Sign in to follow this  
scorpion-rouge35

La guerre et l'histoire du Sahara Occidental

Recommended Posts

Le Maroc, au mépris du droit international, occupe le Sahara occidental. Il conforte ainsi sa position de chef de file de ce minerai en récupérant et en exploitant les gisements de phosphate sahraoui, gisements dont l’extraction est aisée et les réserves fort importantes.

Il faut donc s’interroger sur l’appellation « phosphates marocains », celle-ci cachant en fait un minerai propre au Maroc et une ressource naturelle, propriété du peuple sahraoui

http://www.sahara-occidental.com/pages/informer/ressources/framsommsup.htm

Whaou la source!

(Si cette source etait d'eau, la couleur de son eau serait brune)

Sinon le Maroc a assez de phosphates que Boucraa (la seule exploitation se trouvant en "territoire contesté" n'est qu'un point jaune sur un mur orange!

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelle savant tu fait,[22] tu me feras toujour rire,[29] un point jaune tres important pour le maroc[11]

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bien dommage[31]

Bien évidemment, le Maroc a cherché à utiliser sa position de quasi monopole pour tenter de faire pression sur les pays demandeurs de phosphates en vue d’infléchir leur politique dans le conflit du Sahara occidental. Ainsi, lors de la visite en Inde du premier ministre marocain, en février 2000, Monsieur Youssoufi tenta en vain de faire revenir l’Inde sur sa reconnaissance de la RASD (www.marocnet.net.ma)

En 1978, lors des négociations sur un approvisionnement en phosphate à long terme entre l’URSS et le Maroc, l’accord sur les phosphates était assorti d’un accord sur la pêche qui précisait que les bateaux de l’URSS n’opéreront pas dans le domaine maritime sahraoui, clause que le Maroc ne souhaitait pas voir figurer afin d’y voir une reconnaissance de l’occupation du Sahara occidental. (Elsa Assidon, Sahara Occidental, Un peuple et ses droits, L’Harmattan, Paris 1978) Le conflit RASD / Maroc est ainsi jalonné par les pressions du Maroc utilisant l’arme des phosphates.

ça c'est du chantage[20]

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bien dommage[31]

Bien évidemment, le Maroc a cherché à utiliser sa position de quasi monopole pour tenter de faire pression sur les pays demandeurs de phosphates en vue d’infléchir leur politique dans le conflit du Sahara occidental. Ainsi, lors de la visite en Inde du premier ministre marocain, en février 2000, Monsieur Youssoufi tenta en vain de faire revenir l’Inde sur sa reconnaissance de la RASD (www.marocnet.net.ma)

En 1978, lors des négociations sur un approvisionnement en phosphate à long terme entre l’URSS et le Maroc, l’accord sur les phosphates était assorti d’un accord sur la pêche qui précisait que les bateaux de l’URSS n’opéreront pas dans le domaine maritime sahraoui, clause que le Maroc ne souhaitait pas voir figurer afin d’y voir une reconnaissance de l’occupation du Sahara occidental. (Elsa Assidon, Sahara Occidental, Un peuple et ses droits, L’Harmattan, Paris 1978) Le conflit RASD / Maroc est ainsi jalonné par les pressions du Maroc utilisant l’arme des phosphates.

ça c'est du chantage[20]

Et comme toujours, pas de sources... :\

ps: Marocnet (que tu cites comme source) est un fournisseur de services internet... 8-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

TU ME SAOUL

a force de critiquer les autres, plus personnes ne te repondra plus,

moi le premier,

donne nous toi des infos avec des sources,[20]

que tu ne fait jamais,[21]

tu peut repondre moi je ne le ferais pas,[41]

inconnu au bataillon[45]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon arrêtez tout de suite cette petite gueguerre, c'est d'une nulllité [50] Toons, arrête de mettre de l'huile sur le feu à tout bout de champs et essaye de faire des phrases complètes (sujet, verbe, complément).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon arrêtez tout de suite cette petite gueguerre, c'est d'une nulllité [50]

Toons, arrête de mettre de l'huile sur le feu à tout bout de champs et essaye de faire des phrases complètes (sujet, verbe, complément).

pour ma part je t'ecoute j'arret de lui repondre,

je crois que c'est la solution,

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sahara occidental: le plan d'autonomie, "un échec de plus" pour le Maroc, selon Mohamed Kheddad

Aps 30/3/07] Londres - Le plan d'autonomie que le Maroc présente comme étant "la solution magique" au conflit du Sahara occidental sera un échec de plus a estimé vendredi à Londres un haut responsable sahraoui. Le coordonnateur sahraoui avec la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental (Minurso), M. Mohamed Kheddad, rappelle que la solution prescrite par le conseil de sécurité est connue et se base sur les décisions de la légalité internationale.

