour disposer de navires opérationnels dans les plus brefs délais, étant donné que les futurs sous-marins, fruit de la coopération stratégique et industrielle avec les États-Unis et le Royaume-Uni, devraient entrer en service en 2040. Le besoin de l'Australie en sous-marins est également dû au fait qu'actuellement, la classe COLLINS, dérivée de la classe suédoise GOTLAND et produite en Australie, a une date de mise à la retraite estimée à 2026, qui a été repoussée à 2030 et pourrait même être retardée à 2038, en attendant les nouveaux SSN. Les sous-marins américains de la classe LOS ANGELES-FLIGHT II, équipés de VLS permettant de lancer des missiles TOMAHAWK, pourraient répondre à ce besoin. En particulier, l'USS PROVIDENCE (SSN-719) et l'OKLAHOMA CITY (SSN-723), qui ont été mis en service en 1985 pour le premier et en 1988 pour le second, et qui seront retirés du service respectivement en décembre 2022 et en juin 2022. Toutefois, la Grande-Bretagne pourrait également répondre à ce besoin avec ses TRAFALGAR, dont 4 sur 7 ont déjà été retirés, des navires qui sont destinés à être mis hors service dans les prochaines années, car le Royaume-Uni s'équipe d'une nouvelle génération de SSN, appelée classe ASTUTE."

 

Edited by gianks
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

21 hours ago, gianks said:

Les sous-marins américains de la classe LOS ANGELES-FLIGHT II, équipés de VLS permettant de lancer des missiles TOMAHAWK, pourraient répondre à ce besoin. En particulier, l'USS PROVIDENCE (SSN-719) et l'OKLAHOMA CITY (SSN-723), qui ont été mis en service en 1985 pour le premier et en 1988 pour le second, et qui seront retirés du service respectivement en décembre 2022 et en juin 2022. Toutefois, la Grande-Bretagne pourrait également répondre à ce besoin avec ses TRAFALGAR, dont 4 sur 7 ont déjà été retirés, des navires qui sont destinés à être mis hors service dans les prochaines années, car le Royaume-Uni s'équipe d'une nouvelle génération de SSN, appelée classe ASTUTE.

Une jolie liste pour le père Noël. :biggrin:

Espérons qu'ils ne finissent pas avec juste un morceau de charbon dans leur bas de laine. Ce serait un comble pour l'Australie :wink:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Super, ils vont hériter de sous-marins nucléaires vieux de 34 et 37 ans en 2022 ... Plus tard en fait car il faudra à coup sur un grand carénage et une modernisation à minima plus une recharge du réacteur je suppose ... Donc pas avant 2025 et des soums de 37 et 40 ans donc qui devront rester en service pendant plus de 10 ans donc qui dépasseront les 50 ans. La Marine Australienne aurait-elle vocation à devenir un musée maritime flottant avec une collection de sous-marins déclassée des autres marines ? La fuite vers la qualité qu'ils ont vendus risque de se transformer en fuite vers la rouille ...

A noter que les Collins qui sont destinés à être remplacé sont beaucoup plus récents que cela ... 

Edited by Deres
  • Haha 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Deres a dit :

Super, ils vont hériter de sous-marins nucléaires vieux de 34 et 37 ans en 2022 ... Plus tard en fait car il faudra à coup sur un grand carénage et une modernisation à minima plus une recharge du réacteur je suppose ... Donc pas avant 2025 et des soums de 37 et 40 ans donc qui devront rester en service pendant plus de 10 ans donc qui dépasseront les 50 ans. La Marine Australienne aurait-elle vocation à devenir un musée maritime flottant avec une collection de sous-marins déclassée des autres marines ? La fuite vers la qualité qu'ils ont vendus risque de se transformer en fuite vers la rouille ...

A noter que les Collins qui sont destinés à être remplacé sont beaucoup plus récents que cela ... 

Très juste,

ce n'est pas une bonne idée d'acheter "d'occasion" pour du sous marin. Les canadiens ont acheté des sous marins d'occasion à la Royale Navy....ils le regretterons encore à la dix septième génération.

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, capmat a dit :

Très juste,

ce n'est pas une bonne idée d'acheter "d'occasion" pour du sous marin. Les canadiens ont acheté des sous marins d'occasion à la Royale Navy....ils le regretterons encore à la dix septième génération.

Faut dire qu'ils se sont fait refourguer de sacré bouses :tongue:

Conçu par des anglais déjà ... Et mal stocké pendant 6 ans 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Le 05/11/2021 à 17:27, ARMEN56 a dit :

Opinion | Australie : des sous-marins sur étagère

Ca n’a pas de sens ! Pour la meme raison que le porte avions europeen. 

les américains ne mentent pas …. C’est une blague ? Je commence a faire une allergie aux marins et a leur penchant pro us. 
 

 

Le 08/11/2021 à 09:26, SLT a dit :

C'est parce que tu en as une lecture très extérieure et pas du tout du point de vue d'un Australien qui pense que le deal est un vol de premier ordre et qu'il faut s'en débarasser aussi vite que possible.

La majorité des australiens se foutent du lrogramme ne comprennent pas qu’il s’agissait de creer une filiaire et ne faisaient que compter le cout par soum comme s’ils importaient. Ensuite non, les australiens qui comprennent un minimum ont bite compris que le nouveau contrat aller couter encore plus cher. L’australie ne s’arrete pas a skynews… enfin le pm passe pour un incompétent au niveau diplomatique et pas qu’avec la france. Bon courage a lui pour attendee 18 mois qu’aukus devienne concret, ca va etre tres long, je suis pas certains qu’il soit encore là a date. Et surtout plus personne a l’international ne lui fera confiance, le coup du texto sorti de son contexte et balancé a la presse … ca passe pas dans le communauté diplo. 
je parle meme pas du bordel de prendre une coque fr et un systeme d’arme us … (ridicule)
 

 

perso, je crois sincèrement que l’australie devra prendre un ssk allemand 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, mudrets said:

Un petit bout d'uranium enrichi fera l'affaire :rolleyes:

Hautement enrichi alors :wink: (mais même ça, en France, on est capable de le fournir. On préfère juste travailler avec du faiblement enrichi pour produire de l'énergie...)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 08/11/2021 à 09:26, SLT a dit :

Pour certains Australien, je pense que ces éléments de language sont suffisants pour dire que oui, les français savaient que le deal allait être annulé.

Derniere chose, c’est pas l’annulation mais la maniere qui chose, a vouloir le faire en secret dans le dos de la france. Meme biden a ete surpris. 18 mois de nego et pas 2n pour prevenir la france. C’est particulièrement leger. Meme les australiens devront se l’avouer. D’ailleurs le pm dit que l’aukus devait rester secret pour des raisons de secu, le contrat etant lier a l’aukus … il faudrait savoir. Il y a une différence entre les fr s’en doutaient et les francais savaient. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, mudrets a dit :

Depuis quelque temps, le nez de Morrisson s'allongé démesurément .... Bientôt, il va s'appeler Pinaukaus !

Pour une fois qu’un truc s’allonge chez ce monsieur …

Il y a 6 heures, Deres a dit :

plus une recharge du réacteur je suppose ...

Normalement ces soum sont pas fait pour etre rechargés.  

Edited by wagdoox
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, wagdoox a dit :

Normalement ces soum sont pas fait pour etre rechargés.  

Il me semble que ça a été envisagé ou même réalisé par la Navy. Faut découper la coque toussa toussa. Quelque chose de très artisanal en somme.

Conclusion ça va couter une cou*lle...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...