Guest grinch

Résilience à une nouvelle pandémie

Recommended Posts

il y a 12 minutes, Desty-N a dit :

Je faisais mes courses hier, et je ne me suis même pas posé la question, j'ai filé vers les caisses automatiques. Je me suis tout de même dit que sur ce coup-ci le débat "nouvelles technologies/tueuses d'emplois" risquait de passer au second plan pour un moment ...

Moi vu que j'ai fait des achats pour suffisamment longtemps pour limiter le nombre de mes déplacements, je dépassais la limite de 15 articles en vigueur aux caisses automatiques.

N'appréciant pas l'intrusivité du recueil de données nominatives, je paie habituellement en liquide, mais à cause du corona, je me fais violence pour utiliser le paiement sans contact. Là aussi c'est limite, car la limite est à 30€.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Wallaby a dit :

Moi vu que j'ai fait des achats pour suffisamment longtemps pour limiter le nombre de mes déplacements, je dépassais la limite de 15 articles en vigueur aux caisses automatiques.

N'appréciant pas l'intrusivité du recueil de données nominatives, je paie habituellement en liquide, mais à cause du corona, je me fais violence pour utiliser le paiement sans contact. Là aussi c'est limite, car la limite est à 30€.

Il faudra que je vérifie, mais hier chez 

Révélation

Monoprix

je n'ai pas souvenir qu'on m'ait opposé cette limite. Je vérifierai la prochaine fois, sans doute en fin de semaine. Je comprend le problème de limitation de déplacement. Je vise deux sorties par semaine et encore, parce que je dois ravitailler mes parents septuagénaires, que j'ai réussi à convaincre de de rester chez eux. (Je crois que je vire un peu parano je ne leur remets pas les courses en mains propres, je les dépose devant leur porte, avant de sonner et de m'éloigner d'au moins de 2 mètres)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Phacochère a dit :

Je comptais allez courrir tard ce soir et seul. Je fais +/- 10 km en temps normal. Je compte passer par un parcours peu emprunté. Mes papiers ne sont pas à mon adresse réelle mais je ne compte pas mentir aux force de l'ordres. 

Ce qui m'embête, c'est que les seuls personnes à qui je ferai courrir un risque ce sont les forces de l'ordre lors du contrôle...

Suis-je susceptible d'être verbaliser trop loin de chez moi ? Est ce bien malin ? Je me tâte... 

(Décrêt en cours pour augmenter le prix des verbalisations 38 à 135€)

Si tu cours seul en campagne pas de souci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Henri K. a dit :

Aucune idée. Si je traduis les mots clés ce seraient "dépisté (ou contrôlé) positif", "guéri", "mort".

Henri K.

pour revenir sur la possibilité de passage chez chien voici un mail reçu ce matin    https://www.idexx.fr/fr/about-idexx/covid-19-resources/      

À l’heure actuelle, IDEXX ne propose pas de test pour le SARS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19. Le consensus scientifique actuel autour du COVID-19 penche vers une transmission principalement interhumaine, d’où les recommandations des principales autorités sanitaires de ne pas faire dépister les animaux de compagnie. Si les autorités sanitaires venaient à découvrir qu’il est pertinent de dépister la présence du SARS-CoV-2 chez les animaux de compagnie, IDEXX se tient prêt à commercialiser le test IDEXX RealPCR SARS-CoV-2 (COVID-19).

IDEXX a évalué des milliers de spécimens canins et félins lors de la validation de tests de diagnostic vétérinaire pour la maladie du coronavirus de 2019 (COVID-19) dont aucun n’a présenté de résultat positif au SARS-CoV-2, la souche du virus responsable de l’épidémie de COVID-19 chez l’humain. Les spécimens utilisés pour le développement et la validation des tests ont été obtenus à partir d’échantillons envoyés aux laboratoires de référence IDEXX pour des bilans de diagnostic PCR. Nous allons continuer à surveiller l’évolution du COVID-19 et l’état de santé des animaux de compagnie dans tous les laboratoires de référence IDEXX de notre réseau.

Si un chien ou un chat présente des symptômes respiratoires, il est recommandé de contacter un vétérinaire afin de réaliser un test de dépistage pour voir s’il présente des pathogènes respiratoires communs.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 J'ai hésité à poster ce Twitt depuis ce matin. Je suis pas fan du sensationnalisme en règle générale.

On prends toute la dimension de ce qui se passe en Italie et ça nous renvoie à nos responsabilités individuelles. 

[Si vous avez le moral dans les chaussettes ou êtes au fait de mauvaises nouvelles, passez...] 

Edited by Phacochère
Ortho
  • Sad 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Desty-N a dit :

Je faisais mes courses hier, et je ne me suis même pas posé la question, j'ai filé vers les caisses automatiques. Je me suis tout de même dit que sur ce coup-ci le débat "nouvelles technologies/tueuses d'emplois" risquait de passer au second plan pour un moment ...

Ca dépend s'ils nettoient les claviers et écrans tactiles aussi, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Reviens de carrouf', ils le font avec des lingettes désinfectantes mais c'est sommaire, un coup sur l'écran et pas dans l'endroit oû l'on met ou récupère la monnaie. Y'a personne, la frénésie s'est calmée. 

D'ailleurs y'a plus personnes dans mon immeuble, plus une voiture dans le garage [Lyon]. 

Edited by Phacochère
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, jean-françois a dit :

pas l'impression qu'ils le fassent

La solution n'est pas là

tu peut toucher l'écran tactile comme tu veux

ensuite tu ne te touches plus le visage jusqu'à rentrer chez toi jusqu'à ce que tu laves immédiatement les mains, avec les mains propres tu vires tous les emballages extérieurs puis tu te relaves les mains

LAVAGE DE MAINS !

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est comme il y a qq années les cuves des distilleries du sud de la france sont pleines à ras bord d'alcool éthylique pur à 96° résultat des distillations préventives en soutien des prix du marché du vin ... en clair si ce cas de figure est confirmé on ne manquera pas de matière première pour faire du gel hydro-alcoolique

il y a 7 minutes, Phacochère a dit :

BFM / Pernod Ricard offre 70.000 litres

çà représente 3  citernes de semi remorque ... pas de quoi non plus sauter au plafond

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

C'était pour la blague @pascal, mais j'avais peur de manquer...

Je suis au fait des quantités, je travail en coopérative viticole en charge d'une partie de la prod depuis plusieurs années dans la région de Lyon (une partie de l'année). 

Toutes nos bourbes et lies terminent dans des conquets, elles sont enlevées par camions et terminent en "alcool d'état". Le métier est passionant, physique, mais tendu [ Co2] 

Sur le volume, effectivement c'est pas lourd, mais pour Pernault c'est leur matière première ... [on va pas pleurer / volumes] 

C'est le geste qui compte comme pour LVMH. Après et s'il ne faut pas voir le mal partout et si les industriels ont une fibre patriotique, je me méfie des effets d'annonces et les CP de Presse poussés à bon escient... 

On a fait 250 000 hectos l'année dernière, le tiers cette année du fait de la grêle... Compte 10% de lies après...

Sur le volume national et de mémoire, 70%, d'ethanol pour le carburant. 

[edit: Notre production à souffert mais c'était très localisé. 5 orages de grêle en 10 jours. À Pleurer pour nos coopérateurs]

Edited by Phacochère
L' année dernière + orthographe
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des idées à prendre ou adapter dans le contexte de la France ?

How China Kept Its Supermarkets Stocked as Coronavirus Raged

Citation

Among other tactics, China relied on mandates from central authorities against hoarding and profiteering

By Julie Wernau, March 13, 2020 5:30 am ET

Two months into the coronavirus epidemic in China, tens of millions of people are still under quarantine and much of the economy remains in a deep freeze.

Yet China has largely succeeded in keeping its stores filled with food and other essentials—even in hard-hit places like the city of Wuhan—a crucial factor in maintaining public order throughout the crisis.

To do that, China relied on mandates from central authorities against hoarding and profiteering. Private companies, including JD.com Inc. and Walmart Inc., rerouted trucks and located supplies that otherwise might not have made it to market.

After Beijing called for an increase in face mask production, manufacturers canceled holidays for workers and jacked up wages to increase production of basic medical supplies. When Beijing issued orders against price gouging, companies looked for sudden price spikes and cut off guilty shopkeepers, or found ways to make more products available.

Shopping app Pinduoduo Inc. got more farmers to use their online marketplaces, enabling them to sell more widely. By targeting soon-to-expire foods that might ordinarily have been thrown away by suppliers, Walmart was able to locate a massive batch of cucumbers in Yunnan province. Staff members worked through the night at a distribution center to test and sort the cucumbers for delivery to stores the next morning.

“The only element of physical commerce that really stayed close to normal is the supermarket,” said Michael Norris, a Shanghai-based research and strategy manager at Agency China, a market research firm. “The supermarket has really been the lifeblood of the community during this event.”

Other countries, including the U.S. and Japan, are grappling with how to keep supplies available as the coronavirus spreads. In the U.S., supermarkets have rationed some items and are considering cutting operating hours and tapping volunteers to deliver food.

It isn’t clear if other countries will want to go as far as China, whose central government intervenes often in commerce. China has also had problems of its own making to deal with—including navigating the rigid quarantine restrictions enacted by Beijing.

Panic buying did appear in some parts of the country and some products have remained in short supply. There was also some luck in the epidemic’s timing, since many households were stocked up for the Lunar New Year holiday.

Food inflation countrywide rose 21.9% in February from a year earlier. But much of the increase was due to pork prices, which have been battered by African swine fever.

It could have been worse. Lu Jie, who runs a small shop in Beijing selling everything from Twix bars to dried fruits, said she initially had to rely on supplies left over from the prior season. Many products couldn’t get into Beijing because of quarantine restrictions.

This week, she said, more of her old suppliers were reappearing, as trucks found more ways to get through roadblocks. With business still slow, she said she already had most of what she needed.

A few weeks earlier, it seemed likely that China would endure crippling goods shortages.

So many people in rural areas were forbidden to enter and exit their communities that vegetables couldn’t be shipped out. Some places disallowed harvesting of certain foods outright, including green onions and cauliflower, citing a need to contain the epidemic.

Roads became nearly impassable due to government blockades. Many truck drivers were forced into quarantine because they had been in exposed areas. Food shipments dropped dramatically at ports, with international deliveries canceled.

In response, China’s government released more than 300,000 tons of pork from central and local strategic reserves, adding more meat to the market.

Relying on a Ministry of Commerce emergency commodity database, authorities reached out to hundreds of businesses to gather information about supplies of rice, vegetables and other products, and began connecting buyers with available sellers.

To make sure goods got through roadblocks, the government established a “green channel” system that allowed truck drivers to travel between cities with special passes. Some local governments hired truck drivers to keep supplies flowing.

The city of Chongqing, in central China, hired a local trucking firm called Circle Logistics Co. that normally serves factories operated by Foxconn Technology Group and Corning Inc. to deliver vegetables, drugs and face masks, said Robin Zheng, its owner.

“Moving vegetables isn’t our usual work,” said Mr. Zheng. “But this is the job right now: delivering food.”

To ensure buyers didn’t hoard and store owners didn’t engage in price-gouging, Beijing announced strict prohibitions on such activities, while some local governments punished outlets that jacked up prices. Costco Wholesale Corp. and other grocery chains agreed to limit the number of customers allowed into stores and to stop selling some popular products to lower store visits.

Jingkelong Supermarket in Beijing set up lines for customers to enter, with each person standing one meter apart. Customers were given cards to return upon exit, allowing another person to enter.

Pinduoduo, which is especially popular among consumers in smaller cities, promoted a recently-created platform that helps farmers find alternative buyers. Ning Qiang, a 32-year-old businessman from Sichuan province, used the service after figs he sourced from farms —which can only survive for 10 days after they are picked—went unsold during the Lunar New Year. He eventually found buyers.

JD.com said when inventories in its warehouses for products like rice, flour and oil started getting tight, it was able to source additional supplies from offline businesses—including mom and pop stores—that were open and closest to customers. In many cases, an order on JD.com was supplied by a courier coming directly from the customer’s local convenience store.

Alibaba Group Holding Ltd. said its various food-delivery platforms hired thousands of people who were unable to return to their usual jobs and put them to work delivering supplies to people. At one point when all roads were blocked in an area where a father who was desperate for baby formula lived, sorting station manager Ning Yang carried the baby formula herself, walking more than two kilometers to deliver it to the buyer’s door.

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/fujifilm-decolle-a-tokyo-l-un-de-ses-medicaments-efficace-contre-le-covid-19-selon-pekin-20200318 (18 mars 2020)

Le ministère chinois de la Science et de la Technologie a affirmé mardi que des essais cliniques sur favipiravir - le principe actif du médicament antigrippal Avigan de Fujifilm - avaient donné de «très bons résultats» pour traiter le Covid-19.

Ces résultats proviennent d'une étude clinique sur 80 patients menée par un hôpital à Shenzhen (sud de la Chine), et d'une autre étude sur 120 patients conduite par un autre hôpital à Wuhan (centre), foyer d'origine de l'épidémie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le vice président de la Croix Rouge chinoise, également responsable de l'équipe médicale chinoise envoyée à la Lombardie en Italie, est très mécontente de la situation locale et a prononcé un discours "de colère" lors d'une conférence de presse récente.

Ma traduction rapide :

Citation

Merci les médias. Ce que nous voyons aujourd'hui ici est identique à ce que l'on a vu à Wuhan il y a 2 mois. Un grand nombre de personne a été testé positif, certains patients sont entrés dans les hôpitaux, certains sont morts.

Beaucoup de gens vont probablement demander, est-ce une bonne chose ? Est-ce que c'est une catastrophe ? Personnellement je pense que c'est une bonne chose, dans le sens où nous sommes sur le même chemin d'une épidémie à circulation internationale - Si on contrôle et on teste, alors on va faire exposer les groupes qui sont infectés, c'est ce que l'on appelle "exposer tous qu'il faut exposer". Il faut impérativement exposer et identifier tous les groupes infectés ainsi que tous les groupes qui ne peuvent pas être soignés.

Depuis le confinement de Wuhan, nous avons mis un mois pour réaliser "exposer tous qu'il faut exposer", pour pouvoir "sauver tous qu'il y a à sauver", ensuite nous avons atteint le pic.

Mais ici, je découvre très rapidement un problème, je viens tout juste de Padova. Milan est la ville la plus touchée en Italie, mais je suis surpris de voir que le confinement est très "lâche". Le transport en commun est toujours en fonctionnement, les gens sont toujours en circulation, il y a encore de rassemblement dans les hôtels, beaucoup de gens ne portent pas de masque.

Je ne sais pas ce qu'ils ont dans la tête...

Nous devons comprendre ceci, nous sommes ici dans une guerre sans spectateur, on ne peut pas compter uniquement sur les efforts du gouvernement et des personnels soignants, tout le monde sans exception doit participer pour garantir ce confinement. C'est une nécessité absolue pour protéger la vie. Nous devons arrêter le temps, nous devons arrêter l'économie normale, nous devons arrêter les relations interpersonnelles habituelles des gens, on doit rester à la maison, faisons tous qu'on peut pour protéger la vie.

Face à la vie, nous n'avons pas de choix. Merci.

Henri K.

Edited by Henri K.
  • Thanks 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Henri K. a dit :

on ne peut pas compter uniquement sur les efforts du gouvernement et des personnels soignants

Une évidence qu'il convient de rappeler

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, pascal a dit :

Une évidence qu'il convient de rappeler

Suis pas d'accord sur le terme "évidence", l'évidence pour une bonne partie de gens de nos jours c'est on vit dans une société d'assistanat, on a oublié que pour avoir quelques choses, il faut d'abord donner quelques choses en échange.

RIEN n'est gratuit.

Henri K.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Henri K. a dit :

Suis pas d'accord sur le terme "évidence", l'évidence pour une bonne partie de gens de nos jours c'est on vit dans une société d'assistanat, on a oublié que pour avoir quelques choses, il faut d'abord donner quelques choses en échange.

RIEN n'est gratuit.

Henri K.

Il me semble d'ailleurs qu'il s'agit d'un vieux principe juridique  : pas de droits sans devoirs. Et malheureusement, beaucoup de gens l'oublient.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le témoignage d'un médecin français à wuhan depuis le début de l'épidémie.

 

Nous parlons d'un confinement dans le cas de l'Italie comme si c'est la même chose que ce qui avait été mis en place à wuhan en Chine. La vérité est que le degré de confinement est très différent.

J'espère vraiment que nous aurions des résultats semblable en Italie d'ici quelque semaines mais je ne suis pas particulièrement optimiste.

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je le mets là ...

Citation

Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacées d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des Présidents des Assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel.

Il en informe la Nation par un message.

Ces mesures doivent être inspirées par la volonté d'assurer aux pouvoirs publics constitutionnels, dans les moindres délais, les moyens d'accomplir leur mission. Le Conseil constitutionnel est consulté à leur sujet.

Le Parlement se réunit de plein droit.

L'Assemblée nationale ne peut être dissoute pendant l'exercice des pouvoirs exceptionnels.

Après trente jours d'exercice des pouvoirs exceptionnels, le Conseil constitutionnel peut être saisi par le Président de l'Assemblée nationale, le Président du Sénat, soixante députés ou soixante sénateurs, aux fins d'examiner si les conditions énoncées au premier alinéa demeurent réunies. Il se prononce dans les délais les plus brefs par un avis public. Il procède de plein droit à cet examen et se prononce dans les mêmes conditions au terme de soixante jours d'exercice des pouvoirs exceptionnels et à tout moment au-delà de cette durée.

C'est l'article 16 de notre constitution ... par les temps qui courent il n'est pas inutile de la garder en mémoire, même si pour le moment les conditions énoncées au premier alinéa ne semblent pas remplies.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

La perte de l'odorat pourrait être un nouveau symptôme du coronavirus, selon Jérôme Salomon

Se basant sur les alertes Conseil national professionnel des ORL, Jérôme Salomon affirme que certains patients, atteints du coronavirus ont été victimes d'anosmie brutale, une «disparition brutale de l'odorat, sans obstruction du nez». Le directeur général de la santé assure que devant la constatation de ce signe, les personnes doivent prendre attache avec leur médecin traitant.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,876
    Total Topics
    1,311,321
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries