Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[EBRC/Jaguar]


desorgues
 Share

Recommended Posts

À faire son boulot de Reco mais sans MMP.

Donc on oublit complétement le boulot d'appui feu "épais" des ERC90 et AMX10RC. Et on se focalise exclusivement sur la reco faiblement armée ... alors qu'en pratique on en fait jamais?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dans la pratique l'AdT fera ce qu'elle veut.

Mais tirer du missile à la place d'un obus, ce n'est pas le même tarif, la même log. Et au long terme, je ne suis pas sûr que l'on puisse se le permettre.

Je comprends bien ... mais sans "gros" canon on va etre obligé de trouver une alternative pour détruire des cibles un peu compliqué. Et je doute que le 25 ou le 40 fassent des miracles la ou le 90 et le 105 n'était pas vraiment overkill.

Bon après c'est sur que si on compose une armée juste destiné a détruire des pickup civil ... c'est une autre histoire.

Link to comment
Share on other sites

Dans la pratique l'AdT fera ce qu'elle veut.

Mais tirer du missile à la place d'un obus, ce n'est pas le même tarif, la même log. Et au long terme, je ne suis pas sûr que l'on puisse se le permettre.

 

Je me dit qu'avoir que deux* ou quatre missiles prêt à être tirer, c'est bien peu et combien en réserve ?

Et donc à mon niveau je vois ça comme un armement complémentaire au 40.

 

 

J'avoue que je m’interroge sur l'absence d'une version supplémentaire avec un 105 par ex.

 

 

*D’après les dernières images d'artistes de l'EBRC je ne vois qu'un MMP par conteneur.

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

Bonjour :)

N'y a t il pas un espoir de voir ces conteneurs de T40 diversifier leur emport dans le futur ? Je pense à des roquettes guidées moins onéreuses ou à des drones kamikazes.

Link to comment
Share on other sites

Il y en aurait deux prêt au tir.

Le problème est que le coût est identique que ce soit un vrai chasseur de char ou en complément. Et là, il est en complément. C'est ça qui me fait tiquer.

Il ne faut oublier qu'il y a les Tigre, l'artillerie qui a beaucoup progressé, les Leclerc, les MMP portables et l'infanterie comme le génie peut être équipée de munitions jetables et efficaces contre les infrastructure pour un coût modique.

À la limite, je préférais payer un MMP spécialisé anti-infra que cette histoire de tourelle.

Link to comment
Share on other sites

Il n'y aura pas de VBCI en 40CTA pour la France.

 

Je sais mais le VBCI T40 existe et NEXTER l' envoie au MO pour essai aupès de clients potentiels donc le citer dans le cadre de l'adoption du 40CTA fait sens .

 

 

De même qu'il faut arrêter de confondre l'emploie des matériels. Si le VBCI va au contact, c'est parce qu'il est prévu pour cela. De même que le combat débarqué n'a rien de différent entre un VAB et un VBCI.

 

On avait encore des 10P et on ne les a pas envoyé, réfléchir en terme de protéction n'est pas une erreur.

 

Et comme tu dis l'AdT fait ce qu'elle veut, si on regarde son modèle opex le plus fréquent, les véhicules déployé sont les VAB et la cavalerie légère ERC90 ou AMX10RC.

 

Contrairement a ce que je proposait nous n'aurons pas d'emploi massif des VBCI comme véhicule de base à la place des VAB avec suppression de la CLB mais des VBMR et des EBRC.

 

J'imagine qu'en terme de cout une compagnie d'infanterie sur VBMR et un peloton sur EBRC revient moins chère qu' une compagnie d'infanterie sur VBCI, ce qui me laisse penser qu'en cas de déploiement des Leclerc pour fournir un appui feu direct comme ce fut le cas pour les 10RC en A-stan les VBCI ne serait pas forcement de la partie, ce qui ne veut pas dire qu'ils ne seront jamais opexé, il y a pléthore de scénario ou nous en aurons besoin.

Edited by P4
Link to comment
Share on other sites

Les VBCI n'ont pas vraiment fait de combat débarqué ils sont allés au contact parce que c'est ce que nous avions de plus protégé, les 10RC en était incapable.

Avec du Leclerc et de l'EBRC nous aurions eu deux engiins capable d'etre au contact à la place des VBCI ou en observation/tir direct comme l'était les 10RC

Je me demande ce qu'est pour toi le combat débarqué, vu que au contraire y en a plein d'exemples en vidéo.

Link to comment
Share on other sites

L'infanterie blindée (ou mécanisée) est ce qui coûte de plus cher (après les chars).

Or, le VBCI a une facture moindre en comparaison de VCI chenillés dont il est l'égal dans la doctrine française.

Le VBCI va donc continué d'être projeté d'autant que l'A400M arrive.

Link to comment
Share on other sites

Je me demande ce qu'est pour toi le combat débarqué, vu que au contraire y en a plein d'exemples en vidéo.

Au Mali, à Gao cela a plus été dans l'idée que je me fait de ce mode d'action, c'est à dire débarquer au plus près du contact pour prendre un objectif geographique/physique, en A-stan, peu etre par manque de ces objectifs précis la biffe accompagnait leVBCI en autoprotéction mutuelle.

Link to comment
Share on other sites

Dans les faits, quand on gratte un peu, on se rend vite compte qu'il n'y a que deux types de combat :

- le combat de chars qui est l'ensemble des actions entreprises par des véhicules.

- le combat d'infanterie, celui qui se fait à pied.

Un groupe enfermé dans un blindé "subit" le combat de char auquel participe son blindé. Une fois que la porte s'ouvre, il débarque et commence son combat : celui d'infanterie (En coordination avec les blindés qui, eux, continuent leur forme spécifique de combat : celui de char.).

Selon le type de véhicule, tout ne sera pas permi ou possible. Ainsi, quand on a pas de blindage et de mobilité, on n'entre pas dans un découvert face à l'ennemi. Il n'en reste pas moins qu'en véhicule la méthodologie est la même avec un VAB qu'avec un Leclerc. Elle sera juste dégradée en VAB et pleine en Leclerc.

Edited by Serge
Link to comment
Share on other sites

Dans les faits, quand on gratte un peu, on se rend vite compte qu'il n'y a que deux types de combat :

- le combat de chars qui est l'ensemble des actions entreprises par des véhicules.

- le combat d'infanterie, celui qui se fait à pied.

 

Et en Afgha, c'était quoi pour toi ? Le premier ou le second ?

 

Perso je dirai le second, avec appui blindé certes, et il me semble que dans ce cas là un canon de 90/105 a beaucoup aidé. Ca me fait bizarre de se dire qu'on va bientôt s'en priver, et un éventuel VBCI 120 me semble si lointain que j'ai peur d'une période sans "véhicule blindé léger avec gros canon" (un VBLGC comme diraient nos fans d'acronymes à la Défense). 

Link to comment
Share on other sites

C'est quoi qui coute cher dans le 40 CTA par rapport aux autres calibres? le fait que ce soit encore un type de munition marginale? ou bien le procede de fabrication en lui meme (donc peu ou pas d'effet de dilution du prix sur la quantite)? ou encore la techno du systeme arme+ munition en elle-meme?

J'espere qu'on est pas en train de se planter avec le 40CTA et que le pognon qu'on injecte dans ce programme n'est pas jete par les fenetres, d'ailleurs quelqu'un a des infos sur le cout de ce programme? j'espere que pour l'EBRC on prevoit une solution back-up/export avec par exemple une LCTS90MP de chez CMI en place de la 40CTA

Link to comment
Share on other sites

2 remarques de néophyte sur le retour :)

 

Dans les faits, quand on gratte un peu, on se rend vite compte qu'il n'y a que deux types de combat :
- le combat de chars qui est l'ensemble des actions entreprises par des véhicules.
- le combat d'infanterie, celui qui se fait à pied.

Un groupe enfermé dans un blindé "subit" le combat de char auquel participe son blindé. Une fois que la porte s'ouvre, il débarque et commence son combat : celui d'infanterie (En coordination avec les blindés qui, eux, continuent leur forme spécifique de combat : celui de char.).

Selon le type de véhicule, tout ne sera pas permi ou possible. Ainsi, quand on a pas de blindage et de mobilité, on n'entre pas dans un découvert face à l'ennemi. Il n'en reste pas moins qu'en véhicule la méthodologie est la même avec un VAB qu'avec un Leclerc. Elle sera juste dégradée en VAB et pleine en Leclerc.

 

La finalité du l'approche n'est tout de même pas identique entre un VBCI et un Leclerc si ? Le premier doit déposer son groupe de combat à au lieu défini et l'appuyer, le second doit "simplement" détruire l'ennemi. Ca ne change pas ce que tu appelles la "méthodologie" ?

 

 

C'est le travail de Reconnaissance, de Flanc Garde, de Surveillance, de Couverture, d'Eclairage...
Le travail de la Reco.

 

Est-ce que cela a vraiment été la mission des ERC90 et des AMX10RC ces 10-15 dernières années ? J'ai l'impression qu'au final ils assuraient plus une mission d'appui des opérations d'infanterie avec leur canon, alors que les missions que tu cites étaient assurées par des VBL.

Alors soit tu vas me dire que c'était une anomalie et qu'effectivement le successeur des ERC et AMX10RC doit reprendre leurs "vraies" missions, soit on part du principe que ces évolutions de missions sont à reprendre de facto et on choisit des véhicules cohérents avec ces missions (ie CRAB pour les VBL et VBCI 120 FER pour les ERC/AMX) =)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

VBCI 120 FER pour les ERC/AMX

 

J'ai du mal a penser qu'un VBCI surbaissé avec une tourelle de 120 FER soit le remplacement des ERC/AMX10, trop lourds, trop encombrant, trop puissant, pas assez de débattement du canon,... .

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

Combien pèse le proto Vextra / 120 POLE utilisé par la DGA pour les tests de ce dernier et dont Rescator nous avait parlé ?

 

Je provoquais un peu, mais l'idée est là : si on utilise les EBRC comme on utilisait les AMX10RC, ça risque d'être un peu juste non ? sauf à avoir aussi des missiles low-cost anti structure lançables depuis la T40 et inter-changeables avec les MMP.

Link to comment
Share on other sites

(...)

 

Je provoquais un peu, mais l'idée est là : si on utilise les EBRC comme on utilisait les AMX10RC, ça risque d'être un peu juste non ? sauf à avoir aussi des missiles low-cost anti structure lançables depuis la T40 et inter-changeables avec les MMP.

De mémoire, le MMP c'est 140mm de diamètre, donc on pourrait imaginer une grosse roquette de ce calibre, et si la précision est au rendez-vous, l'effet sur cible devrait être pas dégueu. Mais est-ce que ça serait vraiment low cost de développer et introduire une n-ième arme supplémentaire. Une alternative peut-être peu un plus réaliste serait des conteneurs de roquettes de 127 compatibles avec le lanceur.

Link to comment
Share on other sites

Certains obus de 40mm CTA, d'après internet, sont capables de pénétrer plus de 210 mm de béton et ensuite d'avoir une explosion qui agit sur plus de 100 m²

C'est un doux mélange. Il n'y a que deux obus. La fleche ... et l'explosif de 1kg.

L'explo en airbrust peut cribler 90m2

OU (exclusif)

Faire un trou dans un mur de béton qui produira suffisament d'effet derriere, en gros y a des bout de béton qui vont voler et qui risque de te tuer si tu te trouve derriere.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,800
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...