Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Australienne: modernisations, acquisitions et exercices navals.


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

il y a 12 minutes, Schnokleu a dit :

Probablement, mais sont ce des missions qui demandent d'aller aux limites en profondeur et vitesse?  Je ne le pense pas.  Sauf peut être le bruit donc la peut être la vitesse? (histoire de faire beaucoup plus de bruit que le SNLE qu'on va ainsi contribuer à rendre encore plus discret)

Là tu me demandes trop, aucune idée de la manière dont les SNA s'y prennent, faut demander aux sous-mariniers de métier. Je dis juste qu'envisager ces missions stratégiques en mode dégradé ça parait osé...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Posted (edited)

Plus sérieusement j'analyse la décision Aukus comme la combinaison de deux facteurs:

  • Préférence pour la GB et les US  comme partenaire plutôt que la France
  • Nouveau choix d'aller vers des SNA plutôt que vers des sous marins classiques

L'idéal (pour les Australiens) seraient d'obtenir rapidement des SNA Britanniques et/ou Américains.  Si ça n'est pas possible, une poignée de SNA français (sans, ou avec des adaptations très limitées) pourraient être une transition, en englobant les pénalités dues à la France pour la rupture de contrat précédent

 

Edited by Pakal
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 1 heure, Hirondelle a dit :

On pourrait leur céder pour une somme pas trop modique l’avant de la Perle et l’arrière du Saphir ?)

Un coup de loctite, des piles neuves et hop : la misère aux chinois si par bonheur pas de mont sous-marins sur sa route :tongue:

XXXXXXXXlent comme d'hab !:smile:

Dommage, on a mis la chaîne de montage des deuche à la casse ...

Edited by mudrets
Link to comment
Share on other sites

h

Le 07/06/2022 à 10:56, Pakal a dit :

Plus sérieusement j'analyse la décision Aukus comme la combinaison de deux facteurs:

  • Préférence pour la GB et les US  comme partenaire plutôt que la France
  • Nouveau choix d'aller vers des SNA plutôt que vers des sous marins classiques

L'idéal (pour les Australiens) seraient d'obtenir rapidement des SNA Britanniques et/ou Américains.  Si ça n'est pas possible, une poignée de SNA français (sans, ou avec des adaptations très limitées) pourraient être une transition, en englobant les pénalités dues à la France pour la rupture de contrat précédent

 

Ou des sous-marins classiques en provenance de Corée, Japon, Allemagne ou Suède !!!!

https://www.smh.com.au/politics/federal/australia-must-consider-new-conventional-submarines-before-going-nuclear-experts-20220607-p5arov.html

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

6 hours ago, Pakal said:

Ou des sous-marins classiques en provenance de Corée, Japon, Allemagne ou Suède !!!

Ah mais ils ont clairement dit et vendu au public qu'il leur fallait des sous-marins à propulsion nucléaire... Donc des sous-marins à propulsion conventionnelle, je doute que ce soit justifiable de la même façon que la débâcle qu'à été l'annonce de la fin du contrat pour les "Attack class".

Ce serait encore plus de gâchis d'argent des contribuables australiens que ce qu'est la situation actuelle.

Link to comment
Share on other sites

Le 07/06/2022 à 09:21, mudrets a dit :

Voilàààà.

Et comme les français sont tricards en Australie... puisque le rejet du Barracuda est un rejet de la coopération militaire dans ce domaine avec la France, les implications semblent assez évidentes.

Le 07/06/2022 à 09:33, Pakal a dit :

Ils vont finir par commander des Barracuda en désespoir de cause...:laugh::laugh:

Je n'y crois pas une seconde.

Le 07/06/2022 à 10:56, Pakal a dit :

Plus sérieusement j'analyse la décision Aukus comme la combinaison de deux facteurs:

  • Préférence pour la GB et les US  comme partenaire plutôt que la France
  • Nouveau choix d'aller vers des SNA plutôt que vers des sous marins classiques

L'idéal (pour les Australiens) seraient d'obtenir rapidement des SNA Britanniques et/ou Américains.  Si ça n'est pas possible, une poignée de SNA français (sans, ou avec des adaptations très limitées) pourraient être une transition, en englobant les pénalités dues à la France pour la rupture de contrat précédent

S'ils prennent l'option nuke ce seront probablement des Virginia. Et hop, au passage, bye bye la solution coque anglaise + réacteur US, venue du turfu de l'espace. Parce qu'ils ne vont pas non plus avoir 2 types de SNA.

