Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Barracuda ou "20 000 lieues sous les mers"


P4
 Share

Recommended Posts

zut si on peux même plus rêver ??  :'(

mais alors comment les nords coréens par exemple infiltrent leurs sous marins de poches (pas vraiment l'autonomie pour faire le voyage CDN-japon)

la solution comme "remora" d'un autre sous marin existe certe mais ne peux t on pas imaginer un navire porteur pour des versions plus grosses (un tanker modifié par exemple ... oui je sais j'ai trop regardé des James Bond, je sors ....)

Les sous marins ont souvent un trop gros tirant d'eau pour pouvoir prendre place dans les radier immergeable - sauf les tout petit soum - contrairement aux patrouilleurs - a peine 2m de draft - .

Rapport a l'Eide transporter pris en "flag" de patrouilleur russe :)

In the huge cargo dock, floating equipment up to 7 m draft can be accomodated. Non- floating cargo, like offshore modules, container cranes, cranes, heavy cargo, container modules etc can be loaded over the ship's stern.

http://www.eide-gruppen.no/barge_trans.cfm

On peut mettre un scorpene dedans :=)

Par contre y a un méthode bête et méchante pour déplacer un soum, c'est de le prendre en remorque avec l'équipage a bord pour le contrôle de la profondeur et le schnorchel. Ca se trouve la rotation de l'hélice doit même pouvoir recharger les batterie. Dans la vague d'helice du remorqueur, "l'ombre" du soum et la trace du schnorchel doivent passer inaperçues. Pour le reste des detection anomalie magnétique ca doit pas etre evident sauf a remarqué l'erreur d'anomalie lié a la masse du soum en plus de celle du remorqueur - qui est probablement bien plus lourd que le soum -. Quand la detection sonar sauf a être vraiment tout prêt il semble difficile d'entendre le câble de remorque qui fil sous l'eau dans le bruit du remorqueur.

Link to comment
Share on other sites

zut si on peux même plus rêver ??  :'(

mais alors comment les nords coréens par exemple infiltrent leurs sous marins de poches (pas vraiment l'autonomie pour faire le voyage CDN-japon)

la solution comme "remora" d'un autre sous marin existe certe mais ne peux t on pas imaginer un navire porteur pour des versions plus grosses (un tanker modifié par exemple ... oui je sais j'ai trop regardé des James Bond, je sors ....)

En fait il existe des navires marchands "semi- submersibles"  qui servent au transport  de navires

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=106461

Mais bon, le soum côtier de DCNS c'est quand même 800T un P400 ; 400 t....

Link to comment
Share on other sites

En fait cher camarade électricien  (moi ancien... =))  ce n'est pas tout à fait exact. Le cuivre peut s'oxyder (vert de gris...)  mais en fait cette couche de corrosion est paradoxalment protectrice;... Par contre, si le "vert" se développe sur des contacts, les capacités de conduction doivent être alterés. Mais rien qu'un grattage au "papier verre" et graisse de contact ne puisse résoudre...

mais tout a fait mon cher fusilier  ;)

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Mais non Fenrir du caaaaaaaaaaalme

"Thermodyn est un fournisseur historique de DCNS, maître d'oeuvre des programmes navals de la Marine nationale. L'équipementier a notamment livré les turbines à vapeur des sous-marins nucléaires français et réalise le turbo-alternateur du système de propulsion anaérobie MESMA, développé par DCNS pour les sous-marins conventionnels du type Agosta 90B et Scorpène.

Outre le segment marine, Thermodyn est très présent, avec ses compresseurs, sur le marché du pétrole et du gaz. L'entreprise livre également des turbines pour les usines d'incinération et les centres de valorisation des déchets."

Tu vois çà date pas d'hier c't'affaire

Link to comment
Share on other sites

Mais non Fenrir du caaaaaaaaaaalme

"Thermodyn est un fournisseur historique de DCNS, maître d'oeuvre des programmes navals de la Marine nationale. L'équipementier a notamment livré les turbines à vapeur des sous-marins nucléaires français et réalise le turbo-alternateur du système de propulsion anaérobie MESMA, développé par DCNS pour les sous-marins conventionnels du type Agosta 90B et Scorpène.

Outre le segment marine, Thermodyn est très présent, avec ses compresseurs, sur le marché du pétrole et du gaz. L'entreprise livre également des turbines pour les usines d'incinération et les centres de valorisation des déchets."

