Sign in to follow this  
Mani

M-51

Recommended Posts

J'en conclus que ce type de silo revient régulièrement dans les tuyaux décennies après décennies: années 60, puis 80, et enfin 2010.

Edited by syntaxerror9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu qu'on avait fermé le plateau d'albion et qu'on a signé des accords, je ne sais si on pourrait faire des silos dans des lac ou en mer,

mais si les missiles ibcm peuvent avoir des tête polyvalente, explosive, chimique, électromagnétique, voir nucléaire. c'est plus 

beaucoup ambigu ?

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

A visionner seulement après avoir fais sortir les gosses de la pièce ;) Je me demande s'il y a eu des projets équivalents en Fr

C'est interdit pas les traités. Pas d'arme nucléaire sur les fond marins, ni posé ni enfouis ou je ne sais quoi.

Meme chose pour l'espace.

Les traité sont assez contraignant, et ca ne laisse pas beaucoup de solution viable pour le positionnement des armes, d'ou la solution presque imposé du SNLE.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Savons nous quand aura lieu le prochain tir d'essai d'un missile M51 car depuis le tir raté, il n'y en a pas eu, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

A visionner seulement après avoir fais sortir les gosses de la pièce   ;)

 

 

Je me demande s'il y a eu des projets équivalents en Fr

ben on déjà des bases !!

http://www.meretmarine.com/fr/content/dossier-la-modernisation-de-la-force-oceanique-strategique

Share this post


Link to post
Share on other sites

.Les traité sont assez contraignant, et ca ne laisse pas beaucoup de solution viable pour le positionnement des armes, d'ou la solution presque imposé du SNLE.

C'est une des raisons pour lesquelles De Gaulle refusait de signer tout traité sur un sujet nucléaire. Position tenue par Pompidou et Giscard ...et lâchée sous Mitterrand

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

et lâchée sous Mitterrand

 

Eh oui mais à ton avis, pourquoi ?

 

... car la posture était devenue beaucoup plus difficile à tenir avec la fin de la guerre froide

 

Avant les années 90 on avait UN objectif un ennemi potentiel. L'objectif de nos missiles stratégiques était la Russie soviétique et notamment (mais pas seulement) la conurbation de Moscou, dans une dissuasion anti-citées selon la doctrine du faible au fort qui n'avait pas variée depuis 1964.

 

avec l'éclatement du pacte et de l'URSS les choses ont radicalement changé et aujourd'hui un flou artistique savamment entretenu règne sur nos règles d'engagement

 

l'explication à ce "lâchage" est aussi à rechercher dans ce changement radical de notre environnement stratégique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Pascal. Changement de contexte en effet - avec en particulier le risque de voir apparaître de nouvelles puissances nucléaires, il fallait renforcer le TNP. Et puis aussi parce que notre force était parvenue à maturité technologique et politique (plus personne ne contestait notre statut nucléaire). Je crois que nos "amis" allemands nous le demandaient également.

Mais en même temps on n'a peut être pas vu ce que pouvait avoir d'excessivement contraignants des traités conçus par et pour les super puissances... Je pense que vers 1990, le quai d'Orsay a pris le leadership sur les négociations nucléaires et que la Défense a été un peu mise à l'écart...avec des ministres soit fades (Morin,AlliotMarie, Richard) soit excessivement fidèles au Président (Joxe). En fait entre Chevenement et Le Drian je crois que nous n'avons pas eu de vrai ministre de la défense !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ayant côtoyé personnellement plusieurs de ces ministres pendant ma carrière je trouve le qualificatif de "fade" particulièrement mal venu concernant MAM, en particulier je pense à la mise en place du dispositif Morphée (Oh combien utile à nos blessés) qui trainait en longueur avant qu'elle foute un énorme coup de pied dans la fourmilière et que le bazard se mette en route; maintenant pour Morin et Richard c'est une autre histoire.....  

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

A visionner seulement après avoir fais sortir les gosses de la pièce   ;)

 

 

Je me demande s'il y a eu des projets équivalents en Fr

 

 

   Le projet était sympa et surement très actuel pour son époque ... Mais un tel concept est efficace uniquement s'il reste ultra secret, dans le sens que même les citoyens l'ignorent ... Car a partir du moment que le concept est connu et déployé :

 

    L'ennemi n'avait plus qu'a développer ses petits sous marins très discret, travailler sur la détection de ces engins sous marin en "stand by" et les détruire ou les saboter (par exemple y coller des mines a détection de mouvement vertical ... Pour faire péter l'engin sous marin porteur au moment ou il bouge pour tirer ...)

 

 

   Alors après bien entendu a 4000m de fond c'est moins évident a saboter : Mais aujourd'hui avec tout les rover sous marin technologiquement dispo : C'est aisé a saboter

 

  La forme étant facile a reconnaitre, il n'y aurait eu plus qu'a faire du sondage radar du plancher marin par l'ennemi pour les trouver 1 par 1 et tuer dans l'oeuf le dispositif

 

 

   Du temps de la guerre froide, je pense l'ennemi serait allé jusque la en réponse a un tel déploiement ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

  Une question bête, mais qui a son importance pour moi ... Qu'en est il finalement du dernier étage du M51 ? Comme je n'ai hélas pas le temps de lire tout le sujet et que ma réponse n'y sera pas forcément je pose la question :

    A l'origine du programme M51, il y a le M5 comme nous le savons ou par souci d'économies il fut décidé de ne pas doter ce nouveau missile de nouvelle génération d'un étage manoeuvrant comme les Trident II  US & UK ... Qu'on estimait que nous n'avions pas besoin de disposer d'une précision de l'ordre de la dizaine de mètre pour une dissuasion d'ordre "stratégique" et qui a la limite suit la vision "gaulliste" de simplement disposer de quoi arracher un bras a l'ennemi quoiqu'il arrive ... La priorité a l'époque était de doter la France d'une portée de missile permettant de frapper une bonne partie du globe terrestre en termes de disponibilité de cible, sans avoir a bouger d'un coin fortement sécurisé pour nos batiments en Atlantique nord ...

   Mais qu'en est il vraiment aujourd'hui que nous disposons du missile ? Le M51 est il toujours un "M5" amoindri a étage leurré & furtif mais non manoeuvrant ? Ou bien au fur et a mesure de l'avancée industrielle du programme on a finalement doté le missile d'une capacité manoeuvrante a l'étage ? Et si c'est le cas, que l'étage est toujours non manoeuvrant comme prévu quand le volet financier fut bouclé ... Existe t'il un projet de M52 ou de M51.2 ou il y aurait un upgrade manoeuvrant de l'étage en cour de carrière ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

A priori, le M51 actuellement en service est le M51.1.

Le M51.2, muni de la TNO, est en cours de développement depuis 2010 pour un déploiement entre 2015 et 2018.

Le développement de la version M51.3 est envisagé pour un déploiement aux alentours de 2030 avec un 3e étage doté d'une augmentation de portée et de capacités de manoeuvres terminales. Ce programme serait en cours de revue à la DGA pour mettre en place la planification budgétaire nécessaire aux études et à la réalisation de cette version.

 

C'est tout ce qu'il est possible de connaître en sources ouvertes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le moment les financements du M51.3 et du SNLE 3G semble se télescoper ... il n'est pas dit qu'on "adapte" les SNLE 2G au M51.3 d'ailleurs, si ce dernier n'arrivent qu'avec les premier SNLE 3G - programmé pour 2030 -

Edited by g4lly

Share this post


Link to post
Share on other sites

 L'adaptation des SNLE au M51.3 demandrait des travaux ? Il y aurait changement de format du missile ?

C'est essentiellement un probleme logiciel, et informatique de contrôle de mission il me semble. Je pense que le nouveau troisième étage doit avoir grosso modo la même forme que l'actuel, a priori il n'est ni plus long ni d'un diamètre différent.

Edited by g4lly

Share this post


Link to post
Share on other sites

 C'est ce qui me semblait aussi, je voyais mal le missile croitre en volume, hauteur & diamètre juste pour un système manoeuvrant (des "pales" comme sur l'IXV ?)

   Au niveau logiciel cela devrait être qu'une formalité informatique, bien que j'imagine que ça doit être costaud quand même niveau codage du fait d'un processus forcément ultra sécurisé au maximum

Share this post


Link to post
Share on other sites

Existe t'il un projet de M52 ou de M51.2 ou il y aurait un upgrade manoeuvrant de l'étage en cour de carrière ?

Le développement de la version M51.3 est envisagé pour un déploiement aux alentours de 2030 avec un 3e étage doté d'une augmentation de portée et de capacités de manoeuvres terminales.

La mise en service du M51.3 est plutôt visée pour le milieu de la décennie 2020, ce qui représente déjà un étalement par rapport à l'objectif de 2020 lorsqu'on a commencé à parler du programme M51.3.

Selon le général de Villers, le missile M51.3, "qui vise à maintenir les capacités de notre composante océanique face aux défenses antimissiles les plus sévères, devra entrer en service au milieu de la prochaine décennie lorsque le M51.1 arrivera en fin de vie". C'est un dossier important pour Airbus Defence and Space. "Le sujet le plus lourd pour l'ensemble de la division, c'est la prise de commandes sur le M51.3, le contrat de développement du M51.3 qui là aussi est sur un calendrier qui est respecté pour le moment", a confirmé François Auque.

C'est cohérent avec l'avancement du programme, le même article précise que la conception initiale du M51.3 est achevée et que la phase de définition détaillée, dessin des pièces, prototypage commencera en 2016. Si l'objectif était une mise en service en 2030, il n'y aurait aucune raison d'aller aussi vite.

 

Quand à ce qui en est attendu, le M51.3

"améliorera certes la portée mais surtout garantira la pénétration de défenses adverses de plus en plus perfectionnées"

Ou comme le dit le général de Villiers, il s'agit de

maintenir les capacités de notre composante océanique face aux défenses antimissiles les plus sévères

 

Les recherches et les développements en défense antimissile continuent, que ce soit en Russie, en Chine, et surtout aux Etats-Unis. Il s'agit clairement de conserver la supériorité sur les défenses envisageables à horizon 2030/2040, sachant qu'un pays comme la France qui à la différence de l'Amérique et de la Russie ne possède que peu d'armes stratégiques dépend d'autant plus de la supériorité technologique de ses armes sur les défenses.

Il n'est pas envisagé pour la France de stratégie "on en envoie 1000 et c'est bien le diable si y en a pas 100 qui passent". Quant à la stratégie "on en envoie 100 et y en aura 10 qui passeront", elle ne suffirait pas à protéger la France en cas de guerre mondiale vraiment "dure".

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Essai réussi du missile M51

La France a mené avec succès mercredi matin un tir d'essai en vol du missile balistique stratégique M51 au-dessus de l'Atlantique, a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué.

"Mercredi à 10H28, la direction générale de l'armement (DGA) a effectué, depuis le centre d'Essais de Biscarrosse (Landes), un essai en vol du missile balistique stratégique M51", indique le ministère dans ce communiqué. Cet "essai s'est déroulé comme prévu et a été effectué sans charge nucléaire", est-il précisé alors que le dernier essai du M51 en mai 2013 avait été un échec, le missile s'étant autodétruit peu après son décollage d'un sous-marin nucléaire. 

J'aime assez l'attachement à la précision du Ministère de la Défense.

"(Cet essai) a été effectué sans charge nucléaire". Effectivement, autant le préciser pour qui aurait un doute :laugh: !

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin ! Ils en ont mis du temps pour faire un nouvel essai après l'échec peu rassurant de 2013, qui n'était pas censé pouvoir se produire. Et triple Ouf ! Un 2ème échec aurait été catastrophique pour la crédibilité de la filière, ils avaient la pression.

Par contre, le tir ne s'est pas fait depuis un sous-marin comme en 2013, il va falloir d'autres essais. L’échec de 2013 coute très cher.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je lis bien Fatac  plus haut  :  "

le M51 actuellement en service est le M51.1.

Le M51.2, muni de la TNO, est en cours de développement depuis 2010 pour un déploiement entre 2015 et 2018.

Le développement de la version M51.3 est envisagé.... "

Ce tir d'essai serait donc celui d'un M51.2 ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semblerait bien que cela soit le cas.

De plus, le blog de JD Merchet  en dit plus au sujet de l'échec de 2013. Se serait les moyens de mesure installés dans le missile qui auraient fait dévier celui-ci et donc déclenché son auto destruction. 

Edited by Nenel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,499
    Total Members
    1,550
    Most Online
    szymanski
    Newest Member
    szymanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,872
    Total Topics
    1,310,308
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries