Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Déploiment du groupe aéronaval dans l'Ocean Indien


Fusilier
 Share

Recommended Posts

  • Replies 153
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

leson armement: 127 cellules de lancement vertical (SM1, SM2, SM3, tomahawk)

ça fait un moment qu'ils n'embarquent plus de SM-1, si par hasard ils ent ont embarqué un jour... (et encore, seuls les CG avec Mk.26 pourraient l'avoir emporté, ceux avec Mk.41 VLS ne le peuvent pas).

les seuls navires US l'emportant encore, si les lanceurs n'ont pas étés démontés depuis, sont les FFG.

par contre ils peuvent aussi embarquer les ASROC.

Link to comment
Share on other sites

La frégate espagnole Blas de Lezo quittera au début du mois de mars le groupe aéronavale français avec lequel il participe à la mission Agaphante 07.

C’est qu’indique le dossier rendu public par le ministère français de la défense. Il y est indiqué que, peu après le départ de la frégate espagnole, dont le rôle principal est d’assurer la couverture aérienne du groupe aéronaval, elle sera remplacée par la frégate britannique Sutherland, qui intègrera la force vers la mi-mars.

Le départ du Blas de Lezo, qui se produira approximativement après une escale à Djibouti, permettra au navire d’être de retour au Ferrol aux environs du 23 mars.

Les navires restants, le porte-avions Charles de Gaulle, les frégates Sutherland, Cassard, Tourville et Dupleix, le sous-marin Améthyste et le navire de soutien Marne, se dirigeront vers l’Océan Indien, où ils effectueront la mission Heraklès Air Indien.

Il s’agit d’une opération commencée au début 2006 et qui consiste à apporter un appui aérien aux forces de OTAN en Afghanistan. Concrètement, toujours selon le dossier français, les avions du Charles de Gaulle participeront aux bombardements. Selon le document français, le Blas de Lezo ne participera pas à cette mission : il ne sera déjà plus là.

El F-103 Blas de Lezo se separará a primeros de marzo del grupo aeronaval francés con el que está colaborando en la realización de las maniobras Agaphante 07. Así lo indica el dosier hecho público por el Ministerio de Defensa francés acerca de los ejercicios, en el que se especifica que poco después de la marcha de la fragata española, cuyo principal papel es proporcionar cobertura antiaérea a la agrupación naval, será sustituida por la fragata inglesa Sutherland, que se integrará en la fuerza a mediados de marzo.

La marcha de la Blas de Lezo, que se produciría aproximadamente después de una escala en Yibuti, permitirá al navío estar de vuelta en Ferrol antes de que termine marzo, concretamente hacia el día 23.

Los navíos restantes, el portaviones Charles de Gaulle, las fragatas Sutherland, Cassard, Tourville y Dupleix, el submarino Amethyste y el buque de apoyo Marne; se dirigirán al océano Índico, donde realizarán la misión Heraklès Air Indien.

Se trata de un operativo que ya se llevó a cabo en el 2006 y que consiste en prestar apoyo aéreo a las fuerzas de la OTAN en Afganistán. Concretamente, y siempre según el dosier francés, los aviones del Charles de Gaulle participarán en bombardeos. La Blas de Lezo, según el documento galo, no colaborará en esa misión: ya no estará allí.

Link to comment
Share on other sites

Le groupe aérien embarqué, pour l’instant composé de 14 Super Etendard Modernisés (SEM), de 9 Rafale F1 (interception et ravitaillement), de 2 Hawkeye (guet aérien, conduite des opérations) et de 4 hélicoptères (dont 1 Puma de l’armée de terre) sera renforcé à Djibouti par deux SEM et 3 Rafale F2 (assaut air-sol) qui pour la première fois participeront à des opérations.

La capacité de projection de puissance du GAN permet ainsi à la France de mettre en œuvre une trentaine d’avions de combat en tout point du globe. En effet, bénéficiant comme tout navire du statut juridique de la liberté des mers le porte-avions peut mettre en œuvre son groupe aérien embarqué dès lors qu’il est en dehors de la bande des 12 milles nautiques des eaux territoriales (sous juridiction des pays côtiers).

Ainsi, le rayon d’action du groupe aérien embarqué couvre 80 % des terres émergées. L’arrivée du Rafale F2, à l’autonomie bien supérieure à celle du SEM viendra encore réduire la part des territoires hors de portée

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...