Tu vois çà date pas d'hier c't'affaire

Exactement, détend toi Fenrir, respire un grand coup : il s'agira seulement des équipements annexes au réacteur nucléaire des "Suffren" ; donc ça ne remet pas en cause l'indépendance industrielle de notre pays pour ces navires sensibles et de grande valeur stratégiques que sont les SNA.

     

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

D'après le nouveau rapport parlementaire.

ils apparaissent à l’issue des auditions qui ont été menées puis, dans une seconde partie, les obstacles financiers et les difficultés de méthode relevés.

Les Barracuda sont destinés à remplacer les SNA Rubis dont la durée de vie a dû être prolongée. Le caractère indispensable de ce programme est évident : les SNA protègent les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, piliers de la dissuasion française, ils protègent le groupe aéronaval et mènent des missions autonomes. Pour en avoir au moins trois opérationnels en même temps, il convient de détenir six bâtiments. Les Barracuda seront plus volumineux, plus silencieux et plus performants que les Rubis. Pour autant, leur disponibilité, légèrement meilleure que celle de leurs prédécesseurs, ne permettra pas de diminuer leur nombre, à moins de réduire les missions et les ambitions de notre pays.

Il s’agit d’un programme très coûteux, à raison d’environ 1,3 milliard d’euros l’unité, qui inclut toutefois six années et demi d’entretien. Seul le premier bâtiment est, pour l’instant, financé. Pourtant, il convient de ne plus attendre : d’une part, les Rubis ne pourront être prolongés indéfiniment, d’autre part, les chantiers de Cherbourg vont bientôt achever le dernier sous-marin nucléaire lanceur d’engins – SNLE –, le Terrible, et seront en chômage technique si on ne commence pas la fabrication des Barracuda.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cfiab/07-08/c0708062.asp#P8_277

Link to comment
Share on other sites

D'après le nouveau rapport parlementaire.

ils apparaissent à l’issue des auditions qui ont été menées puis, dans une seconde partie, les obstacles financiers et les difficultés de méthode relevés.

Les Barracuda sont destinés à remplacer les SNA Rubis dont la durée de vie a dû être prolongée. Le caractère indispensable de ce programme est évident : les SNA protègent les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, piliers de la dissuasion française, ils protègent le groupe aéronaval et mènent des missions autonomes. Pour en avoir au moins trois opérationnels en même temps, il convient de détenir six bâtiments. Les Barracuda seront plus volumineux, plus silencieux et plus performants que les Rubis. Pour autant, leur disponibilité, légèrement meilleure que celle de leurs prédécesseurs, ne permettra pas de diminuer leur nombre, à moins de réduire les missions et les ambitions de notre pays.

Il s’agit d’un programme très coûteux, à raison d’environ 1,3 milliard d’euros l’unité, qui inclut toutefois six années et demi d’entretien. Seul le premier bâtiment est, pour l’instant, financé. Pourtant, il convient de ne plus attendre : d’une part, les Rubis ne pourront être prolongés indéfiniment, d’autre part, les chantiers de Cherbourg vont bientôt achever le dernier sous-marin nucléaire lanceur d’engins – SNLE –, le Terrible, et seront en chômage technique si on ne commence pas la fabrication des Barracuda.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cfiab/07-08/c0708062.asp#P8_277

Rien que de très logique, ravi de voir que nos parlementaires mettent en avant cohérence entre ambitions internationales et moyens et incluent aussi la défense de l'emploi industriel dans leur rapport.

Sinon j'apprécie beaucoup de lire dans ce rapport : "La mission considère que l’étalement dans le temps des programmes d’armement majeurs doit être évité. En effet, l’expérience montre que tous les programmes qui ont fait l’objet d’un décalage se sont avérés plus onéreux que prévu, notamment parce qu’il a fallu prolonger la durée de vie des équipements devenus obsolètes qu’ils étaient censés remplacer."

Un message on ne peut plus clair pour notre omni-président qui fera bien d'en tenir compte, lui qui se veut le chantre de la bonne utilisation des deniers publics ; on l'attend sur les actes et il ne pourra pas dire qu'il n'a pas bénéficié d'éléments complets et de conseils avisés en matière de Défense :|

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Rien que de très logique, ravi de voir que nos parlementaires mettent en avant cohérence entre ambitions internationales et moyens et incluent aussi la défense de l'emploi industriel dans leur rapport.

Sinon j'apprécie beaucoup de lire dans ce rapport : "La mission considère que l’étalement dans le temps des programmes d’armement majeurs doit être évité. En effet, l’expérience montre que tous les programmes qui ont fait l’objet d’un décalage se sont avérés plus onéreux que prévu, notamment parce qu’il a fallu prolonger la durée de vie des équipements devenus obsolètes qu’ils étaient censés remplacer."

[b]Un message on ne peut plus clair pour notre omni-président qui fera bien d'en tenir compte, lui qui se veut le chantre de la bonne utilisation des deniers publics ; on l'attend sur les actes et il ne pourra pas dire qu'il n'a pas bénéficié d'éléments complets et de conseils avisés en matière de Défense :|

Là faut pas trop réver avec Sarkozy.Le PR c' est de belles paroles,de belles images pour le 20 heures "pour faire pleurer Margot"...

Mais de là, à appliquer tout ce qu' il dit et à régler les "vrais problèmes" de la planète et de la France en particulier....

Link to comment
Share on other sites

Le SNA ng peut apparament embarquer 20 armes a bord cela semble peu, existe un possibilité d'en integrer plus sans modifs?

Comment se compose le "panachage" de ces armements?

Les "Astute" britanniques qui déplacent 7800 tonnes (les "Suffren" n'en feront "que" 5000) en plongée peuvent embarquer 28 armes, tu vois que malgré leur gabarit imposant c'est pas beaucoup plus ...

Les armements sont concentrés sur l'avant (où sont les tubes lance-torpille) et l'emplacement qui pourrait servir derière le kiosque sera comme sur les "Astute" utilisé pour adjoindre un cylindre permettant aux commandos marines de stocker leurs équipements et de préparer leurs sorties.

Il y aura sans doute moyen d'embarquer quelque torpilles de plus à l'avant en serrant à fond mais peu de marge au total car pour éssayer d'attirer de jeunes recrues vers le métier de sous-marinier on a choisit comme les britanniques d'améliorer le confort (et donc l'espace habitable disponible) à bord des nouveaux SNA. Les jeunes d'aujourd'hui et de demain n'accepteront pas les conditions de vie hyper-spartiate des anciens sous-mariniers.

   

Link to comment
Share on other sites

en même temps, je ne pense pas qu'un sm puisse lâcher la moitié de ses vingt torpilles... donc s'il peut au moins remplir ses tubes deux fois c'est déjà pas mal.

Y a pas forcément que des torpilles ... avec la diversité des "munition" les capacité d'emport de chaque type descent vite

- torpille lourde

- missile antinavire "lourd"

- missile de croisiere

- missile anti surface filoguidé IIR

- missile anti-aérien

- drone sous marin ou aérien

- poseur de mine propulsé

- bruiteur propulsé

...

Link to comment
Share on other sites

ASTUTE 38 armes ce qui explique son déplacement de 7800 t

Le Trafalgar emporte 25 armes

parmi ces armes il y a aussi des mines....

Pour le Suffren avec 20 armes emportées il faudra faire des choix avant de partir...

Link to comment
Share on other sites

ASTUTE 38 armes ce qui explique son déplacement de 7800 t

Le Trafalgar emporte 25 armes

parmi ces armes il y a aussi des mines....

Pour le Suffren avec 20 armes emportées il faudra faire des choix avant de partir...

Ou emporter des Mu90 dans les coursive :lol:

Link to comment
Share on other sites

ASTUTE 38 armes ce qui explique son déplacement de 7800 t

Le Trafalgar emporte 25 armes

parmi ces armes il y a aussi des mines....

Pour le Suffren avec 20 armes emportées il faudra faire des choix avant de partir...

38 ! Fichtre, les britons n'ont pas lésiné sur la dépense, eux ...
Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Dans le domaine des réacteurs embarqués, les besoins d’autonomie croissante des navires se traduisent par le développement de combustibles à durée de vie allongée et la conception d’un nouveau principe de générateur de vapeur utilisant un échangeur à plaques plutôt qu’à tubes. La réduction de volume de ce type de générateur permet, à encombrement constant, d’augmenter significativement celui du cœur.

(page 5)

http://www.cea.fr/var/cea/publications/rapport_annuel/2008/CEA_RA08_Defense.pdf

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...