Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Europe de la Défense ?


Recommended Posts

Et tout ça après AUKUS.
Il faut dire que l'accord dans le spatial avec les allemands justifie tout, n'est-ce pas? Si on avait bloqué on aurait eu à subir les gros yeux de berlin...
Ils n'auraient même pas l'élémentaire diligence de ramener un cadeau consolation pour faire oublier l'humiliation qui après avoir généré une crise de rage impuissante en France semble avoir été oubliée. À se demander si tout ça n'était pas que du théâtre...
Et derrière il y aura justement les anglais qui chercheront à s'adosser d'une façon ou d'une autre à la manoeuvre...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 27/01/2022 à 22:17, Bechar06 a dit :

Plus que bizarre    L'AUSTRALIE demande à rentrer dans l' OCCAr  !

Détails supp. avec :  https://www.forcesoperations.com/laustralie-rejoint-le-club-occar/

 l’Australie rejoint un petit club de participants non membres de l’OCCAR notamment composé des Pays-Bas et de la Lituanie. Cet accord permettra au partenaire australien de collaborer activement avec la dizaine d’États concernés et « facilitera une meilleure intégration de l’industrie de la défense australienne avec les maîtres d’œuvre basés en Europe », souligne l’organisation dans un communiqué.

Selon l’OCCAR, l’intérêt de l’Australie porte sur « plusieurs programmes », dont le véhicule blindé 8×8 Boxer, la torpille légère (Light Weight Torpedo) et l’hélicoptère Tigre. ...

L’intérêt pour le programme Tigre, enfin, est une petite surprise. L’Australie n’en est plus observateur depuis au moins deux ans et s’est depuis positionnée très clairement vis-à-vis de l’avenir de ses 22 hélicoptères Tigre ARH. Leur remplacement par 29 Apache AH64-E américains a en effet été acté en janvier 2021 dans le cadre du programme Land 4503. Avec le retrait du Tigre et la réception des premiers Apache à compter de 2025, intégrer ce programme OCCAR n’aurait pas d’autre objectif que d’éventuellement se raccrocher au marché de soutien global. ...  [ des Tigre australiens  ]

  • Thanks 1
  • Confused 2
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Il y a 3 heures, Kelkin a dit :

"Le pays ne doit pas seulement consommer, mais aussi produire, afin de créer une valeur ajoutée tant pour notre économie que pour les forces armées. L'Europe doit protéger ses citoyens et ses États membres. Il est impensable qu'au moment même où la Grèce dispose du budget de défense le plus élevé de l'Union en pourcentage du PIB, d'autres États européens continuent d'armer la Turquie, ce qui menace les droits souverains de notre pays.

" Le Parlement européen, dès septembre 2020, a demandé un embargo sur les armes à destination de la Turquie. Le moment est venu de débattre de cette question au Conseil, afin que tous les pays soient tenus pour responsables. La protection des frontières grecques n'est pas seulement une question grecque, c'est aussi une question européenne", conclut M. Androulakis.

Maintenant on attend la réaction de l'Allemagne, de l'Espagne, et de l'Italie.

Je ne veux pas y voir une manoeuvre coordonnée, mais je serais très heureux que cette sortie grecque ait reçu l'assentiment des représentants français, comme une sorte de pique diplomatique par proxy.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Kelkin a dit :

"Le pays ne doit pas seulement consommer, mais aussi produire, afin de créer une valeur ajoutée tant pour notre économie que pour les forces armées. L'Europe doit protéger ses citoyens et ses États membres. Il est impensable qu'au moment même où la Grèce dispose du budget de défense le plus élevé de l'Union en pourcentage du PIB, d'autres États européens continuent d'armer la Turquie, ce qui menace les droits souverains de notre pays.

" Le Parlement européen, dès septembre 2020, a demandé un embargo sur les armes à destination de la Turquie. Le moment est venu de débattre de cette question au Conseil, afin que tous les pays soient tenus pour responsables. La protection des frontières grecques n'est pas seulement une question grecque, c'est aussi une question européenne", conclut M. Androulakis.

C'est en tous cas un alignement sur les positions Française et ... Indienne. Dassault a intérêt à développer sa chaine de valeur internationale comme LM l'a fait. Ne serait-ce que pour abaisser le risque de rupture de chaine d'approvisionnement. Que ce partenaire puisse être européen serait en plus un sacré coup de pied dans les reins de récents leads. (Cf Suisse, Finlande et Belgique).

Incidemment vendre des rafales en Turquie va être compliqué après une telle déclaration. Va falloir que Modi et MBS mouille la chemise.

Edited by herciv
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Stimuler les achats intra européens en armements  !   Pas encore le Buy European Act ... Mais 

https://www.lesechos.fr/monde/europe/bruxelles-veut-renforcer-lindustrie-de-defense-europeenne-1387318

"Thierry Breton a présenté mardi la contribution de la Commission européenne à la « boussole stratégique » que doivent adopter les Vingt-Sept en mars. Il veut multiplier les achats en commun d'équipements de défense et réduire les dépendances technologiques de l'UE. 

« Dans mes discussions avec mes homologues dans les Etats membres, dans toutes les discussions ministérielles au Conseil [des ministres de la Défense et des Affaires étrangères de l'UE, NDLR], je note une véritable prise de conscience que nous devons faire plus ensemble pour construire une Europe de la Défense », a déclaré mardi, depuis Strasbourg, Thierry Breton, Commissaire européen au Marché intérieur. Alors que les Vingt-Sept doivent adopter d'ici à un mois environ une « boussole stratégique » qui liste les grands enjeux, les nouveaux dangers et les défis géopolitiques qui concernent l'Europe, la Commission a présenté mardi sa contribution au débat en suivant trois axes.

D'abord le développement des achats en commun de matériels de défense, sachant qu'à l'heure actuelle seulement 11 % de la dépense publique en matière de défense se fait en commun (c'est-à-dire en impliquant plusieurs Etats membres), alors que les Vingt-Sept se sont eux-mêmes fixé un objectif de 35 %.   Des achats communs ont de nombreux avantages : des économies d'échelle et donc une plus grande capacité d'exportation, sans parler d'une interopérabilité garantie. Pour inciter les Etats membres à plus de collaboration, la Commission envisage des incitations fiscales via une exonération de la TVA, par exemple. Bruxelles réfléchit aussi à revoir le fonctionnement du Fonds européen de défense (FED), qui dispose d'une enveloppe de 7 milliards d'euros sur la période 2021-2027 et aura déjà investi 1,9 milliard d'euros d'ici à la fin de cette année. Il s'agirait, entre autres, de réexaminer les bonus accordés par le FED pour favoriser les acquisitions conjointes.

Dépendances stratégiques La Commission veut ensuite identifier, dans un rapport biannuel (classifié), les dépendances stratégiques de l'Union - pour les réduire. Bruxelles veut inclure systématiquement l'industrie de la Défense dans les grandes initiatives industrielles (dans l'élaboration des normes, par exemple) et renforcer le filtrage des investissements directs de pays tiers.

Enfin, à la suite du détournement d'un avion civil européen par le gouvernement biélorusse, aux cyberattaques qui ont visé le système de soins irlandais ou la destruction volontaire d'un satellite russe par un missile, la Commission veut protéger ce qu'elle appelle « les nouveaux espaces contestés », à savoir le cyber, l'espace et toute cette zone grise qu'on rassemble sous le vocable de « menaces hybrides ». La Commission a déjà annoncé un prochain « Cyber Resilience Act » qui doit mettre en place des sortes de gardes-frontières de l'espace cyber européen. Thierry Breton a présenté mardi un plan sur le domaine spatial qui cherche notamment à gérer le trafic en orbite et à prendre en compte la multiplication des débris qui pose un risque de sécurité."

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, herciv a dit :

C'est en tous cas un alignement sur les positions Française et ... Indienne. Dassault a intérêt à développer sa chaine de valeur internationale comme LM l'a fait. Ne serait-ce que pour abaisser le risque de rupture de chaine d'approvisionnement. Que ce partenaire puisse être européen serait en plus un sacré coup de pied dans les reins de récents leads. (Cf Suisse, Finlande et Belgique).

Même si ça en fait réfléchir quelques-uns a posteriori, ça ne changera rien au fait qu'ils ont opté pour le F-35.
Tout au plus quelqu'un de chez nous pourrait s'amuser à les troller en mode "ohlala, quel dommage que vous n'ayez pas opté pur le Rafale". Mais ça nous avancerait à quoi? À part passer pour des rageux certes rigolos, mais rageux quand même?

Il y a 10 heures, herciv a dit :

Incidemment vendre des rafales en Turquie va être compliqué après une telle déclaration. Va falloir que Modi et MBS mouille la chemise.

Je n'ai pas compris.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

On est à un vrai tournant. Si un fait aussi important que l'invasion de l'Ukraine ne génère aucune prise de décisions majeures pour l'Europe de la défense, quel est le risque que Macron et la France laisse tomber ce sujet et adopte une politique totalement indépendante ?

La France est aussi à la croisée des chemins. Elle peut décider de suivre la voie Indienne, c'est-à-dire de ne pas choisir entre le bloc anglo et le bloc sino/russe.

La réunion du 10 mars donnera des orientation importantes. Le billet du blog polonais nous donnes une indication qui si elle est suivi est majeur parce que si cette prise de conscience que l'Europe politique est la seule garantie de la paix pour tout le monde alors on va dans la bonne direction.

Il y aussi une remise en question de la DOXA US disant que la démocratie est une garantie en soit qui génère de la paix. Démonstration internationale est faite que les nationalismes peuvent générer de la guerre malgré la démocratie.

Edited by herciv
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, herciv a dit :

Il y aussi une remise en question de la DOXA US disant que la démocratie est une garantie en soit qui génère de la paix. Démonstration internationale est faite que les nationalismes peuvent générer de la guerre malgré la démocratie.

Ils auraient dû s'en rendre compte par le simple fait que la plupart des conflits de la fin du 20ème siècle et du début du 21ème ont été engendrés par des démocraties. Guerres "humanitaires" dans les Balkan, en Libye et en Syrie; guerre punitive en Afghanistan, guerre préventive en Irak... Toutes ces guerres qui ont encouragé Poutine à passer à l'acte en Géorgie et Ukraine, en ressortant les même prétextes humanitaires et préventifs : protection d'une population menacée de génocide, démantèlement de supposées armes de destruction massives...

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, herciv a dit :

Il y aussi une remise en question de la DOXA US disant que la démocratie est une garantie en soit qui génère de la paix. Démonstration internationale est faite que les nationalismes peuvent générer de la guerre malgré la démocratie.

La democratie n’est plus au menu, elle devient un obstacle a certains interet us. Sans parler de l’influence grandissante du « model » chinois. c’est pareil chez nous l’interdiction de rt … (qui a moins a voir avec le fait d’etre pro russe mais anti ue)  

 

Il y a 7 heures, herciv a dit :

La France est aussi à la croisée des chemins. Elle peut décider de suivre la voie Indienne, c'est-à-dire de ne pas choisir entre le bloc anglo et le bloc sino/russe.

La france voudra faire pire encore contre la russie pour prendre le lead de la defense europeenne.  

  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, wagdoox a dit :

La france voudra faire pire encore contre la russie pour prendre le lead de la defense europeenne.  

Non La France va au sommet pour constater soit que l'Europe de la défense est un concept à oublier, soit pour voir ce concept enfin lancé. Elle n'a aucune proposition à faire seulement enregistrer qui est pour ou contre. Le plan B est prêt, c'est L'inde. Les grecs sont déjà dans cette voie.

Je pense que si il y a faux pas de nos partenaires ce qui est probable, la France et la Grèce pourrait annoncer leur sortie de l'OTAN.

Les allemands jouent très gros. Si ile parlent encore du F-35 La France met fin à sa participation au FCAS et tout est prêt pour annoncer sa participation à l'AMCA indien et une posture stratégique proche de celle de l'Inde ou ... d'Israël. Si l'Europe ne veut pas de Dassault et de la France alors on fera fonctionner un projet comme l'AMCA avec une répartition des tâches façon NEURON. Il y aura Israël/ les EAU/ les Indiens ... et çà ira vite parce que le partage des tâches sera plus facile à répartir. Je remarque que les indiens ont autant besoin que nous d'un avion embarqué et capable de porter une arme nucléaire. Je dis çà je dis rien.

Edited by herciv
  • Thanks 1
  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, herciv a dit :

Non La France va au sommet pour constater soit que l'Europe de la défense est un concept à oublier, soit pour voir ce concept enfin lancé. Elle n'a aucune proposition à faire seulement enregistrer qui est pour ou contre. Le plan B est prêt, c'est L'inde. Les grecs sont déjà dans cette voie.

Les allemands jouent très gros. Si ile parlent encore du F-35 La France met fin à sa participation au FCAS et tout est prêt pour annoncer sa participation à l'AMCA indien et une posture stratégique proche de celle de l'Inde ou ... d'Israël.

Le problème de ce concept est que le reste de l'Europe et les Us le voient différemment du genre en supplétif de l'Otan, donc sans réelle autonomie décisionnelle.
Ce qui pourrait changer la donne est l'incertitude de l'engagement "total" des US dans l'Otan contre la Russie, puissance nucléaire et à la vue des dernières déclarations de VP, Biden reste très prudent même s'il a réaffirmé à maintes reprises sa détermination si un membre de l'alliance était menacé.
Hors, tous savent qu'en cas de tensions croissantes coté mer de Chine ils auraient des choix à faire.
Pour l'Allemagne, j'ai beaucoup moins de certitudes et cette dernière ne laissera jamais le leadership  à la France.

Pour le plan B, l'Inde  s'imposera, nous seront probablement fournisseurs sans vraiment peser.

Edited by MIC_A
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

L'issue de ce sommet est totalement imprévisible. Mais soit les mots "Europe puissance" sont repris par tout les participants soit l'OTAN perdra certain de ses membres dont la France. La position de l'Allemagne est cruciale.

Edited by herciv
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

@herciv : je ne crois aucunement à une sortie de l'OTAN pour la France lors de ce sommet. Ca voudrait dire évidemment fin de toutes velléités d'Europe de la Défense : pourquoi voudrais-tu que les autres en sortent alors qu'ils se découvrent à poil, plus encore que nous ? !
Ce serait contre-productif face à la Russie dans les circonstances actuelles, et je ne voit absolument pas quel en serait l'intérêt, où seraient les gains.

Ah si. Seule hypothèse qui me vienne à l'esprit : on sort de l'OTAN, on envoie des troupes en Ukraine, comme ça on n'a pas enfreint le 257ecasus belli de Poutine (ou est-ce le 261e ? On s'y perd) et on est super-contents. N'est-ce pas ?

  • Like 2
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Boule75 a dit :

@herciv : je ne crois aucunement à une sortie de l'OTAN pour la France lors de ce sommet. Ca voudrait dire évidemment fin de toutes velléités d'Europe de la Défense : pourquoi voudrais-tu que les autres en sortent alors qu'ils se découvrent à poil, plus encore que nous ? !
Ce serait contre-productif face à la Russie dans les circonstances actuelles, et je ne voit absolument pas quel en serait l'intérêt, où seraient les gains.

Ah si. Seule hypothèse qui me vienne à l'esprit : on sort de l'OTAN, on envoie des troupes en Ukraine, comme ça on n'a pas enfreint le 257ecasus belli de Poutine (ou est-ce le 261e ? On s'y perd) et on est super-contents. N'est-ce pas ?

Annoncer "Europe puissance" c'est affirmer l'autonomie stratégique de l'Europe. Ne pas l'annoncer c'est accepter le statue quo de la politique de défense décidée aux US dont on a vu les conséquences. 

La France ne se placera pas dans les pas des US pour garantir ses approvisionnements et pour garantir aussi son intégrité que l'Otan n'est pas capable de faire.

Encore une fois tout est prêt pour de telle annonce. Notre plan B et les choix de plein de pays européens dépendent totalement de ce sommet. A l'issue c'est la posture de plein de pays pour les 50 prochaines années.

Je peux te dire que les US en attendent l'issue avec impatience.

Ce sommet est fondamental au sens stricte du terme.

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, herciv a dit :

Non La France va au sommet pour constater soit que l'Europe de la défense est un concept à oublier, soit pour voir ce concept enfin lancé. Elle n'a aucune proposition à faire seulement enregistrer qui est pour ou contre. Le plan B est prêt, c'est L'inde. Les grecs sont déjà dans cette voie.

Je pense que si il y a faux pas de nos partenaires ce qui est probable, la France et la Grèce pourrait annoncer leur sortie de l'OTAN.

Les allemands jouent très gros. Si ile parlent encore du F-35 La France met fin à sa participation au FCAS et tout est prêt pour annoncer sa participation à l'AMCA indien et une posture stratégique proche de celle de l'Inde ou ... d'Israël. Si l'Europe ne veut pas de Dassault et de la France alors on fera fonctionner un projet comme l'AMCA avec une répartition des tâches façon NEURON. Il y aura Israël/ les EAU/ les Indiens ... et çà ira vite parce que le partage des tâches sera plus facile à répartir. Je remarque que les indiens ont autant besoin que nous d'un avion embarqué et capable de porter une arme nucléaire. Je dis çà je dis rien.

Tu reves eveiller. 
personne ne va sortir de l’otan ou se coucher sur le f35. Depuis 5 ans qui se couche ? Poses toi la question sincerement. 

Croire une seule seconde que l’amca est une solution pour la france et dassault est une erreur. En revanche que le ngf devienne une base d’un amca transformé en ahma peut etre. Mais il va aussi falloir comprendre qu’il y a des choses qu’on peut et doit faire seul.  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, herciv a dit :

 

Les allemands jouent très gros. Si ile parlent encore du F-35 La France met fin à sa participation au FCAS et tout est prêt pour annoncer sa participation à l'AMCA indien et une posture stratégique proche de celle de l'Inde ou ... d'Israël. Si l'Europe ne veut pas de Dassault et de la France alors on fera fonctionner un projet comme l'AMCA avec une répartition des tâches façon NEURON. Il y aura Israël/ les EAU/ les Indiens ... et çà ira vite parce que le partage des tâches sera plus facile à répartir. Je remarque que les indiens ont autant besoin que nous d'un avion embarqué et capable de porter une arme nucléaire. Je dis çà je dis rien.

Ce sont des hypothèses ou des suppositions personnelles ? Ou ce sont des bruits de couloirs, des fuites de la DGA, du ministère issues par des sources personnelles ? 

Ou tu fais simplement de la politique fiction ? :huh:

Edited by Claudio Lopez
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, herciv a dit :

Annoncer "Europe puissance" c'est affirmer l'autonomie stratégique de l'Europe. Ne pas l'annoncer c'est accepter le statue quo de la politique de défense décidée aux US dont on a vu les conséquences. 

La France ne se placera pas dans les pas des US pour garantir ses approvisionnements et pour garantir aussi son intégrité que l'Otan n'est pas capable de faire.

Encore une fois tout est prêt pour de telle annonce. Notre plan B et les choix de plein de pays européens dépendent totalement de ce sommet. A l'issue c'est la posture de plein de pays pour les 50 prochaines années.

Je peux te dire que les US en attendent l'issue avec impatience.

Ce sommet est fondamental au sens stricte du terme.

 

Comme assez souvent je trouve, tu fais de la surinterprétation et prévois des surréactions. L'Europe ne va pas renoncer à la protection américaine même si, même si, surtout à un moment de crise avec une guerre contre une puissance nucléaire aux portes de l'Union Européenne. Donc le status quo ne va pas être bouleversé. Tout ce qu'on peux espérer c'est un infléchissement de la course, pas un virage en épingle à cheveux. Il y a beaucoup trop d'inertie diplomatique...

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Kelkin a dit :

 

Comme assez souvent je trouve, tu fais de la surinterprétation et prévois des surréactions. L'Europe ne va pas renoncer à la protection américaine même si, même si, surtout à un moment de crise avec une guerre contre une puissance nucléaire aux portes de l'Union Européenne. Donc le status quo ne va pas être bouleversé. Tout ce qu'on peux espérer c'est un infléchissement de la course, pas un virage en épingle à cheveux. Il y a beaucoup trop d'inertie diplomatique...

Parce que tu crois que les Américains vont mourir pour nous ?

Et si ça bombarde, tu penses que les Américains auront leur part ou que ça ne restera que sur notre continent ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, christophe 38 a dit :

Parce que tu crois que les Américains vont mourir pour nous ?

Et si ça bombarde, tu penses que les Américains auront leur part ou que ça ne restera que sur notre continent ?

C'est pas ce que je crois qui compte. C'est ce que pensent les dirigeants des 27 états membres de l'Union Européenne. La France, on le sait, n'a pas une confiance absolue envers l'Amérique, ayant été échaudée à ce sujet, et s'est donc dotée d'une force de frappe de dissuasion indépendante et souveraine. Mais chez les vingt-six autres, force est de constater que l'atlantisme continue de très bien se porter.

Demande aux pays Baltes et au Groupe de Visegrad si la situation actuelle leur donne envie de sortir de l'OTAN. Aux Allemands, Hollandais, Belges et Italiens s'ils vont finalement renoncer au partage nucléaire avec l'Amérique.

Edited by Kelkin
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Maintenant il faut aussi revenir sur terre et face à la réalité, les annonces de hausses de budgets de projets en commun, c'est très beau mais il n'y aura rien avant 5 à 10 ans, d'ici là même en tricycles les Russes pourront être à la Rochelle et à Gibraltar ...

Donc un beau programme de chars Européens pour 2035, une nouvelle génération de missiles anti-hypersoniques, des drones autonomes, ... c'est pas cela qui va nous défendre dans les 18 prochains mois ...

Que peut-on faire immédiatement/rapidement au niveau européen pour mieux se défendre ?

Ressortir des engins parqués et les moderniser pour avoir au moins quelque chose ?

Mettre toute son énergie sur 3 à 4 programmes simples et rapides : on investit massivement en bypassant toutes les règles de concurrence ou d'enquête publique à la con et l'on met en place de quoi produire des centaines de MMP, de Piorun et NLAW par mois dans différents coins d'Europe ?

Clairon

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, Clairon said:

Maintenant il faut aussi revenir sur terre et face à la réalité, les annonces de hausses de budgets de projets en commun, c'est très beau mais il n'y aura rien avant 5 à 10 ans, d'ici là même en tricycles les Russes pourront être à la Rochelle et à Gibraltar ...

Donc un beau programme de chars Européens pour 2035, une nouvelle génération de missiles anti-hypersoniques, des drones autonomes, ... c'est pas cela qui va nous défendre dans les 18 prochains mois ...

Que peut-on faire immédiatement/rapidement au niveau européen pour mieux se défendre ?

Ressortir des engins parqués et les moderniser pour avoir au moins quelque chose ?

Mettre toute son énergie sur 3 à 4 programmes simples et rapides : on investit massivement en bypassant toutes les règles de concurrence ou d'enquête publique à la con et l'on met en place de quoi produire des centaines de MMP, de Piorun et NLAW par mois dans différents coins d'Europe ?

Clairon

On notera que, si je ne me trompe pas, une partie des investissement allemands est dirigée vers la remise en état de leur matériel, la maintenance allemande étant notoirement problématique. Une autre partie est dédiée au remplacement des Tornados, à la modernisation des Patriot, au remplacement des CH-53, au remplissage des stocks (on a souvent parlé des stocks de missiles de la Marine française, c'est pareil pour les Allemands et probablement beaucoup d'autres), etc.

Les fonds ne sont pas juste là pour de la R&D, ils sont aussi là pour combler les trous. Et peut-être qu'on verra d'autres changements faisables dans le court terme, comme des capacités C2 à l'échelle européenne plus poussées.

Il paraît évident que 3 pays maintenant ont déposé une candidature en espérant pouvoir compter sur l'UE d'un point de vue défensif à l'avenir. Il va falloir mettre en place les infrastructures nécessaires ASAP...

J'ignore ce qui se trouve dans le plan "boussole stratégique" que la présidence française devait présenté bientôt mais aussi ambitieux que ça ait pu être, ça va être très rapidement revu à la hausse.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...