"Le grand tapage médiatique, qui a accompagné les déplacements de la délégation marocaine en charge d'expliquer le plan d'autonomie, explique en réalité l'impasse dans laquelle se trouve le Maroc qui tente de compenser l'absence d'arguments recevables par une propagande sur un prétendu accueil favorable de son plan par la communauté internationale", indique M. Kheddad à l'APS.

"Est-il logique de demander à des pays de soutenir un plan dont ils ignorent la teneur et qui, de surcroît, demande à la communauté internationale d'enterrer la légalité internationale et de légaliser le fait accompli colonial?" s'est interrogé M. Kheddad en charge également du dossier des négociations avec l ONU. M. Kheddad estime ainsi que le conseil de sécurité "ne se laissera pas entraîner dans une logique qui le dévie du processus de décolonisation au Sahara occidental".

Une telle attitude "remettrait en cause le cessez le feu en vigueur et mettrait en péril la stabilité dans la région", a-t-il précisé ajoutant qu'"il est difficile d'imaginer le conseil de sécurité soutenir une démarche porteuse de tous les facteurs d'instabilité et de tension pour la région".

Le conseil de sécurité "devrait soutenir l'organisation, rapide et sans tarder du referendum d'autodétermination du peuple sahraoui qui constitue la voie inévitable pour un règlement juste et durable du conflit". Le Maroc "n'a rien apporté de nouveau si ce n'est de demander à la communauté internationale de soutenir ses prétentions coloniales et continuer à berner l'opinion publique marocaine", a tenu à préciser M. Kheddad.

"La seule caractéristique de la démarche du Maroc est de perpétuer la politique du sur place, l'entêtement, et la fuite en avant, croyant pouvoir obtenir ce qu'il n a pas pu obtenir depuis 1975" a soutenu M. Kheddad

"Ce que le Maroc n'a pu obtenir en 1975 ne peut l'obtenir en 2007, alors que la RASD est reconnue par des dizaines de pays et est membre de l'Union Africaine. De plus il n y a aucun pays au monde qui reconnaît la souveraineté marocaine sur le Sahara", a également précisé M. Kheddad.

Il a appelé le Maroc à "se rendre à l'évidence, reconnaître l'échec de la politique du fait accompli, et qu'il ne peut induire en erreur indéfiniment la communauté internationale comme il le fait avec le peuple marocain".

M. Mohamed Kheddad, a été reçu, jeudi, au siège du ministère britannique des Affaires étrangères dans le cadre de "la campagne d'explication" de la position sahraouie à l'égard du règlement du conflit au Sahara occidental sur la base des décisions de la légalité internationale.

M. Kheddad a souligné avoir relevé chez ses interlocuteurs du ministère britannique des affaires étrangères "une position constante appelant à encourager une solution juste et durable du conflit au Sahara occidental, garantissant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination".

Il a indiqué avoir informé les britanniques "du rejet par le Front Polisario du plan d'autonomie prôné par le Maroc, précisant que ce plan est considéré par le Front comme une tentative marocaine de tourner le dos aux décisions de la légalité internationale et un plan unilatéral à travers lequel le Maroc veut se dérober de la tenue d'un referendum d'autodétermination, seule option réellement démocratique et la mieux adaptée aux principes du droit international".

[Aps 30/3/07]

http://www.aps.dz/fr/pageview.asp?ID=152622

Share this post


Link to post
Share on other sites

États-Unis - Sahara Occidental Des sénateurs demandent à Bush de soutenir l’autodétermination du peuple sahraoui Par : Abdelkamel K. Lu : (1372 fois) Alors que le Maroc tente de convaincre la communauté internationale d’accepter son plan d’autonomie, des membres du Congrès américain ont sollicité George Bush afin que son Administration soutienne le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui. “Nous formulons le vœu que vous et votre Administration soutiendriez le droit à l’autodétermination du Sahara occidental en faisant avancer le droit à une solution juste et finale qui apporterait la paix et la stabilité dans cette partie du monde”, ont écrit des sénateurs dans leur lettre adressée au président George Bush. Ils lui ont demandé de soutenir le droit du peuple du Sahara occidental à l’autodétermination en appuyant la solution juste et finale à même de rétablir la paix et la stabilité dans cette région du monde. La lettre, datée du 29 mars dernier, est signée par les sénateurs Russ Feingold, président du sous-comité Afrique à la commission des relations extérieures, James Inhofe, membre de la commission des services armés et Patrick Leahy, membre de la commission des attributions de la Chambre haute du Congrès. Rappelant la situation critique prévalant au Sahara occidental sous occupation marocaine et le drame du peuple sahraoui confronté à un déni de droit et à la violation de ses droits fondamentaux, la missive, dont une copie a également été transmise à la secrétaire d’État, Condoleezza Rice, au conseiller du président Bush pour la sécurité nationale, Stephen Hadley, et à l’ambassadeur américain par intérim auprès de l’ONU, Alejandro Wolff, les membres du Congrès expriment leur profonde inquiétude. “Nous vous écrivons pour exprimer notre profonde inquiétude sur la poursuite du conflit au Sahara occidental, ou malgré l’avis consultatif de la Cour internationale de justice déniant au Maroc toute souveraineté sur le territoire et le soutien de la communauté internationale au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination, la légalité internationale continue à être ignorée”, ajoutent-ils. Les congressmen ont pris le soin d’énumérer les résolutions onusiennes, consacrant le principe du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et établissant, en 1991, une Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (Minurso) tout en insistant sur l’objectif de ce soutien et de cette reconnaissance internationale est “d’organiser et de conduire à un référendum au travers duquel le peuple du Sahara occidental aura à choisir entre l’indépendance ou l’intégration au Maroc”. Ils n’ont pas manqué de rappeler les différentes initiatives de la communauté internationale pour amener la paix au Sahara occidental, les accords signés à Houston en septembre 1997 par les deux parties en conflit, le Maroc et le Front Polisario, et le plan de paix élaboré par l’ancien secrétaire d’État américain, James Baker, en sa qualité d’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, plan adopté à l’unanimité par le Conseil de sécurité, accepté par le Front Polisario mais rejeté par le Maroc. S’inquiétant des “récentes tentatives et manœuvres diplomatiques du gouvernement marocain de faire passer un prétendu plan d’autonomie sur le territoire sahraoui, estimant qu’une telle démarche n’est rien d’autre qu’une violation flagrante de la légalité internationale et constitue un déni du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination”, les sénateurs ont mis l’accent sur les incessantes violations des droits de l’homme dont sont victimes les Sahraouis et l’accumulation de centaines de millions de dollars déjà dépensés pour la Minurso. Sur ce plan, ils ont fait remarquer que si la Minurso, qui est soutenue financièrement par la communauté internationale et l’argent des contribuables américains, venait à changer de responsabilité, les parlementaires disent se réserver le droit à reconsidérer le fait que les contribuables américains n’ont pas à financer une opération de l’ONU qui viole la légalité internationale. Selon eux, la Minurso devrait prendre de façon délibérée et de façon durable des actions pour protéger les droits fondamentaux y compris la sécurité du peuple sahraoui, regrettent que la France continue à faire obstruction au Conseil de sécurité et appellent la mission permanente américaine auprès de l’ONU à tout faire pour que le Conseil accorde toute l’attention voulue à la situation au Sahara occidental. Enfin, ils ont exprimé que le Maroc, avec l’aide du gouvernement français, au Conseil de sécurité, contribue à faire échouer tous les efforts des Nations unies pour organiser un referendum libre, équitable et transparent. “Nous voulons croire que votre administration ne s’associera pas à une telle violation du droit fondamental de l’homme”, ont-ils demandé au patron de la Maison-Blanche. K. ABDELKAMEL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le maroc soumettra le plan d’autonomie pour le sahara occidental le 10 avril à l’onu

Le pari hasardeux de Rabat

Poursuivant sa fuite en avant, le Maroc prend le risque de subir un nouvel échec en présentant son projet d’autonomie pour les territoires du Sahara occidental, qu’il avait partagés avec la Mauritanie en 1975, avant de les occuper entièrement en 1979

Sans en rendre public le contenu, Rabat s’apprête à soumettre au Conseil de sécurité des Nations unies son plan d’autonomie pour le Sahara occidental. “La délégation déposera la copie intégrale du projet d'autonomie que le royaume entend accorder à ce territoire dans le cadre de la souveraineté marocaine”, a révélé hier une source gouvernementale marocaine.

Cette dernière a notamment précisé que le dossier sera remis à l’Organisation des Nations unies le 10 avril prochain. Après avoir mené une offensive diplomatique sur tous les continents dans le but de recueillir un soutien à son projet, au cours de laquelle le Maroc, qui en a exposé les grandes lignes seulement, compte aller jusqu’au bout de son entreprise colonialiste. Cette annonce coïncide avec l’annonce par le nouveau président du Conseil de sécurité du programme d’étude de ce conflit par l’organe exécutif onusien. Ainsi, avant d’entamer leurs discussions sur le conflit du Sahara occidental, le 20 avril courant, et de se prononcer sur le mandat de la Minurso le 27 du même mois, les membres de l’organe exécutif des Nations unies prendront connaissance du rapport du secrétaire général de l’organisation quatre jours avant.

L’ambassadeur britannique, Emyr Jones Parry, a indiqué que le secrétaire général de l’ONU soumettra son rapport sur l’évolution de la situation au Sahara occidental, le 16 avril prochain. Les consultations commenceront quatre jours plus tard pour aboutir, le vendredi 27 avril, au vote sur le mandat de la Minurso, lequel arrivera à expiration à la fin du mois en cours. Cela étant, Mohammed VI mise essentiellement sur le soutien de la France pour atteindre son objectif expansionniste. Pour s’assurer de cette aide, il a de nouveau dépêché dans la capitale française son ministre délégué marocain aux Affaires étrangères, Taieb Fassi-Fihri, lequel s’est entretenu avec le chef de la diplomatie française.

À cette occasion, Paris n’a pas hésité à rappeler jeudi le “caractère constructif” du plan marocain pour le Sahara occidental. Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Mattéi, a affirmé : “Nous avons déjà souligné le caractère constructif de la démarche marocaine.” Avant d’ajouter : “Les idées que nous ont présentées les Marocains et qui devraient être soumises dans les prochains jours aux Nations unies semblent fournir une base possible pour une reprise des négociations.” Mattéi conclut en déclarant : “Alors que ce dossier est dans l'impasse depuis plusieurs années, le processus qui s'ouvre offre la possibilité de déboucher sur une solution politique agréée par l'ensemble des parties dans le cadre des Nations unies.”

Voilà qui confirme le parti pris flagrant de la France dans ce dossier de décolonisation en violation de la légalité internationale, alors que la majeure partie des pays consultés sur le dossier ont refusé d’épouser la position de Rabat et ont appelé au dialogue entre le Maroc et le Front Polisario

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si quelqu'un pourrais me dire quand le vote aura lieu...? Mohamed, Scorpion_rouge;;;;; Je vous rappelle que malgré vos copier coller (made in DZ), le projet et crédible et c'est la seul solution.Je te rappelle que la plupart des grande puissance soutienne le projet de Rabat les État_unis en tète. Avec le 11 septembre la donne a changer, laisser le sahara comme sa(zone tampon, pas de contrôle...) c'est le paradis pour les groupe terroriste, il peuve tout faire là bas s'entrainer,recruter..... [45] Donc le projet a de grande chance d'être voter par tous, pour le biens de toute une région et je dirais même pour le bien international. [11] [12]

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Le président de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, a annoncé la remise, mardi, aux Nations Unies d'une proposition de solution. Dans une déclaration, dont une copie est parvenue à l'APS, le président sahraoui a souligné que "dans un souci de contribuer à la solution du conflit de décolonisation opposant, depuis plus de 30 ans, le Maroc et le peuple sahraoui, et partant à l'avènement d'une paix juste et durable dans notre région, le Front Polisario a remis aux Nations Unies une proposition de solution". Selon M. Abdelaziz, il s'agit d'un "projet de solution souple et constructif" qui garantit les droits nationaux du peuple sahraoui conformément aux résolutions de l'Assemblée Générale des Nations Unies et du Conseil de sécurité qui, toutes appellent à l'exercice par le peuple sahraoui de "son droit à l'autodétermination à travers un référendum libre et régulier

t'occupe pas du copier-coller on envoi des infos si cela ne t'interesse pas tu lis pas point[29][24]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ban Ki-moon appelle à des négociations sans conditions 19 avril 2007 - AFP Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, appelle le Maroc et le Front Polisario à négocier sans conditions l'avenir du Sahara occidental afin d'assurer l'autodétermination des Sahraouis, dans un rapport au Conseil de sécurité. "Je recommande au Conseil de sécurité de demander à toutes les parties, au Maroc et au Front Polisario, d'engager des négociations sans conditions préalables, afin de parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable qui permette d'assurer l'autodétermination du peuple du Sahara occidental", déclare M. Ban. "Les pays voisins, l'Algérie et la Mauritanie, devraient être invités à ces négociations et être consultés séparément sur les questions qui les touchent directement", ajoute M. Ban dans ce rapport publié avant des consultations prévues vendredi au Conseil sur le mandat de la Mission de l'ONU pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso). Au sujet des deux propositions rivales de règlement déposées par le Maroc et le Polisario, le chef de l'ONU déclare accueillir "tout effort que les parties déploient en vue de parvenir à une solution juste et mutuellement acceptable". Affirmant que la présence continue de la Minurso sur le terrain est "indispensable au maintien du cessez-le-feu" sur le territoire, il recommande la prorogation pour six nouveaux mois de son mandat, qui expire le 30 avril. Créée en avril 1991, la Minurso compte quelque 479 personnels, militaires et civils. Le Maroc et le Polisario, qui lui conteste la souveraineté sur le Sahara occidental, ont présenté à l'ONU la semaine dernière deux projets opposés pour mettre fin au conflit qui les oppose depuis 32 ans. Le plan de Rabat vise à accorder de larges prérogatives aux habitants du territoire, mais sous la souveraineté du Maroc. Des négociations avec les parties (Front Polisario et éventuellement l'Algérie) et un référendum sur le projet d'autonomie ont notamment été proposés par le Royaume marocain. Cette proposition, lancée par le roi Mohammed VI du Maroc, a été rejetée par le Polisario qui réaffirme "le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination". Le mouvement indépendantiste, soutenu par Alger, a de son côté proposé un autre plan, qui selon le Polisario, offre des garanties sur le statut des résidents marocains, l'exploitation en commun des ressources et des gages de sécurité au Maroc. Le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole, a été annexé par Rabat en 1975. Cette annexion a été refusée par le Front Polisario qui réclame l'indépendance du territoire, avec le soutien de l'Algérie. Une guerre a opposé les deux parties jusqu'en 1991, date de l'instauration d'un cessez-le-feu négocié sous l'égide de l'ONU.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si quelqu'un pourrais me dire quand le vote aura lieu...?

Mohamed, Scorpion_rouge;;;;;

Je vous rappelle que malgré vos copier coller (made in DZ), le projet et crédible et c'est la seul solution.Je te rappelle que la plupart des grande puissance soutienne le projet de Rabat les État_unis en tète.

Avec le 11 septembre la donne a changer, laisser le sahara comme sa(zone tampon, pas de contrôle...) c'est le paradis pour les groupe terroriste, il peuve tout faire là bas s'entrainer,recruter..... [45]

Donc le projet a de grande chance d'être voter par tous, pour le biens de toute une région et je dirais même pour le bien international. [11]

[12]

le plan d'autonomie marocain n'a aucune chance de passé .........car les sahraoui et le représentent reconu par l'onu l'on déja rejeté..........si tu ne me croi pas tu poura constaté par toi méme dans quelque jours que le projet est rejeté.........ne croi pas touts se que raconte votre présse...........en reparlera lorsqu'il sera rejeté dans quelque jour[29]

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'une mon ami le projet a en effet de grande chance de pass er puisque pour une fois le maro c a travaillé dur je sais on est reputé pour etre contradictoire nous les marocains jusqu'a maintenat nous l'etions mais aujourdhui la donne a changé sous la pression mondial (etat unis en tete en + de la france ) le maroc a été obligé de traité le sujet dans on fond "sans mauvaise foit" . alors nos diplomates qui on malgré tout une servelle assez develloper malgré ce qu'on peut dire on fait agiter pour une fois leur menige et on fait preuve d'une lucidité d'une intelligence surprenante . pour la premiére fois commme je l'avais dit le maroc expose reeement l'idée qu'il a vu germer sous le reigne de hassan 2 et qui a été depuis mis en cause puis aujourdui reprise sous une autre forme , en loccurence l'idée de referundom mais sous le cadre d'une autonomie quireste a discutée c'est a dire que le maroc n'a donné aucune donnée a respecter il a preciser que ces principes pourrait etre discuté . et d'autre part le maro c a su joué ac les nerf du polizario et de l'algerie puisqu'on ne devoilant le contenu de son projet qu'aprés une longue tournée diplomatique mondial ce qui a eu le don d'exaserbé les menbre du polizario qui ne savan t le contenu se sont cassé la "guele " en le rejetant avant meme sa presentation alors que celui ci prevoyait des discutions en plus de l'application dun referundom ce que voulait le polizario !!! ( je ne juge pas ) tertio mon ami sous cette presion mondiale et sous l'appui de pays trés influant sur la scene mondiale je cite la france , l'espagne , ressement la grande bretagne meme si il n'était explicite et ne parlant po des etat unis qui sans etre reelemnt pour la solution marocaine pour des considerations politique influence vraiment l'issu de la confrontation , alors je crois que le maroc réalisera sans attendre son plan dans le but de couper l'herbe sous le polizario , de montrer un nouveau visage du sahara marocain au monde , de s'approprier un " amour s'il peu le dire comme sa des populations sahraoui et des refugiés car ce serait la seule solution appliqué jusqu'a ici mise a part le cessez le feu , mais enfin ce qui poussera le plus a cette decisionet d'enfenir ac une zone tampon et d'arreter la menace terroriste qui pese sur le sahara comme le veux les etat unis . autre chose pour finir mon discours de nombreuses institutions mondiales de recherche de petrole ont depuis lontemps affirmer que le sahara occidentale renfermait des gisement important de petrole qui servirait donc reelement les etat unis dans leur desir de stabiliser les cours de l'or noir , ce qui serai ma fois realiste du faite de la proximité des puits de petroles algeriens

Share this post


Link to post
Share on other sites
le plan d'autonomie marocain n'a aucune chance de passé .........car les sahraoui et le représentent reconu par l'onu l'on déja rejeté..........si tu ne me croi pas tu poura constaté par toi méme dans quelque jours que le projet est rejeté.........ne croi pas touts se que raconte votre présse...........en reparlera lorsqu'il sera rejeté dans quelque jour[29]
Alors là mon amie t'est le roi des copier coller (made in dz, qui a mon gout pollus les postes en lés rendant incompréhensibles), avec des journaliste avec 5ans d'âge mentale je pourrais te reprendre quelque phrase de t'est amie les journalistes"DZ" mais j'ais la fléme;

Y'a dés fois que tu veuille ou pas ta plus le choix et c'est le cas maintenant, regarde les grande puissance qui soutienne le projet(la plupart son membre du g8)

L'histoire du sahara et complexe, et là le maroc propose une réel solution faudrait savoir saisir sa chance...

Encore aujourd'hui su RTM, j'ai vue des familles séquestré sur le camp de tindouf rejoindre le Maroc avec un avion de l'onu, regard le reportage il parle de lui même, tu coupe même le son et lit sur le visage si il son pas content de rejoindre leur PAYS.

Moi je souhaite que le plan sois voter, sinon la seul solution serais la reprise du conflit et là les jeux son fait d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu pense vraiment a se que tu dis ............regarde pourquoi le sahara occidental ne sera jamais marocains..........voila comment le maroc traite les opposent sahraoui..... se sont des habitent de 3e zone ........ils n'accepteron jamais d'etre des marocains...........voila de quoi je parle(je vien juste de le trouvé sur un autre forum.........je suis encore sous le choc[38]) http://www.watan.com/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=11643&mode=thread&order=0&thold=0 aprés ça si tu croi toujour se que votre propagonde national raconte.......alors va te faire désintoxiqué.........en reparlera de ça dans quelque jours lorsque l'annoce du rejet du plan marocain sera annocé..........la tu me croira peut étre.....[38] désolé pour les autre c en arabe...........mais les images parleron a la palce des mots[38]

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu pense vraiment a se que tu dis ............regarde pourquoi le sahara occidental ne sera jamais marocains..........voila comment le maroc traite les opposent sahraoui..... se sont des habitent de 3e zone ........ils n'accepteron jamais d'etre des marocains...........voila de quoi je parle(je vien juste de le trouvé sur un autre forum.........je suis encore sous le choc[38])

http://www.watan.com/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=11643&mode=thread&order=0&thold=0

aprés ça si tu croi toujour se que votre propagonde national raconte.......alors va te faire désintoxiqué.........en reparlera de ça dans quelque jours lorsque l'annoce du rejet du plan marocain sera annocé..........la tu me croira peut étre.....[38]

désolé pour les autre c en arabe...........mais les images parleron a la palce des mots[38]

Et allor même si il le plan et pas accepter sa change pas le probléme, le sahara et historiquement MAROCAINS ouvre les livres d'histoire ya écrit.

Ensuite que tu le veule ou pas je m'en fiche, tu souhaite l'indépendance d'un état imaginaire crée par L'Algérie tu a cas descendre a tindouf prendre un ak47 et aller te battre avec les polizbel c'est la seul solution qui te reste.

La seul solution qui restera c'est d'écraser c'est pauvre CON, quand la diplomatie échoue il reste qu'une solution.

Moi je parie que si le plan et pas voter, le conflit va reprendre....et avec leur mattériel rouillé qui et tomber en panne devant tout le monde pendant le sois disant défilé pour les 30ans des polizbel...

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense aussi que le coflit résque de reprendre..........[11] mais ne compte pas tros sur le materielle rouillé tu risque d'etre surprie......[22]

Share this post


Link to post
Share on other sites

On sais tous le résultat d'une telle guerre, le polisario risque de ne pas faire long feu specialement que l'armée marocaine n'est plus celle d'il ya 20 ans, si le Maroc na pas décidé de porté cette attaque, c'est uniquement car le Polisario se réfugie dans le territoire Algerien, et que entre le camp et les frontiere ce son des bases militaires Algerienne qui sont là (on se demande pk..) Je pense aussi que cette situation devient de plus en plus intenable chaque année ce sont pratiquement 1 milliard et demi d'€uro qui sont englouti par ce probleme, avec une tel depense on aurai pu s'acheter pratiquement 30 Rafales chaque annee [26]

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense aussi que le coflit résque de reprendre..........[11]

mais ne compte pas tros sur le materielle rouillé tu risque d'etre surprie......[22]

On a les moyens de décimer leur troupe et matérielle a distance, le Maroc d'aujourd'hui c'est pas celuis d'il ya 20ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le polisario d'aujourd'hui né pas non plus se lui d'il y a 20 ans ..........vue les dernier declaration du prisident de la rasd...............qui n'exlué pas la reprise du conflit si le statuco persiste.........il semblé sure de lui............[11] je pense que le polisario a probablement renouvelé son armement[12]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je voi mal comment il pourait le faire, jai vu un documentaire d'aljazeera, durant le quel il lui ont posé cette question (il ya 2-3 ans) apparament ils n'ont pas renouveller leur stock, sachant que la Lybie ne les fournis plus il ne leur reste que l'Algerie comme fournisseur (l'algerie disant officiellement quelle ne les fournis pas vu quelle est en dehors de ce conflit...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

le polisario d'aujourd'hui né pas non plus se lui d'il y a 20 ans ..........vue les dernier declaration du prisident de la rasd...............qui n'exlué pas la reprise du conflit si le statuco persiste.........il semblé sure de lui............[11]

je pense que le polisario a probablement renouvelé son armement[12]

Pleaaaaaaaaaaaaase!

1- On est sur un site francais, et jusqu'á preuve du contraire, en France, M.Abdelaziz n'est pas "president de la +RASD+" mais "chef du front Polisario".

2- Des sources concernant le renouvellement de l'armement du Polisario?

3- Rappel: Y'a un cessez-le-feu, si le Polisario le viole ce ne sera pas du tout dans son interet, le Maroc etant en bonne position pour ne pas le violer. ;)

.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,847
    Total Topics
    1,301,229
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries