Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Europe de la Défense ?


Recommended Posts

12 minutes ago, wagdoox said:

en fonction de la definition donnee mais seule les nations ont une armee. 

Je suppose que les armées espagnoles, britanniques, belges et russes seront ravies d'apprendre qu'elles n'existent pas...

 

15 minutes ago, wagdoox said:

Si, si. Aucun pays ne veut disparaitre dans la fusion des nations actuelles.

Aucun gouvernement ne veut perdre ses pouvoirs au profit de l'UE. Au delà de ça, c'est opinion personnelle contre opinion personnelle et ton affirmation de "n’aura jamais un systeme de fonctionnement qui permet de prendre une reaction rapide encore moins pour decider du feu nucleaire" se présente comme une vérité absolue en réalité improuvable.

15 minutes ago, wagdoox said:

la monnaie unique n’a eu vraiment de coherence qu’a partir des annees 80, puis s’est imposer dans les esprits avec la fin du serpent et comme condition de la reunification.

Et pourtant la politique monétaire européenne apparaît dans l'acte unique européen de 1986 tandis qu'en 1988, la France et l'Italie propose la création d'une banque centrale européenne. À l'époque, le rideau de fer est toujours debout...

Avant ça, le système monétaire européen est créé en 1979 et le serpent dont tu parles date de 1972.

Ce sont les débuts d'une politique monétaire européenne qui conduira à l'euro et ces débuts ont lieu bien avant que qui que ce soit puisse prédire que le bloc de l'Est s'effondrera.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, mehari a dit :

Je suppose que les armées espagnoles, britanniques, belges et russes seront ravies d'apprendre qu'elles n'existent pas...

Ce sont des nations, le pays de galles ou le pays basques en contre exemples. 
 

 

il y a 5 minutes, mehari a dit :

Aucun gouvernement ne veut perdre ses pouvoirs au profit de l'UE. Au delà de ça, c'est opinion personnelle contre opinion personnelle et ton affirmation de "n’aura jamais un systeme de fonctionnement qui permet de prendre une reaction rapide encore moins pour decider du feu nucleaire" se présente comme une vérité absolue en réalité improuvable.

Absoluement pas l’ue a toujours des commissions et agit en consertation sauf a avoir un president avec des pouvoirs executifs donc avoir creer une europe nation. Je veux bien que tu sois pas d’accord mais ca te dispense d’un minimum de coherence. 
 

il y a 8 minutes, mehari a dit :

Et pourtant la politique monétaire européenne apparaît dans l'acte unique européen de 1986 tandis qu'en 1988, la France et l'Italie propose la création d'une banque centrale européenne. À l'époque, le rideau de fer est toujours debout...

Avant ça, le système monétaire européen est créé en 1979 et le serpent dont tu parles date de 1972.

Ce sont les débuts d'une politique monétaire européenne qui conduira à l'euro et ces débuts ont lieu bien avant que qui que ce soit puisse prédire que le bloc de l'Est s'effondrera.

C’est ce que je dis donc les annees 80 pour l’idee puis 90 pour la mise ne place pour cause de fin du serpent. Ca demontre que la monnaie a ete plus percue a l’epoque comme un outils que comme une incarnation de puissance ou de souverainete. 
Miterrand a negocie l’euro en tant que tel comme une condition de la reunification allemande, cette derniere n’avait aucun probleme avec son mark tout au contraire…

Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, wagdoox said:

Ce sont des nations, le pays de galles ou le pays basques en contre exemples. 

L'Espagne, le Royaume-Uni, la Belgique et la Russie sont des états, pas des nations.

6 minutes ago, wagdoox said:

Absoluement pas l’ue a toujours des commissions et agit en consertation sauf a avoir un president avec des pouvoirs executifs donc avoir creer une europe nation. Je veux bien que tu sois pas d’accord mais ca te dispense d’un minimum de coherence. 

De nouveau, l'UE n'a pas présentement les structures nécessaires mais ça ne veut pas dire qu'elle ne les aura jamais. Et en doter l'Europe n'en fait pas une nation mais un état (fédéral).

8 minutes ago, wagdoox said:

C’est ce que je dis donc les annees 80 pour l’idee puis 90 pour la mise ne place pour cause de fin du serpent. Ca demontre que la monnaie a ete plus percue a l’epoque comme un outils que comme une incarnation de puissance ou de souverainete. 
Miterrand a negocie l’euro en tant que tel comme une condition de la reunification allemande, cette derniere n’avait aucun probleme avec son mark tout au contraire…

On voit cependant une progression graduelle vers une politique monétaire toujours plus intégrée qui arrive à l'euro dans les années 90. Progression qui aurait été impossible à prévoir dans les années 60 ce qui est justement ce que je suis en train de dire vis à vis de la politique militaire de l'UE. Elle en est à ses balbutiement, elle avance lentement, mais elle est là et a montré elle aussi une progression graduelle au cours des 15 dernières années.

Et ni toi ni moi ne pouvons prévoir où elle s'arrêtera.

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, mehari a dit :

L'Espagne, le Royaume-Uni, la Belgique et la Russie sont des états, pas des nations.

Ou la, d’ou ce que je disais au depart en fonction de la definition. 
Ton discous sera tres mal accepte tant a madrid qu’a barcelone.
en russie c’est pas du tout la meme relation. 
en france quand tu parles de pays c’est la gascogne par exemple.  

il y a 21 minutes, mehari a dit :

De nouveau, l'UE n'a pas présentement les structures nécessaires mais ça ne veut pas dire qu'elle ne les aura jamais. Et en doter l'Europe n'en fait pas une nation mais un état (fédéral).

Mais personne ne veut d’un etat federal, chez nous c’est percu comme un probleme democratique (par une partie de la population en tout cas). C’est tres drole de voir qu’on parle de la meme chose totalement differemment en un etat nation et un etat federal. Comme quoi on est pas pret. 
 

il y a 21 minutes, mehari a dit :

On voit cependant une progression graduelle vers une politique monétaire toujours plus intégrée qui arrive à l'euro dans les années 90. Progression qui aurait été impossible à prévoir dans les années 60 ce qui est justement ce que je suis en train de dire vis à vis de la politique militaire de l'UE. Elle en est à ses balbutiement, elle avance lentement, mais elle est là et a montré elle aussi une progression graduelle au cours des 15 dernières années.

Non c’est juste qu’on a voulu aller a une solution toujours plus europeenne comme etant la solution (j’appelle ca une fuite en avant…). Tu sais pas non plus si l’ue sera encore là dans 2 ans. Pour l’instant je constate que personne ne veut ca. Les europeens pensent soit en terme national soit en alliance, l’ue fait partie du 2 eme groupe et plus petit que l’otan et n’a donc aucun interet. Autant parler de l’unification us ue …

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, wagdoox a dit :

en fonction de la definition donnee mais seule les nations ont une armee. 
 

Si, si. Aucun pays ne veut disparaitre dans la fusion des nations actuelles. 
 

la monnaie unique n’a eu vraiment de coherence qu’a partir des annees 80, puis s’est imposer dans les esprits avec la fin du serpent et comme condition de la reunification. 

les Etats Unis ont une armée ....la plus puissante  et même l'arme nucléaire

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Lezard-vert a dit :

les Etats Unis ont une armée ....la plus puissante  et même l'arme nucléaire

Et c’est une nation …

les americains ne se conciderent plus comme appartenant d’abord a leur etat, ca date de la guerre civile …


"I pledge allegiance to the Flag of the United States of America, and to the Republic for which it stands, one Nation under God, indivisible, with liberty and justice for all."

Link to comment
Share on other sites

moi si je voudrais vraiment une UE qui soit un etat federal... avec un siege a l'ONU pour l'UE, une armée européene, une diplomatie européene qui aie le poid qui lui revient, etc.

Pour faire fasse a la Chine, l'Inde, les USA je ne vois que ca. Surtout avec le poid demographique ce ces differentes entités et les accés aux resources naturelles qui sont limités pour les européens. Et puis le concept des etats-nations comme la france ou le RU centralisé est "so XIXème siècle..."

si je voulais etre un peu plus provoc, je verrai meme les gros pays UE (france, allemagne, Italie,...) se séparer en plusieurs entités pour faire des etats a peu prés équilibrés de 5 millians d'habitants à 16 millions a peu prés. Pour gerer l'education, la santé au niveau local (pas l'achat de vaccin), l'urbanisme, les aides sociales, la police (on garde interpol etc pour le grand banditisme), cela serait tres bien.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Gallium nitride a dit :

- Il faut absolument que nos concitoyens européens se débarrassent de cette vision de "l'arrogance" française. C'est un frein à l'avancée européenne ultra daté, basé sur des ressentis plutôt que des faits.

Ah bon ? Et pourquoi énormément de français trouvent leurs propres dirigeants très arrogants envers eux-mêmes ? C'est quand même le premier qualificatif qui revient presque tout le temps de la part de bon nombre de citoyens français en parlant de Manu ?

Peut-être devrait-on plutôt parler d'arrogance "Parisienne" ? Malheureusement je crois que beaucoup d'européens n'arrivent pas à faire la différence entre Paris et le reste de la France, et de toute façon quand on parle de diplomatie/défense, c'est par Paris que ça passe ...

Y a pas que l'arrogance française, comme déjà dit, la France a un système politique unique en Europe qui ne se retrouve nulle part ailleurs, avec un régime présidentiel à la limite de la démocratie, un parlement croupion et une justice aux ordres ... Si on avait en France un président déviant comme Vladimir, qui nous dit que l'on pourrait l'empêcher d'appuyer sur le bouton ?

Les Européens pour la plupart n'envisagent pas de vivre dans un régime de souverain quasi absolu, seulement limité à un changement (souvent pour pire) une seule fois tous les 5 ans ...

La France n'a aucune culture du compromis, des accords de majorité, c'est ça passe ou ça casse, et depuis quelques années ça casse pas mal .... Or, seule une propension au compromis permet d'avancer en Europe, mais presque génétiquement, le français ne comprend pas le concept de compromis, pour lui il faut toujours un gagnant et un perdant, un dominé et un dominant.

Clairon

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, Clairon said:

Peut-être devrait-on plutôt parler d'arrogance "Parisienne" ? Malheureusement je crois que beaucoup d'européens n'arrivent pas à faire la différence entre Paris et le reste de la France, et de toute façon quand on parle de diplomatie/défense, c'est par Paris que ça passe ...

En même temps, l'Île de France c'est 1/6 de la population, le plus gros flux touristique et le centre politique, économique et culturel du pays. La France est après tout un pays qui s'est construit autour de Paris et il faut donc s'attendre à ce que le Parisien apparaisse comme "la norme" en France vis à vis de l'extérieur.

5 minutes ago, Clairon said:

Y a pas que l'arrogance française, comme déjà dit, la France a un système politique unique en Europe qui ne se retrouve nulle part ailleurs, avec un régime présidentiel à la limite de la démocratie, un parlement croupion et une justice aux ordres ... Si on avait en France un président déviant comme Vladimir, qui nous dit que l'on pourrait l'empêcher d'appuyer sur le bouton ?

Semi-présidentiel en théorie, même si en pratique, le Président prend un place beaucoup plus importante que celle limitée à la politique étrangère et à la sécurité nationale qui lui est normalement dévolue. La faute probablement à une situation de cohabitation inexistante depuis 2002.

Un système avec des rotations (élections de mi-mandat à l'américaine par exemple) ou un système plus proportionnel (MMP ou proportionnelle pleine) aurait pour effet d'augmenter les chances d'un parlement hostile et permettrait de retrouver une situation de cohabitation plus fréquente. Ceci dit, difficile de dire ce que cela donnerait dans un contexte toujours plus polarisé. On voit ce que ça donne aux US par exemple.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Clairon a dit :

Ah bon ? Et pourquoi énormément de français trouvent leurs propres dirigeants très arrogants envers eux-mêmes ? C'est quand même le premier qualificatif qui revient presque tout le temps de la part de bon nombre de citoyens français en parlant de Manu ?

Peut-être devrait-on plutôt parler d'arrogance "Parisienne" ? Malheureusement je crois que beaucoup d'européens n'arrivent pas à faire la différence entre Paris et le reste de la France, et de toute façon quand on parle de diplomatie/défense, c'est par Paris que ça passe ...

 

C'est intéressant. En tant qu'Allemand, je ne perçois pas du tout Macron comme arrogant. Je perçois plutôt de nombreux participants à ce forum comme arrogants.

Je dois m'expliquer, je ne veux offenser personne. 

L'amour de la géopolitique et des armes françaises est vraiment impressionnant, mais aussi un peu effrayant. Je lis habituellement les médias anglo-saxons. Bien sûr, il y a aussi des géostratèges, mais ce sont des think tanks ou des professionnels.

Ce forum donne l'impression d'être un think tank sauvage géré par des profanes. De nombreuses personnes ici ont réfléchi très profondément à des sujets importants et se sont forgé une opinion. Mais ils ont un point aveugle dans l'œil sur certains sujets. C'est ce que je veux dire par arrogance.

On nous reproche souvent à nous, Allemands, d'être moralement arrogants, et il y a peut-être une part de vérité à cela.

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Clairon a dit :

Y a pas que l'arrogance française, comme déjà dit, la France a un système politique unique en Europe qui ne se retrouve nulle part ailleurs

Donc le Portugal, la Finlande, la Lituanie, et la Roumanie n'existent pas. Pas plus d'ailleurs que l'Ukraine.

il y a 40 minutes, Clairon a dit :

Si on avait en France un président déviant comme Vladimir, qui nous dit que l'on pourrait l'empêcher d'appuyer sur le bouton ?

Et qui peut empêcher le POTUS d'appuyer sur le bouton ? Ou Xi Jinping ? Sans parler du Pakistan, de l'Inde, de la Corée du Nord... Le côté "épée de Damoclès" fait partie de la dissuasion nucléaire. S'il faut un vote à la majorité des deux tiers d'une assemblée plénière pour riposter à une attaque, autant ne pas se fatiguer avec cette dépense inutile.

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, Clairon a dit :

Les Européens pour la plupart n'envisagent pas de vivre dans un régime de souverain quasi absolu, seulement limité à un changement (souvent pour pire) une seule fois tous les 5 ans ...

La France n'a aucune culture du compromis, des accords de majorité, c'est ça passe ou ça casse, et depuis quelques années ça casse pas mal .... Or, seule une propension au compromis permet d'avancer en Europe, mais presque génétiquement, le français ne comprend pas le concept de compromis, pour lui il faut toujours un gagnant et un perdant, un dominé et un dominant.

Clairon

Très intéressant, dans cet article j'ai appris beaucoup de choses sur le mode de vie français.

Mais il y a aussi des points positifs pour la France. Dans l'histoire, elle ne s'est jamais trompée aussi gravement que les Allemands ou les Russes. Elle a su corriger ses erreurs avant que cela ne tourne à la catastrophe. 

S'il y a eu une cinquième république, pourquoi pas une sixième, une septième ? Mais je ne crois pas forcément qu'on puisse planifier ce genre de choses. Il faut souvent des événements historiques pour faire bouger les choses. Ensuite, tout va très vite.

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Kelkin a dit :

Donc le Portugal, la Finlande, la Lituanie, et la Roumanie n'existent pas. Pas plus d'ailleurs que l'Ukraine.

Et qui peut empêcher le POTUS d'appuyer sur le bouton ? Ou Xi Jinping ? Sans parler du Pakistan, de l'Inde, de la Corée du Nord... Le côté "épée de Damoclès" fait partie de la dissuasion nucléaire. S'il faut un vote à la majorité des deux tiers d'une assemblée plénière pour riposter à une attaque, autant ne pas se fatiguer avec cette dépense inutile.

Perso être comparé au Pakistan, à la Chine ou à la Corée du Nord, j'appelle pas ça être une référence en matière de démocratie.

Aucun des Pays d'Europe cités n'ont de parlements croupions comme en France ... 

Pour moi la démocratie c'est l'émanation se retrouvant dans une assemblée, pas le coup de tête pour un "homme providentiel" ...

Clairon

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Clairon a dit :

La France n'a aucune culture du compromis, des accords de majorité, c'est ça passe ou ça casse, et depuis quelques années ça casse pas mal .... Or, seule une propension au compromis permet d'avancer en Europe, mais presque génétiquement, le français ne comprend pas le concept de compromis, pour lui il faut toujours un gagnant et un perdant, un dominé et un dominant.

Est-ce le problème ? Je suis assez largement d'accord sur notre relative incapacité à rechercher/atteindre le compromis. Mais est-ce lié à cette opposition entre gagnant et perdant, entre dominant et dominé. Personnellement, je préfère dans l'absolu le parlementarisme à l'allemande. Même si je trouve avantageux, par ailleurs, d'avoir un président fort pour traiter des affaires extérieures et soutenir une position française cohérente à l'international. En revanche, si je commence à me pencher sur les épisodes de la 4ème République ou à observer les jeux politiciens de nos députés à l'Assemblée nationale sous la 5ème République... j'ai tendance à comprendre ceux qui se rangent du côté du présidentialisme.

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, pascal a dit :

Parlement croupion ... quand on se souvient des nombreuses cohabitations ou du calvaire d'un Raymond Barre à Matignon ...

On aura également pu noter la belle capacité des parlementaires socialistes et plus largement des membres du parti socialiste à saper leur Président Hollande. Bon, dans leur excès, ils auront flingué le parti dans son intégralité ou presque.

Edited by Skw
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Clairon a dit :

Perso être comparé au Pakistan, à la Chine ou à la Corée du Nord, j'appelle pas ça être une référence en matière de démocratie.

Tu mélanges deux choses différentes.

L'une est le système politique. La France a un régime semi-présidentiel, et même s'il est vrai que la majorité des pays d'Europe ont des régimes parlementaires, le régime semi-présidentiel n'y est tout de même pas une abération purement française.

La deuxième est la dissuasion nucléaire. Qui n'a pas de rapport avec la démocratie. Mais la crédibilité de la dissuasion -- et donc sa raison d'être, car le but après tout n'est pas de s'en servir mais d'être une menace constante envers quiconque souhaiterait nous attaquer directement -- demande à ce qu'une personne soit capable de lancer l'ordre rapidement. Et je trouve amusant que l'on s'inquiète du scénario d'un président français hors de contrôle alors qu'il y a ces autres.

Mais peut-être en effet que la France es trop dangereuse pour la sécurité du monde et qu'il faudrait désarmer. Je suis sûr que si les seuls pays nucléaires sont la Russie, la Chine, le Pakistan, et la Corée du Nord ; on se sentira beaucoup plus en sécurité parce que l'horrible France ne sera plus une menace !

à l’instant, Clairon a dit :

Combien de gouvernements renversés à l'assemblée sous la 5e République ?

Parce que c'est ainsi que l'on mesure la démocratie ? Le nombre de gouvernements renversés dans un laps de temps donné ? Si le gouvernement n'est pas renversé au bout de trois mois, c'est qu'on est en dictature ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, castle68 a dit :

c'est son coté tranchant qui t'a fait craqué je suppose ?

:biggrin:

Oui elle coupe court aux polémiques grâce à son esprit particulièrement affuté.

 

il y a une heure, Manuel77 a dit :

L'amour de la géopolitique et des armes françaises est vraiment impressionnant, mais aussi un peu effrayant. Je lis habituellement les médias anglo-saxons. Bien sûr, il y a aussi des géostratèges, mais ce sont des think tanks ou des professionnels.

Ce forum donne l'impression d'être un think tank sauvage géré par des profanes. De nombreuses personnes ici ont réfléchi très profondément à des sujets importants et se sont forgé une opinion.

Je fais partie de ces profanes. Mais justement, il n'y a pas que des profanes parmi nous, très loin de là. Il y a aussi beaucoup de pros ou d'ex-pros.

Toutefois tu es quand même dans le vrai. La raison principale de cette culture du débat permanent est que nous préférons nous informer par nous même, parfois sous la férule de ces quelques pros ou ex-pros qui nous apportent certains éléments de réponse nous permettant de comprendre le contexte et les enjeux des problèmes auxquels nous nous intéressons, dans un contexte où il semble désormais prouvé, avec l'affaire ukrainienne, que la géopolitique recommence à être intimement liée au monde militaire, monde militaire qui est pour sa part intimement lié au monde de l'armement.

Par conséquent, notre posture critique et analytique nous évite d'être trop facilement manipulés, mais elle nous permet surtout de déceler très rapidement les monceaux d'inepties que certains penseurs autorisés à penser (journalistes, politiques...) essaient de faire ingurgiter au public français (voire étranger).

Bien sûr le risque est que nous nous intoxiquions avec nos propres jugements. Mais ce genre de problèmes ont aussi leurs solutions. À commencer par prendre les choses pour ce qu'elles sont et non pas pour ce qu'on voudrait qu'elles soient.

Paradoxalement, c'est justement cet état d'esprit qui provoque en ce moment une crise de confiance chez certains de nos membres pourtant d'habitude très favorables aux coopérations européennes dans l'armement. Je l'ai été il y a des années de mon côté par exemple, mais je ne peux plus dire que ce soit encore le cas aujourd'hui, à de rares exceptions.

Edited by Patrick
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Clairon a dit :

Combien de gouvernements renversés à l'assemblée sous la 5e République ?

Clairon

Et combien de gouvernements renversés sous la IVe république... Tout vient de là.

De Gaulle a voulu un état stable, capable de résister aux graves crises que la France avait vécu (mai juin 40, décolonisation) et on ne peut pas dire que le résultat n'est pas à la hauteur.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Manuel77 a dit :

Très intéressant, dans cet article j'ai appris beaucoup de choses sur le mode de vie français.

Mais il y a aussi des points positifs pour la France. Dans l'histoire, elle ne s'est jamais trompée aussi gravement que les Allemands ou les Russes. Elle a su corriger ses erreurs avant que cela ne tourne à la catastrophe. 

S'il y a eu une cinquième république, pourquoi pas une sixième, une septième ? Mais je ne crois pas forcément qu'on puisse planifier ce genre de choses. Il faut souvent des événements historiques pour faire bouger les choses. Ensuite, tout va très vite.

 

Maoui, on a drôlement dégusté après Napoléon … l’histoire lui a presque donné raison mais jusqu’en 1918, on était l’URSS de l’époque.

pour la 5 eme, elle est déjà morte, il me semble que les 2/3 de la constitution a été modifie, supprimé, ajoué… par rapport a l’originale. Le problème reste les partis et la 6 eme rep peut être mais restera un président, les français y sont maintenant attachés et auraient l’impression du démocratie trop raisonné, détaché (c’est déjà le cas alors ce sera pire).
Les problèmes ? On les retrouve dans des pays parlementaires voisins … le problème vient peut etre de l’UE ou même directement des usa qui influence tout ca (complexité du droit qui échappe même aux spécialistes alors que chez nous, nul n’est censer ignorer la loi. Judiciarisation de la société a outrance / principe de la bonne foi     Acculturation culturelle, économique, juridique et j’en passe).

Bref tout n’est pas rose, ce qui fait nos forces fait aussi nos faiblesses.

Aussi pour l’amour des choses du monde, la France est membre du big 5 donc oui. L’admiration des armement peut être mais c’est surtout des outils au service de la géopolitique. On connait d’autant mieux la valeur de la retenue qu’on connait la puissance dévastatrice de ces outils. Aujourd’hui on parle de la nécessite des armements car il y a un manque perçu, en France. Certains pensent que la masse de l’Europe pourrait nous permettre de recoller aux besoins sécuritaires et géopolitique. D’autre dont je suis pense que l’UE est une flotte maritime qui n’ira jamais plus vite que le plus lent de la troupe (ex l’euro a été mis en difficulté par un pays qui ne représentait qu’a peine 2% du pib et c’est qu’un exemple parmi tant d’autres)  

 

Edited by collectionneur
Majuscule, accent, par pitié !
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Manuel77 said:

Ce forum donne l'impression d'être un think tank sauvage géré par des profanes. De nombreuses personnes ici ont réfléchi très profondément à des sujets importants et se sont forgé une opinion. Mais ils ont un point aveugle dans l'œil sur certains sujets. C'est ce que je veux dire par arrogance.

On est sur un think tank géré par des profanes. Surtout sur les sujet politiques (c'est un forum après tout). Sur les sujets militaires, il y a quelques références ici.

2 hours ago, Manuel77 said:

Mais il y a aussi des points positifs pour la France. Dans l'histoire, elle ne s'est jamais trompée aussi gravement que les Allemands ou les Russes. Elle a su corriger ses erreurs avant que cela ne tourne à la catastrophe.

Incendie de Bruxelles, 1695. Never forget.

2 hours ago, Clairon said:

Aucun des Pays d'Europe cités n'ont de parlements croupions comme en France ... 

Tu serais surpris. La Belgique a une ambiance souvent très particratique par exemple même si je ne sais pas si c'est entièrement comparable.

1 hour ago, Clairon said:

Combien de gouvernements renversés à l'assemblée sous la 5e République ?

J'ai vérifié et une unique motion de censure est passée, en octobre 1962.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, mehari a dit :

Tu serais surpris. La Belgique a une ambiance souvent très particratique par exemple même si je ne sais pas si c'est entièrement comparable.

Oui en effet, mais cela représente, certes imparfaitement la volonté de différentes personnes (le bureau du parti par ex), le problème de la France est sa propension à croire que le chef sait tout, on retrouve ce biais dans tous les échelons hiérarchiques quels qu'ils soient ...

Dans le cas de la Russie, un connaisseur évoquait le fait qu'un Poutine n'aurait sans doute jamais pû entamer une telle aventure, car le Politburo avec différents avis, permettait souvent de contrer ou ré-orienter une politique.

Rien en France ne s'oppose à l'élection d'un dictateur, en voyant pas mal de candidats à la fonction suprème, je n'ose pas penser ce qu'il se passerait si 7 à 8 d'entres eux parvenaient au pouvoir ... Un parti, malgré tous ces défauts représente plusieurs courant et plusieurs personnalités, en France un homme politique sans parti peut être élu à la fonction suprême, même sans avoir exercer le moindre mandat, sans jamais avoir été choisi pour la moindre chose (dites pas le contraire, l'actuel est dans ce cas ...), et bien moi je ne considère pas ce régime comme une démocratie sûre. De la quinzaine de vieilles démocraties d'Europe, la France est selon moi celle qui a le plus de chances de basculer dans la dictature douce ou grave, quand on voit que près de 45 % des électeurs sont près à voter pour  des figures peu favorables à la démocraties (quand on crie son admiration pour Poutine, on est pas très démocrate pour moi...)

Clairon

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, wagdoox a dit :

Absoluement pas l’ue a toujours des commissions et agit en consertation sauf a avoir un president avec des pouvoirs executifs donc avoir creer une europe nation. Je veux bien que tu sois pas d’accord mais ca te dispense d’un minimum de coherence. 

L'UE peut parfaitement devenir une fédération dont les tâches régalienne auront été définie en amont par les états membres.

Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,766
    Total Members
    1,550
    Most Online
    dzf
    Newest Member
    dzf
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...