Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Groupe Dassault Aviation, fil sur l'avionneur/industriel


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Patrick a dit :

Est-ce que ça sent le passage au GaN qui va demander de produire tout plein de modules?

Peut-être, mais je crois aussi qu'il faut produire plus de RBE2 que de Rafale car Parly a dit qu'on allait acheter des équipements supplémentaires et que les Rafale restant seront mieux équipés. Donc il faut non seulement compenser les AESA vendus à la Grèce, mais aller au delà, par exemple en équipant la Marine qui jusqu'à présent se faisait prêter des antennes AESA lorsque le CDG partait en mission. Et il faut aussi produire pour tout ce qui a été exporté neuf.

Je ne crois pas que le GaN sortira d'abord à l'export, sauf si c'est une condition pour gagner la Finlande.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Peut-être, mais je crois aussi qu'il faut produire plus de RBE2 que de Rafale car Parly a dit qu'on allait acheter des équipements supplémentaires et que les Rafale restant seront mieux équipés. Donc il faut non seulement compenser les AESA vendus à la Grèce, mais aller au delà, par exemple en équipant la Marine qui jusqu'à présent se faisait prêter des antennes AESA lorsque le CDG partait en mission. Et il faut aussi produire pour tout ce qui a été exporté neuf.

Je ne crois pas que le GaN sortira d'abord à l'export, sauf si c'est une condition pour gagner la Finlande.

Merci. Est-ce que justement on aurait pas meilleur compte à attendre ce GaN avant de lancer une production de masse d'antennes?

Je peux bien concevoir qu'on ait besoin de remplacer certaines antennes PESA surtout si les Rafale grecs sont livrés avec AESA, mais produire en GaAs alors que le GaN c'est pour dans 4 ans, est-ce si intéressant que ça?

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Patrick a dit :

Merci. Est-ce que justement on aurait pas meilleur compte à attendre ce GaN avant de lancer une production de masse d'antennes?

Je peux bien concevoir qu'on ait besoin de remplacer certaines antennes PESA surtout si les Rafale grecs sont livrés avec AESA, mais produire en GaAs alors que le GaN c'est pour dans 4 ans, est-ce si intéressant que ça?

On risque de rétrofiter tous les F4.2 en antenne GaN et récupérer les AESA GaS pour équiper les PESA F4.1. 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

On risque de rétrofiter tous les F4.2 en antenne GaN et récupérer les AESA GaS pour équiper les PESA F4.1. 

Il y a un précédent : Des RDY qui remplacent des RDI qui sont utilisés pour virer des Radar De Merde (a.k.a Radar Tefal, qui chauffe mais n'accroche pas). :biggrin:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

On risque de rétrofiter tous les F4.2 en antenne GaN et récupérer les AESA GaS pour équiper les PESA F4.1. 

Ça irait dans le sens d'un maintient au moins au niveau qu'a atteint le F3R des F4.1 condamnés à ne pas être modifiés en .2 (même si c'est indépendant des F5 F6 etc à terme) si tel est le choix effectué. Du moins, avant l'arrivée éventuelle d'une nouvelle techno qui viendrait lisser les différences entre les avions de ce point de vue en rendant Fx.2 obsolète. Je pense aux antennes conformes et multifonctions par exemple.

Mais dans le même temps ça ressemblerait un peu à de l'acharnement thérapeuthique de payer des sommes collossales pour upgrader des avions condamnés à rester dans un standard qui ne puisse plus physiquement aller vers le meilleur de ce que peut proposer la plate-forme Rafale.

Alors certes, avec 32 (?) antennes GaAs en parc avant le début des livraisons export qui ont "soulagé" l'AAE de ses achats "obligés" de Rafale, moins les 12 RBE2 AESA des Rafale grecs d'occasion, on termine à 20 (?) pauvres antennes pour toute l'AAE et la Marine. C'est vrai que c'est très léger.

Les allemands de leur côté ont témoigné de l'intention de remonter à 110 AESA pour leur flotte d'Eurofighters. Mais je ne me souviens pas si on a eu une info sur le nombre d'antennes AESA souhaitées pour l'AAE et la Marine.

Passer les 2/3 de la flotte de Rafale M (potentiellement déployée à bord du CdG) en AESA serait déjà une belle avancée pour la Marine Nationale, ça supposerait une trentaine d'antennes pour elle seule.
Idem pour l'AAE, permettre à chaque Rafale du contrat opérationnel (80 avions) d'être gréé en AESA pourrait être une excellente nouvelle.
Cela ferait passer le total d'AESA à bord des Rafale français à... 110 là aussi. Comme en Allemagne. Quant aux 28 derniers avions de la T4 et aux 30 de la T5 ils pourraient être en GaN, soit une soixantaine d'antennes supplémentaires. Resterait une quarantaine de Rafale en PESA, et donc environs 110 PESA (moins 12 croates) soit une petite centaine en parc.

 

Dans tous les cas ça signifierait donc bien retirer du parc un bon paquet d'antennes PESA!

Qu'en faire, au-delà de leur rôle de pièces détachées?
Pourraient-elles être réutilisées pour autre chose vu qu'elles ont l'avantage d'être à l'inventaire et déjà payées?
Saurait-on par exemple faire travailler plusieurs RBE2 PESA connectés? Pour un radar 3D, ou un AWACS (4 antennes à 90°)? Ou même sur support rotatif pour des petits bâtiments de surface?

J'avais émis l'idée qu'elles pourraient être utilisées pour un véhicule SHORAD canon/missile à bas-coût (ce ne serait ni le véhicule porteur ni les armes qui coûteraient le plus cher) et en urgence par exemple. Est-ce réaliste vu leur conception initialement dévolue à un rôle air-air et air-sol à bord d'un chasseur?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Patrick a dit :

Pourraient-elles être réutilisées pour autre chose vu qu'elles ont l'avantage d'être à l'inventaire et déjà payées?
Saurait-on par exemple faire travailler plusieurs RBE2 PESA connectés? Pour un radar 3D, ou un AWACS (4 antennes à 90°)? Ou même sur support rotatif pour des petits bâtiments de surface?

Où tu trouves des RBE2 PESA une fois qu'ils sont convertis en AESA ? Avec juste l'antenne et un TOP, tu vas pas aller loin... :biggrin:

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Patrick a dit :

Qu'en faire, au-delà de leur rôle de pièces détachées?
Pourraient-elles être réutilisées pour autre chose vu qu'elles ont l'avantage d'être à l'inventaire et déjà payées?

C'est ballot, on aurait put rétrofiter les M2000D avec.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Deres a dit :

C'est ballot, on aurait put rétrofiter les M2000D avec.

Non, ça rentre pas bien (cf le M2000B "BOB", aux caractéristiques de vol plutôt casse-gueule). Et une antenne PESA, ce n'est pas un radar entier. Il manquerait un tas de trucs, pour un montant à 7 chiffres, pièce.

Edited by DEFA550
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, DEFA550 a dit :

Non, ça rentre pas bien (cf le M2000B "BOB", aux caractéristiques de vol plutôt casse-gueule). Et une antenne PESA, ce n'est pas un radar entier. Il manquerait un tas de trucs, pour un montant à 7 chiffres, pièce.

Je rigolais.

C'est quoi to BOB ? Je n'ai pas trouvé. C'est un mirage 2000 banc d'essai avec un grand nez ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, DEFA550 a dit :

Où tu trouves des RBE2 PESA une fois qu'ils sont convertis en AESA ? Avec juste l'antenne et un TOP, tu vas pas aller loin... :biggrin:

Certes. Mais est-ce la partie la plus chère à produire si on devait se retrouver avec plein d'antennes sur les bras?

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, Deres a dit :

Je rigolais.

C'est quoi to BOB ? Je n'ai pas trouvé. C'est un mirage 2000 banc d'essai avec un grand nez ?

Banc Optronique Biplace

il y a 17 minutes, Patrick a dit :

Certes. Mais est-ce la partie la plus chère à produire si on devait se retrouver avec plein d'antennes sur les bras?

D'où vient le prix à 7 chiffres du Captor ou du RDY ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Patrick a dit :

Merci. Est-ce que justement on aurait pas meilleur compte à attendre ce GaN avant de lancer une production de masse d'antennes?

Je peux bien concevoir qu'on ait besoin de remplacer certaines antennes PESA surtout si les Rafale grecs sont livrés avec AESA, mais produire en GaAs alors que le GaN c'est pour dans 4 ans, est-ce si intéressant que ça?

Il peut y avoir encore des ventes d'occasions.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, DEFA550 a dit :

Banc Optronique Biplace

D'où vient le prix à 7 chiffres du Captor ou du RDY ?

De la partie traitement du signal?

Mais d'où vient le prix à 8 chiffres d'un RBE2 AESA? De l'antenne non?

il y a 10 minutes, gargouille a dit :

Il peut y avoir encore des ventes d'occasions.

J'entends l'AAE qui tousse au fond de la salle...

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, gargouille a dit :

Il peut y avoir encore des ventes d'occasions.

Oui, mais pas des centaines.

Si les PESA sont vendus avec une cellule d'occasion, ça limite le marché à nos alliés qui ne pourront pas payer des AESA et sa limite aussi le nombre d'avions qu'on peut vendre.

Si c'est pour un client "classique" qui doit se payer des cellules neuves, l'économie risque de ne pas être significative donc l'intérêt sera très reduit pour le client. Ça reste une solution pour vendre un Rafale moins performant (sans meteor) à un pays à qui on refuserait de livrer des AESA... le nombre de pays intéressés risque d'être assez réduit.

il y a 16 minutes, Patrick a dit :

J'entends l'AAE qui tousse au fond de la salle...

Ça dépend du client. J'ai cru comprendre que l'aéronavale espagnole voulait remplacer ses Harrier. La France pourrait faire une proposition financièrement très intéressante pour 6 à 12 Rafale M pouvant opérer depuis le PA français.

Bon, je n'y crois pas, ce serait plus probable avec l'Inde.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ARPA a dit :

Oui, mais pas des centaines.

Si les PESA sont vendus avec une cellule d'occasion, ça limite le marché à nos alliés qui ne pourront pas payer des AESA et sa limite aussi le nombre d'avions qu'on peut vendre.

Si c'est pour un client "classique" qui doit se payer des cellules neuves, l'économie risque de ne pas être significative donc l'intérêt sera très reduit pour le client. Ça reste une solution pour vendre un Rafale moins performant (sans meteor) à un pays à qui on refuserait de livrer des AESA... le nombre de pays intéressés risque d'être assez réduit.

Ça dépend du client. J'ai cru comprendre que l'aéronavale espagnole voulait remplacer ses Harrier. La France pourrait faire une proposition financièrement très intéressante pour 6 à 12 Rafale M pouvant opérer depuis le PA français.

Bon, je n'y crois pas, ce serait plus probable avec l'Inde.

On pourrait dans plusieurs années vendre un petit nombre (une bonne dizaine ou deux dizaines) et ça pourrait concerner aussi des AESA actuels pour en avoir plus avec des modules GaN et avoir comme cela plus de cellules F4.2.

 

 

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

J'ai entendu hier à la radio que les actions DA baissées.

Sinon petit bruit de fond La Direction générale de l’armement discute d’un projet d’avion « spatial » avec Dassault Aviation.

http://www.opex360.com/2021/11/24/la-direction-generale-de-larmement-discute-dun-projet-davion-spatial-avec-dassault-aviation/

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, gargouille a dit :

J'ai entendu hier à la radio que les actions DA baissées.

Sinon petit bruit de fond La Direction générale de l’armement discute d’un projet d’avion « spatial » avec Dassault Aviation.

http://www.opex360.com/2021/11/24/la-direction-generale-de-larmement-discute-dun-projet-davion-spatial-avec-dassault-aviation/

Pour moi cet avion çà ressemble à une contre-partie en cas de fusion des deux projets éponymes FCAS.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, herciv a dit :

Pour moi cet avion çà ressemble à une contre-partie en cas de fusion des deux projets éponymes FCAS.

Et comme un projet d'avion spatial l'allemagne en a montré un il y a quelques semaines à peine, on est pas du tout à l'abri d'une nouvelle tentative d'entrisme...

 

il y a 13 minutes, gargouille a dit :

J'ai entendu hier à la radio que les actions DA baissées.

Sinon petit bruit de fond La Direction générale de l’armement discute d’un projet d’avion « spatial » avec Dassault Aviation.

http://www.opex360.com/2021/11/24/la-direction-generale-de-larmement-discute-dun-projet-davion-spatial-avec-dassault-aviation/

???
J'ai regardé sur un an et sur 10 ans:
https://www.boursorama.com/cours/1rPAM/

Pour moi depuis un an c'est stable.
On est peut-être en simple phase de consolidation avant remontée.

Attendons les annonces à venir. Les contrats égyptien et croate entrent en vigueur avec les signatures, et il y a d'autres échéances. À mon avis le marché est dans l'expectative.

Si je boursicotais je dirais que c'est le bon moment pour acheter.

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, gargouille a dit :

J'ai entendu hier à la radio que les actions DA baissées.

Ce qui traduit, en gros, le fait qu'il y a plus de vendeurs que d'acheteurs d'actions DA et peut s'expliquer de plusieurs manières :

  • Des arbitrages au sein de portefeuilles d'actions, pour des raisons variables, conduisant à vendre du Dassault pour réduire sa part dans un mix de société - notamment si la valeur a atteint un cours élevé déséquilibrant le panachage.
  • Des prises de bénéfices, particulièrement de petits porteurs voulant se dégager des liquidités avant les fêtes (j'en connais un, personnellement).
  • Des prises de bénéfices, éventuellement de porteurs plus importants, par anticipation d'une annonce pouvant influer sur le cours. À ce stade, il est impossible d'anticiper la nature de l'annonce. En effet, un échec peut provoquer un plongeon, mais un succès aussi, de façon paradoxale, car l'industriel rentre alors dans une phase de production qui peut réduire l'attractivité de son titre (les investissements consomment alors des liquidités et le risque industriel d'une production réelle peut faire craindre une rentabilité moindre du titre).
  • Ça arrive aussi, de temps en temps ... aucune vie d'action n'est un long parcours haussier. Des fois, ça baisse, surtout quand ça a monté. :rolleyes:

Donc, lire l'avenir dans le cours de l'action DA n'est probablement pas plus efficace que de le lire dans le marc de café, la course des nuages ou les entrailles d'un poulet sacrifié entre deux chandelles renversées.

Attendions de savoir ce qu'en dit Guida, la concierge portugaise de @Claudio Lopez.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,665
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Godefroy de Bouillon
    Newest Member
    Godefroy de Bouillon
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...