Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Interet d'un gros bombardier ?


Recommended Posts

Mouais... Sauf qu'un machin de ce genre, tu le dézingues avec un phacochère du genre Su25 ou A10... Ou plus drôle encore avec un La7 :lol:

ça reste à vérifier. La vulnérabilité d'un dirigeable militaire moderne est nettement plus faible que ce qu'on le pense et ils n'ont rien à voir avec les dirigeable/bombardier de la première guerre mondiale.

Un dirigeable à hélium ne risque pas de brûler ni d'exploser contrairement aux dirigeable (à part quelques modèle américains) de la première guerre mondiale. Ils y a aussi le détails que les dirigeable moderne utilisent l'air ambiant (compressé) comme ballast ce qui veut dire qu'ils peuvent changer plusieurs fois d'altitude sans lâcher du gaz porteur (ce dont n'était pas capable les premiers dirigeables) ce qui donne une plus grande marge au pilote. Un dirigeable capable d'emporter une charge utile de plusieurs centaines de tonnes est aussi capable d'emporter de supporter des dégâts son gaz étant répartie en plusieurs compartiment indépendant (il y en avait déjà une centaine sur le "petit" Hindenburg) Tout ça rien que pour un dirigeable civil.

Pour un dirigeable militaire, vu qu'on a une charge utile assez impressionnante on peut se permettre d'être équiper de missile air-air (ou plutôt d'une batterie de DCA) réglant le problème des avions ennemis et on peut aussi le doter d'un léger blindage et de canon tourné vers le sol pour le protéger des tir venant du sol.

Bon c’est sur qu’après on obtient un dirigeable assez coûteux à l’achat comme à l’entretien avec un équipage assez important, avec une furtivité presque nulle, une vitesse inférieure à 300 km/H nécessitant des infrastructure très important (et inexistante) et pour couronner le tout, relativement vulnérable au mauvais temps. Et les missions pouvant être remplis par un tel engin sont assez différente de celle d’un bombardier lourd ou de tout autre engin. Les missions de bombardement restent possible (enfin on ne peut pas lui demander de faire les même missions qu’un bombardier classique s’il faut 3 jours de trajet au lieu de quelques heures) mais il y aura aussi les missions CAS vu que le dirigeable peut rester presque indéfiniment opérationnel sur zone et qu’il remplace les AWACS, le tanker, les chasseur à haute altitude et les AC-130.

Link to post
Share on other sites

Les dirigeable comme les ballon captif on plus une vocation de veille permanente sur une zone de menace typique sans grosse défense aérienne...

Selon les modele les ballon dont on parle dans le topic "veille persitante" peuvent monter pour les plus gros autour de 10 000m de quoi se mettre a l'abri de pas mal de menace sol air. Pour le reste les pays équipé de défense sol air tirant a plus de 10 000m dispose aussi d'une chasse... donc contre ceux la on oubli le ballon aussi bien pour la surveillance que pour autre chose tant il sont facile a chasser.

Meme comme relai telecomme les ballons serait assez fragile ... il n'aime pas le mauvais temps et vont doucement ce qui ne leur laisse aucune chance en cas d'attaque. Les jet subsonique peuvent encore fuir s'il repére l'attaque tot... pas les ballon ou dirigeable.

Pour du transport non critique et automatisé par contre ce pourrait etre tres pratique. Une sorte de mule aérienne capable de transporter des tonnes de matériel lentement mais surement et des les déposer a peut pret n'importe ou l'aérologie est pas trop capricieuse.

Reste l'entretien ... les gaz leger ont un vilaine tendance a traverser les membrane "étanche" tellement ils sont fin ... et il faut les réalimenté tres régulierement. Y a pas mal de souci du coté du leste et ou de variation de volume de l'enveloppe, c'est assez technique et pas forcément bon marché et/ou fiable dans le temps. Par contre pour un pont aérien fret en afrique ou dans une zone relativement en paix ca pourrait etr e un bon substitut a l'helico.

Link to post
Share on other sites

en volant à 10000m , le dirigeable sera hors de portée des défences AA et des MANPADS . Il pourrait être équipé d'un gros radar AESA 360 degrés + capteurs IR/EO 360 degrés et de liaisons de données et radio complète avec une capacité C3 . Pour la protection , il aurait un système de défence et de guerre élèctronique dérivée de SPECTRA . Il emporterait également un armement complet air-air/air-sol/air-mer .

Cette engin sera une formidable platforme pour la surveillance/le transport et les fonctions C3 . Mais il pourrait servir aussi à tirer des SCALP (+400km de portée) ou des AASM (50 à 100km de portée selon les versions) vu qu'il pourrait en emporter un sacré paquet .

Link to post
Share on other sites

et il fera une excellente cible pour n'importe quel 20/23 mm monté sur chasseur ......(sans parler des misiles AA de courte:moyenne/longue portée)

une cible comme ca, enorme, non manoeuvrante, avec un echo radar digne d'un porte avion (si on veut lui même tout les gadgets sus cités) c'est un pigeon d'argile pour n'importe quel aviateur

Link to post
Share on other sites

Marrant ce concept de ballon bombardier.

Cela me rappel ceux de la BD "Les Dieux Noirs", l'armée de l'air à mit au point des dirigeables volant à haute altitude et larguant des bombes à guidages radioactif (ouai je sais je sais...), radioactivité crée par des bombes largué par des Bréguet (enfin un bombardier de l'époque) sur les ponts de Maastricht; coupant nette l'offensive allemande de 40.

Fin de la guerre en 41 avec une victoire allié.

Link to post
Share on other sites

cependant le dirigeable ne serait pas seul mais bien excortée par des rafales . Et sons système d'autoprotection dérivée de SPECTRA lui donnerait de bonne chance d'éviter les missiles .

oui le dirigeable escorté par des Rafy

donc on a un engin qui n'est plus furtif, gavé d'armes divers, brillant version néon sur les spots radars adverses, faisant au max du 300 km/h, pas manoeuvrant et entouré de rafy qui vont devoir tourner autour comme des requins autour d'un gigot pour se maintenir en formation de vol

la dessus donc faut ajouter les ravitailleurs parceque à ce rythme les rafy vont avoir soif a force de faire des huits, un awacs pour controler tout ce beau monde et prier pour que le pseudospectra arrive a detourner la volée de missiles qui va se coller sur la cible la plus evidente : le ballon donc

mouais bon si non y'a le traineau du père noel avec des AASM dans la hotte c'est tout aussi crédible

vu la config necessaire autant revenir à l'A400M converti .....

Link to post
Share on other sites

vous cassez pas la tete, la solution c'est le satellite.

J'ai lut je ne sais plus ou que des simples pieux d'acier recouverts de ceramique lachés depuis l'espace feraient des degats considérables au sol vu la vitesse d'impacte.

Bon il y a des traités contre la militarisation de l'espace, mais on a jamais vu le perdant d'une guerre dire "hey c'est pas du jeux" et le gagnant se retirer en disant "ah ok, désolé, plouf plouf balle au centre, on l'a refait proprement"

Link to post
Share on other sites

pour le transport logistique ces appareils ne seraint ils pas appropries quel est leur capacité d emport et au vue des guerres aujourd hui contre des picots etats on peut les utiliser apres les neutralisations des defenses aeriennes ennemies non? je ne pense pas que les talibans on les moyens d en detruire un par exemple non?

Link to post
Share on other sites
  • 4 months later...

    Pentagon Eyes Commercially Derived ‘Arsenal Airplane’ as Possible B-52 Replacement. The Pentagon is considering a modified commercial wide-body aircraft packed with cruise missiles as a possible low-tech replacement for the Air Force’s aging B-52 bomber fleet, a previously unreported option being floated as part of a wider assessment of how the Defense Department might modernize its long-range strike capabilities, according to DOD sources.

    A “tiger team” formed earlier this year to examine the underlying need for a new long-range strike aircraft is looking at the option of a so-called “arsenal airplane,” according to Pentagon officials. The team was set up after Defense Secretary Robert Gates in April canceled the fledgling Next-Generation Bomber program

http://ericpalmer.wordpress.com/2009/08/21/dod-possible-wide-body-airliner-as-arsenal-airplane/

Link to post
Share on other sites

Tient ! nos délire a base de liner ou de freighter n'était pas si délirant :lol:

Apres le P-8 poseidon multifonction sur base civil ... un B-80 sur base A380 :lol: ... ca ferait un peu croiseur de l'empire

Link to post
Share on other sites

Le royaume unie avait évoqué un temps de transformé un appareil de transport (C-130 ou A400M) en bombardier. Le "rendement" d'un tel appareil serait excellent par rapport à un chasseur. Plus de bombe/missile pour moins cher. Les missiles/bombes serait éjecté par la porte de soute. L'avions étant prévu pour pouvoir voler avec celle ci ouverte il n'y a pas d'adaptation à faire. De plus je crois que le système ne devait pas être monté a demeure mais on devais pouvoir l'installé au choix.

Concernant le dirigeable-bombardier, c'est du délire. Les problèmes du dirigeable sont trop nombreux pour pouvoir l'utiliser comme bombardier.

Problème de surpression interne trop importante lorsque l'on monte.

Faible vitesse (<200Km/h)

Poids défini entre un minimum et un maximum donc on peut pas larguer trop de poids en missile.

Problème de stabilité et d'équilibre qui empêche les trop grande variation de centrage.

Puis la mise en œuvre est compliqué. Nécessite d'une très grande surface au sol. Il faut que le dirigeable puisse tourner autour de son mat.

Et pour les conditions athmo,le dirigeable actuel es plutot limité en terme de vent max. Donc les altitudes de 10000m évoqué plus haut son impossible à cause des vents régnant en haute altitude (et aussi des contraintes trop importantes dans la toile induite par une augmentation de la surpression).

Link to post
Share on other sites

Poids défini entre un minimum et un maximum donc on peut pas larguer trop de poids en missile.

Non, il y a uniquement un maximum, après, il suffit de dégazer.

Mais le reste de tes objections restent parfaitement valide.

On peux imaginer un dirigeable comme transport, mais comme bombardier, non, décidément trop vulnérable, il l'étais déjà pendant la 1ère GM, il l'est encore plus aujourd'hui.

@+, Arka

PS : truc, tu n'est pas encore allé te présenter dans la section idoine

Link to post
Share on other sites

l'idée de l'A400M transformer en bombardier occasionnel est une bonne idée

c'est le principe du camion à bombe et même utiliser des drones comme vecteurs stratégique

tout cela pour libérée les RAFALE pour les missions plus difficile.

Link to post
Share on other sites

l'idée de l'A400M transformer en bombardier occasionnel est une bonne idée

c'est le principe du camion à bombe et même utiliser des drones comme vecteurs stratégique

tout cela pour libérée les RAFALE pour les missions plus difficile.

On a longuement parlé de toute ces solutions sur ce topic je crois.

[*] A400M et Scalp en palette, le projet anglais a été annulé.

[*] A330 MRTT, ou équivalent, avec l'option conteneur de fret ejecteur de Scalp ... comme on les ejecte d'un sous-marin, puis allumage décallé. On peu imaginer un ejecteur vers l'arriere avec un extrateur type mini parachute, pas tres compliqué.

[*] ATL2 "Scalpisé". La soute permettant probablement d'acceuillir des Scalp EG, voir de MdCN.

L'avantage de ces solutions étant la plateforme déjà dispo, et la polyvalence.

Link to post
Share on other sites

[*] ATL2 "Scalpisé". La soute permettant probablement d'acceuillir des Scalp EG, voir de MdCN.

L'avantage de ces solutions étant la plateforme déjà dispo, et la polyvalence.

justement je crois bien que il est prévu de modernisé qu'une partie de la flotte

de ATL2 (18 sur 27) donc on peut Scalpisé le reste

Link to post
Share on other sites

Tiens, concernant les dirigeables de combat, ça me rappelle le livre "World War Z". Il n'y a pas de descriptions précises, mais plusieurs allusions sont faites à des dirigeables de combat!

Très pratique pour dézinguer des zombies incapable de répliquer!

Pour tout le reste, non, je vois pas l'intérêt d'avoir un bombardier incapable d'assurer sa propre survie au combat.

Link to post
Share on other sites

[box title=TitleBox]Citation de: truc le Aujourd'hui à 11:47:56

Poids défini entre un minimum et un maximum donc on peut pas larguer trop de poids en missile.

Non, il y a uniquement un maximum, après, il suffit de dégazer.[/box]

Oui mais au prix de l'hélium on évite. Sachant qu'un mètre cube d'hélium équivaut à 1Kg. Un scalp c'est 1300KG, faudrait trouvé le prix de l'hélium mais sa fait cher. Enfin c'est le militaire ils peuvent peut être ce le permettre.

Après renseignement c'est 9€ le prix du m3 d'hélium et 0.5€ pour l'hydrogène.

Pour l'ATL2 c'est l'installation d'AASM/GBU-12 qui est (était prévu) je crois.

L'intérêt de tel bombardier c'est qu'en A-stan qui comme chacun le sait sont equipé de SAM super performant, on peut bombarder tout ce qui passe pour pas cher. On fait donc plaisir au ministre du budget car on a mieux pour moins chère.

Et pour les pays plus développé la doctrine occidental à toujours été d'acquérir la supériorité aérienne/destruction des SAM avant d'envoyer des bombardier lourds. Les B-52 avait une tourelle teleoperer au debut mais celle-ci à été démontées. La seul évolution est la furtivité qui nécessite d'avoir une supériorité aérienne/destruction des SAM moins importante qu'avec un bombardier "standard".

Je sais pas si cela à été dit avant mais je crois qu'obama a annulé un programme de bombardier "leger" qui aurait du entrer en service dans 20-25ans. Donc les USA n'ont pas de successeur (connus) au B52/B1-B et B2.

Link to post
Share on other sites

L'intérêt de tel bombardier c'est qu'en A-stan qui comme chacun le sait sont equipé de SAM super performant, on peut bombarder tout ce qui passe pour pas cher. On fait donc plaisir au ministre du budget car on a mieux pour moins chère.

en A-stan, il n'y a pas beaucoup de cibles qui nécessitent un emport massif de munitions......

Link to post
Share on other sites

en A-stan, il n'y a pas beaucoup de cibles qui nécessitent un emport massif de munitions......

Mais un avion peut frapper plusieurs cibles en une passe. Dans le cas d'un bombardier, il permet un certain confort, endurance et de bonne optique grâce à l'adjonction de pod.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,559
    Total Members
    1,550
    Most Online
    b52.
    Newest Member
    b52.
    Joined
  • Forum Statistics

    21,128
    Total Topics
    1,386,081
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...