samson

Europe de la Défense ?

Recommended Posts

j'ai l'impression que l'europe de la defense va se faire sur la pointe des pieds pour ne pas trop réveiller le gros minet

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, LBP a dit :

et pour l'alerte il faut des Radars et des Satellites ?

Pour les aspects technique le fil ASTER   ou plutôt SAMP/T  n'est il pas le bon ??   aussi pour le TWISTER qui va avoir une longue gestation

http://www.air-defense.net/forum/topic/940-sampt/page/36/#comments

 

Edited by Bechar06

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, zx a dit :

j'ai l'impression que l'europe de la defense va se faire sur la pointe des pieds pour ne pas trop réveiller le gros minet

Tu veux dire le gros minet à fourrure orange :happy: ?

Celui dont tant de nos bons et néanmoins parfois pusillanimes voisins

lefuneste.gif

craignent qu'il ne prenne prétexte du moindre début de volonté d'indépendance de leur part pour dire « Allez c'est bon ils n'ont plus besoin de nous on se casse » ? Tout en craignant bien sûr qu'il ne prenne prétexte de leur inaction pour dire « Ils se f..tent vraiment de nous on se casse » ?

Et qui du coup donnent parfois l'impression d'être des lapins paralysés devant les phares d'une automobile ?

 

ancienne-publicite-avec-lapin-5.jpg

Un jour, les lapins apprendront qu'ils peuvent être l'automobile

... Un jour :dry:

Edited by Alexis
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.opex360.com/2020/01/26/menace-de-perdre-la-moitie-de-sa-dotation-le-fonds-europeen-de-defense-jouera-son-avenir-le-20-fevrier-prochain/

Citation

Menacé de perdre la moitié de sa dotation, le Fonds européen de défense jouera son avenir le 20 février prochain

le Fonds européen de défense [FEDef] qui, proposé par la Commission de Bruxelles afin de renforcer l’autonomie stratégique de l’Union européenne, doit être doté de 13 milliards d’euros pour la période 2021-27, est déjà menacé… En effet, pour le premier budget post-Brexit de l’Union européenne [UE], les dirigeants des 27 États membres peinent à se mettre d’accord sur les priorités à financer ainsi que sur les sommes à engager.

plusieurs pays, dont l’Allemagne et les Pays-Bas, actuellement contributeurs nets, entendent réduire leur participation financière

Et, dans ce schéma, les 16 milliards d’euros devant financer la politique spatiale seraient réduits de 10% [ce qui supposerait des coupes de 20% pour les programmes Galileo et Copernicus] et le FEDef verrait sa dotation réduite de moitié.

Or, pour la Commission et le Parlement européens, de telles coupes sont « inacceptables ». Et, pour Paris, réduire les ambitions en matière d’espace et de défense constitue une « ligne rouge ».

« Alors qu’on commençait à imaginer une industrie de défense européenne, la présidence finlandaise a fait une proposition à 6 milliards d’euros pour le fonds européen de défense, contre 13 milliards prévus par la précédente Commission européenne. C’est une ligne rouge absolue pour la France..."

Pour rappel, le FEDef doit permettre de favoriser les projets menés en coopération, c’est à dire impliquant au moins trois industriels de trois États membres.

Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur  ... sera « impitoyable lors des négociations budgétaires. »"

 

En prévision de 

https://www.asafrance.fr/agenda/item/soiree-debat-avec-eurodefense-france-29-janvier-2020.html

Lire le Responsable de :  EuroDéfense-France   dans  LA CROIX  du 27/01/20 ( caractères gras et surlignés par moi .. )

Citation

Quelle défense pour l’Europe ?    Patrick Bellouard, président d’EuroDéfense-France,     le 27/01/2020 à 06:00     Modifié le 27/01/2020 à 07:00

Les États-Unis se considèrent-ils toujours engagés dans la défense des pays européens ? Historiquement, l’expérience des deux derniers conflits mondiaux montre qu’ils n’interviennent dans un conflit majeur que si leurs propres intérêts sont menacés. En outre, de nombreux signes émis par l’administration américaine, tant la précédente que l’actuelle, soulignent la nouvelle orientation de ses priorités vers le Pacifique. Enfin, la présidence Trump ne manque pas une occasion pour attiser la guerre économique avec ses alliés européens, ce qui n’est pas de nature à renforcer les liens au sein de l’Alliance. Tout cela devrait faire réfléchir les Européens sur la solidité du Pacte atlantique.

Sur le flanc est, la Turquie prend de son côté des décisions pour le moins surprenantes, s’agissant d’un membre de l’Alliance. D’une part, elle a décidé de se doter d’un système de défense antiaérienne russe, non interopérable avec les systèmes Otan : comment dans ce cas pourra-t-on envisager des opérations communes avec cet allié dans le futur ? D’autre part, en intervenant sur le territoire syrien pour combattre les Kurdes de Syrie, qui ont été un partenaire important des Occidentaux dans la lutte contre Daech, elle décrédibilise la solidité de l’Alliance dans la région.

À Bruxelles, la stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité de l’Union européenne, présentée en juin 2016, a relancé une dynamique positive, en mettant en avant le besoin d’autonomie stratégique européenne. Depuis, l’UE a enregistré des progrès importants vers l’objectif de défense commune visé par le traité de Lisbonne : elle a mis en place en 2017-2018 une structure de planification et de commandement des opérations militaires non coercitives (MPCC), un processus annuel de revue coordonnée des plans nationaux de défense (CARD) et une coopération structurée permanente impliquant 25 États ; et elle prépare le financement d’investissements de défense sur son budget avec un Fonds européen de défense, dont le projet de règlement devrait être définitivement adopté par le Parlement européen en 2020. En complément, l’Initiative européenne d’intervention (IEI) du président Macron vise à renforcer la coopération opérationnelle entre les États qui le souhaitent – ils sont treize aujourd’hui. Des observateurs ont qualifié ces progrès d’historiques. Mais on reste encore loin d’une « défense commune ».

Aucun État européen n’ayant la capacité de répondre seul, dans la durée, à l’ensemble de ses besoins de défense, les Européens doivent construire une véritable défense européenne, apte à assurer leur sécurité, sans s’en remettre exclusivement à l’Otan. Cela veut dire : étoffer la gouvernance politique de l’UE dans le domaine de la sécurité et de la défense en la rendant plus dynamique ; partager entre Européens une vision globale des risques et des menaces ; faire face ensemble aux menaces classiques ou hybrides en se dotant d’une capacité d’action, y compris pour des actions coercitives, en Europe ou hors du continent européen, et en accroissant la solidarité au plan opérationnel et au plan financier ; donc revoir le niveau d’ambition de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC), inutilement censurée lors de sa création, et poursuivre la réflexion sur la complémentarité entre l’Otan et l’UE, l’actuelle répartition des rôles entre une Otan garante de la sécurité collective et une PSDC tournée exclusivement vers l’action extérieure n’étant, à l’évidence, plus pertinente ; enfin revoir la cohérence et l’utilisation des budgets de défense, en augmentant la coopération européenne et supprimant les duplications inutiles.

Tout ceci n’est pas sans rappeler les préoccupations formulées par Ursula von der Leyen, présidente de la nouvelle Commission européenne, dans la mission qu’elle a confiée au nouveau haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell. Reste à convaincre tous les Européens d’avancer dans cette direction : c’est un combat qu’il faut gagner.

Cet article ne parle pas du rôle de Thierry Breton,   au marché intérieur ... 

et valorise le rôle de Josep Borrell : Vice-président pour une Europe plus forte sur la scène internationale, Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

Pour Rappel au titre de Thierry BRETON ( wiki ):

En janvier 2016, Thierry Breton propose, dans une interview accordée aux Échos , la création d'un Fonds européen de défense et de sécurité130. Fonctionnant sur le même principe que le Fonds européen de stabilité financière, le FEDS a vocation à refinancer l'ensemble des dettes des pays de la zone euro liées à la défense et réduire ainsi l'endettement européen, favorisant ainsi la convergence franco-allemande. Cette proposition est également défendue dans le quotidien économique de référence allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

nomination de Thierry Breton comme membre de la commission von der Leyen, chargé de la politique industrielle, du marché intérieur, du numérique, de la défense et de l'espace  Le 14 novembre 2019, le Parlement européen approuve sa nomination

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon on peut donc avancer que le dossier frégates neuves va bientôt prendre un nouveau départ ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un début avant le secteur industriel de la Défense ? 

Thierry BRETON est à la barre de la TECHNOLOGIE en Europe  pour la Commission. Or voilà ce qu'il a déjà "commis" :   ""Technologie, Thierry Breton veut une Europe souveraine"

https://www.la-croix.com/JournalV2/Technologie-Thierry-Breton-veut-Europe-souveraine-2020-01-29-1101074813

UVDL ( Ursula von der Leyen ) , présidente a dit "Pour être un acteur géopolitique, il faut pouvoir être garant de sa souveraineté technologique"  ... Mise en application ces jours, dans un domaine que Thierry Breton connait bien:   

5G + IA + DATAs ... 5G: "l' Europe n'est pas du tout en retard" , elle "dispose d'une boite à outils" sur la 5G => Des règles nouvelles élaborées par Th Breton et son équipe pour protéger, selon les desiderata de chaque pays européen,  contre l'espionnage ou le sabotage... De + les opérateurs ( ex. Huawei ) devront assurer les opérations de maintenance en Europe: en toute transparence !  "Garder un oeil sur la "chaîne logistique" de la 5G"   Sinon : opérateur hors-jeu !

IA: idem : des règles du jeu ! "de manière éthique, responsable et en accord avec nos valeurs" ... européennes

DATAs indispensables à l' IA .. L'Europe va créer un "espace européen des données"  ... Données traitées en Europe, au bénéfice ds Européens  => bientôt : "une stratégie sur les données"

Perso. je mesure à ces annonces le passage de Thierry BRETON chez ATOS ...Avec à son actif  un sacré travail structurel  :   cf. Wiki

Acquisition de  avec Siemens-IT, Statut européen de Atos...  et actions en partenariat  franco-allemand  : ex. European Cloud Partnership

Acquisition ce Bull... s'en suit : big-Data , Cyber-Sécurité,  et  en Super-Calculateurs  => Seul constructeur européen !!

Acquisition de Xerox ITO => Atos devient un des 5 plus gros acteurs mondial du Numérique !

Non au Email en entreprise "zéro email" ... Non à la pollution informationnelle moderne !

Lancement de l'Ordinateur quantique, programme de R&T : Atos quantum !

Bref ... Atos a bien changé depuis que j'y fus ... Thierry BRETON un industriel qui a réussit en matière de STRATEGIE !    Bon vent ! pour une EUROPE SOUVERAINE 

Edited by Bechar06
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, TarpTent a dit :


« Un responsable des conservateurs allemands d'Angela Merkel a plaidé pour que l'Union européenne dispose à l'avenir de sa propre force de dissuasion nucléaire, suggérant une mise en commun de l'arsenal atomique français […]»

 « L'Allemagne […] doit «envisager une coopération avec la France en ce qui concerne les armes nucléaires», a déclaré le vice-président du groupe parlementaire de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) […]»

 

Mais comme toujours avec l’Allemagne, ça ne vient jamais sans arrière-pensée :

« En contrepartie, «la France devrait être prête à la placer sous un commandement commun de l'Union européenne ou de l'Otan», a-t-il estimé.»

 

La raison première invoquée a cependant du sens (et ça en dit aussi beaucoup sur sa confiance dans ses relations avec son allié américain) :

 « «La réalité est que nous avons besoin d'une dissuasion nucléaire. C'est dans l'intérêt allemand d'avoir une influence sur la stratégie qui nous protège», a-t-il jugé.»

https://fr.sputniknews.com/amp/international/202002031042996172-un-proche-de-merkel-demande-a-la-france-de-partager-ses-armes-nucleaires/


 

Je m’efforce au maximum de rester neutre quand je poste un article. Mais franchement, des fois, ça (me) démange....

Mais bref, la question que je me pose vraiment est : quel est l’interêt pour la France de partager son arsenal nucléaire si c’est pour y perdre son indépendance et sa souveraineté en la matière ?

 

 

Si ils envoient  un gros virement au tresor publique pour lancer la construction des SNLE 3 G moi je n'y vois aucun probleme. :unsure::bloblaugh:

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est ce qu'on ne pourrait pas imaginer un arsenal "dual" ?

- un arsenal mis à la disposition de l'Europe, avec une décision d'emploi au niveau de l'Europe (dont la France).

- un arsenal propre à la France, sous pleine souveraineté française.

Avantage pour l'Europe, elle disposerait d'une capacité nucléaire. Avantage pour la France, elle ne perdrait rien, récupèrerait des fonds (oui, la mise à dispo de l'Europe d'armes nucléaires ne serait pas gratuite), et le Fait que la France disposerait de deux leviers (ou deux boutons) la rendrait beaucoup plus audible tant auprès des ennemis potentiels que des européens.

Je suis peut être naif...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, tipi a dit :

un arsenal mis à la disposition de l'Europe, avec une décision d'emploi au niveau de l'Europe (dont la France).

ce truc clà n'est pas contre le TNP ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, rendbo a dit :

ce truc clà n'est pas contre le TNP ?

Oui mais pas plus que ça:

« Un responsable des conservateurs allemands d'Angela Merkel a plaidé pour que l'Union européenne dispose à l'avenir de sa propre force de dissuasion nucléaire, suggérant une mise en commun de l'arsenal atomique français […]»

 « L'Allemagne […] doit «envisager une coopération avec la France en ce qui concerne les armes nucléaires», a déclaré le vice-président du groupe parlementaire de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) […]»

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, tipi a dit :

 « L'Allemagne […] doit «envisager une coopération avec la France en ce qui concerne les armes nucléaires», a déclaré le vice-président du groupe parlementaire de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) […]»

peut être une façon élégante de dire qu'il faut des Rafale + ASMP-A plutôt qu'un couple chimérique EF + B61 voire pire, F35 + B61

  • Confused 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, TarpTent a dit :


« Un responsable des conservateurs allemands d'Angela Merkel a plaidé pour que l'Union européenne dispose à l'avenir de sa propre force de dissuasion nucléaire, suggérant une mise en commun de l'arsenal atomique français […]»

 « L'Allemagne […] doit «envisager une coopération avec la France en ce qui concerne les armes nucléaires», a déclaré le vice-président du groupe parlementaire de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) […]»

 

Mais comme toujours avec l’Allemagne, ça ne vient jamais sans arrière-pensée :

« En contrepartie, «la France devrait être prête à la placer sous un commandement commun de l'Union européenne ou de l'Otan», a-t-il estimé.»

 

La raison première invoquée a cependant du sens (et ça en dit aussi beaucoup sur sa confiance dans ses relations avec son allié américain) :

 « «La réalité est que nous avons besoin d'une dissuasion nucléaire. C'est dans l'intérêt allemand d'avoir une influence sur la stratégie qui nous protège», a-t-il jugé.»

https://fr.sputniknews.com/amp/international/202002031042996172-un-proche-de-merkel-demande-a-la-france-de-partager-ses-armes-nucleaires/


 

Je m’efforce au maximum de rester neutre quand je poste un article. Mais franchement, des fois, ça (me) démange....

Mais bref, la question que je me pose vraiment est : quel est l’interêt pour la France de partager son arsenal nucléaire si c’est pour y perdre son indépendance et sa souveraineté en la matière ?

 

 

Je ne sais même pas quoi dire . . .

Si ce n'est que j'organiserai un bel exercice poker avec comme destination Berlin histoire de faire passer le message. ..

Cela recoupe ce que j'ai déjà exprimé sur le sujet SCAF. En ce qui concerne l'Europe de la défense, la France est un marché à ciel ouvert pour l'Allemagne. Tout est bon pour rapatrier le maximum chez eux. Ils ont eu les satellites, se sont plus que gavés sur les avions de transport et les hélicos de combats, a priori ça veut nous la faire o l'envers sur les blindés, on verra pour les avions de combats et maintenant s'attaque au saint des saint et au dernier gros trucs où ils sont absent: la dissuasion nucléaire. . .

Après tout pourquoi ne pas tenter. . . Suffit de crier "Europe Europe" et le politicien français saute comme un cabri. . .

Il pourrait maintenant montrer qu'il est lui aussi prêt à cela. Cela prendra du temps, mais le débat doit commencer maintenant», lance-t-il.

Puis avec toute la morgue et l'arrogance germanique avec ça. On daigne s'accaparer votre force nucléaire... Bordel c'est avec ça que vous voulez vous accoquinez?

il y a 17 minutes, tipi a dit :

Est ce qu'on ne pourrait pas imaginer un arsenal "dual" ?

- un arsenal mis à la disposition de l'Europe, avec une décision d'emploi au niveau de l'Europe (dont la France).

- un arsenal propre à la France, sous pleine souveraineté française.

Avantage pour l'Europe, elle disposerait d'une capacité nucléaire. Avantage pour la France, elle ne perdrait rien, récupèrerait des fonds (oui, la mise à dispo de l'Europe d'armes nucléaires ne serait pas gratuite), et le Fait que la France disposerait de deux leviers (ou deux boutons) la rendrait beaucoup plus audible tant auprès des ennemis potentiels que des européens.

Je suis peut être naif...

On paierait donc 1,X fois ce que l'on paye aujourd'hui pour accepter une perte d'influence, créer un machin qui ne servira à rien et hyper dangereux en soi ( créer une force nucléaire dont on ne sait pas qui réellement dispose du pouvoir de lancer la sauce. C'est claire que Russie et Chine vont être ravi ou alors possédé de fait par les allemands et là . . .).

Avec en plus le risque qu'un européiste forcené profite de cette occasion pour foutre en l'air notre propre force de dissuasion et là on plie boutique définitivement. . .Comment dire je suis moyen chaud là ^^

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressante évolution  sur le fond ...  Enfin des prises de conscience formulées presque officiellement   ... De là à céder ...  

"L'Europe de la Défense ? "  changerait pour le coup complètement de dimension  et supposerait une convergence politique forte  + des traités et tout le tintouin

Et pas qu'accessoirement sur la question des 3% de déficit longtemps reprochés à la France ... Il fut question ( Thierry Breton, il me semble ) de le réduire de l'ensemble  des coûts que représentait justement la posture nucléaire si chèrement acquise sur longue période par la France ...

Rappel : il y a un fil qui a déjà abordé le problème :   Guerre non-conventionnelle  > Dissuasion nucléaire  > Dissuasion nucléaire européenne, voire allemande ?

Edited by Bechar06
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, TarpTent a dit :

Mais bref, la question que je me pose vraiment est : quel est l’interêt pour la France de partager son arsenal nucléaire si c’est pour y perdre son indépendance et sa souveraineté en la matière ?

Tu connais déjà la réponse. Si on renonce à notre souveraineté sur ce pan essentiel c'est qu'on doit demander une plus grande intégration européenne à tous les niveaux de la défense et donc le parlement allemand doit lui-même renoncé à légiférer sur son armée > on va tout droit vers une armée européenne à grande échelle. J'espère que ça se fera sur le modèle français.

Mais n'oublions pas que la décision d'enfoncer la tête d'un éventuel adversaire sous un champignon atomique ne peut être une décision prise par un parlement. C'est forcément la décision d'un seul homme. Le modèle européen actuel devra donc aussi évoluer.

Edited by herciv
  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Kelkin a dit :

Ou alors en échange l'Allemagne doit acheter 300 Rafales, rendre l'enseignement du français obligatoire à l'école dès la maternelle, expulser les militaires américains de son territoire et renoncer au partage nucléaire, faire passer TKMS, Rheinmetall, KMW, OHB, et MTU sous contrôle français, accepter l'union fiscale et budgétaire de l'Europe, donner à la France un droit de véto sur toutes les décisions européennes (celles qui sont prises à la majorité qualifiée), et permettre à la France d'engager les forces armées allemandes sans avoir besoin de passer par l'accord du Bundestag.

Là on est d'accord.

D'ailleurs vu qu'on est sur des demande raisonnables et absolument pas farfelues je voudrais savoir où trouver une licorne à paillette pour mon anniversaire et le numéro de Charlize Theron pour lui proposer un rencard. ..:biggrin:

Je suis sûr d'avoir plus chance d'avoir ma licorne et ma belle soire avec Charlize que l'Allemagne seulement acceptée le dixième de ce que propose Kelkin. . .:bloblaugh:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, TarpTent a dit :

 « L'Allemagne […] doit «envisager une coopération avec la France en ce qui concerne les armes nucléaires», a déclaré le vice-président du groupe parlementaire de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) […]»

Ce qui est nouveau c'est que ça vient du plus haut niveau de la CDU. Tous ce qui venais d'Allemagne auparavant sur ce sujet émanait des milieux universitaires.

AU moins TRUMP aura fait avancer le schmilblick sur le sujet.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, rendbo a dit :

peut être une façon élégante de dire qu'il faut des Rafale + ASMP-A plutôt qu'un couple chimérique EF + B61 voire pire, F35 + B61

Ou alors là France paye et l'Allemagne contrôle ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, rendbo a dit :

ce truc clà n'est pas contre le TNP ?

Le quoi ? :huh: 

(Je sais ce que c’est. 2nd degré inside)

Edited by Teenytoon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,491
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries