Sign in to follow this  
scorpion-rouge35

La guerre et l'histoire du Sahara Occidental

Recommended Posts

le polisario d'aujourd'hui né pas non plus se lui d'il y a 20 ans ..........vue les dernier declaration du prisident de la rasd...............qui n'exlué pas la reprise du conflit si le statuco persiste.........il semblé sure de lui............[11]

je pense que le polisario a probablement renouvelé son armement[12]

Qu'il commence a faire en sorte que c'est vehicule blindé ne tombe en panne en plein de milieux d'un défilé militaire. [28]

Share this post


Link to post
Share on other sites

on est le 27 avril donc oui c'est aujourd'hui, les liens serons là demain je pense avec le décalage horaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

vendredi 27 avril 2007, 5h51 Les législateurs américains demandent à Bush de soutenir le plan marocain pour la résolution du conflit au Sahara occcidental

WASHINGTON (AP) - Près de la moitié des membres de la Chambre des représentants américains ont appelé jeudi le président George W. Bush à soutenir la proposition marocaine de règlement du conflit qui oppose de longue date le royaume chérifien à la guérilla du Front Polisario au Sahara occidental.

Dans une lettre adressée au président américain, 180 des 435 législateurs estiment que l'interminable querelle à propos de cet ancien territoire espagnol a des conséquences majeures sur la sécurité nationale des Etats-Unis.

Le Maroc a proposé il y a deux semaines un plan qui accorderait l'autonomie aux Sahraouis tout en garantissant la souveraineté du Maroc. Depuis lors, le Maroc appelle à une négociation à partir de ce plan.

"Les Etats-Unis ont tout à gagner, du point de vue de leur sécurité nationale, à la stabilité et à la prospérité économique de l'Afrique du Nord", affirme la lettre.

"Compte tenu du fait qu'Al-Qaïda et d'autres groupes terroristes cherchent à étendre leur influence en Afrique du Nord, nous craignons que l'incapacité à résoudre ce conflit vieux de plus de 30 ans ne représente un danger pour les Etats-Unis et la sécurité régionale."

Le texte estime que l'offre marocaine "représente une chance de trouver une solution politique durable et le soutien des Etats-Unis est déterminant pour la réussite de ce processus".

Ancienne colonie espagnole, le Sahara-Occidental a été cédé en 1975 au Maroc et à la Mauritanie, cette dernière ayant depuis abandonné ses prétentions territoriales. Le conflit armé, entre 1975 et 1991, a fait des milliers de morts dans cette vaste région, peu peuplée mais riche en minerais. La plupart des Sahraouis, des nomades, ont fui vers l'Algérie, où 160.000 d'entre eux vivent toujours dans des camps de réfugiés installés dans le désert. Ils sont aujourd'hui entre 50.000 et 90.000 à vivre dans le territoire, aux côtés d'environ 200.000 colons. AP

ca/v822/ma

ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bon l'onu a accepter a l'unanimité le plan Marocains, alors scorpion-rouge tu disais le contraire ya pas longtemps.... [28]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Conseil « demande aux parties d'engager des négociations de bonne foi sans conditions préalables, en tenant compte des développements survenus ces derniers mois, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l'autodétermination du peuple du Sahara occidental ».

Source: ONU

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=14049&Cr=sahara&Cr1=maroc

Share this post


Link to post
Share on other sites

le conseil de securité a mis les propositions marocaines et du polisarion sur un méme plan, sans prendre position en faveur d'aucun des 2plans proposés

le plus grave pour le maroc il me s'emble, c'est d'avoir été mis sur un pied d'égalité avec le polisario, qui lui est consacré comme le seul interlocuteur valable coté sahraoui le monde

donc à la fin chaque partie s'emble avoir marquée des points, reste à négocier face à face

Share this post


Link to post
Share on other sites

faux Messieurs,le maroc avec l´aide des USA,France et l´espagne a bien contourné le Plan Baker enfin 6 feet under! la resolution americaine donne le maroc favorit en notant positif son plan,chose qui n´est pas faite pour le Polz [14]

enfin,pour resumer la reussite du maroc,y´a qu´a voire la reaction du la Sud-afrqiue,qui elle,a bien interpreté la resolution [30]

donc.ils ont 60 jours pour s´assoire avec le maroc,et sans conditions prealable ca se comprend,sachant que les USA ont bien fait comprendre dernierement que,autodetermination,ne veut pas dire automaitiquement independance,et que l´autonomie est une sorte d´autodetermination...donc la direction des negociations est on ne peut plus claire.

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ PROROGE LE MANDAT DE LA MISSION DES NATIONS UNIES POUR L’ORGANISATION D’UN RÉFÉRENDUM AU SAHARA OCCIDENTAL (MINURSO) JUSQU’AU 31 OCTOBRE 2007

Le Conseil de sécurité a décidé, ce matin, à l’unanimité, de proroger jusqu’au 31 octobre 2007 le mandat de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO).

Dans le préambule de la résolution 1754 (2007), le Conseil prend note de la proposition du Maroc du 11 avril 2007 et se félicite des efforts sérieux et crédibles faits par ce dernier pour aller de l’avant vers un règlement. Le Conseil prend également note de la proposition du Front POLISARIO du 10 avril 2007. [29]

Il demande aux parties d’engager des négociations de bonne foi sans conditions préalables, en tenant compte des développements survenus ces derniers mois, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du Sahara occidental. Le Conseil prie le Secrétaire général d’organiser ces négociations sous ses auspices et de lui présenter d’ici au 30 juin 2007 un rapport sur les progrès réalisés.

Commentant le texte, le représentant de l’Afrique du Sud a déploré que le Conseil se réfère, dans le préambule, aux « efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc ». Le mot « crédible » ne saurait impliquer que la proposition du Front POLISARIO le soit moins, a-t-il précisé, en regrettant aussi l’usage de l’expression « pour aller de l’avant ». Cette expression est malheureuse en ce qu’elle préjuge du résultat des négociations, a-t-il estimé, avant de se féliciter de ce que le Maroc et le Front POLISARIO comptent se rencontrer en vue de régler ce qu’il a qualifié de « dernier problème colonial du continent africain ».

Le représentant a, en outre, déploré que les coauteurs du texte n’aient donné que vingt-quatre heures aux membres du Conseil pour réagir. Prévenant que ce genre de pratiques a, pour effet, de décrédibiliser les travaux du Conseil de sécurité, il a souhaité qu’à l’avenir, les coauteurs de tous les projets de résolution permettent à tous les membres du Conseil de participer à leur élaboration. L’Afrique du Sud appuie « avec réticences » cette résolution pour ne pas compromettre les négociations entre le Maroc et le peuple du Sahara occidental, a conclu le représentant.

conclusion,d´ici le congres des polz en novembre,marrakchi doit bien trouver une fenetre de sortie sinon c´est son siege qui s´ejecte.le countdown a commencé pour ces pokemons [12]

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bon l'onu a accepter a l'unanimité le plan Marocains, alors scorpion-rouge tu disais le contraire ya pas longtemps.... [28]

mai ou tu vois qu'il est passé[08]tu aime entendre se que tu veut toi [29]

l'onu a appelé les partie a trouvé une sortie politique comme les autre resolution passé depuis le césé le feu en 91 il est mentioné nul part la moindre référence au plan marocain..........rien né passé [22] la minurso va etre maintenu pour encore 6 mois et puis c touts

et enfaite yakuza sans conditions prealable ne veut pas dire que c le polisario qui doit accepté de négocie car lui il le veut déja depui longtemp mais le maroc qui refusé de negocie avec le polisario mais avec l'algerie [28],aure le rapport stipule clérment que les partie conserné sont le maroc et le polisario et il né fait d'occune montion de l'algerie dans se raport [14]

annalise bien se que dis se raport et dis moi ou tu vois montioné plan d'autonomie[21]

alé on ausora plus les prochain jour [12]

Sahara occidental: l'ONU appelle Rabat et le Polisario à négocier

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé lundi le Maroc et le Front Polisario à négocier sans conditions, sous l'égide de l'ONU, l'avenir du Sahara occidental en vue de parvenir à l'autodétermination du peuple sahraoui.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité de ses quinze membres, le Conseil "appelle les parties à engager des négociations sans conditions préalables et de bonne foi, en prenant en compte les événements des derniers mois, afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette d'assurer l'autodétermination du peuple du Sahara occidental".

Le Conseil demande au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "d'organiser ces négociations sous ses auspices et invite les Etats membres à y apporter leur concours".

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est tout a fait normal que la minurso reste encore 6 mois, d'aprés ce que j'ai entendue les pilzbel conte reprendre les hostilité les membres de la minurso avec leur petite jumelle pourrons voir et raporté si les polizbel cherche leur destruction. Parceque si il compte vraiment reprndre les hstilité bon courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est tout a fait normal que la minurso reste encore 6 mois, d'aprés ce que j'ai entendue les pilzbel conte reprendre les hostilité les membres de la minurso avec leur petite jumelle pourrons voir et raporté si les polizbel cherche leur destruction.

Parceque si il compte vraiment reprndre les hstilité bon courage.

non je ne croi pas qu'ils veulent reprendre les hostilité car la résolution a été salui par le polisario et l'algerie............si non il l'auré dénancé[11]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le conseil de sécurité consacre le droit des sahraouis à l’indépendance Le Maroc perd la face à l’ONU Malgré les manœuvres marocaines à l’unanimité, le Conseil de sécurité demande à Ban Ki-moon d’organiser des négociations directes entre le Maroc et le Polisario pour aboutir à une solution assurant l’autodétermination du peuple du Sahara occidental. Vaine aura été la campagne menée tambour battant ces derniers mois par la diplomatie marocaine aux quatre coins de la planète dans l’espoir de duper la communauté internationale et l’amener à soutenir son projet d’autonomie pour le Sahara occidental, qui tendait à passer outre un des principes cardinaux de l’Organisation des Nations unies, en l’occurrence le droit des peuples à l’autodétermination. La résolution 1754 de l’organe exécutif de l’ONU, adoptée à l’unanimité par les quinze membres, appelle le Maroc et le Front Polisario “à engager des négociations sans conditions préalables et de bonne foi, en prenant en compte les évènements des derniers mois, afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette d'assurer l'autodétermination du peuple du Sahara occidental”. Le secrétaire général des Nations unies, dont les recommandations de son rapport du 13 avril dernier ont été prises en considération, est prié “d'organiser ces négociations sous ses auspices et invite les États membres à y apporter leur concours”. Il y a lieu de signaler que le Conseil de sécurité a traité équitablement le dossier en se limitant à prendre note de la proposition marocaine présentée le 11 avril 2007 au secrétaire général et se félicitant des efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l'avant vers un règlement, tout en prenant note également de la proposition du Front Polisario présentée au secrétaire général le 10 avril 2007. Ainsi, Rabat, dont la proposition visait à accorder de larges prérogatives aux habitants du Sahara occidental, toujours sous souveraineté marocaine, mais surtout des négociations avec le Front Polisario impliquant l'Algérie, avec un référendum s’articulant sur le projet d'autonomie, s’est vu signifier une fin de non-recevoir. Par ailleurs, il a été décidé de proroger jusqu'au 31 octobre 2007 le mandat de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso). Dans le même ordre d’idées, “le secrétaire général demande de continuer à prendre les mesures requises pour garantir que la politique de tolérance zéro instituée par l'Organisation des Nations unies concernant l'exploitation et les violences sexuelles soit pleinement respectée par la Minurso et de le tenir informé, et demande instamment aux pays qui fournissent des contingents de prendre les mesures préventives voulues, notamment en menant avant le déploiement des actions de sensibilisation à ces questions, et d'autres mesures pour amener leurs personnels impliqués dans de tels actes à en répondre pleinement”. Le Maroc se retrouve désormais au pied du mur. K. ABDELKAMEL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le conseil de sécurité consacre le droit des sahraouis à l’indépendance

Le Maroc perd la face à l’ONU

Malgré les manœuvres marocaines à l’unanimité, le Conseil de sécurité demande à Ban Ki-moon d’organiser des négociations directes entre le Maroc et le Polisario pour aboutir à une solution assurant l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

Vaine aura été la campagne menée tambour battant ces derniers mois par la diplomatie marocaine aux quatre coins de la planète dans l’espoir de duper la communauté internationale et l’amener à soutenir son projet d’autonomie pour le Sahara occidental, qui tendait à passer outre un des principes cardinaux de l’Organisation des Nations unies, en l’occurrence le droit des peuples à l’autodétermination.

La résolution 1754 de l’organe exécutif de l’ONU, adoptée à l’unanimité par les quinze membres, appelle le Maroc et le Front Polisario “à engager des négociations sans conditions préalables et de bonne foi, en prenant en compte les évènements des derniers mois, afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette d'assurer l'autodétermination du peuple du Sahara occidental”.

Le secrétaire général des Nations unies, dont les recommandations de son rapport du 13 avril dernier ont été prises en considération, est prié “d'organiser ces négociations sous ses auspices et invite les États membres à y apporter leur concours”. Il y a lieu de signaler que le Conseil de sécurité a traité équitablement le dossier en se limitant à prendre note de la proposition marocaine présentée le 11 avril 2007 au secrétaire général et se félicitant des efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l'avant vers un règlement, tout en prenant note également de la proposition du Front Polisario présentée au secrétaire général le 10 avril 2007.

Ainsi, Rabat, dont la proposition visait à accorder de larges prérogatives aux habitants du Sahara occidental, toujours sous souveraineté marocaine, mais surtout des négociations avec le Front Polisario impliquant l'Algérie, avec un référendum s’articulant sur le projet d'autonomie, s’est vu signifier une fin de non-recevoir. Par ailleurs, il a été décidé de proroger jusqu'au 31 octobre 2007 le mandat de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso).

Dans le même ordre d’idées, “le secrétaire général demande de continuer à prendre les mesures requises pour garantir que la politique de tolérance zéro instituée par l'Organisation des Nations unies concernant l'exploitation et les violences sexuelles soit pleinement respectée par la Minurso et de le tenir informé, et demande instamment aux pays qui fournissent des contingents de prendre les mesures préventives voulues, notamment en menant avant le déploiement des actions de sensibilisation à ces questions, et d'autres mesures pour amener leurs personnels impliqués dans de tels actes à en répondre pleinement”. Le Maroc se retrouve désormais au pied du mur.

K. ABDELKAMEL

Ton article respire la neutralité, très agréable.

Ton cerveaux et ronger pas ta propagande national.

Share this post


Link to post
Share on other sites

a ce que je vois on excelle tjs a montrer des defaites comme reussites [50] dommage SR,j´aurai pas attendu une telle source .dz de ta part,car moi je t´ai pas apporté de la .ma [28] enfin tu vois ce que je veux dire,faut voire la verité en face SR,la sidafric l´a montré et d´une telle facon... jusqu´a novemnbre soit c´est les hostilités reprises(ce qu´on attend),soit l´ejection de marrakchi,et dans les 2 cas on est gagnants [16]

Share this post


Link to post
Share on other sites

a ce que je vois on excelle tjs a montrer des defaites comme reussites [50]

dommage SR,j´aurai pas attendu une telle source .dz de ta part,car moi je t´ai pas apporté de la .ma [28]

[16]

Sahara occidental: cadre des négociations fixé vers le 15 mai par l'Onu

ALGER - Des envoyés spéciaux du secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon sont attendus autour du 15 mai au Maroc et en Algérie pour fixer le cadre des négociations entre le Maroc et le Polisario pour une solution au conflit du Sahra Occidental, a annoncé mercredi Mohammed Boukhari, représentant du Polisario à New-York.

"Nous allons recevoir vers le 15 mai les envoyés spéciaux du secrétaire général des Nations Unies pour décider des pas pratiques et établir le cadre, la date et le lieu pour entamer les négociations" avec le Maroc sur l'avenir du Sahara Occidental, a déclaré M. Boukhari à la radio algérienne.

Il a indiqué "ne pas disposer d'une date ferme" pour l'instant pour ces visites.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité de ses quinze membres, le Conseil de sécurité a appelé lundi le Maroc et le Front Polisario "à engager des négociations sans conditions préalables et de bonne foi, en prenant en compte les événements des derniers mois, afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette d'assurer l'autodétermination du peuple du Sahara occidental".

Le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole, a été annexé par Rabat en 1975. Le Polisario a refusé cette annexion et réclame l'indépendance du territoire, avec le soutien de l'Algérie. Un cessez-le-feu, négocié sous l'égide de l'ONU est observé entre le Maroc et le Polisario depuis 1991.

M. Boukhari a par ailleurs indiqué que ces négociations doivent porter sur l'organisation d'un référendum d'autodétermination, dont le Polisario a accepté "les trois opitions possibles: l'intégration au Maroc, l'autonomie ou l'indépendance". Rabat, selon lui, "en a éliminé deux, conservant la seule option de l'autonomie".

"La ligne rouge (de ces négociations) pour le Polisario et la communauté internationale est que la question de la souveraineté et du futur du Sahara Occidental est un droit inaliénable du peuple sahraoui. Ni le Maroc, ni le Polisario ne peuvent décider à la place du peuple sahraoui", a-t-il dit.

Il a également dit craindre que le Maroc n'"aille pas aux négociations" ou que, s'il y consent, "ne tente de les orienter dans une direction contraire au principe d'autodétermination, vers l'autonomie". Dans ce cas, selon lui, "ce sera l'échec garanti".

"Le Maroc a déjà voulu forcer la main des Nations Unies pour qu'elles endossent son plan d'autonomie, mais le Conseil de sécurité n'a pas joué le jeu et a réaffirmé son attachement au principe d'autodétermination", a-t-il souligné.

[38] La résolution 1754 du Conseil de sécurité, votée lundi, ne fait aucune référence au plan d'autonomie marocain, mais se réfère à deux reprises au principe d'autodétermination pour la recherche d'une solution à ce conflit, vieux de 32 ans.

[38](©AFP / 02 mai 2007 11h48)

[38] http://www.romandie.com/infos/news/070502094844.z85kp9z6.asp

Share this post


Link to post
Share on other sites

a ce que je vois on excelle tjs a montrer des defaites comme reussites [50]

dommage SR,j´aurai pas attendu une telle source .dz de ta part,car moi je t´ai pas apporté de la .ma [28]

enfin tu vois ce que je veux dire,faut voire la verité en face SR,la sidafric l´a montré et d´une telle facon...

jusqu´a novemnbre soit c´est les hostilités reprises(ce qu´on attend),soit l´ejection de marrakchi,et dans les 2 cas on est gagnants [16]

oui yakuza t'a résent c moi qui est intoxiqué c sur....[08]

car moi je t´ai pas apporté de la .ma

hé bin je comprend que tu on a hante[29]

si non chez nous c pas une cause national comme chez vous....je n'ais aucune résent d'étre intoxiqué.....la preuve pourquoi veut tu que notre présse nous intoxique puisque la résolution a été salue par le polisario et l'algerie [30]

le réste tu le trouvera dans le poste de dr.wadson.......dis mois au tu vois mentioné la moindre allusion au plan marocain....et stp.....épargne moi té interprétation habituel[26]

Share this post


Link to post
Share on other sites

qui parle d´intox ici? [38]

apparement tu vois le diable partout...mais bon

les negociations vont etre menés autour de l´autonomie ni plus ni moins,et s´ils veulent pas,et ben qu íls foncent droit contre le mur [50]

pour la resolution saluée,je vois que vous n´avez aucune autre solution a part l´accepter,meme si la sudafrique plus intelligente sent deja le danger venir

...Commentant le texte, le représentant de l’Afrique du Sud a déploré que le Conseil se réfère, dans le préambule, aux « efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc ». Le mot « crédible » ne saurait impliquer que la proposition du Front POLISARIO le soit moins, a-t-il précisé, en regrettant aussi l’usage de l’expression « pour aller de l’avant ». Cette expression est malheureuse en ce qu’elle préjuge du résultat des négociations, a-t-il estimé, avant de se féliciter de ce que le Maroc et le Front POLISARIO comptent se rencontrer en vue de régler ce qu’il a qualifié de « dernier problème colonial du continent africain ».

...

et puis j´ai pas honte de citer notre presse,car elle n´a rien a envier a la votre figure toi(ranking liberté de presse:97 contre 126),donc c´est toi qui doit avoir honte [22]

mais biensur que c´est une cause nationale pour nous,c´est notre terre enfin.pour vous ce n´est qu´un dossier dans le tirroire.

mais apparement quelques uns parmi vous en font deja cause nationale,a commencer par toi [09]

Share this post


Link to post
Share on other sites

non je la fait pas ma cause nationale mais je défend la position qu'a pris l'algerie dans se dossier...car c une cause juste....et quand je vois qu'on insulten l'algerie parsqu'elle est du cauté sahraoui.....je la défend comme tu l'auré fait toi pour ten bled[14]

les negociations vont etre menés autour de l´autonomie ni plus ni moins,et s´ils veulent pas,et ben qu íls foncent droit contre le mur

je chérche partouts quesqu'il te fait dire ça mais je ne trouve rien a part la réfère à deux reprises au principe d'autodétermination ...tu aime croire se que tu veut comme d'habitude[29]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reve ou j'assiste à un enieme Maroc vs Algérie?

Share this post


Link to post
Share on other sites

non c juste des echange de point de vue séré sur les source d'information [30] mais bon en revien au sujet[27] si non j'ai poste des source sur le rapport de l'onu....[11]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Conseil de sécurité refuse de trancher le dossier du Sahara occidental

LE MONDE | 02.05.07 | 15h10 • Mis à jour le 02.05.07 | 15h10

énager la chèvre et le chou : la dernière résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur le Sahara occidental, adoptée lundi 30 avril à l'unanimité, a réussi cette gageure. Qu'il s'agisse du Maroc, qui occupe et revendique depuis plus de trente ans cette vaste zone désertique et peu peuplée, du Front Polisario, qui rêve de créer dans l'ex-colonie espagnole un Etat indépendant reconnu par la communauté internationale, ou de l'Algérie, qui soutient les indépendantistes, les trois principaux acteurs du dossier se sont dits satisfaits du texte onusien, fruit de négociations (plus longues que prévues) entre les 15 membres du Conseil.

Les deux camps peuvent légitimement pavoiser tant le texte, chef-d'oeuvre d'équilibre, est balancé. Dans ses commentaires, le Maroc a logiquement mis en avant les quelques lignes où le Conseil se félicite des "efforts sérieux et crédibles" du royaume pour "aller de l'avant vers un règlement". Dans ce passage, les Quinze font référence à un projet d'autonomie pour le Sahara occidental présenté il y a quelques semaines par Rabat et qui se veut une alternative au référendum d'autodétermination réclamé par le Front Polisario (et soutenu par Alger) dont les Marocains ne veulent pas, par crainte de le perdre. Le Maroc voit "son initiative sur l'autonomie nettement mise en exergue par le Conseil de sécurité", a fait observer le ministre marocain délégué aux affaires étrangères, Taïeb Fassi Fihri.

Le Front Polisario, lui aussi, a des raisons d'être satisfait. Car le Conseil de sécurité demande au secrétaire général, Ban Ki-moon, d'organiser "sous ses auspices" des négociations "sans condition préalable (...) afin de parvenir à une solution (...) qui permette d'assurer l'autodétermination du Sahara occidental". Or, la stratégie du Front Polisario repose sur ces deux impératifs : les négociations avec le Maroc doivent se faire sous l'égide de l'ONU, gardien de la légalité internationale ; et elles doivent conduire à l'autodétermination des populations du Sahara occidental. Une partie d'entre elles vit dans des camps de réfugiés à Tindouf, en territoire algérien.

LECTURES OPPOSÉES

Texte de compromis autorisant des lectures opposées, la résolution de l'ONU reflète un rapport de forces. Au Conseil de sécurité, le Maroc a bénéficié, comme les fois précédentes, du soutien actif de la France, de la bienveillance des Etats-Unis et de celle de l'Espagne qui, sans être membre du Conseil, a participé à la rédaction du projet de résolution. De son côté, la Russie, proche de l'Algérie, a apporté son appui au Front Polisario.

Ne voulant mécontenter personne, la résolution de l'ONU ne tranche pas sur le fond. Rien n'oblige les parties à ouvrir des négociations. Elles peuvent tout aussi bien continuer à s'affronter sur le terrain diplomatique, comme elles le font depuis l'instauration d'un cessez-le-feu sur le terrain, en 1991.

Et comme le Maroc et le Front Polisario divergent sur la base des négociations, c'est probablement ce qui va passer jusqu'à la fin octobre, quand le dossier reviendra devant le Conseil de sécurité. D'ici là, la France aura changé de président de la République, et peut-être infléchi sa position...

Jean-Pierre Tuquoi

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-904337@51-895146,0.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Algérie accueille avec "satisfaction" la résolution sur le Sahara-Occidental

Le ministère algérien des Affaires étrangères a fait part lundi soir de sa "satisfaction" après l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU de la résolution 1754 sur le Sahara-Occidental, qui appelle les parties à négocier directement.

Cette résolution "réaffirme que la solution à la question du Sahara-Occidental réside dans la satisfaction du droit à l'autodétermination du peuple de ce territoire", note le ministère algérien dans son communiqué diffusé lundi soir.

La résolution, adoptée à l'unanimité, appelle le Maroc et le Front Polisario à ouvrir des discussions directes, pour la première fois depuis 32 ans, sur l'avenir du territoire qu'ils se disputent depuis 1975.

Le Conseil a aussi renouvelé une nouvelle fois pour six mois le mandat de la MINURSO, la Mission des Nations unies chargée de l'organisation du référendum, qui expirait lundi.

"Nous sommes prêts à nous engager maintenant, mais pour quelque chose de crédible", a déclaré Ahmed Boukhari, représentant du Polisario à l'ONU. Selon lui, Rabat "voulait forcer la main au Conseil pour qu'il n'entérine que leur projet, qui dit que le Sahara-Occidental appartient au Maroc sans référendum". Et il a jugé que toute discussion était condamnée à l'échec si Rabat n'acceptait pas la tenue d'un référendum sur l'indépendance.

L'ambassadeur du Maroc El Mostafa Sahel a pour sa part déclaré qu'il "y aura des réponses appropriées à la question de l'autodétermination". Sans évoquer la possibilité d'un référendum, auquel Rabat s'oppose fermement: le Maroc a présenté à l'ONU un plan d'autonomie du Sahara-Occidental, au terme duquel Rabat garderait la souveraineté sur le cette ancienne colonie espagnole, annexée en 1975.

Une guerre a opposé Rabat au Polisario jusqu'en 1991, date du cessez-le-feu sous égide de l'ONU, qui a appelé à un référendum d'autodétermination. L'ancien secrétaire d'Etat américain James Baker a tenté des années de régler la querelle sur ce référendum, avant de jeter l'éponge en 2004.

Dans son communiqué, l'Algérie, qui soutient le Polisario, "se félicite du sens élevé des responsabilités démontré" par le Conseil de sécurité, et "salue la constance remarquable ainsi manifestée par l'Organisation des Nations unies au regard des exigences de la décolonisation".

Alger forme le voeu que le Maroc et le Front Polisario adhèrent à la démarche prescrite par le Conseil de sécurité, et saisissent l'occasion qui leur est ainsi offerte pour s'engager de bonne foi dans un processus sérieux de règlement du conflit qui les oppose.

Côté marocain, le ministre délégué aux Affaires étrangères, Taieb Fassi Fihri, a estimé que cette résolution "confirme l'appui de la communauté internationale" au plan d'autonomie proposé par Rabat, et se dit donc "totalemet satisfait", ajoute le ministre dans une déclaration diffusée par la MAP, l'agence de presse marocaine.

Quant aux Etats-Unis, ils estiment que le règlement du conflit du Sahara-Occidental serait un plus pour la lutte anti-terroriste au Maghreb, car permettant de lever l'obstacle numéro un à la coopération entre Alger et Rabat. AP

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,847
    Total Topics
    1,301,229
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries