Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Robots terrestres dans l'armée de terre française


Deres
 Share

Recommended Posts

Le 08/04/2023 à 04:09, BPCs a dit :

Dans le domaine des robots terrestres, Nexter s'est associé à SERA pour faire un champion français de la robotique.

Alliance cruciale à un moment où Milrem Robotics a été racheté par un groupe émirati.

Le Phobos de SERA devrait être le produit central en apportant une base 4x4 de 2t à  vide avec 1t d'emport.

phobos-serval-20230405.jpg

https://www.opex360.com/2023/04/05/nexter-et-sera-ingenierie-sassocient-pour-former-le-champion-francais-de-la-robotique-militaire/

PHOBOS-1-696x522.jpg

https://www.forcesoperations.com/eurosatory-2022-phobos-une-nouvelle-carte-a-jouer-dans-la-robotique-pour-sera-ingenierie/

 

Je ne peux m'empêcher de penser au robot terrestre PHOBOS de SERA ingenierie quand je lis que l'AdT sera dotée de robot de 2t ...

Citation

La prochaine LPM portera le plus ambitieux programme robotique de l’armée de Terre. Ce dernier a pour objectif la livraison à l’horizon 2030 de plateformes polyvalentes terrestres de combat, de classe deux tonnes, probablement équipée d’un canon de moyen calibre, orientées agression. L’enjeu sera de concilier la haute technologie de ces futurs robots avec le pragmatisme et la rusticité de notre armée de Terre pour que la robotique permette de gagner effectivement en masse.

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/comptes-rendus/cion_def/l16cion_def2223061_compte-rendu#

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Effectivement ça me semble coller à la masse d'un SERA avec un ARX. Qui serait dédié à appuyer les fantassins pendant que l'APC est gardé hors de la vue.

Edited by hadriel
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Une demo récente de plusieurs drones et robots terrestres :  un avant goût du combat de demain :

https://www.usine-digitale.fr/article/comment-l-armee-de-terre-imagine-la-guerre-avec-les-robots.N2131881

Citation

 

Les deux premiers drones déployés par les militaires de la section exploratoire robotique sont déjà bien connus. Un Parrot quadrirotor, soit l’équivalent de jumelles déportées, puis un Black Hornet, un petit drone de 16 cm de longueur, plus discret, sont envoyés en reconnaissance. Mais surgit alors dans le ciel un troisième drone, plus expérimental cette fois.

“J’ai envoyé le premier drone pour voir s’il y avait une présence de l’ennemi, le deuxième m’a confirmé le renseignement obtenu, commente le lieutenant Mamadou. Je sais que l’ennemi réfléchit comme moi, alors j’envoie l’Avatar”. Cela fait un mois que ce drone offensif à six rotors est expérimenté dans sa section. Sa particularité : il est équipé d’un fusil d’assaut HK416, ce qui permet de bénéficier d’un appui feu en hauteur.

Le drone Avatar

L’arme crache ses balles vers l’ennemi. Un nouveau drone à roues arrive sur le champ de bataille, pour évacuer un blessé. Puis un deuxième robot terrestre prend position avant de mitrailler férocement l’adversaire. Cette plateforme, testée depuis cinq mois, est équipée d’une mitrailleuse de 12,7 mm. Une arme au poids conséquent qui “demande d’habitude quatre soldats pour être transportée”, détaille le chef de bataillon Jean-Charles, là où deux militaires suffisent pour diriger le robot, avec en prime un tir plus précis grâce à l’électronique.

Entretemps, un drone bombardier, loin dans le ciel, est venu saturer la zone de fumigènes et de lacrymogènes. Avant qu’un grand boum ne se fasse entendre. Il s’agit d’une munition téléopérée - un nom préféré dans l’armée de terre à celui de munition rôdeuse - qui vient d’être lancée sur le champ de bataille désormais bien enfumé. La munition avait eu toutefois un retard à l’allumage, à cause d’une mauvaise trajectoire prise initialement au décollage, signe que la guerre assistée par les robots doit encore être peaufinée.

 

Robot  terrestre dans l'adt article RDN de 2021

https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RDNA_HS04_0017&download=1

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.forcesoperations.com/le-plan-de-larmee-de-terre-pour-ne-pas-rater-le-train-de-la-robotique/

Citation

À terme, ces robots armés « viendront augmenter significativement la capacité d’agression des unités de mêlée en mettant à disposition des sections et groupes de combat une puissance de feu qui est aujourd’hui portée par des véhicules classiques et volumineux », souligne l’armée de Terre. 

 

Link to comment
Share on other sites

  • BPCs changed the title to Robots terrestres dans l'armée de terre française
Le 08/04/2023 à 19:18, hadriel a dit :

On peut même investir dans deux drones ou plus par VBAE reco. Avec 4 hommes dans le VBAE on peut en coller 3 à contrôler des drones terrestres et le chef supervise depuis l'hélidrone.

Et en HI on va en consommer beaucoup des engins de reco, donc on peut prévoir du rab.

Par contre le Serval comme plateforme habitée  c'est pas forcément génial, c'est gros donc moins discret et moins mobile qu'un VBAE.

On peut même utiliser le même genre de concept et plateforme autour du futur MBT. Un écran de drones contrôlé par un char à 4 équipiers. Il traitent le tout venant et le MBT sort du bois pour traiter les MBT adverses, faire l'appui feu contre les positions fortifiées, tout ça avec l'avantage d'une meilleure information obtenue par les drones.

Le  VBAE risque d'être un peu petit pour contrôler 2 robots terrestres si l'AdT fait le même choix que l'US Army d'un binôme pilote-tireur pour chaque drone avec supervision des 2 binômes par un chef.

Citation

The NGCV team has already drafted seven desired “characteristics” – not formal, mandatory requirements – for the RCV family:

The priority is assured wireless control, with autonomy in second place. That’s because the Army always wants a human gunner deciding whether to fire. For now, as well, the robots will need a remote-control driver as well, so each RCV requites two human operators, plus a sergeant coordinating each pair of robots.

Why? The software is increasingly adept at navigating around obstacles cross-country, well-trained humans are still better at maneuvering under fire from one covered position to another. So the current plan is to let the robots autonomously make their own way to the front line, but, as they close with the enemy, humans take over by remote control.

https://breakingdefense.com/2020/11/meet-the-armys-future-family-of-robot-tanks-rcv/

Surtout qu'il va y avoir aussi les consoles de contrôle.

Link to comment
Share on other sites

Le VBAE a t il vraiment comme vocation de servir de brouette à de gros drones à roulette et leur opérateur ?! J'en doute fortement...

Même punition pour le char qui piloterait des drones terrestre quel intérêt.

Soit tu dronises direct le char, soit tu pilotes ton drone terrestre au frais dans un Serval depuis l'arrière !!!

La raison d'être du VBAE est justement de balader des commandos humains. Sans commandos humains à balader pas besoin de VBAE. Les opérateurs drones n'ont aucun besoin d'être en avant de la première ligne ... Si les communications passent elles passeront aussi bien avec le Serval quelques kilomètres en arrière... Au pire tu interposé un relai de com' dans le coin via un petit drone libre ou tetherisé, c'est lui qui prendra en cas de guerre électronique offensive.

Link to comment
Share on other sites

Par contre, des drones à la taille de l'unité débarquée (genre petit quadricoptère) sur VBAE ou char, ce serait bien, non ?

Je me dis qu'il vaut mieux que l'opérateur fasse partie de l'unité débarquée pour faciliter le déploiement de cette dernière. La com radio a plusieurs km d'écart c'est bien sur terrain plat, dès que ca se tend un peu, ca devient vite plus compliqué.

 

Après, pour les drones terrestres à roue, j'ai un peu de mal avec ca.... on se tape tous les défauts de la roue sans la puissance d'un blindé pour compenser...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, g4lly a dit :

Le VBAE a t il vraiment comme vocation de servir de brouette à de gros drones à roulette et leur opérateur ?! J'en doute fortement...

Je suis d'accord que l'emport de la plateforme est très limitant, la seule chose qu'elle aura pour elle c'est la mobilité et la discrétion.

Si on veut intégrer les drones terrestres au RI/RA il faut mieux avoir les opérateurs dans l'APC du régiment.

Link to comment
Share on other sites

Et aussi:

Citation

Nexter n’est pas en reste évidemment sur la robotisation, notamment autour des algorithmes d’autonomie, pour les feux et les mouvements. L’Ultro, démonstrateur jugé « bien né », pourrait offrir un produit d’entrée de gamme au final. Avec des vitesses de déplacement de 20/30 km/h, intéressantes, mais pas suffisantes pour suivre des véhicules pouvant se déplacer à des vitesses bien supérieures de l’ordre de 70 à 80 km/h. D’où, notamment, le partenariat récent avec Sogeclair sur la mule Phobos de SERA ingéniérie, qui aujourd’hui se déplace à 40/50km/h et demain pourrait atteindre les 70/80km/h. L’effort de développement remonter, au moins, à un véhicule Titus qui avait été instrumenté il y a plusieurs années avec des actionneurs pour de la téléopération. Une manœuvre utile pour défricher le sujet, et franchir des premières étapes en termes de CRL (Capability Readiness Level), comme utilisé par Nexter, à mettre en parallèle des efforts de TRL (Technology Readiness Level). Afin de mettre dans les mains des opérateurs des capacités pour qu’ils se fassent un avis, dans un environnement terrestre, fondamentalement déstructuré. Avant de se projeter sur le programme Titan, le volet Main Ground Combat System (MGCS), etc.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, BPCs said:

https://theatrum-belli.com/cdec-le-franc-tireur-terre-n2/

La robotique terrestre en 2050 vue comme une dissuasion conventionnelle (p63 de la revue du CDEC)

P67 mais l'argumentation est très peu convaincante à mon goût ...

... On a l'impression que de retiré l'humain de l'équation rend les choses plus faciles.

En gros il serait plus facile de consommer des robots que des commandos. Et l'effet escompté serait plus fort avec des robots. En gros Terminator gagnerait à tous les coup.

Je suis très circonspect sur ce postulat qui me semble particulièrement attif et d'une vision assez étroite du problème de robotisation du combat... Et de ma facilité à mené une guerre viable associé.

En gros c'est l'étape d'après le mercenariat ...

La guerre n'est plus une affaire d'homme... Mais quelques choses de presque dématérialisé...

Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, g4lly a dit :

En gros il serait plus facile de consommer des robots que des commandos

Cette solution permettrait en tout cas une mise en alignement de l'expansion de la robotique avec le vieillissement démographique qui va s'installer en Europe quand les autres continents auront encore eux de la bleusaille de disponible.

Citation

En 2050, la France métropolitaine comptera de 58 à 70 millions d'habitants selon les différents scénarios retenus. À cet horizon, plus du tiers de la population sera âgée de plus de 60 ans, contre une sur cinq en 2000.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, BPCs said:

Cette solution permettrait en tout cas une mise en alignement de l'expansion de la robotique avec le vieillissement démographique qui va s'installer en Europe quand les autres continents auront encore eux de la bleusaille de disponible.

C'était la logique Japonaise ça n'a jamais fonctionné...

C'est une forme de pis-aller en général. Ça ne fait que déplacer le problème.

Link to comment
Share on other sites

36 minutes ago, BPCs said:

La robotique de 2050 ne sera plus celle d'avant 2020.

Tu places tout discours sur le plan technique...

... ici le problème n'est pas technique.

Soit tes robots ont besoin d'hommes pour fonctionner, et tu transferts le besoin vers un soutien pléthorique. C'est comme ça que ça se fini généralement.

Soit ils n'ont pas besoin d'homme pour fonctionner, et n'importe qui pourra s'offrir une armée aussi grosse que la tienne.

La force d'un état c'est avant tout sa propre population, et sa capacité à embarqueres autres dans son délire.

Il est alors bien plus productif de cultiver des vassaux qui iront au charbon à ta place ... Que de s'emmerder à essayer de le faire techniquement avec beaucoup de pensée magique dedans.

Après tu peux rêver de conflit qui élimine l'homme de l'équation genre Terminator bleu contre Terminator rouge... Mais si le conflit n'a plus besoin d'homme pourquoi les protagonistes du conflit en auraient ils besoin, et s'ils en ont si peu besoin le conflit n'a alors plus de consistance puisque c'est sensé être un conflit entre des hommes....et qu'ils ne font déjà plus partie de l'équation.

Link to comment
Share on other sites

Zut ! Z'on rien compris à l'EMAT avec leur délire de ne pas louper le train de la robotique.

Ils devraient plutôt investir dans l'utérus artificiel et la fabrique de clones. :happy:

utero-artificial-1.jpg

mSvIL.jpg

clonewars-banner.jpg

Quoi ! On me dit dans l'oreillette que cela poserait un problème éthique ? ?? :huh:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Asgard a dit :

Dans les années 80, on disait que les voitures voleraient en 2000 ^^'

Dans le debut des années 80 j'ai demandé à mon marchand de matériels électroniques si il allait y avoir des écrans de télé plats ^^'

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, BPCs said:

Dans le debut des années 80 j'ai demandé à mon marchand de matériels électroniques si il allait y avoir des écrans de télé plats ^^'

Pourtant Matsushita en vendait déjà... Depuis le début des années 80. Et il me semble que Seiko vendait aussi un télévision portable à la même période.

Link to comment
Share on other sites

22 minutes ago, BPCs said:

Et tu as acheté quand ta première TV à écran plat ? :rolleyes:

Je suis pas télé moi ... Mais je me souviens des écrans plats sur Macintosh Portable par exemple.

La France a toujours été très en retard sur le sujet et peu demandeuse. T'avais l'air d'un extra terrestre avec une Lynx ou une Néo Géo portable pr exemple.

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, g4lly a dit :

Je suis pas télé moi ... Mais je me souviens des écrans plats sur Macintosh Portable.

Oui effectivement... mon premier Powerbook je l'ai acheté fin 92 : écran noir et blanc...même pas en niveau de gris. 10000Fr en fin de série...

4 ans après je le remplaçais "royalement" par un PB520 d'occaz avec 4 niveaux de gris... (ou peut-être 16 je ne sais plus)*

Au même moment, un des laboratoires touchait un écran plat d'ordi de grande surface en cadeau commercial, lié à l'achat d'une bécane chiffrant en million de francs.

Et cela paraissait presque indécent, car de mémoire qq chose comme 70000 Fr.

Pas quelques choses qui tu allais acheter chez Leclerc en faisant tes courses.

*je prend cette précaution oratoire pour t'éviter de rechercher  la notice technique du PB520...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,968
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...