Philippe Top-Force

[Porte-Avions, arbitrage décisionnel une affaire et une volonté Politique]

Recommended Posts

Pourquoi la RN a t elle commandé deux CVF ?

pour faire plaisir au Prince de Galles ?

S'appeler le prince Qu'on Sort c'est dur à supporter et cela mérite bien d'avoir son nom sur un PA...

pour compenser... :-[

ouais , c'est pas drôle :-X

Ok

Je sors :'(

Avec trois flotilles à 42 Rafales plus 4 E2C çà signifie qu'en permanence ALAVIA peut si le besoin s'en fait sentir embarquer sur un PA au moins 24 Rafale et 2 E2C plus les hélos...

Le reste étant en volant d'entretien et à l'entraînement à terre...

Et oui la lumière divine m'est également apparue par une autre forme d'algorithme mathématique sophistiqué :

Prenez une dotation de 60 rafales M et multiplié par une disponibilité de 70% dans l'Aéronavale vous obtenez 42 ...

Mais de 42 à 24, est ce que cela ne fait pas un peu cher pour l'entrainement et le volant etc...

Bref 60 correspondait à 42 dans l'optique de fournir les 34 sur le PA2 "Amiral Castex" (désolé Philippe, tu n'as pas écrit plus  sur la question  que ce Monsieur :lol: :lol: :lol:) plus qq uns pour l'entrainement et le volant d'indisponibilité...

Si le PA2 n'est pas "vôté" en 2012 est ce que la Royale pourra effectivement justifier d'une dotation à 60 Rafales...

L'idéal serait bien sur une super RGPP à laquelle travaillent certains  ;) qui permettrait de dégager larga manu au sein du gachis financier de nos armées, les fonds pour un 2ème  PA plus une dotation augmentée en Rafale M qui permettrait d'armer les 2 PA

Bon on a le temps pour en reparler d'ici 2012 ...

Mais cela risque sinon de faire comme pour les CVF et les harriers : si on peut flinguer les Harrier on peut se passer des CVF,

Si on n'a pas F-35 à mettre dessus,  on peut retarder les CVF

ET pour nous : si pas de PA2 décidé en 2012, on "sucre" une partie des rafales pour rester autour de 42 ce qui moyennant une dispo de 70% permet d'obtenir la trentaine de rafales pour le CdG et l'entrainement.

LE PROBLEME DANS LES HABITUDES DES LOBBYING DU PUBLIC c'est qu'ensuite on flingue encore plus aisément le PA2 puisqu'il n'aura définitivement pas de rafales à mettre dessus...

Or Garder la dotation de Rafale et ultérieurement de la compléter avec des UCAV type Reaper/Heron TP (comme les US s'apprêtent à le faire sur leur PA) pour justifier aussi le PA2 comme un navire ayant une fonction, même quand le CdG est disponible :

On pourrait avoir alors si besoin  une dotation du type : 

CdG , 16 Rafale et 6 HeronTP et PA2 Castex 24 Rafale et 10 Heron TP,

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Amiral Philippe, étant le fils de son Père Charles  :lol: le fils étant plus gradé que son Père, même si celui-ci a eu une autre carrière de Président et de Général. ,homme politique du siécle  :lol: Il faut bien donner un fils au PAN CdG , ou un petit frère compagnon d'arme Pierre Messmer. Evidemment, je n'ai pas le parcours de l'Amiral Castex ni la prétention de vouloir bâptiser le second PA, par le pseudonyme que j'ai pris sur ce forum.

United Kingdom : 138 Joint Strike Fighter Lightning II F35. And Carrier Vessel launched

6 T45 Daring class destroyer. 7 SSN Astute.

232 Typhoon + 14 A330-200 MRTT + 7 SENTRY + £££££££££££

Winston Spencer Churchill vs Charles de Gaulle, 2 - 0.

Queen Elisabeth versus Nicolas S 1er, 2 - 0

Balle au centre.  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

le syndrome de trafalgar revient, ils vont pas arrêter de frimer avec leur beau PA autour de notre cdg en jouant les indiens.  :'(

<object width="425" height="344"><param name="movie" value="

name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="
type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/03/exclusif-souci.html

Exclusif : un souci mécanique à bord du Charles-de-Gaulle

Le porte-avions Charles-de-Gaulle a de nouveaux soucis : un groupe réducteur sur une ligne d'arbre vibre de manière anormale. Les ingénieurs vont devoir "réaligner" l'ensemble et ces travaux pourraient durer jusqu'à trois mois.

Le groupe réducteur est une sorte de boite de vitesse qui permet de transmettre l'energie des moteurs aux deux lignes d'arbres - celles-ci faisant tourner les hélices. Il s'agit de l'une des parties les plus sensibles du système de propulsion du bateau. L'analyse technique du problème est toujours en cours par la Marine nationale.

Selon nos informations, le problème viendrait du remplacement d'une pièce technique, le sécheur de vapeur. Le nouveau, plus lourd que l'ancien, aurait entraîné l'affaissement du réducteur, provoquant le désalignage et les vibrations dans certaines circonstances de navigation.

Ce souci technique intervient alors que le Charles-De-Gaulle vient d'être immobilisé à quai pendant dix-mois pour son IPER (Immobilisation périodique pour entretien et réparations). Ces vibrations du groupe réducteur ont été constatées lors des récentes sorties en mer, qui permettent à l'équipage et au groupe aérien de se réentrainer.

Cet ennui pourrait retarder de plusieurs semaines la pleine disponibilité opérationnelle du bateau. A bord, le moral de l'équipage est "plutôt dans les chaussettes".Ce bateau avait connu un début de vie difficile, avec une série d'ennuis techniques. On se souvient de l'hélice cassée en pleine mer, en novembre 2000. En revanche, entre 2001 et 2007, le porte-avions a été pleinement opérationnel, participant à plusieurs missions dans l'océan indien.

On n'a vraiment pas de bol en ce moment !

Share this post


Link to post
Share on other sites

@P4

Méssieurs, s'il vous plait, auriez vous la gentillèsse de me dire l'intérét du PA2 (autre que le bla bla de la permanence op puisque pour ça il faut trois PA£££££££££ et deux groupes aéro$$$$$) sans savoir quel avion viendra remplacer les Rafale à mie vie.

T'en veux de l'intérêt Thibault?

T'en v'la du tout frais.... =(

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/03/13/01011-20090313FILWWW00415-avarie-le-charles-de-gaulle-immobilise.php

Avarie: le Charles de Gaulle immobilisé

AFP

13/03/2009 | Mise à jour : 14:52 | Ajouter à ma sélection

Le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle devra être immobilisé "entre plusieurs semaines et plusieurs mois" suite à la découverte d'une usure "anormale" de pièces sur les arbres de transmissions du système de propulsion, a indiqué cette après-midi la marine.

Le "programme d'activité à la mer" du navire a été suspendu après "le constat de l'usure anormale de deux pièces mécaniques d'entraînement des lignes d'arbres", a indiqué le service de communication de la Marine dans un communiqué, confirmant les informations du blog "confidentiel défense" du quotidien Libération. L'anomalie a été détectée en raison de "vibrations élevées dans le compartiment de propulsion" et "après examen, deux pièces d'accouplement reliant deux des quatre turbines du Charles De Gaulle à leurs lignes d'arbres se sont révélées anormalement usées".

Des "examens complémentaires" vont être réalisés et la "durée d'immobilisation pourrait durer entre plusieurs semaines et plusieurs mois", précise la Marine. Après un an et demi de travaux pour sa première grande révision prédiodique, le Charles de Gaulle avait repris la mer en novembre et menait depuis un programme d'entraînement qui devait permettre de le déclarer de nouveau opérationnel à la fin du printemps.

Le navire avait connu des problèmes avec son système de propulsion avant même sa première mise en service officielle, en 2001. Une hélice s'était brisée lors d'essais en novembre 2000.

J'en connais qui vont en faire leurs choux gras.... on est maudits, c'est pas possible !!!  =( =( =( =(

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après Merchet l'adoption d'un sècheur de vapeur différent de celui monté à l'origine génère des contraintes sur le réducteur correspondant...

Il y a des ingés qui se sont fourvoyés ... c'est la vie

Mais si on en avait deux on serait moins emm...

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après Merchet l'adoption d'un sècheur de vapeur différent de celui monté à l'origine génère des contraintes sur le réducteur correspondant...

Il y a des ingés qui se sont fourvoyés ... c'est la vie

Mais si on en avait deux on serait moins emm...

Oui, oui ... Pour avoir bossé à la DCN, je sais qu'on serait capable de commettre la même boulette sur les deux.  :lol:

L'expérience, c'est ce qui permet de reconnaître une connerie la deuxième fois qu'on la fait. Çà n'empêche pourtant pas de la faire deux fois ...  :lol:

Non ...  :'( :'( :'( en fait

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais si on en avait deux on serait moins emm...

Heu... Tu veux dire qu'on serait deux fois plus emm...  =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu... Tu veux dire qu'on serait deux fois plus emm...  grin

Tu n'as pas honte ... !

les chient dans l'eau doivent avoir les glandes...

En fait c'est un coup de l'EMM pour démontrer l'utilité du second PA

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben! on a l'air malin sur ce coup la, ca va bien rigoler outre manche, j'espère que ca va relancer le PA2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait c'est un coup de l'EMM pour démontrer l'utilité du second PA

LOL ca serait enorme  :lol:

J'aimerai voir la reaction de Morin

Share this post


Link to post
Share on other sites

''Charles de Gaulle'' se venge parce que la France retourne dans le OTANImage IPB

=D ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

''Charles de Gaulle'' se venge parce que la France retourne dans le OTANImage IPB

=D ;)

ENORME! LOL  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout est dans l'art de le présenter, voici le Point avec Jean Guisnel.

C'est un très gros pépin qui survient au pire moment pour le navire-amiral de la marine française, le Charles de Gaulle . Alors qu'il terminait sa remontée en puissance après un an et demi de révision, un très sérieux problème technique le contraint à rester à quai à Toulon.

Dans son communiqué, l'état-major de la marine précise que "durant les dernières sorties à la mer, des vibrations élevées ont été détectées dans le compartiment de propulsion. Après examen, deux pièces d'accouplement reliant deux des quatre turbines du Charles de Gaulle à leurs lignes d'arbres se sont révélées anormalement usées." Le navire ne pourra donc pas reprendre ses activités opérationnelles comme prévu en mai, la marine précisant que "la durée d'immobilisation pourrait durer entre plusieurs semaines et plusieurs mois". Le chantier de révision avait été confié à l'industriel DCNS, qui se trouve de ce fait dans la ligne de mire. Mais ne communique pas sur l'affaire, arguant que la marine étant propriétaire du bateau, la communication lui revient. Une source proche de l'entreprise précise que cette dernière "a entamé des analyses qui sont en cours, dont les résultats seront connus dans une quinzaine de jours". "On verra alors quelles réparations peuvent être apportées, et qui paiera les dégâts !"

L'incident, qui a été révélé ce matin sur son blog Secret-défense par le journaliste Jean-Dominique Merchet, a été repéré semble-t-il au cours de la semaine dernière, et le navire est immobilisé à quai depuis lundi.

Cette affaire tombe on ne peut plus mal pour les marins, qui avaient reçu le ministre de la Défense Hervé Morin à bord du Charles de Gaulle le 5 février dernier, afin de célébrer la fin des révisions du bâtiment. La marine serait-elle victime du mauvais oeil ? Depuis quelques mois, les ennuis inédits se succèdent. En octobre dernier, on découvre que la marine a perdu plus de mille cartouches pour fusil Famas, et à la fin de ce même mois, deux super-Etendard entrent en collision au large de l'île de Batz , en causant la mort d'un pilote. On apprenait aussi le mois dernier qu'un sous-marin nucléaire français était entré en collision avec un congénère britannique, dans des conditions qui ne seront pas rendues publiques de sitôt. Bref, par quelque bout qu'on prenne le problème, la marine connaît une série noire !

Vincent Groizeleau de Mer et Marine.

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=109763

C'est un coup dur pour la Marine nationale et DCNS, qui a mené l'arrêt technique du Charles de Gaulle. Le porte-avions a été obligé de rentrer à Toulon, où il va rester immobilisé plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Le chef d'Etat-major de la marine a décidé de suspendre le programme d'activité à la mer du bâtiment après le constat de l'usure anormale de deux pièces mécaniques d'entraînement des lignes d'arbres. « Durant les dernières sorties à la mer, des vibrations élevées ont été détectées dans le compartiment de propulsion. Après examen, deux pièces d'accouplement reliant deux des quatre turbines du Charles de Gaulle à leurs lignes d'arbres se sont révélées anormalement usées », explique la Marine nationale. Si l'on sait que l'une des deux pièces d'accouplement abîmée avait déjà connu une telle usure avant le grand carénage (IPER) du porte-avions, personne ne se risque encore à fournir une explication. Pour l'heure, la marine, DCNS et le Service de Soutien de la Flotte ne sont « pas en mesure d'apporter une conclusion fiable sur la cause (de l'avarie) et les délais (de réparation) », explique-t-on Rue Royale. L'état-major précise que DCNS et la marine vont « analyser les données techniques et réaliser des examens complémentaires. Il s'agit de déterminer les mesures à prendre et leurs conséquences sur le programme du bâtiment. La durée d'immobilisation pourrait durer entre plusieurs semaines et plusieurs mois ».

Conséquences opérationnelles

Cette suspension d'activité intervient juste après les phases d'entraînement et de préparation opérationnelle qui représentaient le coeur de la remontée en puissance du bâtiment et ont permis la qualification du groupe aérien embarqué.

Après une longue période d'entrainement, le navire avait atteint un niveau opérationnel lui permettant, en cas d'urgence, d'être envoyé en opérations. Il poursuivait néanmoins sa remontée en puissance afin d'atteindre, avant un prochain déploiement, un niveau « maximal » de maîtrise de l'outil aéronaval. De plus, au cours des prochaines semaines, la formation des jeunes pilotes, qui n'ont encore jamais été catapultés ou ont apponté sur le Charles de Gaulle, devait être mené à bien. Or, cette phase, cruciale pour l'avenir du groupe aérien embarqué, n'a pas encore débuté. En dehors du fait que la France n'est plus en mesure de déployer son unique porte-avions, l'aéronautique navale ne peut donc plus régénérer son potentiel au niveau des jeunes pilotes. Reste maintenant à savoir combien de temps cette situation délicate va durer.

Enfin Jean Dominique Merchet de Libération qui a été le premier à lever le lièvre à donner les premiers coups de semonces.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/03/exclusif-souci.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Méssieurs, s'il vous plait, auriez vous la gentillèsse de me dire l'intérét du PA2 (autre que le bla bla de la permanence op puisque pour ça il faut trois PA£££££££££ et deux groupes aéro$$$$$) sans savoir quel avion viendra remplacer les Rafale à mie vie.

http://www.netmarine.net/bat/porteavi/cdg/pourquoi/index.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa, c'est une belle réclame à sens unique mais l'amiral ne parle pas beaucoup €€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€.  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa, c'est une belle réclame à sens unique mais l'amiral ne parle pas beaucoup €€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€.  :lol:

C'est normal pour l'ex commandant de la FAN.  ;)

Mais si tu veux parler €€€€€, facile si tu es un détracteur défendant sa chapelle, tu vas dire que pour disposer d'un second PA, il faut sortir 3600M€/4000M€, plus c'est gros, plus cela paraît véridique.

Si tu es honnête et que tu suis le dossier depuis le début, tu commences à sortir un montant de 2500M€, celui de l'ex DGA François Lureau, repris par l'ex PDG DCNS Jean-Marie Poimbeuf et soutenu par Denis Ranque PDG de Thales.

Enfin, si tu veux jouer sur l'indice du coût variable de la vie, tu tables sur une amplitude 2650M€/2800M€.

Mais bon peu importe le montant final du BOP PA2, on sait que la RGPP Marine ou Défense, ne prendra effet que dans 2/3 ans, et qu'à l'heure actuelle de la sortie de la nouvelle LPM, on n'avait pas trop le choix, au vu des nombreux programes d'armement que le couple Chirac/MAM avait avalisé sans provisionnement. C'est ainsi, on refile le bébé au successeur.  :lol: Mitterand/Chirac/Sarkozy à qui le tour ?  ;)

Si c'est un CEMM Amiral surfacier ou aviateur, tu vas défendre les FREMM et PA2,( indirectement le Rafale M, qui est le véritable enjeu, à savoir la projection de l'aéronef de combat embarqué face à celui qui partira d'une BA) si tu es sous-marinier, tu vas préserver les 6 SNA et sauver les meubles sur les FREMM.

Le PA2 et les FREMM étant la variable d'ajustement budgétaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non Philippe, le prix d'achat du PA on s'en bas les c  :lol:, c'est ce qu'il va nous couter tout au long de sa vie en MCO et masse salariale qui attire mon attention, tu dois avoir ça au chaud dans tes "fiches Stratège", non?

A la limite faire un remplaçant du CDG dans les années à venir avec comme objéctif de réduire ces couts et augmenter le taux de disponibilité au niveau de celui d'un BPC, pourquoi pas?

Mais comme tu le dis les politiques se refilent le bébé et si les militaires ne l'ont pas compris ils se retrouveront sans rien(et nous aussi) faute d'avoir prévue le coup,

Combien de missiles par homme dans la MN?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vendons le charles de gaulle et son groupe aérien aux indiens ou bresiliens, et investissons dans 10 SNA baracuda et un force amphibie béton...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vendons le charles de gaulle et son groupe aérien aux indiens ou bresiliens, et investissons dans 10 SNA baracuda et un force amphibie béton...

Mais on fait comment alors pour protéger efficacement la force amphibie béton d'un assaut aérien provenant du pays où l'on doit débarquer ???

Avec un Frapper bourré d'Aster 30 =D =D =D =D

ou des Tigres "sea apachisés"

Ok je sors...

Il vaudrait sans doute mieux que la force amphibie soit vraiment en béton, car elle risque de se ramasser qq missiles antinavires dans les gencives (Merci TonyGlandyl... :lol:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

prenons le cas afghan, le déploiement du charles de gaulle en océan indien a démontré les limites du concept de forces aéronavales

En afrique outre les appareils prédisposés, nous pouvons profiter de bases sur lesquelles un déploiement d'avion de notre armée de l air est possible

Nous avons encore des DOM Tom...

bref vendons notre PA

Share this post


Link to post
Share on other sites

le soucis c'est que nous ne devons pas envisager QUE le cas afghan...

Au Liban en Bosnie dans l'Indien ou dans le Pacifique c'est autre chose

Share this post


Link to post
Share on other sites

rien de mieux qu une piste d envol en dur, pourquoi sinon les Marines US ont bataillé à ce point en 1944 45 pour récupérer des ilots dont le seul atout était la piste aviation?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,469
    Total Members
    1,550
    Most Online
    less4more
    Newest Member
    less4more
    Joined
  • Forum Statistics

    20,807
    Total Topics
    1,286,232
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries