Sign in to follow this  
Mani

M-51

Recommended Posts

C'est meme pas flouté sur google earth alors que certaines bases ou aérodrome le sont :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a un responsable local de la sécurité qui va avoir chaud aux fesses... ;)  Muté à Limoges?  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé, ho, c'est tres bien Limoges, ça suffit les clichés!  >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé, ho, c'est tres bien Limoges, ça suffit les clichés!  >:(

Ok, mille excuses,  :-X disons Bourg-en-Bresse alors... =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé, ho, c'est tres bien Limoges, ça suffit les clichés!  >:(

Le terme limogé vient de la quand meme  ^-^ ça doit pas être si cool.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, mille excuses,  :-X disons Bourg-en-Bresse alors... =D

Qu'est-ce que vous avez contre la Bresse ?  =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est-ce que vous avez contre la Bresse ?  =D

Oups désolé...  :-[  Reste plus que Montauban...  =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une question me trotte dans la tête. L'Onera prévoit un carburant enrichi au bore pour le successeur de l'ASMP-A, ce qui permettrait de porter la vitesse à mach 7/8 à priori (projet Prométhée).

Je me doute que ca doit être confidentiel mais, sait-on si cet enrichissement au bore est déjà pratiqué sur le M-51 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le M-51 n'est pas un missile avec stato... ;)

Et accessoirement vol à mach 15

Edited by Drakene

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh d'accord je vois, mais sur wiki, il est mentionné que le propergol composite à perchlorate d'ammonium pouvait être "dopé" à la nitroglycérine, à l'hexogène et/ou à l'octogene. Un enrichissement au bore (en supposant que la liaison chimique ne soit pas infaisable) ne permettrait il pas d'aller encore plus vite que Mach 15 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh d'accord je vois, mais sur wiki, il est mentionné que le propergol composite à perchlorate d'ammonium pouvait être "dopé" à la nitroglycérine, à l'hexogène et/ou à l'octogene. Un enrichissement au bore (en supposant que la liaison chimique ne soit pas infaisable) ne permettrait il pas d'aller encore plus vite que Mach 15 ?

Pour les propergols solide l'ajout de bore accélère la décomposition il me semble, ça permet d'augmente de combustion. Pas sur que ce soit un effet recherché dans le M51.

Pour les ergols liquide le borane est le réducteur en tant que tel, il permet des performances équivalentes à l'hydrogène mais sans l'emmerdement de la cryogénie.

Pour le meteor il me semble que le carburant est solide, et qu'il se vaporise au dernier moment pour réagir dans le stato le bore permet peut être de produire plus de gaz pour alimenter suffisamment le stato a haute vitesse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu parles du diborane ou du borane ? Pour le meteor sur le net, on parle d'un propergol solide à poussée régulée (Throttleable Ducket Rocket).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca veut dire que la France a tous le droit a l'arme atomique et les autre NO???

The power give you the right

Share this post


Link to post
Share on other sites

The power give you the right

Mouais, encore faut-il que le power ne te laisse pas en rade a l'instant t ou il est utile, bref surtout il faut demontrer qu'il est fiable. J'attends de voir les prochains essais du M51 version finale avec 3e etage renove.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh d'accord je vois, mais sur wiki, il est mentionné que le propergol composite à perchlorate d'ammonium pouvait être "dopé" à la nitroglycérine, à l'hexogène et/ou à l'octogene. Un enrichissement au bore (en supposant que la liaison chimique ne soit pas infaisable) ne permettrait il pas d'aller encore plus vite que Mach 15 ?

 

Pourquoi aller plus vite que Mach 15? Quel est le sens de parler de vitesse en Mach d'un ICBM?

 

Si on doit absolument trouver un sens pour "aller vite" pour un ICBM, c'est sur la phase ascendante, car ça permet d'éviter les éventuelles interceptions dans cette phase qui est "vulnérable" pour un ICBM. La vitesse initiale de l'étage d'ajustement PBV + têtes est déterminée par la vitesse au moment que les moteurs du dernier étage sont éteints, et une fois le vol "plané" est terminé, les têtes redescendent en chute libre donc la vitesse/accélération est déjà prédéfinie et non accélérable artificiellement...

 

Je n'ai jamais entendu parler de "Mach" avec des spécialistes un peu plus sérieux. Parler de Mach ne montre qu'une chose - Le journaliste cherche l'impressionnisme et tu peux aussi tôt jeter le magazine à la poubelle, tu apprendras mieux ailleurs...

 

Pour info, un tableau que j'avais fait moi-même à une époque qui pourrait te donner une idée de la vraie vitesse d'un missile balistique en fonction de la portée, en trajectoire à énergie minimale.

 

La 2ème colonne te donne une idée sur la vitesse maximale de la tête en descendant, en fonction de la portée du missile. Tu as ensuite l'apogée en km atteinte par la tête, la vitesse de la tête (ou PBV + têtes) à l'apogée, l'angle de la rentrée à 70km d'altitude, la durée de vol en second et en minute.

 

C'est avec ça qu'on caractérise un missile balistique, jamais en Mach...

 

TyEe2tv.jpg

 

Pour finir, tu peux toujours essayer de "booster" NEPE avec l'explosive que tu veux, tous que tu obtiendras c'est un gros boom...

 

Henri K. 

Edited by Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parler en mach c'est avant tout pour donner une idée plus claire aux gens, les km/s c'est peu parlant. Comme avec un compteur de voiture, ce n'est pas inscrit en m/s que je sache mais en km/h, c'est plus évident à comprendre ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'essaie pas d'en parler en me posant comme spécialiste de près comme de loin, mais en tant que simple amateur curieux de la chose. Je sais bien que les gens calés dessus parlent en km/s et que la boost-phase est l'étape la plus vulnérable, je ne fais que reprendre les termes des sources que j'ai pu lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parler en mach c'est avant tout pour donner une idée plus claire aux gens, les km/s c'est peu parlant. Comme avec un compteur de voiture, ce n'est pas inscrit en m/s que je sache mais en km/h, c'est plus évident à comprendre ;)

 

Mouais...

 

Parler de Mach en absence de l'air dans l'espace, trop clair pour moi...

 

Un testeur indien du boulot se masturbait l'autre jour en disant que "regardez le missile Agni-V vole à Mach 17, c'est vraiment une bonne performance"... Déjà mort de rire dans ma tête, je lui demande s'il sait cette "vitesse" a été atteinte à quel moment... Grosse silence. Ensuite ma 2ème question qui a couronné le tout : "Dis moi, un Mach fait combien de km/h sur terre?"... Le mec s'est barré carrément, certainement fâché, et moi j'ai failli me pisser dessus...

 

Oui je sais, je suis méchant...

 

Henri K.

Edited by Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'essaie pas d'en parler en me posant comme spécialiste de près comme de loin, mais en tant que simple amateur curieux de la chose. Je sais bien que les gens calés dessus parlent en km/s et que la boost-phase est l'étape la plus vulnérable, je ne fais que reprendre les termes des sources que j'ai pu lire.

 

Rien à voir avec toi, je réagi uniquement par rapport à parler de Mach sur un missile balistique qui plus est ICBM...

 

Henri K.

Edited by Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Audition de M. Laurent Collet-Billon, délégué général pour

l’armement, sur la dissuasion nucléaire.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/cr-cdef/13-14/c1314047.pdf

M. Daniel Boisserie. Quelle est la part des PME dans l’indispensable base

industrielle et technologique de notre dissuasion nucléaire ? D’autre part, ne devrions-nous

pas renforcer nos efforts en matière d’ingénierie, qui laisse paraître des signes de faiblesse ?

M. Laurent Collet-Billon. La réappropriation des capacités d’ingénierie des

systèmes complexes est en effet l’une des préoccupations de la DGA. Après l’échec, en

mai 2013, du sixième tir expérimental du missile M51, nous avons demandé aux services

concernés d’Airbus Defence & Space des efforts accrus tant en matière d’ingénierie qu’en

maîtrise de la qualité et de leurs sous-traitants. Ces faiblesses, que nos propres services

« qualité » ont constatées, doivent impérativement être corrigées.

S’agissant de la maîtrise de l’ingénierie système, je me rends compte que, DGA

exceptée, peu nombreux sont ceux qui maîtrisent la technique du missile balistique ; ce n’est

pas sans poser problème. Les enquêteurs chevronnés qui ont analysé les causes de l’échec du

tir d’essai de mai 2013 appellent à des efforts, à la fois dans le management et dans l’attention

portée aux outils d’ingénierie système. Seule l’ingénierie système – et ses outils informatiques

associés – nous permettront de gérer la complexité des interfaces et des évolutions successive

des équipements, et d’assurer la démonstration de la sûreté nucléaire. La question intéresse le

domaine civil, le fabricant du M51 étant aussi le constructeur des fusées Ariane.

Je ne connais pas toutes les PME qui participent aux programmes relatifs à la

dissuasion nucléaire ; elles sont très nombreuses. Astrium, qui a la maîtrise d’oeuvre, coopère

avec Safran/Herakles et une multitude de sous-traitants étroitement surveillés, répertoriés et

suivis. Le rôle de la DGA est de vérifier que les maîtres d’oeuvre n’imposent pas à ces PME

des contrats qui les étrangleraient, notamment financièrement. Nous donnons aux maîtres

d’oeuvre une visibilité à l’horizon 2030 et au-delà ; nous voulons qu’ils procèdent de la même

manière, dans une parfaite transparence, avec les entreprises sous-traitantes. C’est le sens du

Pacte Défense PME voulu par le ministre ; des progrès ont été faits, ils doivent se poursuivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un testeur indien du boulot se masturbait l'autre jour en disant que "regardez le missile Agni-V vole à Mach 17, c'est vraiment une bonne performance"

 

 

Il y avait les hétérosexuels, les homosexuels...

 

... et maintenant, les missilosexuels:blink:  :lol:

 

 

Oui je sais, je suis méchant...

 

 

Faut-il dire missilosexuelophobe, ou simplement missilophobe ?

 

De toutes façons, c'est très méchant, je te confirme...  ;)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dissuasion nucléaire : pourquoi l'essai d'un missile M51 s'est terminé par un échec

 

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140515trib000830200/dissuasion-nucleaire-pourquoi-l-essai-d-un-missile-m51-s-est-termine-par-un-echec.html

 

La direction générale de l'armement pointe des insuffisances graves dans la maîtrise de la qualité des industriels de la filière missile balistique pour expliquer l'échec de l'essai du M51 en mai 2013. Au-delà, les réductions d'effectifs et de budgets pourraient être très préjudiciables à cette filière de très haute technologie.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,464
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FrenchieAtwar
    Newest Member
    FrenchieAtwar
    Joined
  • Forum Statistics

    20,803
    Total Topics
    1,284,285
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries