Sign in to follow this  
Suchet

Vos personnages favoris de l'histoire militaire

Recommended Posts

Le combat des Trente, c'est pas la même chose; en fait, il y eut, au Moyen Age, beaucoup de combats des trentes, mais aussi des combats des 7 et des 10. C'étaient des rituels de chevalerie, quand les plus vaillants de chaque camp voulaient se friter entre deux vraies batailles, ou juste avant une bataille (imaginez l'avantage moral qu'on retire d'une victoire dans ce cas) parce que ces petits messieurs s'emmerdaient. LE Combat des Trente est juste le plus célèbre d'entre ces affrontements: jean de Beaumanoir, "bois ton sang!" et tout le tralala. Le duel médiéval (attention, pas l'ordalie ou "jugement de Dieu", qui est un duel judiciaire) est exactement de la même veine: le plus célèbre reste l'affrontement entre Pierre Terrail de Bayard (LE Bayard) et le plus grand chevalier espagnol, Sotomayor. Bayard te l'a poutré le temps d'éternuer, et les Espagnols l'ont eu mauvaise. Mais dans cette même campagne, Bayard a participé à un "combat des 7". Les 12 du Petit Pont, c'est juste des soldats de paris, morts au champ d'honneur, et accessoirement, assez atrocement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, sur les femmes au combat: respect aux amazones du Dahomey (la dernière est morte dans les années 60) dont même les légionnaires vantaient la bravoure pendant la conquête coloniale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pencherai plus pour du guesclin, dunois, guillaume le maréchal,condé,vauban, maurice de saxe,la fayette, murat, ney ,caulaincourt, et j'en n'oublie beaucoup

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tien j'avais oublier ce grandiose general giap, un fin tacticien, un grand stratege utilisant à merveille les principes de la guerre subversive. rapidité, audace et victoire sûre. Quel grand homme !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour moi alexandre le grand: il a conquis presque tout le monde connu à cette époque et tout ça avant trente ans. Même Jules César a pleuré devant sa statue parce qu'au même age il n'avait encore rien fait de marquant. Hitmoon, Giap ne serait pas celui qui a commander l'offensive du thet au vietnam? Si oui, il a raté son coup au point de vue militaire(trop de mort nord-vitenamiens)mais au niveau psychologique il a anéanti le Américains

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tien j'avais oublier ce grandiose general giap, un fin tacticien, un grand stratege utilisant à merveille les principes de la guerre subversive.

rapidité, audace et victoire sûre. Quel grand homme !!

Il a su apprendre de ses défaites voilà tout. Plus un idéologue et homme politique qu'un grand militaire...

Tu aurais mis Joukov j'aurai compris et été clément hitmoon (même s'il ne faisait pas dans la finesse) mais là... [50]

Tiens je t'ai trouvé un russe fin tacticien adepte de la terre brûlée :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Barclay_de_Tolly

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il s'est occupé du corp expeditionnaire de l'armée francaise en indochine et des americains. chasser les deux c'est une prouesse même si militairement les chiffres etaient assez crado pour lui Enfin avec le peu de moyen qu'il avait, il a bien sû gerrer les principes de la guerre asymetrique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ais pas tout lu et donc j'espere que je ne repete pas ce qui a déja été dit.. Tancrède en a cité beaucoup mais en a oublié deux a mon avis: General Juin, l'eternel oublié, a forgé une des meilleure troupe de la seconde guerre mondiale, le Corp Expeditionnaire Français en Italie responsable de la victoire a Monte Cassino alors que les alliés piétinaient depuis 6 mois. On peut aussi nommer l'amiral De Grasse qui réussi a botter le culs de la Royal Navy a la battaille de Chesapeake et donc fut déterminant pour la défaite des Anglais lors de la guerre d'indépandance Américaine. Pour conclure, dans l'ensemble j'aime bien Leclerc, sa foie, son culot et la maniere dont il a combattu en Lybie, depuis le fin fond du Tchad, avec du matériel rafistolé ravitaillé par des colonnes de chameaux. De Lattre aussi, cet antithese de Juin mais aussi efficace, un espece de géni agité et infatigable, un allucinées qui avait besoin d'un général pour traduire ses "visions" en ordres compréhensibles pour le commun des mortels. Juin, De Lattre, Leclerc: quelle équipe on avait ! Dire qu'avant la défaite de 40 'ils étaient bloqués dans leur carriere par une bande d'abrutits suffisants et bouchés .. [26]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement les gars, vous êtes des tronches en histoire militaire.[27] J'aimerais avoir ce niveau de connaissance. En tout cas j'apprends plein de choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hitmoon: les chiffres n'étaient pas en la défaveur de Giap contre le corps expéditionnaire français. C'était même de loin l'inverse. Et contrairement à ce que l'on pense au premier abord, l'armée viet minh était très bien équipée de matériel soviétique via la Chine dès 1949: Giap disposait de plus de main-d'oeuvre, de plus d'artillerie (y compris des Katiouchas), d'armes modernes... Ce qui a le plus surpris les contemporains lors de l'arrivée des Viet Minh à Hanoi, a été de voir des divisions modernes avec des forces mécanisées en ordre de marche. Le corps expéditionnaire français était chroniquement sous-équipé. Mais quand le conflit était asymétrique, (entre 46 et 49), Giap a dérouillé. De même, quand De Lattre était au commandement (50-52), Giap n'a fait que perdre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu oublies la RC4 Tancréde , c'est le premier gros désastre du corps expéditionaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi ..... Attila, Gengis Khan, Tamerlan, Pizarro, Nathan Bedford Forrest, Custer, et tous les petits gars de la waffen ss .... cad tous les gars qui ou ils passent ne laissent que des cendres, des ruines fumantes et neutralisent l'adversaire en tuant la generation suivante dans le ventre de leur mère.... comma ca le corollaire de Staline "un homme, un problème, plus d'homme, pas de problème" est respecté ..... [20][20] Bon mis à part cette petite provo gratuite (jsais pas ce qu'il avait ce vin du coin mais m'as rendu debile [26]) je dirais : Hannibal (à Cannae) et Alexandre (pendant toute sa campagne) pour leur génie tactique et manoeuvrier César pour sa gestion des ressources humaines et son génie de l'a propos (construction du pont sur le rhin pour un coup de sonde en territoire germain en 7-10 jours, siège a double enceinte d'Alesia) Tamerlan (pour la gsetion militaro-economico-culturelle de son empire) Leonidas de Sparte pour ses bollocks !! (à 300 +1700 alliés contre environ 100 000 à 300 000 perses) Cambronne pour la même raison et son fameux mot Napoleon (mais jusqu'a Borodino, après il part en vrille) Ramsès II pour sa gestion de légende personnelle (première exemple outrancier de propagande) et en guest star Achille, Hector, Ajax, Ulysse, Enée si jamais ils ont existés

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enée??!! Qu'est-ce qu'il a fait de spécial, comme militaire? Et pour Napoléon après 1812: la campagne de France en 1814, même la campagne de 1815 (a réussi à séparer Blücher et Wellington malgré le fait qu'ils savaient ne pas devoir être séparés!) @loki La RC4, c'est avant que De Lattre n'arrive; et à la RC4, j'oppose en plus Vinh Yen, bien plus grosse en termes de résultats, catastrophe pour Giap. Ou encore Mao Khe, Phu Ly, Ninh Bin et Phat Diem, suivies du ratissage final le long de la rivière rouge. En tout, entre janvier et juin 51, la bataille de le rivière rouge a démoli et démoralisé les divisions viets 308, 304, 312, 316 et 320 (plus de 50 000 hommes, sans compter les auxilliaires combattants et les coolies), causant plus de 30 000 morts et blessés parmi les combattants viets (sans compter les prisonniers). Le bilan pour les Viets est sans doute encore plus lourds, puisque les divisions 308 et 312 ont été reformées plusieurs fois entre janvier et juin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

attention je n'ai pas dit que la RC4 opposait giap à de lattre mais que Giap avait eu des résultats pendant la période 46/50 il a aussi subi des défaites mais c'est normal quand tu commandes à une armée inférieure sur la plan qualitatif ......... allez ma propre liste des grands noms ( pour ma part ce que je considère les meilleurs ) : période antique : alexandre et césar devant tous les autres ( malgré le génie tactique de hannibal ) moye age : en occident personne et je connais mal l'orient période moderne : Napoléon , Cortés , Pizzaro , frederic II de Prusse , Gustave adolphe de suéde Période contemporaine : Manstein , Molke ( associé à bismarck ) , Giap , Hofmann , Nimitz Celui que je préfère parmi tout celà : alexandre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enée??!! Qu'est-ce qu'il a fait de spécial, comme militaire?

bon c'est vrai que dans l'Iliade il fait un peu fils à sa moman (la jolie Aphrodite [10])

Mais il se depatouille plutot pas trop mal dans l'Eneide de Virgile .......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso mon personnage favoris de l'histoire militaire c'est Surcouf.

J'ai lu les mémoires de Louis Garneray.

Et il faut voir le passage où il parle de la prise du Kent à bord de La Confiance ![09]

Image IPB

C'est dingue le stratège qu'il était, et un courrage limite suicidaire.

Voilà un vrai héro de l'histoire de France sur qui on devrait faire un film !

M'enfin c'est vrai qu'en France on a jamais été très doué pour faire des films sur les grand personnages de notre histoire.[26]

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai aussi une certaine admiration pour Lord Nelson, l'homme qui mit en déroute les Français à Trafalgar !!!

Lacatapulte

Moi aussi trés admiratif - terminé dans du brandy c'est classieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi trés admiratif - terminé dans du brandy c'est classieux.
D'ailleur son navire "Le HMS Victory" est le dernier navire de ligne du 18ème siècle qu'y reste au monde !

Image IPB

(J'ai toujours rêvé de le voir un jour.)[50]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir, Mes personnages favoris sont : Alexandre le grand, Hannibal, César, Trajan, Marc Aurèle, Charlemagne, Jeanne D'arc (pour la touche féminine), Bayard, Richelieu, Turenne, Jean-Baptiste Donatien de vimeur( comte de Rochambeau), Hoche, Napoléon, Louis-Nicolas d'Avoust(Davout)... Et puis tant d'autre a découvrir!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Mes personnages favoris sont :

Jean Marie Donatien de vimeur( comte de Rochambeau)!

Puisque celui-ci est ton pseudo, peut tu nous en dire plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jeanne D'arc (pour la touche féminine)

On est à l'heure actuelle même plus totalement sûrs qu'elle est réèllement existée ...

Lacatapulte

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir, Dabord, je voudrai m'excuser je me suis trompé sur le prénom ce n'est pas Jean-Marie mais Jean Baptiste. Alors pardon! Jean-Baptiste-Donatien De vimeur, Comte De Rochambeau nait le 1er Juillet 1725 à Vendôme, il est descendant d'une longue lignée de militaire. Sa position de fils cadet le destine à la prétrise chez les Jésuites de Blois. C'est à la mort de de son frère ainé qui relever la tradition familiale à Paris, c.a.d à l'âge de quinze ans. Il inaugure sa carrière d'officier en servant dans le Régiment de Saint-Simon et prend part aux campagnes de Bavière et du Rhin. A seize ans il participe à l'occupation de Prague aux côtés du Maréchal de Broglie. Malgré son jeune âge, il s'illustre rapidement au cours de ces expéditions et est promu capitaine à l'âge de dix huit ans. Après, il séjourne alors un temps à la cours où sa mère occupe une charge auprès du duc d'Orléans ( pour un avencement, carrière et une affectation dans un régiments prestigieux). En 1746 il accompagne le Maréchal de Saxe dans sa campagne des Flandres et distingue au siège de Namur(en faisant preuve de grand courage), puis au siège de Maastrich en 1748 qu'il vaut l' honneur de se tenir au coté du roi lors des cérémonies militaires. Puis après la paix d'Aix-la-Chapelle, il épouse une fille d'un négociant. En 1756 il sert sous le duc de Richelieu lors de la Guerre de Sept Ans. Ou ses succès lui vaut d'être promu général de brigade et Chevalier de Saint-Louis, 1757 c'est le Rhin. 1759 chef de régiment d'Auvergne, et il s'applique surtout à introduire un certain nombre de réformes dans l'organisation de son armée. Il tente ainsi de mettre sur pied une sorte de compagnie d'infanterie légère au sein de chaque bataillon. Son but était de créer une unité d'élite dont les caractéristiques seraient la légèreté et l'agilité par opposition aux lourdes unités de grenadiers. Malheureusement de nombreuses tensions et jalousies firent échouer ses initiatives. Il est néanmoins promu Maréchal de camp et il obtient en 1761 le titre envié et prestigieux d'Inspecteur. La nomination du Duc de Choiseul au ministère de la guerre lui permet à nouveau de mettre en ouvre ses talents d'organisateur et de réformateur. Il prend à nouveau des mesures en faveur d'une meilleure formation des soldats et il tente de mettre en oeuvre le résultat de ses réflexions en matière de tactique et stratégie. Il reçoit en 1771 la Grand Croix de l'Ordre de Saint-Louis. Son intégrité tant morale que professionnelle l'ayant fait se tenir à l'écart des intrigues de la cour, et surtout des cercles d'influence des grandes favorites de Louis XV, il poursuit tout aussi brillamment sa carrière sous le nouveau règne. Le roi Louis XVI lui propose d'ailleurs le portefeuille de la guerre, qu'il refuse. Il continue son train de réforme au sein de l'armée. En 1776, il participe à l'élaboration d'un plan dont l'objet est l'invasion de l'Angleterre, en position de faiblesse à cause de la rébellion américaine. En 1779, l'armée française devait envahir l'île de Wright et Portsmouth. Cette tentative est cependant assez rapidement abandonnée, d'autant plus qu'une partie de la flotte française s'est déjà déployée du côté des Indes occidentales afin de venir en aide aux insurgés américains. L'armée reste donc inactive et sans projet concret depuis cette tentative abandonnée. La signature de traités commerciaux, le retour d'Amérique de La Fayette, marque un second tournant dans la carrière de Rochambeau et son plus grand fait d'arme. Le roi le désigne comme lieutenant - général et le place à la tête des régiments français qui s'embarquent en 1780, afin de prêter main forte aux insurgés américains. Son engagement primordial dans la bataille de Yorktown permet de remporter une victoire décisive dans la guerre d'Indépendance des États- Unis. Enfin en 1783, le roi Louis XVI lui remet lordre du saint-Esprit. 1791 il est placé a la tête de l'armée du Nord, ensuite devient Maréchal de France. Mais en désaccord avec Dumouriez il démissionne en 1792. En 1793, il est arrêté et transféré la Conciergerie. D'ailleur il échappe de peu à la guillotine grâce à la chute de Robespierre. En 1804, Napoléon lui octroie une pension et le fait grand officier de la Légion d'Honneur, après lui avoir également rendu tout ses biens et titres confisqués et Il meurt chez lui à Thoré le 10 mai 1807. Pfiou, Lacatapulte j'espere que cela vous suffira

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,488
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,845
    Total Topics
    1,300,774
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries