Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Groupe Dassault Aviation, fil sur l'avionneur/industriel


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Dans la même veine que les vidéos précédentes de 2011, Seclin et Saint-Cloud:

Les deux sites étaient déjà présentés dans deux vidéos de 2005 de la même chaîne, les amateurs pourront ainsi tenter d'observer des changements survenus en 5 ans sur les deux sites entre les deux vidéos, aussi bien dans la présentation des sites que dans les équipements installés.

 

 

 

edit:

Dans la vidéo de Saint-Cloud, quelques très belles images intéressantes!

Maquette numérique de Falcon bi-dérive "green" qu'on avait déjà vu.

h3ri.jpg

Mais aussi une maquette numérique d'UCAV bimoteur à fuselage portant, qui ressemble beaucoup à la maquette de ce qui deviendra FCAS-DP.

hswy.jpg

 

Un autre programme de SSBJ doté d'une voilure et d'un empennage différents eux aussi, que je n'avais jamais vu non plus (et dire que ça a déjà 10 ans)

szng.jpg

 

Et enfin de rares images des soutes ouvertes de la maquette volante de ce qui deviendra NeuroN.

prwl.jpg

71sk.jpg

Edited by Patrick
  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

C'est la conclusion qui te fait rire @capmat?

Bon en même temps il fallait pas que BAE use des services de JL aussi... :unsure:

 

Sinon, nouvelle vidéo de la chaine the fan Dassault aviation, consacrée cette fois à LittleRock.

Land of the fries, home of the bread. heu non ça c'est la France.

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Déjà un concurrent du Falcon 10X ... A quand la prochaine initiative DA ?   A quand  l' accélération du 10X ?? 

https://www.challenges.fr/entreprise/aeronautique/gulfstream-g800-la-contre-attaque-americaine-face-a-dassault-dans-les-jets-daffaires_783472

Gulfstream G800: la contre-attaque américaine face à Dassault dans les jets d'affaires

"le nouvel appareil, facturé 71,5 millions de dollars, affichera le plus long rayon d’action de tous les jets d’affaires : 14.816 km exactement (8.000 miles nautiques), soit 1.000 km de plus que le Global 7500 du canadien Bombardier et que le Falcon 10X, dernier né de la gamme du français Dassault Aviation. Equipé de moteurs Pearl 700 du britannique Rolls-Royce, le nouveau jet complètera la gamme, déjà bien fournie, du constructeur américain sur le segment le plus luxueux du marché (G600, G650, G700), qui est aussi un des plus dynamiques. Gulfstream s’est fixé un calendrier ultra agressif : il prévoit les premières livraisons dès 2023… soit deux ans avant le Falcon 10X, prévu en 2025."

+ un coup double de la part de Gulfstream  avec le nouveau G400

https://www.aerobuzz.fr/aviation-affaires/coup-double-pour-gulfstream-avec-les-g400-et-g800/

Edited by Bechar06
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Et tout ça grâce aux impôts des français !!!!

Il faut tout nationaliser, vous allez voir en 2022, vive maximo ..... .

:chirolp_iei:

 

Sincèrement, j'ai toujours du mal a voir l’intérêt d'un tel article.

 

Edited by gargouille
  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Juste une précision: 60% de Dassault Aviation capitalisé à 8MM€ vaut 6 fois moins que 45% de Dassault Système capitalisé à 58MM€...

D'autre part les 25% de Thales sont détenus par Dassault Aviation directement.  Ils sont sensés être reflétés dans la valorisation de Dassault Aviation et ne devraient pas apparaitre en doublon dans le patrimoine de la famille 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Pakal a dit :

Juste une précision: 60% de Dassault Aviation capitalisé à 8MM€ vaut 6 fois moins que 45% de Dassault Système capitalisé à 58MM€...

D'autre part les 25% de Thales sont détenus par Dassault Aviation directement.  Ils sont sensés être reflétés dans la valorisation de Dassault Aviation et ne devraient pas apparaitre en doublon dans le patrimoine de la famille 

La fortune combinée de la famille Dassault est d'après l'article évaluée à 26.6 Milliards d'€.

45% de 58 Milliards d'€ = 26.1 MM€

60% de 8 Milliards d'€ = 4.8 MM€

Donc les autres activités et la participation dans Thales compte négativement, je ne pense donc pas qu'il y a doublon.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Pour le plaisir de VOIR et comparer ... Pas encore le Falcon 10X ici

falcon12.jpg

Ou au futur : photo de droite   MERCHET derrière ... pas taper !  l'ignorer

 

 

Edited by Bechar06
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Dassault Systèmes en route pour une année 2021 record

 

Par Ingrid Vergara

Publié hier à 09:21, mis à jour hier à 20:41

Au troisième trimestre, Dassault Systèmes a enregistré un chiffre d'affaires en croissance de 12% à 1,158 milliard d'euros. 

Outre son pari sur la santé, l'éditeur de logiciels profite d'une migration d'applications critiques vers le cloud.

Il y a tout juste deux ans, l'éditeur de logiciels Dassault Systèmes* opérait un repositionnement d'envergure dans le secteur de la santé en achetant la société Medidata. Devenue un puissant moteur de sa croissance, cette activité - qui représente 22 % de ses revenus logiciels - a progressé de 21 % au troisième trimestre. La plateforme est désormais utilisée par tous les grands laboratoires travaillant sur des vaccins ou des traitements à ARN messager, pour la modélisation de nouvelles molécules, ou pour la remontée de données pour mieux surveiller les patients via de nouveaux dispositifs médicaux.

Outre la santé, l'éditeur a vu la demande des entreprises augmenter dans toutes les zones géographiques et dans tous les secteurs, y compris ceux particulièrement touchés par la crise du Covid-19, comme l'aéronautique ou l'automobile. « Nous sommes sur une croissance à deux chiffres sur environ 90 % de notre surface de chiffre d'affaires », se félicite Bernard Charlès, le directeur général de Dassault Systèmes. Dans un monde post-pandémie où les entreprises cherchent à optimiser ses processus, plusieurs grands clients choisissent de migrer à plus grande échelle sur le cloud. Renault va par exemple connecter tous les outils du cycle de production et de logistique de ses véhicules au sein de la plateforme de l'éditeur français. « Il ne s'agira pas uniquement de faire des jumeaux numériques des voitures, mais aussi le jumeau numérique de l'entreprise », précise Pascal Daloz le directeur général adjoint opérations et finances.

Souveraineté des données

« Dans le cadre du développement durable, reconstituer la chaîne de composants et avoir une vision claire de ce qui se passe en amont et en aval de ses produits devient un fil conducteur pour toutes les entreprises », ajoute Bernard Charlès.

L'accélération de la migration d'applications critiques vers le cloud aiguise la compétition entre les fournisseurs de cloud et tend les débats autour de la sécurité et de la souveraineté des données. Au cœur des enjeux, la notion de « cloud de confiance » destiné à protéger les données hébergées des lois extraterritoriales américaines. Les récentes alliances annoncées dans ce domaine par, d'un côté, Microsoft Azure, Orange et Capgemini et, de l'autre, Google Cloud et Thalès sont-elles une menace ? « Cette sécurité est fictive. Je pense que ces accords ne sont pas crédibles d'un point de vue de la souveraineté », estime Bernard Charlès, qui rappelle le précédent de l'extraterritorialité du dollar qui a coûté cher à plusieurs entreprises françaises et européennes. Pour lui, ce sont les données qui détermineront avant tout le choix d'un cloud.

Attentif aux incertitudes gé­nérées par les pénuries de certains composants qui freinent les chaînes d'approvisionnement, Dassault Systèmes reste très confiant pour la fin de l'année. Après avoir vu ses revenus globaux progresser de 12 % au troisième trimestre, l'éditeur a relevé ses prévisions de revenus et de rentabilité pour 2021. Son chiffre d'affaires devrait avoisiner les 4,8 milliards de dollars.

Des perspectives qui ont propulsé son action vers son plus haut historique. Après avoir gagné près de 50 % depuis le début de l'année, la capitalisation du groupe atteint les 67 milliards d'euros. De quoi ravir ses quelque 20 000 salariés, qui pourront bientôt bénéficier d'un plan d'actionnariat salarié. Il se traduira par une augmentation de capital portant sur un maximum de 5 millions d'actions, prévue pour le 20 janvier 2022.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Un poste à pourvoir:

https://www.meretmarine.com/fr/content/ingenieur-systeme-senior-contact-aero-atc-dalc-hf

Citation

De notoriété publique, cette solution adressera en premier lieu le porteur DASSAULT Rafale F4 « ultra-connecté » avant d'être déployer sur d'autres types de porteurs.

avant d'être déployer!!!

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...