Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Panzerhaubitze 2000


Suchet
 Share

Recommended Posts

4 ou 5 hommes, obus tirables sans problème à 42 km, blindé, chenillé, pas trop lourd malgré ça, très nombreux coups emportés : voilà ce qu'en dit son constructeur : http://www.kmweg.com/gb/frame.php?page=19 par contre, son seul point faible j'ai l'impression, c'ets son chassis...(corrigez moi si je me trompe), mais le chassis, il est le seul à l'utiliser, alors que les allemands auraient pu récupérer un chassis de Leopard 2 pour uniformiser leurs chassis

Link to comment
Share on other sites

à la minute 2: 22, on voit le char rouler au -desus de la caméra,ce qui snous permet de bien voir l'avant du char : il y a marqué 60, dans un rond entouré vert, est-ce le tonnage du blindé à la même manière qu'il ya marqué 4 sur nos VBL? si oui, pourquoi y a t'il 5 tonnes de sifférence par rapport au poids maximal annoncé par son constructeur KMW?

Link to comment
Share on other sites

Ce chiffre 60 indique la "classe pont". Et non le poids du véhicule.

Tout ouvrage d'art franchit par le PZh 2000 devra être obligatoirement

de minimum 60 sous peine de risquer l'éboulement.

En général, celà correspond à une kg/masse, donc ici de 60 tonnes.

Marche de sécurité oblige.

Image IPB

Specifications

Crew: 5

Combat weight: <55,330 kg

Length:

(overall) 11.669 m

(hull) 7.30 m

Width: 3.58 m

(over tracks) 3.37 m

Height:

(to top of periscopic sight) 3.46 m

(to turret roof) 3.06 m

Road speed: <60 km/h

Cruising road range: 420 km

Gradient: 50%

Side slope: 25%

Vertical obstacle: 1 m

Trench: 3 m

Engine: MTU 881 diesel developing 1,000 hp

Suspension: torsion bar

Armament:

(main) 1 × 155 mm L52 howitzer

(anti-aircraft) 1 × 7.62 mm MG3 MG

Smoke-laying equipment: 2 × 4 76 mm smoke grenade dischargers

Ammunition:

(155 mm) 60 projectiles and 288 modular charge modules (or equivalent bag charges)

Gun control equipment: electric/manual

Elevation/depression: +65/-2.50º

Turret traverse: 360º

NBC system: yes

Night vision equipment: yes

Image IPB

[12]

Link to comment
Share on other sites

  • 15 years later...
Il y a 10 heures, g4lly a dit :

Le PZH 2000 a en plus un systeme de chargement complexe qui permet de manipuler les munitions dans le plancher. [...] Ca m'a toujours semblé beaucoup trop compliqué la solution du PZH2000 et peu adapté a un rechargement au cul du camion.

Il y a cette vidéo également :

La première remarque que je m'étais faite était du même ordre : j'espère qu'ils ont prévu une configuration permettant de faire le chargement manuellement en cas de défaillance du système automatique.

Accessoirement, je me demande s'il ne serait pas plus simple de sortir le système de chargement du véhicule et de le laisser à côté des stocks de munitions... Parce que se trimballer le système, cela allonge/alourdit pas mal le véhicule. Il y a un avantage à embarquer ce système de chargement ?

Edited by Skw
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 28/09/2022 à 02:25, g4lly a dit :

Ca m'a toujours semblé beaucoup trop compliqué la solution du PZH2000 et peu adapté a un rechargement au cul du camion.

Complément de réponse. Extrait d'un article du Spiegel de la fin juillet : Certains des PzH 2000 livrés à l'Ukraine auraient rencontré des problèmes après des tirs intensifs sur des positions russes. Du côté de la Bundeswehr, on estime que ces problèmes sont liés à la cadence de tirs élevée des Ukrainiens. Le mécanisme de chargement est ainsi très sollicité. [Note : comme quoi... nos doutes quant à la solution technique adoptée ont peut-être quelques fondements]. En outre, les soldats auraient tenté dans un premier temps de tirer des munitions dite intelligentes à une trop grande distance. [Note : J'ai du mal à voir la relation entre tir de munitions intelligentes à trop grande distance et usure accélérée ou panne. @Rescator : une idée ?]. Du côté de la Bundeswehr, on estime cette usure compréhensible et soutient que des livraisons additionnelles de pièces de rechange devraient être envoyées en Ukraine

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Rescator a dit :

les mécanismes d'usure de tube sont toujours les mêmes: échauffement dû au tir à longue distance à charge max et à forte cadence, mauvais traitement thermique et métallurgique de l'intérieur du tube (nitruration, chromage, autofrettage), mauvais entretien du tube (après un certain nombre de tirs, il faut nettoyer le tube sinon les déchets de tir fragilisent la surface, pas sûr que les Ukrainiens aient compris les consignes), les ceintures de cuivre des obus qui permettent à l'obus de suivre les rayures laissent beaucoup de particules très abrasives. Tirer 100 coups par jour c'est beaucoup, surtout si ça recommence tous les jours. Et puis il faut faire très attention aux freins de tir. 

Merci. En fait, ce n'est pas l'emploi de la munition intelligente en elle-même qui pose un problème en termes d'usure/panne. C'est plutôt le fait qu'elle permet une précision que l'on ne serait jamais parvenu à obtenir à longue distance avec des munitions standards. Ainsi, le recours plus fréquent à ces munitions intelligentes incite de fait à davantage de tirs longue distance et donc à une plus grande usure des matériels. C'est ainsi qu'il faut le comprendre ? Parce que le lien entre munition intelligente et augmentation de l'usure/panne ne me semblait pas évident à première vue.

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Skw a dit :

C'est ainsi qui faut le comprendre ? Parce que le lien entre munition intelligente et augmentation de l'usure/panne ne me semblait pas évident à première vue.

oui

il n'y en a pas

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Skw a dit :

Merci. En fait, ce n'est pas l'emploi de la munition intelligente en elle-même qui pose un problème en termes d'usure/panne. C'est plutôt le fait qu'elle permet une précision que l'on ne serait jamais parvenu à obtenir à longue distance avec des munitions standards. Ainsi, le recours plus fréquent à ces munitions intelligentes incite de fait à davantage de tirs longue distance et donc à une plus grande usure des matériels. C'est ainsi qui faut le comprendre ? Parce que le lien entre munition intelligente et augmentation de l'usure/panne ne me semblait pas évident à première vue.

Un ingénieur en développement affirme que l'une des possibilités de surcharge du système de chargement pourrait être le fait de tirer fréquemment et successivement en mode MRSI. Pour le premier tir, le tube du canon doit être fortement relevé (environ 60 degrés). La charge sur le système pneumatique de chargement est alors particulièrement élevée, car le projectile doit être soulevé presque à la verticale. 

En outre, le cylindre pneumatique pourrait subir une modification du joint d'étanchéité en raison de l'échauffement lors d'un tir continu permanent. Il perd alors de la pression et le projectile n'est pas poussé avec suffisamment de force dans le tube. 

Il faut cependant dire que l'arme a été délibérément conçue pour bien fonctionner sans chargeur automatique. Les munitions sont facilement accessibles manuellement et il y a suffisamment de place pour les soldats présents. 

Je ne comprends pas pourquoi les munitions SMART devraient poser des problèmes particuliers. Il est certain que le canon peut être détruit prématurément si l'on tire en continu à longue portée. 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Eh oui, un canon cela demande de l'entretien lorsque l'on tire beaucoup ... A force de tirer une misère à l'entraînement, on arrive à ce genre de situation en réel.

PS: des années d'artillerie embarquée

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Est-ce que c'est le premier déploiement opérationnel pour ces équipements là ? 

Ils n'ont jamais servi, même en Afghanistan ? Ou par n'importe quel autre pays dans le monde ? 

Pour le Caesar, on l'a déjà utilisé en Afgha, mais surtout en Irak où le peu d'unité déployées ont été utilisées intensivement. 

Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, bubzy said:

Est-ce que c'est le premier déploiement opérationnel pour ces équipements là ?

Si mais les volumes de feu étaient très faible... Et on tirait rarement à charge maximum.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, g4lly a dit :

Si mais les volumes de feu étaient très faible... Et on tirait rarement à charge maximum.

Tant que t'as pas tiré c'est que de la théorie, quand t'as tiré au moins une fois tu sais à peu près comment ça marche, et quand tu as beaucoup tiré t'appelle ça l'expérience, c'est ça ? 

hein...

...

dsl --> plus là. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...