Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Australienne: modernisations, acquisitions et exercices navals.


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Il y a 19 heures, Ciders a dit :

En VFhttps://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/fr_a4_indopacifique_022022_dcp_v1-10-web_cle017d22.pdf

Section 3.1 «Partenariats stratégiques», l’Australie n’y est plus, en effet.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Les choses avancent. 

Le pacte "historique" de l'Australie sur les sous-marins entre dans sa première phase ; il deviendra le deuxième pays à bénéficier de la technologie américaine de propulsion nucléaire.
https://eurasiantimes.com/australias-historic-submarine-pact-enters-1st-phase-aukus-uk/
Un rapport "In Focus" du Congressional Research Service sur la coopération nucléaire australienne a été publié le 11 mars 2022. Il a analysé le début de la phase initiale du transfert de technologie nucléaire des États-Unis vers l'Australie dans le cadre de l'AUKUS, sur la base de documents antérieurs soumis au Congrès.

Coopération nucléaire AUKUS Mise à jour le 11 mars 2022
https://s3.documentcloud.org/documents/21420012/aukus-nuclear-cooperation-march-11-2022.pdf

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

J'attends sincèrement de voir ce que ça va donner cette histoire, et ce que la Marine australienne va finir par avoir comme matériel (et à quel prix/ pour quelles capacités aussi)

Mais j'avoue que s'ils se font avoir et finissent avec rien ou presque, ou un matériel pas aux standards, j'aurais quand même du mal à être triste pour eux. On s'est fait tellement craché dessus sur tous les médias (journaux locaux, YouTube, Twitter, pour le citer que ceux-là) par les australiens que j'ai du mal à me sentir très "emphatique" pour le moment à propos de leurs sous-marins.

(Bon, par contre j'ai vu les inondations qu'ils subissent en ce moment, le réchauffement climatique ne les épargne vraiment pas, les pauvres :unsure:)

Edited by SLT
Rajout des réseaux sociaux et correction de "phôtes"
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Skw a dit :

Ceci n'est pas un poisson d'avril :

On semble assez loin des quelques centaines de millions d'euros d’indemnités annoncées fut un temps. En revanche, je ne suis pas sûr que l'intégralité des indemnités reviendra à Naval Group. Je me demande - ce n'est pas clair dans mon esprit - si une partie de la somme négociée ne reviendra pas à certains prestataires et notamment aux partenaires américains (LM) ou australiens du projet.

Cela semble logique. Mais ça fait quand même trois milliards à sortir, si ça se confirme.

Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, Skw a dit :

Ceci n'est pas un poisson d'avril :

On semble assez loin des quelques centaines de millions d'euros d’indemnités annoncées fut un temps. En revanche, je ne suis pas sûr que l'intégralité des indemnités reviendra à Naval Group. Je me demande - ce n'est pas clair dans mon esprit - si une partie de la somme négociée ne reviendra pas à certains prestataires et notamment aux partenaires américains (LM) ou australiens du projet.

Ça reste la fourchette haute maximale.

Pour les indemnités il y en aura plein aux chantiers et entreprises locales qui avaient commencé à faire grossir leurs moyens/effectif et pour qui c'est assez désastreux 

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Skw a dit :

Ceci n'est pas un poisson d'avril :

On semble assez loin des quelques centaines de millions d'euros d’indemnités annoncées fut un temps. En revanche, je ne suis pas sûr que l'intégralité des indemnités reviendra à Naval Group. Je me demande - ce n'est pas clair dans mon esprit - si une partie de la somme négociée ne reviendra pas à certains prestataires et notamment aux partenaires américains (LM) ou australiens du projet.

En effet ce chiffre comprend tous les sous traitants, dont LM

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/sous-marins-le-cout-pour-l-australie-de-la-resiliation-du-contrat-avec-la-france-s-eleve-a-3-7-milliards-d-euros-912482.html

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Skw a dit :

Ceci n'est pas un poisson d'avril :

On semble assez loin des quelques centaines de millions d'euros d’indemnités annoncées fut un temps. En revanche, je ne suis pas sûr que l'intégralité des indemnités reviendra à Naval Group. Je me demande - ce n'est pas clair dans mon esprit - si une partie de la somme négociée ne reviendra pas à certains prestataires et notamment aux partenaires américains (LM) ou australiens du projet.

Un contrat record qui donne droit à une indemnité record. 

Si l'Australie verse cette somme, reconnaissons que cela adoucit la rupture. 

Néanmoins, cela me conforte dans l'idée que l'Australie à fait une bêtise: coût et délais en hausse, indépendance en baisse. 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Skw a dit :

Ceci n'est pas un poisson d'avril :

On semble assez loin des quelques centaines de millions d'euros d’indemnités annoncées fut un temps. En revanche, je ne suis pas sûr que l'intégralité des indemnités reviendra à Naval Group. Je me demande - ce n'est pas clair dans mon esprit - si une partie de la somme négociée ne reviendra pas à certains prestataires et notamment aux partenaires américains (LM) ou australiens du projet.

Ca fait quasiment le prix plus ou moins officiel de 2 SNA Barracuda ca, non?

Entre ca, la prolongation des Collins et le cout des 8 SNA livrables en 2045++  ca va finir par en faire la plus grosse boulette politique du siècle, voir de l'histoire.

Link to comment
Share on other sites

Soyons prudents et attendons de voir le découpage final de cette indemnité. Disons que Lockheed Martin pourrait en toucher autant que Naval Group, alors qu'avec ce fiasco de l'Attack class les étatsuniens nous ont sciemment pillés industriellement, sans doute ayant accès à de la documentation sensible sur les technologies de pointe françaises dans le domaine des sous-marin. Spécifications, dont en partie repose notre dissuasion nucléaire.

Si Naval group touchait à lui tout seul ces 3.7 milliards d'euros je trouverais cela juste vu le pillage, mais en l'état des choses je serais pas surpris si le gros du butin ira aux sous-traitants australiens, puis LM, nous reléguant à notre statut des cocus de service. 

Edited by Frencho
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jackjack a dit :

J'espère que ça ne va pas mal tourner. Regardez ce qui s'est passé la dernière fois. Quand l'Australie a changé d'avis et n'a pas procédé à un achat.

Vous savez parfaitement que les enjeux du contrat “Attack” pour la France, et MQ-9 pour les USA ne sont pas du tout les mêmes.

Donc non, ça ne va pas “mal tourner”.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 26/03/2022 à 21:20, SLT a dit :

J'attends sincèrement de voir ce que ça va donner cette histoire, et ce que la Marine australienne va finir par avoir comme matériel (et à quel prix/ pour quelles capacités aussi)

Mais j'avoue que s'ils se font avoir et finissent avec rien ou presque, ou un matériel pas aux standards, j'aurais quand même du mal à être triste pour eux. On s'est fait tellement craché dessus sur tous les médias (journaux locaux, YouTube, Twitter, pour le citer que ceux-là) par les australiens que j'ai du mal à me sentir très "emphatique" pour le moment à propos de leurs sous-marins.

(Bon, par contre j'ai vu les inondations qu'ils subissent en ce moment, le réchauffement climatique ne les épargne vraiment pas, les pauvres :unsure:)

ceci dit

« Une nouvelle base de sous-marins sera construite sur la côte est de l'Australie pour soutenir les nouveaux sous-marins à propulsion nucléaire de la nation, offrant des possibilités de déploiement dans les océans Indien et Pacifique.

La nouvelle base navale du futur ajoutera de la capacité et des moyens à la base de la flotte Ouest en Australie occidentale, où se trouvent les sous-marins de classe Collins de la marine, qui recevra également un financement important pour soutenir les sous-marins à propulsion nucléaire de l'Australie et permettre des visites régulières des sous-marins à propulsion nucléaire des États-Unis et du Royaume-Uni.

Le ministère de la défense estime que plus de 10 milliards de dollars seront nécessaires pour les installations et les infrastructures requises pour assurer la transition du Collins aux futurs sous-marins à propulsion nucléaire, y compris la nouvelle base sous-marine de la côte est.

Le Premier ministre Scott Morrison a déclaré que la décision d'établir une base de sous-marins sur la côte est était en cours depuis de nombreuses années et qu'elle renforcerait la capacité de dissuasion stratégique de l'Australie dans l'océan Pacifique.

"L'Australie est confrontée à un environnement sécuritaire difficile et dangereux et nous devons continuer à investir dans le développement des capacités de notre ADF pour garantir la sécurité des Australiens", a déclaré le Premier ministre.

" Dans le cadre de notre partenariat AUKUS avec les États-Unis et le Royaume-Uni, nous aurons accès à la meilleure technologie au monde pour soutenir nos efforts de dissuasion des menaces contre notre intérêt national dans l'Indo-Pacifique ".

"Ce nouvel investissement sur 20 ans est vital pour nos capacités stratégiques, mais il offrira également des opportunités économiques à long terme dans nos bases de sous-marins sur la côte est et sur la côte ouest.

"Nos investissements iront également à nos opérations en Australie occidentale, avec un financement important pour moderniser les installations de cette région pour nos futurs sous-marins et pour soutenir nos alliés aux États-Unis et au Royaume-Uni.

"La base de la flotte Ouest restera le foyer de nos sous-marins actuels et futurs, étant donné son importance stratégique dans l'océan Indien."

Après un travail important du ministère de la Défense, qui a examiné 19 sites potentiels, trois emplacements privilégiés sur la côte est ont été identifiés, à savoir Brisbane, Newcastle et Port Kembla.

Ces sites ont été sélectionnés sur la base de critères d'implantation de sous-marins, notamment l'accès à des zones d'exercice, la proximité d'infrastructures industrielles et des centres de population importants pour soutenir le personnel et le recrutement.

Le ministre de la Défense, Peter Dutton, a déclaré que la Force de défense australienne n'avait pas construit de nouvelle base importante depuis Robertson Barracks dans les années 1990, et qu'un vaste processus allait maintenant commencer.

"Nous avons pris la décision importante en 2021 de poursuivre les sous-marins à propulsion nucléaire avec le soutien de nos partenaires américains et britanniques, en réponse à l'évolution de l'environnement stratégique", a déclaré le ministre Dutton.

"Les sous-marins à propulsion nucléaire présentent des caractéristiques supérieures en matière de furtivité, de vitesse, de manœuvrabilité, de capacité de survie et d'endurance par rapport aux sous-marins conventionnels".

"Avec la capacité d'opérer depuis les deux côtes, cela rendra nos sous-marins à propulsion nucléaire plus réactifs et résilients pour répondre à l'environnement stratégique.

"L'annonce d'aujourd'hui permettra à l'Australie de disposer de l'infrastructure et des installations nécessaires pour soutenir ces sous-marins lorsqu'ils entreront en service.

"Une nouvelle base de la Marine sur la côte est aura également des avantages significatifs pour la formation, le personnel et pour l'industrie de la défense australienne."

La flotte actuelle de sous-marins de classe Collins de la Marine et d'autres capacités maritimes pourront être exploitées à partir de la nouvelle base de la côte est, qui fournira un soutien essentiel à la capacité sous-marine de l'ADF.

La Défense s'engagera avec les gouvernements de l'État et locaux pour déterminer le site optimal, qui sera informé par le travail en cours du groupe de travail sur les sous-marins à propulsion nucléaire. Ce travail initial devrait être achevé d'ici la fin de 2023. »

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) 

https://www.pm.gov.au/media/australia-build-additional-submarine-base

https://theconversation.com/morrison-to-announce-new-submarine-base-will-be-built-on-australias-east-coast-178618

 

 

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, ARMEN56 a dit :

"Les sous-marins à propulsion nucléaire présentent des caractéristiques supérieures en matière de furtivité, de vitesse, de manœuvrabilité, de capacité de survie et d'endurance par rapport aux sous-marins conventionnels".

Ce qui s'appelle enfoncer des portes ouvertes... 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...