Le 08/06/2022 à 16:48, Pakal a dit :

...Mais pas de France, et ce alors que le Shortfin Barracuda avait vaincu de la tête et des épaules lors de la compétition et que le Scorpène 3000 est toujours disponible dans le pire des cas. :laugh:

Le 08/06/2022 à 23:20, SLT a dit :

Ah mais ils ont clairement dit et vendu au public qu'il leur fallait des sous-marins à propulsion nucléaire... Donc des sous-marins à propulsion conventionnelle, je doute que ce soit justifiable de la même façon que la débâcle qu'à été l'annonce de la fin du contrat pour les "Attack class".

Ce serait encore plus de gâchis d'argent des contribuables australiens que ce qu'est la situation actuelle.

Aucun problème. Ils expliqueront que des sous-marins conventionnels avec une distance franchissable de 6100 milles nautiques à 10400 milles nautiques, une endurance de 4 semaines et 20 à 24 armes, c'est bien mieux que des sous-marins avec une distance franchissable de 18000 miles nautiques, une endurance de deux mois et demi, et 34 armes à bord...

Poker face. :concentrec: Et ça passera crème. Parce qu'ils les auront "bientôt" "rapidement", tu vois. En omettant de mentionner qu'ils auraient eu les Shortfin encore plus tôt s'ils n'avaient pas arrêté, même en le modifiant, le contrat avec la France.

J'espère que cette affaire se fera pour que les pas-encore-tout-à-fait-lucides au sein de l'opinion publique, mais qui avaient curieusement suivi comme un seul homme le PR qui s'était donné une image de patriote échaudé à peu de frais, comprennent définitivement qu'on se fout de notre gueule à l'international et que les belles coopérations industrielles "à la française", c'est du pipeau. Une leçon dure à avaler mais qu'il sera salvateur d'intégrer une bonne fois pour toutes pour être en mesure de faire face aux nouveaux défis futurs.

Non franchement, Naval Group devraient continuer le Shortfin Barracuda après l'avoir refrancisé, dans la foulée des Suffren, et faire comme avec l'Adroit: le présenter aggressivement à l'international et ne surtout pas rechigner à le vendre à tout pays intéressé.

Sortons les crocs!

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

There's going to be a lot of writing. There's clickbait, there's revenue to be made for journalists. Outside of extending the life of the Collins submarine. It's best to ignore all the stories about conventional submarines.

It seems that the former defense minister, now leader of the opposition, does not want to die quietly.
https://www.abc.net.au/news/2022-06-10/anger-at-peter-dutton-disclosure-of-aukus-submarine-negotiations/101140372

Anger at Peter Dutton's disclosure of AUKUS submarine negotiations with the United States
The former defence minister, now leader of the opposition, used an opinion piece in The Australian newspaper on Thursday to claim he was confident he could get two U.S. Viriginia-class nuclear submarines by 2030.

 

 

 

Edited by jackjack
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

7 hours ago, Patrick said:

...Mais pas de France,

N'est-ce pas ?

7 hours ago, Patrick said:

et ce alors que le Shortfin Barracuda avait vaincu de la tête et des épaules lors de la compétition et que le Scorpène 3000 est toujours disponible dans le pire des cas. :laugh:

Et que le matériel français est reconnu comme étant au minimum, très capable (comprendre : au niveau) par les analystes UK et US entre autre. (Les vidéos de SubBrief, anciennement Jive Turkey, sont effarante de mauvaise foi et de ressentiment contre le matériel français, alors qu'ils le vend parfois comme étant extraordinaire et inégalé.... même au sein de l'USN)

7 hours ago, Patrick said:

Aucun problème. Ils expliqueront que des sous-marins conventionnels avec une distance franchissable de 6100 milles nautiques à 10400 milles nautiques, une endurance de 4 semaines et 20 à 24 armes, c'est bien mieux que des sous-marins avec une distance franchissable de 18000 miles nautiques, une endurance de deux mois et demi, et 34 armes à bord...

Poker face. :concentrec: Et ça passera crème. Parce qu'ils les auront "bientôt" "rapidement", tu vois. En omettant de mentionner qu'ils auraient eu les Shortfin encore plus tôt s'ils n'avaient pas arrêté, même en le modifiant, le contrat avec la France.

Le pire, c'est que je suis persuadé que tu as raison en plus, et que c'est exactement ce qu'il va se passer :dry:

7 hours ago, Patrick said:

Naval Group devraient continuer le Shortfin Barracuda après l'avoir refrancisé, dans la foulée des Suffren, et faire comme avec l'Adroit: le présenter aggressivement à l'international et ne surtout pas rechigner à le vendre à tout pays intéressé

Franchement, oui. On oublie les modifications pour les systèmes et armements US de la classe Attack, NG sort un SSK avec des capacités océaniques et une très bonne discrétion, et on le propose dans la zone indo-pacifique, avec coopération militaire à la clé et échanges militaires accrus (on a des bases militaires dans la zone en plus, non? On y gagnerait en capacités avec des alliés et en réactivité en cas de "réchauffement")

Il faut juste investir un peu à l'avance et avoir la volonté politique... ah zut, je crois que c'est là les 2 problèmes...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le sous-marin français est encore au stade de la conception initiale. Aucun plan de conception détaillé n'a été drawn pour l'Australie. La France partira pratiquement de zéro, mais avec une vue d'ensemble.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Non inultus premor a dit :

Le feuilleton n'est peut être pas terminé. Vu le délai pour avoir leurx SNA, je vois bien une solution temporaire, à base de matériel classique.

Si les Australiens ne s'étaient pas fait autant bernés, ils auraient réduits le contrat Shortfins Barracuda à 6 unités et auraient complété cette dotation par du nuc.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 10/06/2022 à 09:58, jackjack a dit :

Le sous-marin français est encore au stade de la conception initiale. Aucun plan de conception détaillé n'a été drawn pour l'Australie. La France partira pratiquement de zéro, mais avec une vue d'ensemble.

Heu, bien sûr que si les plans ont été dessinés, du moins ils étaient en train de l'être, non seulement parce que l'idée d'un Barracuda conventionnel n'est pas née avec l'Australie, mais avec le concept "SMX Ocean", mais aussi parce que la phase de réalisation supposait que la tête de classe Attack soit disponible en 2030.

La seule chose qui change, c'est la propulsion. Bien sûr ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de travail, BEAUCOUP de travail même, mais dire qu'on part de zéro c'est totalement abusif... La coque, le système de combat, la pompe-hélice, les systèmes de vie à bord, le centre opérations... Tout ça c'est déjà développé.

Le Type 216 de TKMS, là oui, il part de très loin parce que c'est un nouveau sous-marin plus gros, mais même là ils partiraient pas de "zéro" non plus.

https://gentleseas.blogspot.com/2014/10/frances-concept-smx-ocean-ssk-and-other.html

DCNS_unveils_SMX_Ocean_,_a_new_blue-wate

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jackjack a dit :

J'avais l'impression que la conception détaillée était pratiquement un nouveau sous-marin. Comme le hornet/super hornet

Attention je ne dis pas que ça aurait été facile, mais techniquement il y a pas mal de tranches qui auraient été tout à fait semblables à celles du Barracuda nucléaire français.

Peter Coates avait déjà repris sur son blog un message de HK (de notre forum? @HK?) allant dans ce sens il y a presque 7 ans:

https://gentleseas.blogspot.com/2015/08/will-shortfin-barracuda-design-be-too.html

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

9 hours ago, Patrick said:

Attention je ne dis pas que ça aurait été facile, mais techniquement il y a pas mal de tranches qui auraient été tout à fait semblables à celles du Barracuda nucléaire français.

Peter Coates avait déjà repris sur son blog un message de HK (de notre forum? @HK?) allant dans ce sens il y a presque 7 ans:

https://gentleseas.blogspot.com/2015/08/will-shortfin-barracuda-design-be-too.html

Je me basais principalement sur la structure des coûts. Le design conceptuel original n'était pas si cher. Par rapport au dessin de conception détaillée, qui n'a pas été fait. Ensuite, vous avez les technologies non développées qui sont nécessaires. 

Edited by jackjack
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...