Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le GIGN


Suchet
 Share

Recommended Posts

ah, je suis entrain de lire un livre qui raconte de façon très courte des interventions du GIGN avec en "vedette" les capitaines Prouteau et Barril...

dans le livre, il est mentioné à maintes reprises que le GIGN faisait usage aussi d'un gaz "incapacitant"... Philippe vient de citer un exemple... et si j'en crois ce que mon petit livre me raconte, y en avait de la dose...  :O

Link to comment
Share on other sites

Les russes ont à disposition un arsenal vraiment tres varié, entre les pistolets automatiques en rafale, les armes silencieuses en 9x39, les fusils nouvelle generation comme l'AN-94 et l'AEK-971.

Je parlais des tenues, c'est un gros bordel, on ne peut jamais reconnaitre qui est qui, OMON, SOBR, Spetsnaz ou Spetsnaz GRU,  ALpha ou Vympel bon à la limite ces deux là tu vois direct que c'est des oufs par rapport aux autres. Ils portent differents camouflages et en ce moment ils sont en train de tester plein de nouveautés pour le milieu urban et ca n'ameliore pas les choses.

En France les unités d'elite sont bien equipées de maniere uniforme, je parle toujours de la tenue vestimentaire. C'est clair et net qui tu vois, GIGN ou GIPN ou encore RAID. Y a un standart quoi et seulement dans les FS, lol, car dans l'armée d'apres la lettre postée, c'est pas gagné.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Pour rebondir sur les tenues GIPN et RAID, ces deux unités adopteront désormais une seule et même tenue, alors qu'auparavant les GIPN disposaient d'une tenue d'inter camouflée type "Centre Europe urbain" et d'une tenue bleue marine, maintenant c'est normalement la même que celle du RAID: couleur noire.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

UP.

Ce soir dans 7 à 8 emission de TFOne un petit reportage sur le GIGN, une sorte d'intervieux d'un des gendarmes qui va donner un commentaire sur la peur et le doute avant l'assaut.

Jojo devrait regarder un peu pour voir que le GIGN n'est pas une bande de robots mais d'etres humains qui doutent aussi malgré leur entrainement de s'en sortir dans un assaut.

:)

Link to comment
Share on other sites

Jojo devrait regarder un peu pour voir que le GIGN n'est pas une bande de robots mais d'etres humains qui doutent aussi malgré leur entrainement de s'en sortir dans un assaut.

Jojo le sais figure-toi, et un forum où l'on fait court est malvenu pour évaluer qui est qui. Mais le doute n'empêche pas d'agir, surtout quand l'honneur est en jeu. La peur règne en maîtresse sur tous les champs de bataille, c'est un fait. Etc. etc. Je ne vais pas continuer à enfoncer des portes ouvertes, ça me fatigue...
Link to comment
Share on other sites

  • 13 years later...

Un millier d'hommes pour un GIGN nouvelle génération d'ici au printemps 2021

OWQxMTcyNmItZTU3MS00OGRjLWEyNDEtZDUwNTkw

 

Nouveau visage pour l'unité d'élite de la Gendarmerie. D'ici le printemps 2021, elle sera forte d'un millier d'hommes répartis entre un GIGN central et 14 détachements en métropole et outre-mer. Le tout sous le commandement opérationnel et organique du général de brigade Ghislain Réty.

Un millier d'hommes, répartis entre un GIGN central et 14 détachements en métropole et outre-mer. Le tout sous le commandement opérationnel et organique du général de brigade Ghislain Réty. Voilà le nouveau visage que l'unité d'élite présentera d'ici au printemps 2021. Le GIGN deviendra ainsi une unité d'intervention unique en Europe par ses effectifs et ses missions.

Le directeur général de la gendarmerie Christian Rodriguez a annoncé cette réorganisation mardi 05 octobre 2020, lors de la prise de commandement du général Réty. Une réorganisation dévoilée par L'Essor il y a déjà plusieurs mois.

Un groupe de travail et plusieurs rapports ont finalement permis de boucler cette réorganisation. Ainsi, depuis sa création en 1974, les effectifs du GIGN sont-ils passés de 18 gendarmes à près de 400 en 2007 pour atteindre un millier en 2021.

Les antennes deviennent des détachements 

Actuellement, les six antennes (AGIGN) de métropole (Toulouse, Orange, Dijon, Nantes, Reims, Tours) dépendent des régions concernées. Une septième antenne (Caen) est en cours de création. Les sept AGIGN prendront alors le nom de détachements. De même que les sept AGIGN actuelles d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Mayotte). 

Lire aussi: La Gendarmerie songe à implanter une antenne-GIGN à Caen

Une branche "gestion" sera créée au printemps pour assurer la gouvernance quotidienne de ce millier d'hommes et de femmes. Seules différences entre le GIGN central et les 14 détachements: la sélection et la formation. Près d'un an pour les gendarmes du GIGN central contre huit semaines pour ceux des détachements.

Les missions du haut du spectre

Le GIGN central gardera les missions du haut du spectre: interventions sur des aéronefs et des navires, dans des prises d'otages de masse, en milieux NRBC, grand banditisme,... Les détachements traiteront, eux, les autres prises d'otages, les forcenés, etc.

Mais il y aura du travail pour tout le monde. Ainsi en 2019, les gendarmes de Satory sont intervenus près de 350 fois, tandis que ceux des 13 antennes sortaient à plus de 450 reprises.

Lire aussi: La Cour des comptes appelle à faire travailler davantage le GIGN

Lors de la cérémonie de mardi à la caserne Pasquier, neuf décorations ont été décernées par le général Rodriguez. Une de l'ordre national du Mérite, une médaille militaire et sept citations. Avec le masque pour les officiers venus de l'extérieur, Covid-19 oblige, et le tour de cou porté haut pour les personnels du groupe, anonymat oblige.

Brillant officier de gendarmerie

Le nouveau commandant du GIGN, en place depuis le 1er août, va donc assurer la transition du groupe vers sa nouvelle organisation. Une unité qu'il ne méconnait pas, bien au contraire, puisqu'il y a en effet été affecté à deux reprises précédemment. Il a d'autre part coché toutes les cases d'un brillant officier de Gendarmerie: Saint-Cyr, EOGN, Ecole de guerre, Centre des hautes études militaires, commandements en région et en administration centrale. Avant de prendre commandement du GIGN, le général Réty avait géré le versant Covid au centre des opérations de la Gendarmerie.

PMG

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Scarabé a dit :

Un millier d'hommes pour un GIGN nouvelle génération d'ici au printemps 2021

OWQxMTcyNmItZTU3MS00OGRjLWEyNDEtZDUwNTkw

 

Nouveau visage pour l'unité d'élite de la Gendarmerie. D'ici le printemps 2021, elle sera forte d'un millier d'hommes répartis entre un GIGN central et 14 détachements en métropole et outre-mer. Le tout sous le commandement opérationnel et organique du général de brigade Ghislain Réty.

Un millier d'hommes, répartis entre un GIGN central et 14 détachements en métropole et outre-mer. Le tout sous le commandement opérationnel et organique du général de brigade Ghislain Réty. Voilà le nouveau visage que l'unité d'élite présentera d'ici au printemps 2021. Le GIGN deviendra ainsi une unité d'intervention unique en Europe par ses effectifs et ses missions.

Le directeur général de la gendarmerie Christian Rodriguez a annoncé cette réorganisation mardi 05 octobre 2020, lors de la prise de commandement du général Réty. Une réorganisation dévoilée par L'Essor il y a déjà plusieurs mois.

Un groupe de travail et plusieurs rapports ont finalement permis de boucler cette réorganisation. Ainsi, depuis sa création en 1974, les effectifs du GIGN sont-ils passés de 18 gendarmes à près de 400 en 2007 pour atteindre un millier en 2021.

Les antennes deviennent des détachements 

Actuellement, les six antennes (AGIGN) de métropole (Toulouse, Orange, Dijon, Nantes, Reims, Tours) dépendent des régions concernées. Une septième antenne (Caen) est en cours de création. Les sept AGIGN prendront alors le nom de détachements. De même que les sept AGIGN actuelles d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Mayotte). 

Lire aussi: La Gendarmerie songe à implanter une antenne-GIGN à Caen

Une branche "gestion" sera créée au printemps pour assurer la gouvernance quotidienne de ce millier d'hommes et de femmes. Seules différences entre le GIGN central et les 14 détachements: la sélection et la formation. Près d'un an pour les gendarmes du GIGN central contre huit semaines pour ceux des détachements.

Les missions du haut du spectre

Le GIGN central gardera les missions du haut du spectre: interventions sur des aéronefs et des navires, dans des prises d'otages de masse, en milieux NRBC, grand banditisme,... Les détachements traiteront, eux, les autres prises d'otages, les forcenés, etc.

Mais il y aura du travail pour tout le monde. Ainsi en 2019, les gendarmes de Satory sont intervenus près de 350 fois, tandis que ceux des 13 antennes sortaient à plus de 450 reprises.

Lire aussi: La Cour des comptes appelle à faire travailler davantage le GIGN

Lors de la cérémonie de mardi à la caserne Pasquier, neuf décorations ont été décernées par le général Rodriguez. Une de l'ordre national du Mérite, une médaille militaire et sept citations. Avec le masque pour les officiers venus de l'extérieur, Covid-19 oblige, et le tour de cou porté haut pour les personnels du groupe, anonymat oblige.

Brillant officier de gendarmerie

Le nouveau commandant du GIGN, en place depuis le 1er août, va donc assurer la transition du groupe vers sa nouvelle organisation. Une unité qu'il ne méconnait pas, bien au contraire, puisqu'il y a en effet été affecté à deux reprises précédemment. Il a d'autre part coché toutes les cases d'un brillant officier de Gendarmerie: Saint-Cyr, EOGN, Ecole de guerre, Centre des hautes études militaires, commandements en région et en administration centrale. Avant de prendre commandement du GIGN, le général Réty avait géré le versant Covid au centre des opérations de la Gendarmerie.

PMG

 

Pour rentrer dans les quartiers nords de Marseille et en expurger les dealers faudra bien ca.  Et quelques VBCI et pourquoi pas AMX30 sortis de réforme pour tenir la place.

Je blague à peine.

Edited by Bon Plan
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, Bon Plan said:

Pour rentrer dans les quartiers nords de Marseille et en expurger les dealers faudra bien ca.  Et quelques VBCI et pourquoi pas AMX30 sortis de réforme pour tenir la place.

Je blague à peine.

:bloblaugh::chirolp_iei:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Le 30/01/2008 à 20:25, Philippe Top-Force a dit :

Pas tout le temps Shuggart car ce n'était pas du lacrymogène qui a été utilisé lors de la prise d'otage de masse à la Mècque en 1979.  O0

Et c'était quoi exactement ?

Le 31/01/2008 à 07:17, soyouz a dit :

Je parlais des tenues, c'est un gros bordel, on ne peut jamais reconnaitre qui est qui, OMON, SOBR, Spetsnaz ou Spetsnaz GRU,  ALpha ou Vympel bon à la limite ces deux là tu vois direct que c'est des oufs par rapport aux autres. Ils portent differents camouflages et en ce moment ils sont en train de tester plein de nouveautés pour le milieu urban et ca n'ameliore pas les choses.

 

En France les unités d'elite sont bien equipées de maniere uniforme, je parle toujours de la tenue vestimentaire. C'est clair et net qui tu vois, GIGN ou GIPN ou encore RAID. Y a un standart quoi et seulement dans les FS, lol, car dans l'armée d'apres la lettre postée, c'est pas gagné.

 

 

'faut pas confondre reportage et réalité...

Une unité comme le GI n'aurait aucun intérêt pour des missions dans la durée. Pas dimensionnée pour.
Apriori en entrainant et en laissant des libertés sur les procédés aux unités existantes/présentes, ça peut très bien suffire...sont pas plus cons que les autres.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Scarabé a dit :

Un millier d'hommes pour un GIGN nouvelle génération d'ici au printemps 2021

OWQxMTcyNmItZTU3MS00OGRjLWEyNDEtZDUwNTkw

 

Nouveau visage pour l'unité d'élite de la Gendarmerie. D'ici le printemps 2021, elle sera forte d'un millier d'hommes répartis entre un GIGN central et 14 détachements en métropole et outre-mer. Le tout sous le commandement opérationnel et organique du général de brigade Ghislain Réty.

Un millier d'hommes, répartis entre un GIGN central et 14 détachements en métropole et outre-mer. Le tout sous le commandement opérationnel et organique du général de brigade Ghislain Réty. Voilà le nouveau visage que l'unité d'élite présentera d'ici au printemps 2021. Le GIGN deviendra ainsi une unité d'intervention unique en Europe par ses effectifs et ses missions.

Le directeur général de la gendarmerie Christian Rodriguez a annoncé cette réorganisation mardi 05 octobre 2020, lors de la prise de commandement du général Réty. Une réorganisation dévoilée par L'Essor il y a déjà plusieurs mois.

Un groupe de travail et plusieurs rapports ont finalement permis de boucler cette réorganisation. Ainsi, depuis sa création en 1974, les effectifs du GIGN sont-ils passés de 18 gendarmes à près de 400 en 2007 pour atteindre un millier en 2021.

Les antennes deviennent des détachements 

Actuellement, les six antennes (AGIGN) de métropole (Toulouse, Orange, Dijon, Nantes, Reims, Tours) dépendent des régions concernées. Une septième antenne (Caen) est en cours de création. Les sept AGIGN prendront alors le nom de détachements. De même que les sept AGIGN actuelles d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Mayotte). 

Lire aussi: La Gendarmerie songe à implanter une antenne-GIGN à Caen

Une branche "gestion" sera créée au printemps pour assurer la gouvernance quotidienne de ce millier d'hommes et de femmes. Seules différences entre le GIGN central et les 14 détachements: la sélection et la formation. Près d'un an pour les gendarmes du GIGN central contre huit semaines pour ceux des détachements.

Les missions du haut du spectre

Le GIGN central gardera les missions du haut du spectre: interventions sur des aéronefs et des navires, dans des prises d'otages de masse, en milieux NRBC, grand banditisme,... Les détachements traiteront, eux, les autres prises d'otages, les forcenés, etc.

Mais il y aura du travail pour tout le monde. Ainsi en 2019, les gendarmes de Satory sont intervenus près de 350 fois, tandis que ceux des 13 antennes sortaient à plus de 450 reprises.

Lire aussi: La Cour des comptes appelle à faire travailler davantage le GIGN

Lors de la cérémonie de mardi à la caserne Pasquier, neuf décorations ont été décernées par le général Rodriguez. Une de l'ordre national du Mérite, une médaille militaire et sept citations. Avec le masque pour les officiers venus de l'extérieur, Covid-19 oblige, et le tour de cou porté haut pour les personnels du groupe, anonymat oblige.

Brillant officier de gendarmerie

Le nouveau commandant du GIGN, en place depuis le 1er août, va donc assurer la transition du groupe vers sa nouvelle organisation. Une unité qu'il ne méconnait pas, bien au contraire, puisqu'il y a en effet été affecté à deux reprises précédemment. Il a d'autre part coché toutes les cases d'un brillant officier de Gendarmerie: Saint-Cyr, EOGN, Ecole de guerre, Centre des hautes études militaires, commandements en région et en administration centrale. Avant de prendre commandement du GIGN, le général Réty avait géré le versant Covid au centre des opérations de la Gendarmerie.

PMG

 

Pas grand chose de neuf à part l'appellation Antenne/détachement. Le GIGN central reste sur le même modèle avec la longue formation.

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Manu10 a dit :

Pas grand chose de neuf à part l'appellation Antenne/détachement. Le GIGN central reste sur le même modèle avec la longue formation.

Moi j'ai l'impression qu'ils se sont fait bouffer par la Police, depuis le 13 Novembre. Et avec l'histoire de l'évacuation de l'ambassade à Kaboul ou le RAID c'est rétrouvé en premiere ligne.Et ou ils s'en gargarise dans les medias. Sans oublier le refut du Prefet Police d'avoir une demonstration GIGN sur Paris le 14 Juilliet. Ce climat participe à la guerre des polices . Le jour ou il va demander des renforts de gendarmes mobile pour securiser une Manif un Géneral de gendarmerie risque de lui répondre "désolé rien de dispo" demander à vos compagnie de CRS. 

Franchement c'est pas trés claire mainteant GIGIN/RAID ? Sur une prise d'otage dans un avion qui intervient ? Sur un Bateau ? Sur un Train Tram Métro? 

Parce que si on suit le raisonnement de la police le Raid devrait aussi intervenir sur un avion vue que les Aéroport sont presque tous en zone police. Pourtant dans le shema nationale il me semble que c'est toujours le GIGN qui a la main sur se type d'operations? 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...