Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La politique étrangère et de défense selon Sarkozy


Recommended Posts

Nicolas Sarkozy "n'hésitera pas" en cas de "situation ultime"

ILE-LONGUE, Finistère (Reuters) - Le président Nicolas Sarkozy a déclaré qu'il n'hésiterait pas à prendre "les décisions qui s'imposeraient" en cas de menace contre les intérêts vitaux et la sécurité de la France.

"Je n'hésiterais pas à prendre des décisions qui s'imposeraient, si les intérêts vitaux de notre pays et si sa sécurité étaient menacés", a-t-il déclaré à plusieurs centaines d'officiers, officiers-mariniers et sous-officiers des forces stratégiques françaises lors d'une visite à l'Ile-Longue, la base des sous-marins nucléaires lance-missiles français.

Le président de la République, en tant que chef des Armées, est le seul à pouvoir prendre la décision ultime d'utilisation du feu nucléaire.

"Vous êtes l'assurance-vie de la France", a déclaré Nicolas Sarkozy à ces acteurs des deux composantes des forces de dissuasion nucléaire françaises, la composante aéroportée et la composante sous-marine.

"En situation ultime, le pays compte sur vous. Vous devez donc vous préparer à des événements dont on souhaite profondément qu'ils ne se produisent jamais", a-t-il poursuivi. "Je sais bien que si on est en situation ultime, si les responsabilités pèseront sur vous, elles pèseront aussi sur moi."

Il a promis de donner "les moyens nécessaires" aux forces armées "pour que la sécurité de la France, en toutes circonstances, soit garantie"

"C'est mon devoir, c'est mon premier devoir et c'est donc ma première priorité", a-t-il ajouté.

Link to post
Share on other sites

Budget : l’armée appréhende le repli stratégique

Sarkozy annoncera en 2008 son plan pour la Défense, qui s’attend déjà à des restrictions d’effectifs et de moyens.

Par JEAN-DOMINIQUE MERCHET

LIBERATION.FR. QUOTIDIEN : vendredi 13 juillet 2007

Les armées n’échapperont pas à la tornade Sarkozy, mais elles devront encore attendre un peu, jusqu’au début 2008, pour savoir à quelle sauce elles vont être mangées. Alors que le président de la République effectue aujourd’hui, à la veille du défilé du 14 juillet, son premier déplacement dans les armées - à Landivisiau et à l’Ile Longue (Finistère) pour se faire présenter les forces nucléaires - une seule chose est sûre : la Défense va devoir faire des sacrifices.

Le ministre de la Défense, Hervé Morin, l’a expliqué, le 4 juillet, aux députés de la commission de la Défense : «Dans l’état actuel des prévisions du ministère, les crédits d’équipement annuels devraient augmenter de 42 %» au cours des années 2009-2013, pour financer les programmes prévus. Les contraintes budgétaires étant ce qu’elles sont, une telle augmentation, de six milliards d’euros par an, est impossible.

«Il faudra définir des priorités et effectuer des choix», a prévenu Hervé Morin. Mais lesquels ?

Livre blanc. «Notre problème est que nos équipements ont vieilli et qu’ils sont tous à renouveler en même temps», explique un officier. Toute une série de travaux est donc lancée : un état des lieux, une revue des programmes d’équipement, un livre blanc sur la Défense et la préparation de la prochaine loi de programmation militaire (2009-2013). Tout cela aboutira, en janvier ou février prochain, à des annonces concrètes. C’est exactement ce que Jacques Chirac avait fait lors de son arrivée à l’Elysée en 1995.

Toutefois, la Défense ne devrait pas connaître une restructuration aussi profonde que celle engagée en 1996. «Notre modèle restera : c’est celui d’une armée p rofessionnelle, conçue pour les opérations extérieures, mais sans remettre en cause la dissuasion nucléaire, assure-t-on à l’état-major.

En revanche, l’accent sera sans doute mis davantage sur la protection du territoire face au terrorisme ou à la menace des missiles balistiques.»

«Doublons». Parmi les grands programmes, celui du deuxième porte-avions (PA2) concentre l’attention. Trop, aux yeux de nombreux militaires qui estiment qu’il est devenu un «sujet politique et médiatique», dont il n’est plus possible de discuter sereinement de l’utilité militaire, en comparaison d’autres programmes. A l’Elysée, on juge qu’il est «cohérent» de construire ce PA2, pour un coût estimé entre 2,5 et 3 milliards d’euros. Ce n’est donc pas là qu’il sera possible de faire des économies. Certains équipements, moins spectaculaires, devraient souffrir d’autant.

Les effectifs des armées ne seront pas épargnés. «La Défense ne pourra pas rester à l’écart des réductions de postes dans la fonction publique. Il va y avoir une pression sur nos effectifs», reconnaît-on dans les armées.

Les chiffres évoqués tournent autour de 15 000 postes, soit 5 % des effectifs. Dans un entretien à Valeurs actuelles, Hervé Morin vient d’ailleurs d’affirmer qu’ «il y a des redondances, des doublons, des structures sur lesquels il faut s’interroger.» On attend la liste.

Link to post
Share on other sites
Guest grinch

Les effectifs des armées ne seront pas épargnés. «La Défense ne pourra pas rester à l’écart des réductions de postes dans la fonction publique. Il va y avoir une pression sur nos effectifs», reconnaît-on dans les armées.

Les chiffres évoqués tournent autour de 15 000 postes, soit 5 % des effectifs. Dans un entretien à Valeurs actuelles, Hervé Morin vient d’ailleurs d’affirmer qu’ «il y a des redondances, des doublons, des structures sur lesquels il faut s’interroger.» On attend la liste.

c'est marrant d'après les sources que j'ai pu lire de la part d'un syndicat, j'en ai 6000. pile poil l'effectif du SSA

Link to post
Share on other sites

Nicolas Sarkozy userait du feu nucléaire en cas de menace vitale

Nicolas Sarkozy a laissé entendre, lors d'une visite aux forces de dissuasion françaises, qu'il hésiterait pas à utiliser l'arme nucléaire en cas d'atteinte aux intérêts vitaux de la France.

"Je n'hésiterais pas à prendre des décisions qui s'imposeraient si les intérêts vitaux de notre pays et si sa sécurité étaient menacés", a dit le chef de l'Etat à plusieurs centaines d'officiers, officiers-mariniers et sous-officiers des forces stratégiques françaises lors d'une visite à l'Ile-Longue, la base des sous-marins nucléaires lance-missiles français.

Le président de la République, en tant que chef des Armées, est le seul à pouvoir décider de déclencher le feu nucléaire.

A la veille de son premier 14 juillet de chef de l'Etat, il avait choisi d'effectuer sa première visite aux armées sur le terrain aux deux composantes des forces de dissuasion nucléaire françaises - aérienne et sous-marine.

Il est d'abord allé à Landivisiau, base du groupe aérien embarqué (GAE), une des deux composantes des forces aériennes de dissuasion avec la Force aérienne stratégique (FAS), dont plusieurs Mirage 2000-N étaient aussi présents pour l'occasion.

Le GAE, qui relève de la Marine, est constitué d'une flottille d'une vingtaine de Super-Etandard pouvant emporter un missile air-sol moyenne portée (ASMP) doté d'une tête nucléaire et destinés à être embarqués sur le porte-avions Charles de Gaulle.

La FAS, qui relève de l'Armée de l'air, comprend trois escadrons d'une quinzaine de Mirage 2000-N, dotés de l'ASMP.

A l'Ile Longue, Nicolas Sarkozy est allé voir un bassin d'entretien accueillant le dernier sous-marin nucléaire lanceur d'engin (SNLE) d'ancienne génération, l'Inflexible. Il a salué au passage des salariés civils de la Direction des chantiers navals service (DCNS) chargés de l'entretien du navire.

La Force océanique stratégique (FOST) compte au total quatre SNLE, chacun doté de 16 missiles balistiques à têtes nucléaires. La France maintient en permanence à la mer au moins un de ces SNLE, qui partent pour des missions d'environ 70 jours.

Le chef de l'Etat est monté à bord d'un des trois SNLE-NG (nouvelle génération), le Vigilant, où il a visité le poste de commandement, le réfectoire et le bloc opératoire.

"L'ASSURANCE-VIE DE LA FRANCE"

"J'ai voulu, deux mois après ma prise de fonction passer un moment au sein des armées françaises et je trouvais que c'était une bonne idée de venir chez ceux qui incarnent la dissuasion", a-t-il déclaré dans une brève allocution avant de déjeuner avec des officiers et sous-officiers des forces nucléaires.

"Je sais bien que c'est un travail ingrat parce qu'on a besoin de vous au moment où ça va vraiment très mal et j'imagine que les personnels qui servent dans les différentes forces de dissuasion doivent se sentir par moment un peu oubliés. On se souvient d'eux au moment où on fait le budget", a poursuivi le président de la République.

"Vous êtes l'assurance-vie de la France", a-t-il ajouté. "En situation ultime, le pays compte sur vous. Vous devez donc vous préparer à des événements dont on souhaite profondément qu'ils ne se produisent jamais."

"Si les responsabilités pèseront sur vous, elles pèseront aussi sur moi", a souligné Nicolas Sarkozy. "Ce qu'on attend de vous, c'est le sang froid et l'esprit de décision. J'essaierai d'être digne de ceux qui, tout au long de la chaîne, devront un jour - personne ne le souhaite - mettre en oeuvre les décisions que je devrais prendre. Merci à tous."

"J'ajoute que la baraka fait partie de la bonne gestion. C'était pas dit qu'on ait le beau temps !" a-t-il ajouté sur le ton de la plaisanterie.

Il a promis de donner "les moyens nécessaires" aux forces armées "pour que la sécurité de la France, en toutes circonstances, soit garantie" - "C'est mon premier devoir et c'est donc ma première priorité."

Le chef de l'Etat a souligné que les choix politiques, financiers, industriels et militaires seraient faits en fonction d'une double exigence : la "priorité absolue" que constitue la sécurité de la France et le fait que la dissuasion a aussi une "dimension diplomatique stratégique".

"Nous sommes membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, nous sommes l'une des puissances nucléaires militaires et civiles du monde", a-t-il dit. "Cela nous donne un rôle, une responsabilité, un rayonnement, et vous êtes aussi les acteurs de cette responsabilité, de ce rôle et de ce rayonnement."

"Je vois parfois que nombre de pays, parfois à juste titre, réclament une place de membre permanent au Conseil de sécurité (...) Parfois ils ignorent que cela crée des responsabilités financières, politiques, militaires", a-t-il ajouté.

Link to post
Share on other sites

En effet, la réduction des effectifs n'est pas une surprise. De ce point de vue là, c'est plutôt une bonne nouvelle.

La vrai surprise sera à l'annonce des programmes qui subiront, en leur défaveur, les nouvelles orientations budgétaires.

Link to post
Share on other sites

La vrai surprise sera à l'annonce des programmes qui subiront, en leur défaveur, les nouvelles orientations budgétaires.

En claire, c'est comme d'hab...

L'air Sarkozy sera t'elle vraiment différente de l'air Chirac niveau déffence ?

Affaires à suivre... =|

Sinon, sur la carte de scorpion-rouge35 je vois la norvège en blanc.

Il n'y a aucun accord de défense entre l'UE et la Norvège ?

Link to post
Share on other sites
Guest grinch

c'est marrant d'après les sources que j'ai pu lire de la part d'un syndicat, j'en ai 6000. pile poil l'effectif du SSA

J'ai des infos supplémentaires;  O0

Les effectifs en "surplus" seraient de:

AdT    10 kHommes

Marine  9 kHommes

AdA      ? kHommes

Civils      6 kHommes

Voili, voila soit > 25 000 Hommes

Link to post
Share on other sites

avec un coût salariale de 1500€ par moi par personnes en moyenne

cela fait 25000 X 1500 X 12 = 450 m€ par an

soit sur 5 ans 2.25 milliard €

C'est pas le prix du PA2?  ;)

Link to post
Share on other sites

En claire, c'est comme d'hab...

L'air Sarkozy sera t'elle vraiment différente de l'air Chirac niveau déffence ?

Affaires à suivre... =|

Sinon, sur la carte de scorpion-rouge35 je vois la norvège en blanc.

Il n'y a aucun accord de défense entre l'UE et la Norvège ?

De toutes manières la carte n'est pas à jour il manque la Roumanie et la Bulgarie dans les pays UE....  La Norvege ne fait pas partie de l'UE mais fait partie de l'OTAN, si je ne fais pas erreur.  Je crois que c'est eux qui ce sont entrainés à déployer leurs CB90 à partir des TDC britanniques...

Link to post
Share on other sites

avec un coût salariale de 1500€ par moi par personnes en moyenne

cela fait 25000 X 1500 X 12 = 450 m€ par an

soit sur 5 ans 2.25 milliard €

C'est pas le prix du PA2?  ;)

A mon avis c'est bien plus que ça....  Mais tu peux aussi partir du ratio depenses / militaire / an... Soit 163 137 $ /an par militaire  que tu peux multiplier par 25 000  cela augmente mécaniquement le budget annuel par militaire, Porté à la puissance 8 (2008 2015) ça fait un paquet de sous.....

Link to post
Share on other sites

163137$=119078€

sur 8ans

119078 X 25000 X 8 = 23.81 milliard €

Link to post
Share on other sites

Les suppressions de postes ne toucheront pas les "hommes de terrain" j'espere, mais plutot les "administratifs et services associés (compta,approvisionnements etc...).

Nos forces de projection seront renforcées , je l'espere.

Link to post
Share on other sites

163137$=119078€

sur 8ans

119078 X 25000 X 8 = 23.81 milliard €

Là ça commence à devenir intéressant...

Tu sort d'où ce chiffre de 119078$ fusilier? ça m'intéresse?

Une personne dans les bureaux il faut aussi la loger, la nourrir, vider ses poubelles, tondre sa pelouse, lui fournir une Méganne, entretenir la Mégane, etc, etc....

Tout effort d'optimisation a un effet boule de neige positif et c'est comme ça qu'on se retrouve avec des société comme Alstom par exemple qui étaient au bord du dépot de bilan il y a 3 ans et qui sont maintenant oppulentes.

Ca vaut vraiment le coup.

De toute façon c'est la seule marge de manoeuvre existante. Le budget c'est 2% du PIB point barre et les industriels ne peuvent pas faire d'efforts supplémentaire, ils sont déjà à bloc avec toutes les réduction de programme, coupe budgétaire, etc.

Petite note: le programme Rafale complet, R&D et fourniture des 294 pièce c'est 26 Mds d'€ sur 30 ans à comparer aux 23,81 Mds sur 8 ans de ce calcul somaire ....

Link to post
Share on other sites
Guest grinch

Une personne dans les bureaux il faut aussi la loger, la nourrir, vider ses poubelles, tondre sa pelouse, lui fournir une Méganne, entretenir la Mégane, etc, etc....

Tout effort d'optimisation a un effet boule de neige positif et c'est comme ça qu'on se retrouve avec des société comme Alstom par exemple qui étaient au bord du dépot de bilan il y a 3 ans et qui sont maintenant oppulentes.

Dans mes relations, la seule personne qu'y possède une voiture de fonction est un général 3 étoile, et encore elle est louée. Ce n'est même pas une mégane. Et il paye son logement, sa nourriture, je l'imagine même tondre sa pelouse  :lol:

fin du HS, la marge de manoeuvre a deja été définie et ce bien avant les elections présidentielle. Début 2008, cela sera officialisé.

Cela ne se fera pas en un jour. mais étalé dans le temps. du style 2008-2012.

Les contrats des militaires ne seront pas renouvelés, 6000 postes de fonctionnaires ne seront pas remplacés suite aux départs en retraite.

Certains établissements seront fermés suivi de réorganisations pour diminuer les couts de fonctionnements (electricité, eau, téléphone). Voire des idées du style britannique, chichon qqchose.

Pour la DGA, une enième modification de l'organigramme et des établissements seront privatisés (pour être mis en compétition/concurrence avec d'autres sites privés ou ex-etatique).

Des programmes seront revus (mais comme tout doit être remplacé en même temps, des programmes européens vont être pondu pour faire fusioner à terme nexter avec BAe ou Kmweg)

Link to post
Share on other sites

Dans mes relations, la seule personne qu'y possède une voiture de fonction est un général 3 étoile, et encore elle est louée. Ce n'est même pas une mégane. Et il paye son logement, sa nourriture, je l'imagine même tondre sa pelouse  :lol:

Il a pas de bureau, il n'y a pas de mess et il doit allez se prendre un plat du jour en ville (même pas de ticket resto) et il passe lui même la tondeuse devant son non-bureau?

Ben c'est la dèche ... :-[

(en fait c'est bon, on s'est compris)

Link to post
Share on other sites

Là ça commence à devenir intéressant...

Tu sort d'où ce chiffre de 119078$ fusilier? ça m'intéresse?

Une personne dans les bureaux il faut aussi la loger, la nourrir, vider ses poubelles, tondre sa pelouse, lui fournir une Méganne, entretenir la Mégane, etc, etc....

Tout effort d'optimisation a un effet boule de neige positif et c'est comme ça qu'on se retrouve avec des société comme Alstom par exemple qui étaient au bord du dépot de bilan il y a 3 ans et qui sont maintenant oppulentes.

Ca vaut vraiment le coup.

De toute façon c'est la seule marge de manoeuvre existante. Le budget c'est 2% du PIB point barre et les industriels ne peuvent pas faire d'efforts supplémentaire, ils sont déjà à bloc avec toutes les réduction de programme, coupe budgétaire, etc.

Petite note: le programme Rafale complet, R&D et fourniture des 294 pièce c'est 26 Mds d'€ sur 30 ans à comparer aux 23,81 Mds sur 8 ans de ce calcul somaire ....

Le chiffre est issu de " l'Année Stratégique 2007 " publié par l'IRIS.  Sur un doc du Gouv ils donnaient les chiffres suivants ( en €) par catégories de personnels du MdeF(que les soldes et traitements je pense)

Militaires

Off. 92 091

Sous off 55 001

H rang 36 930

Volontaires 28 275

Civils

Cat. A 89 403

Cat B 54 158

Cat C 39 911

Ouvrier d'Etat 54 250

Link to post
Share on other sites

Déçu de ne pas avoir été choisi comme ministre de la Défense par Nicolas Sarkozy, et blessé de n’avoir point été désigné par les députés UMP à la tête de la Commission de la défense de l’Assemblée, le député Pierre Lellouche pourrait recevoir bientôt un lot de consolation. Lors du Conseil de défense du 18 juillet, il serait désigné à la tête de la commission chargée de préparer le Livre blanc sur la défense.

Link to post
Share on other sites

Militaires

Off. 92 091

Sous off 55 001

H rang 36 930

Volontaires 28 275

Civils

Cat. A 89 403

Cat B 54 158

Cat C 39 911

Ouvrier d'Etat 54 250

Ne pas oublier que pour chaque homme opérationnel il faut rajouter 25% d'effectifs en formation, et au moins 10% pour l'administratif.

A multiplier les couts par autant.Je l'ai assez souligné.

Les hommes et leur cout direct de support (bouffe, logement..) et retraites representent 60% du budget de la défense soit 21 M d'€ sur 36.

Sur les 15 M d'€ qui restent pour l'equipement, la maintenance et les carburants, il y a 3 M d'€ de TVA.

EN fait il reste 12 M d'€ HT et un tiers seulement est consacré a l'achat d'équipement conventionnels neufs.Soit 4/33=12% du budget HT de la mission défense.On paye une sacrée historique de non management des ressources puisque on ne pourra pas toucher aux pensions.

Ceci dit il reste de la marge sur les personnels d'active et cela représente autant presque que le budget d'équipement conventionnel.

Ca mérite d'etre répété.

Link to post
Share on other sites

il y a un autre point à développer.

C'est les effectifs de la réserve.

Link to post
Share on other sites

Autant que je sache, la professionnalisation s'est faite sans trop toucher aux personnels civils de la Défense (syndiqués...) qui sont restés en gros les mêmes. Il y aurait là une grosse source de profit en n'en remplaçant qu'un sur deux lors des départs en retraite... Mais il faudrait que quelqu'un confirme ce point car je n'en suis pas sûr. J'ai juste en tête le cas de mon ancienne unité où les effectifs militaires ont fondu et les effectifs civils non... ;)

De toutes façons une baisse des effectifs de 20 000 personnels serait la solution pour préserver nos programmes d'armement! Je n'en voit pas d'autre sauf à perdre en crédibilité opérationnelle par des insuffisances dans tel ou tel domaine. Il faudrait taper dans le soutien, les services, les état-majors, etc.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,561
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,131
    Total Topics
    1,387,693
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...