Sign in to follow this  
Hilariovespasio

si la France avait battu l Allemagne

Recommended Posts

Ce qui m'intéresse, c'est d'avoir un avis personnel et "sérieux" de vous tous pour savoir ce que la france aurait fait ou tenté si elle avait remporté la campagne d allemagne d autant plus qu apparament c etait aisaale

Share this post


Link to post
Share on other sites

cela aurait etait comme la premiére, simple et non mondiale ce qui ferai un silence totale dessus, en gros en n'aurais pas de blablatage sur la ww2 comme la ww1. Si c'etait la france qui avait gagner seule, elle ne serait pas rester en tant que premiére puissance du monde malheuresement, vue que l'économie américaine etait déja en route.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le monde n'aurait peut-être pas connu tous changements de ces 50 dernières années tout simplement. Israël n'existerait peut-être pas. Le visage géopolitique du globe ne serait pas le même. Sans compter les bonds technologiques suites aux recherches militaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

si nous avions battu les allemands en 1940 ( c'est de ça que tu parles ? ) , nous aurions imposé nos propres conditions à l'allemagne ( certainement son démembrement...... ) mais la grande inconnue serait restée l'URSS qui aurait pu balayé l'Europe centrale et orientale dès 1942........ le monde comme le dit kobalt aurait été différent. d'un autre côté, vu l'état de nos forces , stopper les allemands était déjà quasi-impossible ; les batttre relevait du miracle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans compter la menace en orient : le Japon impérialiste... Je me demande si l'URSS aurait bougé sans l'Allemagne... Elle a été tentée par les actions de cette dernière et l'inaction des autres pays occidentaux. Si la France aurait bougé dans les années 1930 contre le régime nazi en envahissant la Rhénanie quand Hitler l'a réoccupé militairement, L'Allemagne n'aurait sans doute pas déclaré la guerre en 1939 mais Hitler serait resté en place et ça n'aurait été que partie remise. Le plan de réarmement complet de l'Allemagne était prévu pour 1944 il me semble (plan Z pour la Kriegsmarine par exemple).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si en 1940 la France est le pays le plus puissant à opposer a l'Allemagne ca reste une sacré performance, mais en théorie c'est loin d'être impossible avec l'aide de l'Angleterre, il faut juste un sacré changement dans la doctrine, disons avec De Gaulle comme CenC et que les Belges ne pense pas a leurs naïves neutralité. Ensuite il faut détruire l'armée Allemande et pas comme la 1ere guerre lui faire déposer les armes après 4 longues années. Une fois l'Allemagne vaincu, les forces alliées l'occupent pendant de nombreuses années, le communisme grandit et devient de plus en plus puissants et de plus en plus influents, il menace l’ouest et tu as la guerre froide peu être un peu plutôt mais par contre cette fois peu être que ça éclate en conflit est ouest. Dans le pacifique rien ne change.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le pacifique rien ne change.

Hmmm pas sûr... Les japonais avaient un régime militariste donc belliqueux. S'ils ont toujours été tentés par la Chine, ils regardaient aussi vers la Sibérie... en cas de guerre Europe de l'ouest/URSS (sans intervention des Etats-Unis si je te comprends bien), ils se seraient peut-être alliés à l'Europe... S'ils ne sont pas intervenus malgré les demandes de l'Allemagne c'est sans doute l'effet Stalingrad et la rouste qu'ils se sont pris à Kalkin Gol par exemple...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je dis pas sur ! les français d'antan c'etait manger une rustine seulement parsque l'attaque éclaire les avais pris sur le coup. Mais si c'etait différement je pense que la boucherie ( j'ai oublier la campagne de la ww1 ou plus de 200 000 ou 500 000 soldat avait périt ) aurais recommencer. Et la les Anglais serait encore intervenue et nous aurions surement gagner. Car l'attaque éclaire n'a pas laisser le temp au british de nous aidez !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si la france avait gagner la guerre a elle seule, rien ne serait changé, parce que question economie la france avait un grand retard sur les british et en plus la russie qui n'aurait pas combatu serait devenu un vrai géant avec ses gisement de matiere premiere, et toute l'experience industrielle acquise des allemends pendant leur coopération entre 1922 et 1940, cependant on aurait eu on monde tripolaire avec USA, RUSSIE comme ce qui s'est passé mais en plus le ROYAUME BRITANIQUE, il faut dire qu'avec ses colonnie pleine de petrole au moyen orient il aurait controlé plus de la moitié de la production mondiale a lui seul et Shell ne ne serait jamais contrainte a accepter le americain d'exxon comme associé au moyen orient.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hmmm pas sûr... Les japonais avaient un régime militariste donc belliqueux. S'ils ont toujours été tentés par la Chine, ils regardaient aussi vers la Sibérie... en cas de guerre Europe de l'ouest/URSS (sans intervention des Etats-Unis si je te comprends bien), ils se seraient peut-être alliés à l'Europe... S'ils ne sont pas intervenus malgré les demandes de l'Allemagne c'est sans doute l'effet Stalingrad et la rouste qu'ils se sont pris à Kalkin Gol par exemple...
Le Japon était effectivement très belliqueux et désireux dans découdre avec n'importe qui. il est vrai que la guerre contre les russes a commencé avant la campagne de France en 1939 "la guerre du Khalkin Gol."

La question est bien sur de savoir si ils auraient profité de la situation Russe, a la limite ont peu déduire que l'est et l'ouest se regarde en chiens de faïence justement en raison de la menace Japonaise sur les Arrières des russes, oui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je dis pas sur ! les français d'antan c'etait manger une rustine seulement parsque l'attaque éclaire les avais pris sur le coup. Mais si c'etait différement je pense que la boucherie ( j'ai oublier la campagne de la ww1 ou plus de 200 000 ou 500 000 soldat avait périt ) aurais recommencer. Et la les Anglais serait encore intervenue et nous aurions surement gagner. Car l'attaque éclaire n'a pas laisser le temp au british de nous aidez !

n'importe nawak.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut regarder Arte et étudier parfois Durandal OG :P

ps : voila le nom de la célébre bataille "La Bataille de Verdun"

Plus d'info : http://education.france5.fr/guerre14_18/verdun.htm

Moi je dis pas sur ! les français d'antan c'etait manger une rustine seulement parsque l'attaque éclaire les avais pris sur le coup. Mais si c'etait différement je pense que la boucherie ( j'ai oublier la campagne de la ww1 ou plus de 200 000 ou 500 000 soldat avait périt ) aurais recommencer. Et la les Anglais serait encore intervenue et nous aurions surement gagner. Car l'attaque éclaire n'a pas laisser le temp au british de nous aidez !

C'est avec ce truc? Cette chose? Que tu me parle d'étudier?

Pour ton éducation contrairement a la Pologne il n'y a jamais réellement eu de Blitzkrieg en France.

Le principe du Blitzkrieg c'est détruire le plus vite possible et avec le plus de moyens possible (sol, artillerie, aviation) la 1 ère ligne de défense et exploiter la faille avec des troupes mobiles pour ravager les lignes arrière de l'ennemie.

C'est le passage par les Ardennes qui a été une mauvaise surprise, et c'est l'infanterie allemande qui ouvre la brèche.

Les Français avaient de quoi faire la même chose aux Allemands en Belgique mais la neutralité de la Belgique les a obligés à d’abord traverser le pays avant d'arriver au contact avec l'ennemie. Et une fois au contact se retrouver menacer d'encerclement et donc de faire marche arrière abandonnement leurs équipements en pannes mécanique, d'essence etc. au quand une armée recule et bien elle a perdu la guerre car non seulement tu perds ton équipement et dans notre cas notre matériels d'élites mais en plus tu le donne a tes ennemies qui peuvent l'utiliser contre toi (le bonheur pour les allemands de pouvoir récupérer des ATG capable de casser nos propre chars, même le Char B.)

Maintenant évite de comparer la 1 ère guerre a la 2 ème, ça n’a strictement rien a voir et les deux camps (plus les allemands remarque) a gagné rapidement et éviter l’enlisement si coûteux en hommes et en temps. L’armée Allemande est clairement adapté a ça avec énormément de divisions motorisés et mécanisés. Alors que l’armée française est elle en pleine restructuration après son sabotage par les socialistes et leur folle idée de se baser sur une armée défensive qui n’à donc que besoin de canon de faible calibre car l’ennemie vient a toi. (ca c’est encore une blague sortie de la tête d’un politicien avec - de 90 de QI.

Rigolez pas il y en a encore aujourd’hui…) (bon courage pour faire de la contre batterie avec du 75 mm.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, @ Durandal, quelques observations : La campagne de France ce n'est pas du Blitzkrieg ??? En effet ce sont les troupes d'assaut de l'infanterie allemande qui attaquent les premières. Mais c'est pour établir des têtes de pont, parce qu'il y a la MEUSE. (Rommel lui-même la franchira à pied par une écluse). Ensuite on établit des ponts, protégés par ces mêmes têtes de pont (pour faire un pont, il faut deux points) où peuvent passer les panzers. Ce sont ces mêmes panzers qui repousseront les contre-attaques française, exploiteront la brêche créé avec l'appui de l'aviation et de l'artillerie avant d'aller gambader à la mer jusqu'à la destruction du corps d'armée motorisé français. Si ce n'est pas de la guerre éclair ça, en quinze jours. Quand bien même la percée des ardennes eut échouée, les choses étaient très mal engagées pour les français en Belgique où ils n'avaient affaire qu'à 3 Pzd (les autres on sait maintenant où elles étaient). Enfin on va pas refaire l'an 40... A conseiller tout de même (sans faire de pub, car je ne pense pas que le bouquin soit encore disponible) les mémoires du Gal Doumenc qui retracent heure par heure le déroulement des opérations (et Doumenc est bien placé, car n°3 de l'armée, il est chargé du déplacement des unités) et où on s'aperçoit que le GQG est vraiment dans le brouillard de la guerre, qu'il raisonne en jours alors que les allemands raisonnent en heures, et qu'une fois la réalité admise (dès le 18/20 mai), la principale tâche du GQG est d'obtenir un armistice honorable. Quand au fait que l'armée ait adopté une posture défensive à cause des socialistes. Qu'en dire ? Une lecture DE BASE telle que des ouvrages de Duroselle ou tout simplement "vers l'armée de métier" de De Gaulle te feraient peut-être t'apercevoir que la position défensive de la France n'a rien à voir avec eux (André Maginot, par ex, t'as entendu parler, ou philippe Pétain, le patron du conseil de défense ?) A +

Share this post


Link to post
Share on other sites

La france gagne, on envahi l'Allemagne, on utilise son économie et ses industries (pour un temps). L'URSS prend du poid et de la puissance...les colonies françaises sont conservées plus longtemps car la france est moins affaiblie donc les mouvements de rébellion sont détruits (on conserve donc plus longtemps les matieres premieres). La France est plus puissante (on peut imaginer un traite de coexistence avec les russes...peut etre provisoire!) et elle suit de pres les EU...les territoires français de l'empire sont abandonnés en douceur en conservant que les parties les plus interressantes (bases, matieres premieres)... Au final la France serait peut etre aujourd'hui la troisieme puissance mondiale...

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est avec ce truc? Cette chose? Que tu me parle d'étudier?

Pour ton éducation contrairement a la Pologne il n'y a jamais réellement eu de Blitzkrieg en France.

Le principe du Blitzkrieg c'est détruire le plus vite possible et avec le plus de moyens possible (sol, artillerie, aviation) la 1 ère ligne de défense et exploiter la faille avec des troupes mobiles pour ravager les lignes arrière de l'ennemie.

C'est le passage par les Ardennes qui a été une mauvaise surprise, et c'est l'infanterie allemande qui ouvre la brèche.

Les Français avaient de quoi faire la même chose aux Allemands en Belgique mais la neutralité de la Belgique les a obligés à d’abord traverser le pays avant d'arriver au contact avec l'ennemie. Et une fois au contact se retrouver menacer d'encerclement et donc de faire marche arrière abandonnement leurs équipements en pannes mécanique, d'essence etc. au quand une armée recule et bien elle a perdu la guerre car non seulement tu perds ton équipement et dans notre cas notre matériels d'élites mais en plus tu le donne a tes ennemies qui peuvent l'utiliser contre toi (le bonheur pour les allemands de pouvoir récupérer des ATG capable de casser nos propre chars, même le Char B.)

Maintenant évite de comparer la 1 ère guerre a la 2 ème, ça n’a strictement rien a voir et les deux camps (plus les allemands remarque) a gagné rapidement et éviter l’enlisement si coûteux en hommes et en temps. L’armée Allemande est clairement adapté a ça avec énormément de divisions motorisés et mécanisés. Alors que l’armée française est elle en pleine restructuration après son sabotage par les socialistes et leur folle idée de se baser sur une armée défensive qui n’à donc que besoin de canon de faible calibre car l’ennemie vient a toi. (ca c’est encore une blague sortie de la tête d’un politicien avec - de 90 de QI.

Rigolez pas il y en a encore aujourd’hui…) (bon courage pour faire de la contre batterie avec du 75 mm.)

Guerre éclaire, tu peut peut être m'expliquer clairement comment outre le faite d'avoir utiliser le blitzkrieg en peut détruire en 15 jours un pays tout entier alors qu'il venais de gagner ?

L'équipements n'a absolument pas fait obstacle, certe la France etait en pleine restructuration, mais il n'etait pas vide d'arsenal, de plus vue tout ce que j'ai appris sur les chars français d'antan je peut te dire qu'il y en avais asser et de trés bonne qualité ( voir les bataillions dans le lien en bas ) pour pouvoir tenir le temp de trouver le moyen de contre attaquer, et justement pasque l'allemagne a utiliser le blitzkrieg qu'il a toujours utiliser durant la seconde guerre mondiale qu'il a pue battre la france et sa formation

Tien regarde un peut tout les chars français, mais justement comme dit en haut, le blitzkrieg a foutue a l'eau tout possibilité de contre attaquer.

Bataillions de chars

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

@ Durandal, quelques observations :

La campagne de France ce n'est pas du Blitzkrieg ???

En effet ce sont les troupes d'assaut de l'infanterie allemande qui attaquent les premières. Mais c'est pour établir des têtes de pont, parce qu'il y a la MEUSE. (Rommel lui-même la franchira à pied par une écluse). Ensuite on établit des ponts, protégés par ces mêmes têtes de pont (pour faire un pont, il faut deux points) où peuvent passer les panzers. Ce sont ces mêmes panzers qui repousseront les contre-attaques française, exploiteront la brêche créé avec l'appui de l'aviation et de l'artillerie avant d'aller gambader à la mer jusqu'à la destruction du corps d'armée motorisé français.

Si ce n'est pas de la guerre éclair ça, en quinze jours.

Quand bien même la percée des ardennes eut échouée, les choses étaient très mal engagées pour les français en Belgique où ils n'avaient affaire qu'à 3 Pzd (les autres on sait maintenant où elles étaient). Enfin on va pas refaire l'an 40...

A conseiller tout de même (sans faire de pub, car je ne pense pas que le bouquin soit encore disponible) les mémoires du Gal Doumenc qui retracent heure par heure le déroulement des opérations (et Doumenc est bien placé, car n°3 de l'armée, il est chargé du déplacement des unités) et où on s'aperçoit que le GQG est vraiment dans le brouillard de la guerre, qu'il raisonne en jours alors que les allemands raisonnent en heures, et qu'une fois la réalité admise (dès le 18/20 mai), la principale tâche du GQG est d'obtenir un armistice honorable.

Quand au fait que l'armée ait adopté une posture défensive à cause des socialistes. Qu'en dire ? Une lecture DE BASE telle que des ouvrages de Duroselle ou tout simplement "vers l'armée de métier" de De Gaulle te feraient peut-être t'apercevoir que la position défensive de la France n'a rien à voir avec eux (André Maginot, par ex, t'as entendu parler, ou philippe Pétain, le patron du conseil de défense ?)

A +

Non ca n'a rien a voir même si au final l'effet est le même.

La percée des ardennes est plus une énorme faille dans notre dispositif, rapidement exploité par les allemands, tu peu attaquer, perçer avec des troupes blindé et méchanisés sans pour autan avoir un blitzkrieg. maintenant il a peu être été utilisé a petite échelle mais ca n'a rien a voir avec le Blitzkrieg en Pologne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guerre éclaire, tu peut peut être m'expliquer clairement comment outre le faite d'avoir utiliser le blitzkrieg en peut détruire en 15 jours un pays tout entier alors qu'il venais de gagner ?

L'équipements n'a absolument pas fait obstacle, certe la France etait en pleine restructuration, mais il n'etait pas vide d'arsenal, de plus vue tout ce que j'ai appris sur les chars français d'antan je peut te dire qu'il y en avais asser et de trés bonne qualité ( voir les bataillions dans le lien en bas ) pour pouvoir tenir le temp de trouver le moyen de contre attaquer, et justement pasque l'allemagne a utiliser le blitzkrieg qu'il a toujours utiliser durant la seconde guerre mondiale qu'il a pue battre la france et sa formation

Tien regarde un peut tout les chars français, mais justement comme dit en haut, le blitzkrieg a foutue a l'eau tout possibilité de contre attaquer.

Bataillions de chars

Je connais très bien ce site.

Certes le S35 est un bon char mais il y en a trop peu.

Si tu faisais l'effort de me lire tu aurais la réponse.

Nous perdons car nos troupes d'élites dans le nord et en Belgique sont menacé d'encerclement par les allemand suite a la percé des ardennes.

Quand toute une armée recule elle abandonne son équipement a son ennemie.

Sans combat, tes chars tombent en panne les un après les autres.

Pannes d'essence, mécanique ou un coup qui casse une chenille mais si ton armée recule le chars est perdu alors que si tu tiens le terrain tu répare ton chars et hop retour au combat peu de temps apres. Regarde un peu les chiffres des chars allemands mis hors de combat pendant la campagne de France, ils en perdent des tas mais comme eux avance ils peuvent les réparer rapidement et les renvoyer au combat.

Il y a pas de secret, un pays peu tomber même rapidement quand une erreur aussi énorme est commise a ce niveau c’est même plus de l’erreur entre nous…

Sinon oui il y a des bons chars mais ils n’ont quasiment jamais de radio et le chef de chars est obligé de sortir la tête et les bras pour communiquer avec ses petits fanions…

Pas évident de coordonner des actions efficaces..

Je ne parle pas du coup du un homme dans la tourelle…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non ca n'a rien a voir même si au final l'effet est le même.

La percée des ardennes est plus une énorme faille dans notre dispositif, rapidement exploité par les allemands, tu peu attaquer, perçer avec des troupes blindé et méchanisés sans pour autan avoir un blitzkrieg. maintenant il a peu être été utilisé a petite échelle mais ca n'a rien a voir avec le Blitzkrieg en Pologne.

c'est quoi alors la blitzkrieg si ce n'est pas une guerre de mouvement aéro-terrestre visant à percer et exploiter et manoeuvrer dans les arrières de l'adversaire ?

honnêtement la campagne de france est l'archétype d'une blitzkrieg réussie ( et non planifiée à l'avance selon le bouquin de karl heinz frieser : la légende de la blitzkrieg )

pour la faille dans notre dispositif , il y avait quand même 2 armées entières affectées aux ardennes en 1940 ( la 9iè et la 2 ième armée ) qui se sont dissouttes sous les coups.......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que veut peut-être dire Durandal OG c'est que ça n'a pas l'air d'avoir été les blindés qui ont provoqué la rupture du front à Sedan mais l'infanterie d'assaut appuyée par l'aviation et l'artillerie (d'après mes souvenirs également, un début de panique est apparu à Sedan parmi nos troupes pensant avoir affaire aux panzers alors que ce n'était pas le cas, après la forêt des Ardennes il fallait bien un peu de temps pour les regrouper)... C'est seulement ensuite que les blindés ont foncé vers la mer désorganisant tout notre système de défense, c'est là qu'on peut parler de véritable Blitzkrieg. J'interprète simplement ses paroles mais on peut raisonnablement penser que ce genre d'attaque était encore en gestation chez le haut commandement allemand et qu'elle a véritablement pris sa forme finale sur le front russe ou les blindés pouvaient manoeuvrer à l'aise. On peut en dire autant de l'opération châtiment dans les Balkans. Enfin, ce n'est là que tergiversation... Entre les débuts du Blitzkrieg et sa forme la plus aboutie lors de Barbarossa, l'effet fut le même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui à sedan le 13 mai c'est l'infanterie motorisée des Pzdivisions qui a donné l'assaut et perçé ; il faut rappeler effectivement que les PzD allemandes sont des unités inter-armes ce jour là : 2 divisions frnçaises se débandent sous le choc des stukas et de la rumeur ( les 55 et 71 ièmes DI ) , l'exploitation se fera les 14 et 15 mai notamment par les blindés à ne pas oublier non plus les percées de hoth à dinant et de reinhardt à monthermé ( plus tardivement celle là )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais le redire et utiliser peu de mots.. Ce n'est pas un blitzkrieg mais l'exploitation d'une brèche dans notre défense. Emplifier par la peur de se faire prendre a revers nos troupes d'élite dans le nord. Le véritable Blitzkrieg a lui été utilisé contre les polonais. Maintenant oui ça a peu être été utilisé localement sur un régiment xxxx Mais ça n'a rien à voir avec la Pologne. Si il y avait eu un blitzkrieg en France vous auriez eu des Pz Engagé en 1ere ligne et pas amassé comme des glands dans la forêt des Ardennes. Le problème c'est qu'un PZ ca nage pas bien. A Sedan ca ressemble a un Blitzkrieg mou. C'est uniquement le terrain qui empêche les allemands de faire un blitzkrieg. Quoi qu'il arrive le résulta es le même. J’ai souvenir d’avoir vu une vidéo d’époque qui montre des soldats français vers Sedan, servir un canon Anti chars et bien c’est de la bonne bleusaille, le canon en terrain ouvert et tu vois un des gars poser sur le canon une vague branche minable dans l’espoir peu être de le cacher… C'est jsute pour dire que ca ne devait vraiment pas être de l'élite face au Allemands...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Loki Rectification: la 9ème armée était principalement affectée au secteur allant de la Sambre à Dinant. C'est en partie dans les Ardennes, mais la percée allemande dite "des Ardennes" se fait plus au Sud, d'abord de Dinant (39ème PanzerKorps, avec la 7ème PanzerDivision), mais surtout à Sedan, soit 70 km au sud, et de l'autre côté du massif ardennais (dont les 1ère, 2ème, 5ème, 6ème et 8ème PanzerDivisionnen, au sein des PanzerKorps Reinhardt et Guderian). La percée sur la Meuse, c'est 40 divisions allemandes (en tout, entre 5 et 7 PanzerDivisionnen, 3 divisions motorisées et environs 30 DI) avec aux alentours de 1800 à 2000 chars! En face, 7 divisions françaises appartenant aux 2ème et 9ème armées doivent tenir le front de la Meuse (20 km par division en théorie, plus en tenant compte du tracé du fleuve; en théorie, 6 est considéré comme le maximum acceptable), avec peu de fortifications, peu ou pas d'appui aérien (les Allemands mettront 1500 avions sur cette offensive) et pas de DCA. Il y a 350 chars légers (dont 126 Renault 17!!!) face aux 2000 panzers. Sans compter les manques énormes en matériel, surtout antichar (mines et canons: les DI sont sous-dotées). Car, pour couronner le tout, ce sont, pour la plupart, des divisions B, c'est-à-dire faites de réservistes âgés (moyenne d'âge 35 ans, 40 pour les officiers de tous rangs), mal dotées et manquant d'entraînement: la 55ème et la 71ème DI en sont les plus célèbres exemples. Mais on y trouve aussi des divisions de forteresse retirées de la Ligne Maginot (102ème DIF, sous-dimensionnée, avec 3 régiments). Et contrairement à beaucoup de choses que j'ai lues ici, l'écart matériel était important: - sans entrer dans le long débat sur la qualité des chars, je précise quelques points sur les mastodontes français (B1bis, D2 et Somua): maintenance très lourde et longue, 3 pleins par jours et PAS DE RADIOS efficaces et en nombre suffisant. Et il y avait cette PUTAIN de tourelle monoplace (à ceux qui n'aiment pas la DRAGAR du VBCI) qui handicapait le tir. De plus, les dotations de ces chars sont encore faibles: ils sont 600 sur les 3000 français. Le reste est inefficace contre d'autres chars. - 960 chars endivisionnés en France , contre 3000 en Allemagne. Et endivisionné en France en 40, c'est pas des Panzerdivisionnen: ce sont 3 divisions cuirassées de réserve et 3 divisions légères mécanisées. DCR et DLM n'ont rien à voir avec des PanzerDivisions: quasiment pas de radios (et leur fonctionnement est douteux), pas de DCA, organisation faible (maintenance, carburants et appros sont lents), pas d'unités pontonnières ou de génie, artillerie faible et infanterie motorisée en nombre insuffisant. RIEN A VOIR avec les armées autonomes que sont les PanzerDivisions qui, comme les divisions napoléoniennes, peuvent mener une guerre de mouvement et des percées stratégiques là où DCR et DLM ne sont là que pour combler rapidement des brêches dans le front d'infanterie, et au mieux, mener des contre-attaques limitées. Enfin, l'entraînement des DCR (réserve) est bien moindre. La différence entre les 2 est aussi grande qu'entre la tactique et la stratégie. Et les Allemands ont 10 PanzerDivisions. -Les Allemands ont l'absolue supériorité aérienne, en nombre, en organisation et en qualité - La France dépend, pour les communications, de lignes en durs et d'estafettes motos!!!! Les deux armées ne jouent pas du tout à la même vitesse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette idée d'une tactique allemande irrésistible, la blitzkrieg, semble avoir été mise en avant après la défaite, pour minimiser la responsabilité des chefs militaires français, dans la débâcle française, leurs erreurs sur le plan stratégique ayant été nombreuses et graves ; dés le procès de Riom, les autorités vichystes qui ont à juger les "fautifs" de la grande débâcle du printemps 40 vont jusqu'à avancer les chiffres (pour le moins fantaisistes) de 7 500 chars et de plus de 5 000 avions mis en ligne par la Wehrmacht. Une manipulation arithmétique bien dérisoire pour cacher une réalité bien plus simple et bien plus prosaïque. Les historiens, en particulier anglo-saxons, tels Kenneth Macksey ou John Keegan portent aujourd'hui un regard neuf sur cet épisode historique, et remettent de plus en plus en cause la supériorité allemande.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,528
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Adamante95
    Newest Member
    Adamante95
    Joined
  • Forum Statistics

    20,939
    Total Topics
    1,332,508
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries