Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le Combat aerien moderne c'est quoi?


ZeusIrae
 Share

Recommended Posts

Historiquement, d'ailleurs, les aviations qui ont tenté de s'en passer y sont en général revenu (voir l'histoire du Phantom au Vietnam : tout était misé sur le pheonix puis finalement on a remis des canons en catastrophe vu leur nécessité)...

Et c'est surtout qu'à cette époque, on en était quasiment à la 1ère génération de missiles AA. Les 1ères versions du Sidewinder étaient biens moins performantes que celles de maintenant.

Si je me souviens bien, à cette époque, pour pouvoir tirer un Sidewinder B sur une cible, l'avion tireur devait s'aligner dans un "cône" dont le sommet est constitué par les réacteurs de la cible (en gros il fallait être dans les 6 h). Ce qui n'était pas facile à faire avec des Mig 15/17/19, surtout en pilotant un F4.

Avec les dernières versions (AIM9-L...), le cône est inversé : son sommet est formé par le nez de l'avion tireur. Il "suffit" de pointer le missile sur la cible.

Aujourd'hui, le canon n'est plus nécessaire pour le combat AA. Les missiles sont beaucoup plus fiables.

D'ailleurs, les Anglais ont décidé de s'en passer pour le Typhoon. Il sera monté (sans munition) sur la 1ère série mais par sur le reste des appareils.

Et comme l'a dit Neo, c'est "plus au cas où".

Car il faut bien viser : d'après ce que j'ai compris, avec les 125 obus du Rafale, ça fait que 6 tirs.

J'ai lut que le MICA IR pose de gros probleme de risque de tir fratricide. Pourquoi un IR pose plus de probleme qu'un EM ?

C'est pas les détracteurs du Mica (et du Rafale) qui disent ça, en fait?
Link to comment
Share on other sites

le truc drôle avec le canon sur les typhoon, c'est que maintenant, ils ont décidé de d'armer lesdits canons. (des obus ont étés achetés pour l'entrainement, et en général, on s'entraîne pas pour rien...) Quand à l'histoire de tir fratricide avec les MicaIR, c'est commum à tout les IR, tu n'a pas besoin du radar, donc tu ne vérifie pas forcément l'IFF, mais je doute qu'un pilote s'amuse a tirer si il pense qu'il y a une chance que 'ceux d'en face' soit amis. (c'est un peu à ça que servent les contrôles radar au sol et awacs) @+, Arka

Link to comment
Share on other sites

Quand à l'histoire de tir fratricide avec les MicaIR, c'est commum à tout les IR, tu n'a pas besoin du radar, donc tu ne vérifie pas forcément l'IFF, mais je doute qu'un pilote s'amuse a tirer si il pense qu'il y a une chance que 'ceux d'en face' soit amis. (c'est un peu à ça que servent les contrôles radar au sol et awacs)

Je pense que c'est autre chose. Avec l'OSF, ils ont une bonne capacité d'identification.

Tel que le problème était décrit, c'est que la tête chercheuse, si le missile rate sa cible, pourra vérouiller un autre objectif avant que le missile et sa portée peu conventionnelle (80km) pour un IR, ne s'autodétruise.

Je sais pas pourquoi, l'EM, apparement, il le fait pas ça.

Et c'est pas un argument de Rafale-basher.

Link to comment
Share on other sites

J'ai lut que le MICA IR pose de gros probleme de risque de tir fratricide. Pourquoi un IR pose plus de probleme qu'un EM ?

Le problème s'appelle "LOAL" : Lock On After Launch

En BVR, il n'y a pas de soucis compte-tenu de la séparation des forces en présence. En revanche en WVR, qui est le domaine quasi-exclusif du MICA IR, la capacité d'accrocher une cible (laquelle si le missile en découvre plusieurs ?) après le tir peut poser un problème étant donné la complexité et l'évolution rapide de la situation tactique.

A moins d'apprendre au missile à lire les cocardes pour choisir la bonne cible, le risque d'engager un ailier n'est pas négligeable.

Link to comment
Share on other sites

non pas du tout de la SF. Dans la boite ou je travaillais avant (y'a deja plus de 6 ans), les ingenieurs developpaient des systemes de reconnaissance de formes qui fonctionnait aussi bien en lumiere blanche, Ir et Rayon X. Le but etait de suivre des individus ou un objet en mouvement dans un milieu encombre (hooligan dans une foule, piece defectueuse dans une usine, reconnaitre une armes dans une valise passer au rayon X et meme des lettres serigraphiees sur un vetement). Cependant le temps d'acquisition etait "relativement" lent, si certain systeme pouvait suivre un pieton et reconnaitre ce qu'il tenait dans la main (couteau, arme, valise ...) ou encore repere une piece defectueuse sur une ligne d'assemblage en indiquant le type de defaut, cela devenait plus difficile pour un vehicule depassant les 40km/h. Mais c'etait a l'epoque dans une boite produisant du matos civil, maintenant de meilleur algorythmes on dut etre programmes et les ordinateurs qui etaient utilises etaient les memes que l'on pouvaient trouver dans le commerces. J'imagine que les calculateur d'un chasseur ou d'un missile ne doivent pas avoir grand chose en commun avec nos PC pourris tournant sous Windaube.

Link to comment
Share on other sites

Avec les trucs que je faisais dans mon école l'an dernier, ce que tu dis, ça fait pas si SF que ça... [16]
C'est certainement faisable, mais sans interêt. S'il suffit d'emprunter les cocardes de l'ennemi pour éviter de se faire tirer dessus, à quoi ça sert de développer un missile ?
Link to comment
Share on other sites

C'est certainement faisable, mais sans interêt. S'il suffit d'emprunter les cocardes de l'ennemi pour éviter de se faire tirer dessus, à quoi ça sert de développer un missile ?
si je peux me permettre, plus que la lecture des cocardes, la reconnaissance de forme pourrait permettre au missile de determiner le type d'avion qu'il s'apprete à shooter à partir de sont image (IR ou non). C'est pas deja le cas avec l'AIM-9X ?
Link to comment
Share on other sites

si je peux me permettre, plus que la lecture des cocardes, la reconnaissance de forme pourrait permettre au missile de determiner le type d'avion qu'il s'apprete à shooter à partir de sont image (IR ou non). C'est pas deja le cas avec l'AIM-9X ?

Et si on (ou n'importe qui d'une coalition) a les mêmes avions, comment ça se passe ?
Link to comment
Share on other sites

Et si on (ou n'importe qui d'une coalition) a les mêmes avions, comment ça se passe ?
ben si on utilise des Rafales il ya peut de risque actuellement [08]

Maintenant c'est vrai que dans le cadre d'une coalition il y a plus de risque. ça reste certainement interessant amha.

Link to comment
Share on other sites

Il existe en tout cas des recherches à l'ONERA pour la reconnaissance automatique de forme pour l'interprétation d'images satellitaires, d'image radar et optronique pour l'identification ami-ennemi. Qui sait si un tel système est déjà monté sur l'OSF? En tout cas voici un lien pour une démo de reconnaissance de cibles aériennes par un algorithme assez simple : http://www.onera.fr/dtim/atr-reconnaissance-cibles/identification-statistiques-bipoints.php Le système a un peu de mal à différencier un Rafale d'un EF2000 (normal) au début mais il réussit parfaitement à la fin. Evidemment, si c'est publié dans le domaine publique c'est que ce ne doit pas être si efficace ou si intéressant que ça.

Link to comment
Share on other sites

Aujourd'hui, le canon n'est plus nécessaire pour le combat AA. Les missiles sont beaucoup plus fiables.

Oui et non, le canon conserve l'avantage d'être utilisable dans un domaine où les missiles même les plus modernes ne sont pas forcément utilisables, eux. Ainsi, à courte distance et avec des adversaires en défilement ou en croisement (dans des ciseaux, par exemple), ça risque d'être rapé pour le missile, tandis que tirer au canon restera faisable.

Dans les faits, le canon risque d'être effectivement employé peu souvent, voire à peu près jamais, mais dans une situation un peu embrouillée qui aboutirait à des combats WVR, il conserverait toute son utilité.[61]

Sans compter qu'en dehors même du combat aérien, ça peut se révéler intéressant d'avoir un canon (mais ça a déjà été dit).

Link to comment
Share on other sites

C'est a dire que ca reste utile contre des petite guerilla et les tirs de semonce mais pour les combats pourquoi on été consu les typhoon et rafale a la base ca aurait été moin utile, a cet époque on avait tendence a délaiser tout ce qui ne servirait pas contre l'URSS

Link to comment
Share on other sites

C'est a dire que ca reste utile contre des petite guerilla et les tirs de semonce mais pour les combats pourquoi on été consu les typhoon et rafale a la base ca aurait été moin utile, a cet époque on avait tendence a délaiser tout ce qui ne servirait pas contre l'URSS

Le fait est que les pilotes veulent un canon, et ils l'expliquent avec un argument simple : c'est l'arme de la dernière chance. Et c'est grâce à eux qu'il y en a un sur le Rafale, parce que sinon il n'y en aurait pas.
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,977
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...