Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La Chine aurait testé une arme anti-satellite


Noam
 Share

Recommended Posts

Inquiétudes sur le test militaire spatial supposé de la Chine [19/01/2007 18:58] TOKYO (AP) -- Plusieurs gouvernements inquiets ont demandé des explications à Pékin vendredi sur le test de missile anti-satellite qu'aurait effectué la Chine, selon les Etats-Unis. La Russie se montrait sceptique sur la réalité du test. Les Etats-Unis affirment que le régime communiste a utilisé un missile pour détruire un vieux satellite météorologique chinois le 11 janvier. Des spécialistes qui estiment que les satellites météorologiques chinois circulent à peu près à la même altitude que les satellites espions américains et que le test représenterait dont une menace indirecte pour les systèmes de défense des Etats-Unis. Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Liu Jianchao, a déclaré n'avoir pas connaissance d'un test et a ajouté que son pays était favorable à un usage pacifique de l'espace. Mais le chef de la diplomatie australienne Alexander Downer a déclaré que Sydney était opposé à un test et demandé des explications à l'ambassadrice de Chine en Australie, Fu Ying. De son côté, Dana Perino, vice-secrétaire de la presse à la Maison Blanche, a affirmé que les autorités chinoises n'avaient pas encore réagi aux préoccupations exprimées par les Etats-Unis. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, dont le pays considère avec méfiance la modernisation militaire chinoise, a déclaré que Tokyo avait demandé des explications à Pékin. «Nous devons utiliser l'espace pour la paix», a-t-il dit. La Corée du Sud s'est également inquiétée auprès de Pékin. Le porte-parole du chef du gouvernement britannique Tony Blair se souciait au passage des débris qui pourraient heurter d'autres satellites en orbite autour de la Terre. Le ministre russe de la Défense Sergueï Ivanov s'est en revanche déclaré sceptique sur la réalité du test, ajoutant que la Russie était opposée à la militarisation de l'espace. AP

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 68
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

non,le type 94 est entré en service de puis decembre 2006,il a été lancé en 2004 mais vient de devenir opérationnel.

en effet,les etats unis ont etudié ce genre de navires(seulement etudié),mais la je te parle d un catamaran furtif..le premier au monde...

en fait pour les lasers, les USA ont egalement du retard car ils n ont jamais mis au point de tels dispositifs ou alors qui n ont pas fonctionné

davout,tu ne parles que de projets americains mais qui n ont jamais abouti.

les projets chinois eux sont en avance puisqu ils ont abouti.

Bref, le type 094 a un mois d'existence et est donc en essai pour plusieurs mois comme tout sous-marin ou navire sophistiqué...

Le fait que les Etats-Unis n'aient pas produit de navires réellement furtif jusqu'à présent (leurs prochains navires le seront par contre : LPD-17, LCS, Zumwalt) ne signifie pas qu'ils ne sont pas capables d'en faire...

http://www.fas.org/man/dod-101/sys/ship/sea_shadow.htm

Idem, pour les lasers et le Boeing ABL ne doit avoir rien à envier aux laser chinois.

http://www.fas.org/spp/starwars/program/abl.htm

Ce n'est pas parce qu'un système n'est pas produit en série qu'il ne marche pas, ce n'est pas parce que les chinois ont aveuglé un satellite américain ou abattu un de leurs vieux satellites qu'ils ont rattrappé les 30 ans au moins de retard qu'ils ont par rapport aux américains... Car tu conviendras toi-même je pense qu'ils n'ont pas commencé leurs études sur ces armes en même temps...

J'ai pris comme exemple les Etats-Unis car c'est la menace plus ou moins directe face à la Chine mais la Russie, même si ses projets sont moins connus (missiles anti-satellites) doit également être en avance par rapport à la Chine (cf. le peu de réactions du ministre de la défense dans mon article plus haut).

La Chine se donne les moyens de ses ambitions, mais la marche est encore longue pour égaler les deux autres grandes puissances.

Link to comment
Share on other sites

Rien d'extraordinaire dans tout ça, ce n'est qu'une technologie de rendez-vous orbital "violent", ce qui est la base. Les amériain et les russes savent faire ça depuis des dizaines d'années, et ça fait des années que l'ESA à étudié et mis au point les procedures de rendez-vous orbital "doux" (de loin plus complexe à mettre en oeuvre). C'est un joli coup de pub, mais ce n'est que ça, un coup de pub. Percuter un satellite abandoné à la trajectoire parfaitement connue (car lancé par eux) est nettement plus simple que d'intercepter un satellite espion en temps de guerre : sa trajectoie ne serait pas fixe, les satellites espions étant dotés de routine pour rendre celle-ci imprevisible, et donc interceptable, l'inconvenient est que ça consome les reserves de propergols du satelite, et donc empute sa durée de vie en orbite, mais en temps de guerre, ce genre de chose, on s'en fout, seule compte l'information ramenée par le satelite, qui pourra quand même tenir assez longtemps (ces systèmes ont été conçu dans l'optique d'une guerre USA/URSS, et donc, une guerre longue... très longue...) @+, Arka

Link to comment
Share on other sites

Navires furtifs chinois avec l'intérieur en contre-plaqué - la classe - jamais trop vu en mer par d'autres forces - et jamais testé sur des radars adverses. Même la Moldavie serait capable avec un bon design de faire croire à la furtivité du Bismarck.

Pour les SM ils rattrapent les russes - les américains et les européens.

Il me sembe que comme le disait lefoudeladefense :

"a noter que le nerf d une civilisation est sa communication...pas de comm, pas de guerre...l etau se resserre encore plus sur taiwan car avec ce genre de capacites,la chine n a desormais plus grand chose a craindre car elle pourra par des moyens conventionnels detruire tout moyen US."

La communication passe aussi par le bluff et le gonflage des performances - comme leur dernier chasseur J-10 bien inférieur aux prétentions affichés par le gouvernement chinois.

Il reste facile de prétendre être puissant et posséder les meilleurs équipements quand on ne les sort jamais.

beh je vais te dire honnetement,lorsque tu passes sur des forums que ce soit celui ci ou d autres qui soient europeens et pas chinois, il y a toujours un manque d infos et une sous estimation des capacites de l armée chinoise...a chaques fois que j ai dit quelquechose sur la chine, a chaques fois qu il s agissait de rumeurs sur le net chinois,toutes ces affirmations ont toujours été justifiées..d ailleur si tu connaissais la doctrine chinoise tu saurais que les chinois pratiquent le contre endiguement par l apaisement...donc en sous estimant leurs capacités

pour l aesa chinois,c est sur qu ils travaillent dessus....mais vous n etes pas au courant faute de vous informer..la seule chose qui vous interesse c est le matos europeen et americain donc vous delaissez donc des infos qui sont a votre portée et vous emettez des jugements sans avoir la moindre info potable sur l armée chinoise...

pour le bismark furtif,les chinois sont les premiers du monde a avoir realisé un batiment leger rapide et furtif avec ce design..;c es un batiment d attaque cotiere mais meme nos amis europeens et americain ont été incapable de realiser ce genre de batiments...les americains travaillent dessus mais c est tout

pour le rafale,c est vrai c est une erreur de ma part,il s agit d un rcs de 0.1 a 0.3 m2 mais seulement lorsque propre ...le f22,c est bien 0.0001m2...ce qui explique qu un rafale se fasse later a 10 pour 1 contre un f22(si tu veux tout savoir,ca c est une simulation qui a été faite)

pour le ws10D de poussée 155kn(le moteur du f22 a cette poussée),ca aussi c est sur...les chinois travaillent dessus activement..

faut vous informer les gars..sinon vous n etes pas en mesure de discuter defense chinoise.beh oui c est bien beau de discuter mais faut s enrichir pour pouvoir discuter et seul la connaissance permet de le faire

Link to comment
Share on other sites

Rien d'extraordinaire dans tout ça, ce n'est qu'une technologie de rendez-vous orbital "violent", ce qui est la base. Les amériain et les russes savent faire ça depuis des dizaines d'années, et ça fait des années que l'ESA à étudié et mis au point les procedures de rendez-vous orbital "doux" (de loin plus complexe à mettre en oeuvre). C'est un joli coup de pub, mais ce n'est que ça, un coup de pub. Percuter un satellite abandoné à la trajectoire parfaitement connue (car lancé par eux) est nettement plus simple que d'intercepter un satellite espion en temps de guerre : sa trajectoie ne serait pas fixe, les satellites espions étant dotés de routine pour rendre celle-ci imprevisible, et donc interceptable, l'inconvenient est que ça consome les reserves de propergols du satelite, et donc empute sa durée de vie en orbite, mais en temps de guerre, ce genre de chose, on s'en fout, seule compte l'information ramenée par le satelite, qui pourra quand même tenir assez longtemps (ces systèmes ont été conçu dans l'optique d'une guerre USA/URSS, et donc, une guerre longue... très longue...)

@+, Arka

l actualisation de la position par satellites,ca existe bien,meme si le satellite bouge il suffit de mettre au point la technologie pour flinguer un satellite en mouvement c est tout.
Link to comment
Share on other sites

Les simulations rafale contre F-22 sont irréalistes, personne n'ayant les caractéristiques des deux appareils à la fois. Là ça fait un peu "je vois dans le spectre EM". Et sinon les programmes d'ASAT efficaces contre les satellites militaires demandent un temps de réaction très court difficile à obtenir avec un lanceur normal. Les systèmes ASAT des US et de l'URSS avaient tous les deux un autodirecteur pour la phase terminale et une phase d'attaque très courte. Ca c'est plus difficile que d'envoyer une charge à frag sur une orbite bien connue, ce que les chinois on peut-être fait. On manque de données sur le test, faudrait fouiller, doit y avoir un communiqué chinois.

Link to comment
Share on other sites

Les chinois s'interesse enormement aux laser nottament, ils sont les seul a avoir équipé leurs chars d'assaut avec un système laser aveuglant les optiques adverses. Il ne faut pas les sous estimer, c'est pas l'Iran qui fait un F-5 avec deux queues ou la Corée du Nord qui fait péter une vieille mine pour fouttre les jetons.

Link to comment
Share on other sites

Les chinois s'interesse enormement aux laser nottament, ils sont les seul a avoir équipé leurs chars d'assaut avec un système laser aveuglant les optiques adverses.

Il ne faut pas les sous estimer, c'est pas l'Iran qui fait un F-5 avec deux queues ou la Corée du Nord qui fait péter une vieille mine pour fouttre les jetons.

Les américains savent depuis longtemps, quand on regarde la carte, il ne reste que la Birmanie qui n'est pas encore tombée dans le giron des us. Mais ce serait pas très longtemps, les Chinois n'ont peu de temps devant eux avant que l'etau se serre complètement.
Link to comment
Share on other sites

De toute façon les Chinois vont se faire vaincre culturellement, les valeurs accidentale ce propage plus vite en Chine que toutes les rattrapages technologique qu'ils peuvent faire actuellement.

Quel est le rapport avec le test anti-satellite ?!
Link to comment
Share on other sites

Un satellite ça manoeuvre, mais un véhicule de rentrée aussi, donc à première vue le problème est plus une question de soft et de tracking. Est-ce que quelqu'un connait l'ISP des étages du M51 ou est-ce que c'est un truc secret défense? je n'arrive pas à trouver l'info. c'est de la poudre donc on doit être dans la zone 230-250 à première vue mais ça ce sont des valeurs de boosters de lanceurs où la poussée est plus importante que l'ISP.

Link to comment
Share on other sites

En se basant sur les caractéristiques de la R7 version d'origine, en gros, la charge utile satellisable est 1/10 de la charge utile à 8000km en mode missile, et la charge utile en GTO est à peu près la moitié de la charge utile LEO. Ce qui signifie qu'en théorie, un M51 devrait être capable d'envoyer une seule TN75 un peu allégée en orbite basse sans modif, et qu'il devrait être possible moyennant quelques modifs sur le troisième étage d'envoyer sur des orbites hautes une charge de l'ordre de 50-100kg, mais là ce serait un truc tout nouveau...

Link to comment
Share on other sites

beh je vais te dire honnetement,lorsque tu passes sur des forums que ce soit celui ci ou d autres qui soient europeens et pas chinois, il y a toujours un manque d infos et une sous estimation des capacites de l armée chinoise...a chaques fois que j ai dit quelquechose sur la chine, a chaques fois qu il s agissait de rumeurs sur le net chinois,toutes ces affirmations ont toujours été justifiées..d ailleur si tu connaissais la doctrine chinoise tu saurais que les chinois pratiquent le contre endiguement par l apaisement...donc en sous estimant leurs capacités

pour l aesa chinois,c est sur qu ils travaillent dessus....mais vous n etes pas au courant faute de vous informer..la seule chose qui vous interesse c est le matos europeen et americain donc vous delaissez donc des infos qui sont a votre portée et vous emettez des jugements sans avoir la moindre info potable sur l armée chinoise...

pour le bismark furtif,les chinois sont les premiers du monde a avoir realisé un batiment leger rapide et furtif avec ce design..;c es un batiment d attaque cotiere mais meme nos amis europeens et americain ont été incapable de realiser ce genre de batiments...les americains travaillent dessus mais c est tout

pour le rafale,c est vrai c est une erreur de ma part,il s agit d un rcs de 0.1 a 0.3 m2 mais seulement lorsque propre ...le f22,c est bien 0.0001m2...ce qui explique qu un rafale se fasse later a 10 pour 1 contre un f22(si tu veux tout savoir,ca c est une simulation qui a été faite)

pour le ws10D de poussée 155kn(le moteur du f22 a cette poussée),ca aussi c est sur...les chinois travaillent dessus activement..

faut vous informer les gars..sinon vous n etes pas en mesure de discuter defense chinoise.beh oui c est bien beau de discuter mais faut s enrichir pour pouvoir discuter et seul la connaissance permet de le faire

Ne t'inquiéte pas je m'informe - il est vrai que les chinois pratiquent la désinformation - surtout quant à leurs effectifs et leurs productions - mais qu'en il sagit de matériel beaucoup d'informations sont à prendre avec recul (c'est pareil pour les autres) - personnes n'ayant jamais réellement vu ces équipements en action - meme si la Chine doit nous réserver des surprises de tailles - je doute que ses éqipements soient réellement au niveau annoncé.

Pusieurs sources parlent par exemple d'une marine chinoise se modernisant à grande vitesse mais dont ses nouveaux navires auraient été conçu trop vite et avec beaucoup de défauts internes par exemple.

Link to comment
Share on other sites

pour l aesa chinois,c est sur qu ils travaillent dessus....mais vous n etes pas au courant faute de vous informer..la seule chose qui vous interesse c est le matos europeen et americain donc vous delaissez donc des infos qui sont a votre portée et vous emettez des jugements sans avoir la moindre info potable sur l armée chinoise...

jugement un peu expéditif surtout de la part de qqun qui affirme que les Européens ou les Américains n'ont aucune expérience ou aucun programme de recherche dans ces domaines (navires furtifs, missiles antisatellite et lasers).

Rien que pour les navires, tu ne sembles pas connaître les La Fayette, Visby, qui sont réellement en service et les programmes M80, DDX, Schelde 12717, DCN Gowind et Swordfish ...

Link to comment
Share on other sites

J'ai quand même l'impression qu'on va relancer la course aux armements

Je ne sait pas si les Chinois s'y risqueraient?! Ils ont quand méme 22% de la pop. mondiale a nourire, pas mal de problemes et les USA 45% des dépense mondiale en armement

Par contre c'est sur ils vont essayer d'étre indépendent des russe et diversifier leur armement!

Link to comment
Share on other sites

jugement un peu expéditif surtout de la part de qqun qui affirme que les Européens ou les Américains n'ont aucune expérience ou aucun programme de recherche dans ces domaines (navires furtifs, missiles antisatellite et lasers).

Rien que pour les navires, tu ne sembles pas connaître les La Fayette, Visby, qui sont réellement en service et les programmes M80, DDX, Schelde 12717, DCN Gowind et Swordfish ...

ce ne sont pas des catamarans furtifs que je sache ...sinon,il est vrai qu ils sont furtifs...
Link to comment
Share on other sites

C'est cela, oui. Vous oubliez que cela prés de 15 ans que la RPC augmente son budget militaire de 7 à 11 % par an, alors que les USA avait réduit la voilure à la fin de la guerre froide. A méditer aussi la maxime de Deng Xiaoping, mise en exergue du dernier rapport du Pentagone sur la puissance militaire chinoise - maxime dite "des 24 caractères" que le leader chinois a prononcé, au début des années 1990, devant les géostratèges de son pays: "Observer calmement; asseoir notre position; régler les problèmes calmement; cacher nos capacités et gagner du temps; garder un profil bas et ne jamais revendiquer le leadership".

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...