Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FAQ en génie climatique (isolation, chauffage, climatisation, ...)


John92
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, Tetsuo a dit :

Mouais bah , je voudrais venir foutre la merde, mais que le bonhomme soit et ai été bon pendant son mandat  , ça ne s'est pas vraiment ressenti au niveau du pouvoir ...

Normal pas sa fonction. Question de pouvoir. Il est compétent, le pb c'est les N+++

D'ailleurs, il gère assez bien le secret défense et l'interviewer (OK Sky s'est  laissé faire mais quand même ... Chapeau l'artiste, je ne dis que ce que je peux dire mais je dis des trucs intéressants.. on sent bien que lorsque Sky le titille, il est bloqué sur le secret ... meilleur exemple, son baroud en Afrique au moment de sa retraite)

Link to comment
Share on other sites

@Bechar06 j'imagine qu'il n'y a aucun isolant sur les pans intérieur de ta toiture ? Y a juste l'isolant soufflé en cellulose non ?

Parce que déjà tu pourrais, comme dit @g4lly, isolé avec de l'isolant mince ce qui enlèvera une grande partie de la chaleur qui vient du rayonnement du toit... Ça coûte pas grand chose et tu peux te le poser toi même, il te suffit d'un cutter et d'une agrafeuse... À voir si ce serait pas aussi souhaitable que tu recouvre l'isolant soufflé en cellulose... Car comme ça tu limite au maximum les échange gazeux entre tes combles et la partie habitation ce qui maximisera ton chauffage ET ta climatisation. 

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Conan le Barbare a dit :

@Bechar06 j'imagine qu'il n'y a aucun isolant sur les pans intérieur de ta toiture ? Y a juste l'isolant soufflé en cellulose non ?

Parce que déjà tu pourrais, comme dit @g4lly, isolé avec de l'isolant mince ce qui enlèvera une grande partie de la chaleur qui vient du rayonnement du toit... Ça coûte pas grand chose et tu peux te le poser toi même, il te suffit d'un cutter et d'une agrafeuse... À voir si ce serait pas aussi souhaitable que tu recouvre l'isolant soufflé en cellulose... Car comme ça tu limite au maximum les échange gazeux entre tes combles et la partie habitation ce qui maximisera ton chauffage ET ta climatisation. 

 

Le 09/09/2022 à 18:53, g4lly a dit :

L'insolant fin multicouche pour mur et plafond fonctionne pareil, avec en plus un film réfléchissant qui limite fortement les transferts par rayonnement. Le passage à travers une couche est assez simple, mais le passage d'une couche à l'autre très laborieuse, d’où l'effet isolant, malgré l'épaisseur modeste. En gros 5 cm d'isolant mince multicouche correctement mis en œuvre c'est 15 à 20cm d'un bon isolant "épais" - genre mousse PU -.

Merci pour vos idées ... Pas bien le temps de tout détailler.  Mais oui, j'ai mis de l'isolant multicouche par dessus la ouate de cellulose soufflée, mais uniquement dans les combles fermées. Dans les rampants, impossible par l'extérieur car dé-tuiler, liteaux ... Il aurait fallu mettre et isolant fin lors de la pause des plaques de ouate... et par ailleurs je craignais une humidité bloquée: d'où l'expérience que dans la partie comble fermé où je pouvais reculer et enlever cette couche mince ( réfléchissante vers le haut en + )

Eh bien non: pas de phénomène d'humidité bloquée dans la ouate

Resterait, à propos de cet isolant mince à en mettre par l'intérieur, en enlevant les lambris: je l'ai fait partiellement ( salles d'eau ) et ça marche aussi: à généraliser lors d'une future campagne 

Cependant  le maître mot par rapport à ces solutions  de  secours c'est la ventilation de la toiture pour éviter les transfert vers le bas. Mes rampants restent avec une isolation ouate trop proche des tuiles ( 2 cm de vide seulement )  et une toiture éloignée des systèmes d'isolation

Je trouve que les architecte et la législation ( CSTB ... ) et donc les constructeurs de maison, restent en retard sur cette question "toiture largement ventilée par en dessous"

Alors que les paysans de ma région ( Dauphiné, avec des caractéristiques de climat continental par moment ) n'habitaient jamais sous les rampants  et les pignons n'étaient pas jointifs de la toiture ( il y a sur les maisons de campagne 10 cm mini de circulation  d'air du mur à la toiture ... Je n'ai pas retrouvé de photos dans mon stock ( pourt l'instant )

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

22 minutes ago, Bechar06 said:

Je trouve que les architecte et la législation ( CSTB ... ) et donc les constructeurs de maison, restent en retard sur cette question "toiture largement ventilée par en dessous"

Tout est orienté chauffage.

Vouloir refroidir sa maison ça a toujours été en France un truc mal vu ...

Tout le monde a une climatisation dans s bagnole mais dans sa baraque c'est mal. Cherche l'erreur.

Donc les dépenses pour éviter la surchauffe c'est pareil. C'est mal vu, voir pas vu du tout... C'est triste mais c'est comme ça.

L'habitat dans les combles aménagés c'est un problème d'urbanisme. Avec des hauteurs de faîtage bridé par la réglementation, et des résidents qui veulent optimiser leur surface habitable... Difficile de faire autrement.

Dans les maison ancienne le grenier servait avant tout de stockage et chez moi d'atelier d'ébénisterie... Jamais d'habitation. Ça permettait de le ventiler facilement vers l'extérieur ou vers l'intérieur en fonction des saisons.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Les bois a traitement THT sont cuits à 270ºC ... Pour améliorer leur résistance aux intempéries. Ça réduit un peu la tenue mécanique, mais ça n'empêche pas ces bois de servir de manière structurelle, il faut juste vérifier les capacités spécifiques après cuisson pour les calculs de structures.

Je doute que ton bois finisse cuit à 270ºC sous toiture.

Il ne montera probablement même pas à 75ºC ... En plus le bois ne stock pas beaucoup de chaleur donc refroidi vite dès que c'est possible.

En résumé comme

@Conan le Barbare

Je doute qu'il y ai un effet structurel significatif dans ton cas.

Certains bois contre plaqué aggloméré et autre contre collé peuvent craindre la chaleur... Du moins leur colle. C'est à vérifier systématiquement. Souvent il sont conçu pour être mise en oeuvre en dessous de 75ºC... Mais c'est très variable selon les qualité et les colles employées. La fabrication est faite entre 120 et 200ºC classiquement. Évidement ceux collés à 120ºC risquent de mal prendre le fait d'être recuit a 120º ...

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,809
    Total Members
    1,550
    Most Online
    O.livier
    Newest Member
    O.livier
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...