Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Blocage des flux commerciaux Maritimes mondiaux


Recommended Posts

Le 26 janvier, vers 13 h 30 (heure de Sanaa), des militants houthis soutenus par l'Iran ont tiré un missile balistique antinavire depuis les zones du Yémen contrôlées par les Houthis vers le destroyer de la classe Arleigh-Burke USS Carney (DDG 64) dans le Golfe. d'Aden. Le missile a été abattu avec succès par l'USS Carney. Aucun blessé ni dommage n’a été signalé.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ca bloque aussi au canal de Panama mais pour des problèmes d'Etiage très bas.

https://morningstaronline.co.uk/article/global-trade-hit-red-sea-attacks-war-ukraine-and-low-water-panama-canal

Le commerce mondial touché par les attaques en mer Rouge, la guerre en Ukraine et l'étiage très bas du canal de Panama

L'organe des Nations unies chargé du commerce a averti jeudi que le commerce mondial était durement touché par les attaques en mer Rouge, la guerre en Ukraine et les faibles niveaux d'eau dans le canal de Panama.

Jan Hoffmann, expert en commerce à la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), a averti que les coûts de transport avaient déjà augmenté et que les coûts de l'énergie et des denrées alimentaires étaient affectés, ce qui augmentait les risques d'inflation.

Depuis que les attaques du gouvernement yéménite dirigé par les Houthis contre les navires en mer Rouge ont commencé en novembre, les principaux acteurs de l'industrie du transport maritime ont temporairement cessé d'utiliser le canal de Suez en Égypte, une route vitale pour l'énergie et les marchandises entre l'Asie et l'Europe.

Le canal de Suez a traité 12 à 15 % du commerce mondial en 2023, mais la CNUCED estime que le volume des échanges passant par cette voie d'eau a chuté de 42 % au cours des deux derniers mois.

Depuis novembre, les Yéménites ont lancé au moins 34 attaques contre des navires empruntant les voies d'eau menant au canal de Suez, alors qu'ils réclament l'arrêt de l'assaut brutal d'Israël contre les Palestiniens à Gaza.

M. Hoffmann a déclaré que d'autres routes commerciales importantes étaient également mises à rude épreuve.

La guerre qui dure depuis près de deux ans, depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février 2022, et d'autres tensions géopolitiques ont modifié les routes commerciales du pétrole et des céréales, y compris celles qui passent par la mer Noire.

M. Hoffmann a indiqué qu'une grave sécheresse avait fait chuter le niveau d'eau du canal de Panama à son point le plus bas depuis des décennies, réduisant considérablement le nombre et la taille des navires qui peuvent l'emprunter.

Le nombre total de transits par le canal de Panama en décembre a été inférieur de 36 % à celui de l'année précédente et de 62 % à celui d'il y a deux ans, a indiqué M. Hoffmann.

M. Hoffman a déclaré : "On voit ici l'impact global de la crise, puisque les navires cherchent d'autres routes, évitant les canaux de Suez et de Panama.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, wielingen1991 a dit :

Avec quel type de missile, les destroyers US ont-ils abattu les missiles balistiques anti-navire tirés par les houthis ???

Le SM-3 ?

 

Les SM2 Block 4 ou les SM6 doivent être capable de BMD je crois

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le chimiquier M/V Marlin Luanda, battant pavillon des Îles Marshall, aurait été touché plus tôt dans la journée par un missile balistique antinavire lancé par les Houthi alors qu'il transitait dans le golfe d'Aden venant de la mer Rouge ; l'explosion du missile aurait provoqué un incendie à bord mais aucune victime...

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, wielingen1991 a dit :

Le chimiquier M/V Marlin Luanda, battant pavillon des Îles Marshall, aurait été touché plus tôt dans la journée par un missile balistique antinavire lancé par les Houthi alors qu'il transitait dans le golfe d'Aden venant de la mer Rouge ; l'explosion du missile aurait provoqué un incendie à bord mais aucune victime...

 

Surprenant que les missiles balistiques ne fassent pas plus de dégâts que cela, même si je suis conscient de la taille des navires concernés.

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, gustave a dit :

Surprenant que les missiles balistiques ne fassent pas plus de dégâts que cela, même si je suis conscient de la taille des navires concernés.

Ce sont des cible molle sur lesquelles les charge anti-navire n'ont pas vraiment de prise. Au mieux elles déclenchement un incendie.

Pour être vraiment handicapant il faudrait qu'ils puisse cibler précisément certaine zones critique des navires, comme la passerelle ou les machines. C'est pas impossible avec un guidage optronique mais à priori ce n'est pas encore le cas ...

On parle de missile ayant au mieux une charge militaire de 400kg ... et à mon sens probablement moins.

---

Ce qui serait vraiment ennuyeux ce serait des torpilles lourdes dronisées ... explosant sous la quille ça peut produire de grosse voies d'eau impossible à gérer pour un petit équipage. On aurait donc au moins un zones envahie et probablement plusieurs.

Mais pour le moment ça semble hors de portée des Houthis et peut être même de l'Iran.

Ils ont développé des torpilles classique sur base coréenne, et des mine motorisé sur la base de ces torpilles, mais pas de solution rôdeuse longue endurance par exemple./

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ksimodo a dit :

Il serait quand même en feu, c'est pas  un trou pour rien. Cargaison "naphta" à priori.

https://gcaptain.com/tanker-on-fire-after-houthi-missile-strike-in-gulf-of-aden-report/

En général c'est ce qu'on cherche quand on s'attaque à un navire.

  • L'incendie. L'incendie est souvent très compliqué à gérer sur un navire, ce qui au mieux mobilise la totalité de l'équipage en état, et donc met le navire hors combat au moins temporairement. Voir jusqu'à réparation
  • L'endommagement de la poutre, via les explosion contre ou sous la coque ... ça déplace suffisamment de chose à bord que tout un tas de solution contre l'envahissement d'eau son hors service, amenant l'envahissement d'eau d'une partie non négligeable du bateau, et donc sa mise quasiment hors combat. Surtout si ça explose au milieu de la coque ... les mines explosant par contact au extrémité sont moins vulnérantes.

Dans le cas des navires civils, avec un équipage réduit, et s'il transport des matière inflammable ca peut vite devenir incontrôlable.

Mais si tu tape la cargaison d'un minéralier ou d'un porte conteneur, il est fort possible que les dommages soient très modeste.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, wielingen1991 a dit :

L'us navy ne communique pas sur le type de missile utilisé, ni combien ont été tiré, etc..

L'USS Carney est un ancien block ... il me semble qu'il ne tire ni ESSM, ni SM-3 ni SM-6. Juste des ASROC, SM-2MR et Tom.

J'ai un doute sur les ESSM ... il me semblait que c'était déjà dispo sur d'ancien flight ... donc je ne sais pas trop. Ca se trouve ils sont dispo.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Vont bien finir par toucher un super tanker plein et la bonjour la pollution dans le coin, personne ne se précipitera pour dépolluer !
Les armateurs devraient effacer toutes traces d'identifications sur les coques et battre pavillons Russe et Chinois !

 

Edited by MIC_A
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, ksimodo a dit :

En gros, quand le CENTCOM fait un communiqué, c'est pour dire que tout s'est bien passé.

Quand bateau prends un projectile, ça ne sort pas par le biais du CENTCOM.

le CENTCOM a quand même fini par annoncer le navire marchand touché par le missile houthis !

 

  • Thanks 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, MIC_A a dit :

Vont bien finir par toucher un super tanker plein et la bonjour la pollution dans le coin, personne ne se précipitera pour dépolluer !
Les armateurs devraient effacer toutes traces d'identifications sur les coques et battre pavillons Russe et Chinois !

Les houthis semblent particulièrement bien renseigné. En même temps beaucoup de choses sont publiques concernant les mouvements de navire...

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, collectionneur a dit :

Personne pour faire un '' Raimbow Warrior'' aux piquets radars iraniens?

Les navires qui font du rens' sont souvent des petits navires civils innocents, des petits navired de pêche ou de tout petit fret.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Effectivement, pour l'identification, vu la carte fournie par Wielingen1991 ou il est précisé les positions de navires de guerre US, UK et Français mais on y voir également des navires Iranien qui doivent bien diffuser des renseignements aux Houtis en sus des autres moyens à leurs dispositions.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Après que les Houthis yéménites aient attaqué le navire britannique Marlin Luanda qui transportait du pétrole pour les avions israéliens. Selon le CENTCOM, les États-Unis et le Royaume-Uni auraient lancé des frappes sur des « sites de missiles anti-navires yéménites visant la mer Rouge et qui étaient prêts à être lancés ».

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, wielingen1991 a dit :

Après que les Houthis yéménites aient attaqué le navire britannique Marlin Luanda qui transportait du pétrole pour les avions israéliens. Selon le CENTCOM, les États-Unis et le Royaume-Uni auraient lancé des frappes sur des « sites de missiles anti-navires yéménites visant la mer Rouge et qui étaient prêts à être lancés ».

 

Depuis un moment les interventions visent à détruire les lanceurs avant qu'ils ne soient utilisés. Ca veut dire qu'il y a des opérations de veilles et d'attaques sur opportunité mais qu'il y a du monde en l'air.

Link to comment
Share on other sites

Le destroyer lance-missiles de la marine indienne, le INS Visakhapatnam , déployé dans le Golfe d'Aden, a répondu à un appel de détresse du MV Marlin Luanda dans la nuit du 26 janvier 2024. Les efforts de lutte contre l'incendie à bord du navire marchand en détresse sont renforcés par l'équipe NBCD et l'équipement de lutte contre les incendies de l'INS Visakhapatnam. Le MV Marlin Luanda compte à son bord 22 membres d'équipage Indiens et 1 bangladais. L' Indian Navy reste ferme et déterminée à sauvegarder les navires marchands et à assurer la sécurité de la vie humaine en mer.

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    ConradTib
    Newest Member
    ConradTib
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...