Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Faut-il des blindés intermédiaires entre le Leclerc XLR/VBCI et le projet MGCS?


Kamelot
 Share

Recommended Posts

Il y a 10 heures, Akhilleus a dit :

nfin il faut aussi repenser le role du char vu chez nous comme chasseur de char et engin de rupture/exploitation et non pas comme engin anti infanterie/ anti position fortifiée / canon automoteur à capacité de tir indirect.

En France on a un peu de HE et de flechettes, idem aux USA mais ca doit faire une part très mineur de l'emport (avec peu d'entrainement à l'usage indirect) quand les pays ex soviétiques ont 50%  de leur dotation dans le char d'obus HE, les tables de tirs balistiques qui vont avec et c'est les munitions qu'ils utilisent le plus / APFSDS ou aux HEAT

J'approuve l'analyse sur "un char pour faire quoi". La réponse à cette question conditionne les caractéristiques et performances du blindé devant s'inscrire dans un emploi.

La difficulté est de parvenir à regrouper toutes les "missions" dédiées sur un même engin à protéger des divers menaces. La plus exigeante en matière de technique définira l'ensemble et ses coûts. Dans ce sens le MGCS va vers des plateformes collaboratives.

L'allègement en tentant de maintenir au meilleur niveau possible la protection, iraient dans le bon sens.

La gestion des coûts de possession est une autre problématique...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, FoxZz° a dit :

En fait quel est l'intéret d'un véhicule intermediaire ? J'ai du mal à voir. Si c'est pour aller sur des terrains ou on pourrait tout aussi bien déployer un vrai char, autant envoyer un vrai char. Le Jaguar quant à lui est très bien pour pour les brigades médiannes.

Là ou je vois un vrai créneau c'est un véhicule adapté  aux terrains très diffciles et logistiquement éloignés comme les montagnes, l'arctique ou encore type Malouines. Un véhicule léger avec un canon à forte élévation et un train de roulement chenillé. Donc en fait un Jaguar chenillé. Pour un devis autour des 25 tonnes en fonction des kits de protection on pourrait avoir un véhicule mieux protégé que le Jaguar. Ce véhicule serait parfait pour la BIM et probablement pour la BP aussi.

Bref, ressortir les AMX-13t en version moderne ?

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 30 minutes, Rescator a dit :

non, train chenillé pur. Les half track roue/chenille combinent les inconvénients des deux systèmes au lieu de bénéficier de leurs avantages. 

J'avais déjà eu l'occasion de le dire dans le fil du MGCS, mais pourquoi choisir?

Pourquoi ne pas envisager un véhicule qui puisse à la fois être équipé de roues et à la fois de chenilles, en alternance?

De la même façon que ce que l'on voir sur la vidéo ci-dessous:

https://camso.co/content/files/video/transfer-kit-assistant/Camso_Powersports_ATV-UTV_Transfer-kit-vehicle-switch_DESKTOP-output.mp4

 

Edited by Salverius
mauvais lien
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Patrick a dit :

Les autres ne se posent pas ces questions et font les deux.

Les autres en Europe commencent à diminuer sérieusement et ce n'est pas notre industrie qui va relever le niveau. Au-delà du budget de la Défense, ce secteur industriel manque d'investissement et de compétitivité. Il n'y a pas de miracle...

La politique industrielle menée depuis des années a des répercutions. Sans une "masse critique" avec des projets accessibles et cohérents, il sera très difficile de revenir en arrière.

La force de vente, les réseaux et la chaîne du service après vente nous font, aussi, toujours défaut.

Bref, le constat n'est pas terrible.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Kamelot a dit :

Les autres en Europe commencent à diminuer sérieusement

Ah bon? C'est pas l'impression que j'ai. Rien qu'en regardant ce que font les Allemands pour commencer.

il y a 10 minutes, Kamelot a dit :

et ce n'est pas notre industrie qui va relever le niveau.

Ah bon bis.

C'est vrai qu'en tant que second exportateur mondial d'armes on a des raisons de penser que c'est bientôt la fin.

il y a 11 minutes, Kamelot a dit :

Au-delà du budget de la Défense, ce secteur industriel manque d'investissement et de compétitivité. Il n'y a pas de miracle...

C'est l'un des seuls qui permet à la France de gagner des sous...

il y a 12 minutes, Kamelot a dit :

La politique industrielle menée depuis des années a des répercutions. Sans une "masse critique" avec des projets accessibles et cohérents, il sera très difficile de revenir en arrière.

Certes.

il y a 12 minutes, Kamelot a dit :

La force de vente, les réseaux et la chaîne du service après vente nous font, aussi, toujours défaut.

C'est moins vrai qu'il y a 15 ans.

il y a 12 minutes, Kamelot a dit :

Bref, le constat n'est pas terrible.

Rien n'est rédhibitoire même le découragement.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 16 heures, Asgard a dit :

Donc dev un nouveau véhicule de 0. Nouveau véhicule qui va durer MINIMUM 40ans.

Oui, donc dev le MGCS ou programme TITAN, appelle-le comme tu veux, mais les projets sont déjà sur les rails.

C'est bien la problématique d'un engin intermédiaire. Repartir de "0" n'est pas acceptable en terme de coût et de délais.

Le MGCS et TITAN par voie de conséquence, relèvent plus des grandes manoeuvres que d'un projet ficelé dans la période. Le Club Leo est là et le KF-51 peut faire des petits... De fait, la temporalité du MGCS risque d'être élastique.

Dans cet intervalle, il faudra "faire tenir" le Leclerc qui est en nombre limité. Sans un plan "de sauvegarde" accessible, nous allons vers de graves difficultés, dont l'abandon partiel du développement de ce type de blindé. La renov du VBCI ou le VBEA, ça peut aider pendant une famine, mais bon...

Les solutions prélèvent du voeu pieux, encore aujourdhui:

- Recherche d'un "hybride" comme le EMBT avec des briques techniques maitrisées, en se plaçant avec le Canon Ascalon,

- développement en amont du MGCS de "plateformes armées",

- Achat sur étagère à franciser en espérant un retour industriel,

- Et, ne rien faire en attendant les budgets concrets pour le MGC, avec le risque d'être déqualifié sur beaucop de piliers techniques et industriels à un terme qui seloigne.

Edited by Kamelot
Link to comment
Share on other sites

8 minutes ago, Kamelot said:

C'est bien la problématique d'un engin intermédiaire. Repartir de "0" n'est pas acceptable en terme de coût et de délais.

Le MGCS et TITAN par voie de conséquence, relèvent plus des grandes manoeuvres que d'un projet ficelé dans la période. Le Club Leo est là et le KF-51 peut faire des petits... De fait, la temporalité du MGCS risque d'être élastique.

Dans cet intervalle, il faudra "faire tenir" le Leclerc qui est en nombre limité. Sans un plan "de sauvegarde" accessible, nous allons vers de graves difficultés, dont l'abandon partiel du développement de ce type de blindé. La renov du VBCI ou le VBEA, ça peut aider pendant une famine, mais bon...

Les solutions prélèvent du voeu pieux, encore aujourdhui:

- Recherche d'un "hybride" comme le EMBT avec des briques techniques maitrisées, en se plaçant avec le Canon Ascalon,

- développement en amont du MGCS de "plateformes armées",

- Achat sur étagère à franciser en espérant un retour industriel,

- Et, ne rien faire en attendant les budgets concrets pour le MGC, avec le risque d'être déqualifié sur beaucop de piliers techniques et industriels à un terme qui seloigne.

Je pense que ton échelle de temps ne colle pas ^^'

Le MGCS n'est pas pour dans 40ans, ca peut aller vite. Le plus dur est de répondre aux questions qui sont rabâchées depuis des années sur ce forum et ce topic. Une fois les réponses trouvées (un char lourd, ou char tout court, pour quoi faire?), la solution et l'industrialisation en découlera rapidement (ou pas, la réponse pourrait être l'abandon de ce type d'engin [mais je pense que si cette réponse voit le jour, un char serait quand même construit, par habitude/nostalgie/chapelle/kikitoutdur]).

Par contre, produire ce char que tu questionnes/demandes, lui va durer 40ans et va condamner les 2 programmes en cours que sont les MGCS et TITAN, le tout sans se poser les bonnes questions.

 

Personnellement, je pense qu'il est urgent d'attendre, tout en menant ces réflexions et quelques dev de briques en catimini

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, Patrick a dit :

Ah bon? C'est pas l'impression que j'ai. Rien qu'en regardant ce que font les Allemands pour commencer.

C'est bien à eux que je pense et aux filiales hors UE.

Mon propos reposait sur l'industrie du "char", passé et présent.

Oui, il y a des renoncements sectoriels issus de politiques ou d'insuffisances économiques et industrielles. Autant le reconnaître, même ce qui est fait appartient au passé.

En se tournant vers l'avenir, en essayant d'être conscient de son imprévisibilité, il existe des pistes de réflexions et de choix possibles. Sinon, effectivement, il vaut mieux se pendre ou s'immoler par le feu devant Balard et ses potiches ou Bercy et ses sachants...

D'où ma réflexion sur post ci-dessus n'étant pas suicidaire, même pour la cause. :tongue:

Edited by Kamelot
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Asgard a dit :

Je pense que ton échelle de temps ne colle pas ^^'

Malheureusement ce n'est pas mon échelle, à moi tout seul.

Je constate les évolutions et circonvolutions "européennes" sur ce dossier. Ceux qui vont acquérir les "Leo A8 et autres", vont en avoir pour un "certain" temps, y compris avec sûrement un système de systèmes comme sur le MGCS. Système où nous sommes "bien placés" dans d'autres secteurs, par ailleurs.

Avec SCORPION 2, TITAN peut attendre, lui aussi, il est vrai.

Dans cette attente, l'urgence sera le point annoncé en 2025 pour l'évolution pérenne du Leclerc XLR et les nombreuses années suivantes qu'il devra vivre opérationnellement. Certes, un bon porteur a toujours de l'avenir. C'est comme l'immortalité, c'est chiant surtout vers la fin.

"L'intervalle temporaire" comme l'a dit le CEMAT, devra être géré sans trop de casses, ni rayures de peinture pour respecter les consignes avisées de M Chassillan.

Bon, mais oui, mais non, peut-être... en fonction des "aléas" nationaux, géopolitiques et géostratégiques? D'où mes doutes et réflexions. 

Si ça peut "tenir comme ça", tranquillement et paisiblement, jusqu'en 2045 aux dernières nouvelles pour la partie blindée chenillée. N'oublions pas le tuilage et les reports budgétaires dans nos raisonnements

Donc, je veux bien et ne suis pas contrariant, je suis juste un tantinet et raisonnablement "soucieux" pour notre Force de Décision et le devenir d'une partie de la BITD terrestre...

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Salverius said:

J'avais déjà eu l'occasion de le dire dans le fil du MGCS, mais pourquoi choisir?

Pourquoi ne pas envisager un véhicule qui puisse à la fois être équipé de roues et à la fois de chenilles, en alternance?

De la même façon que ce que l'on voir sur la vidéo ci-dessous:

https://camso.co/content/files/video/transfer-kit-assistant/Camso_Powersports_ATV-UTV_Transfer-kit-vehicle-switch_DESKTOP-output.mp4

 

Parce que, à part la diminution de la pression au sol, ça n'a strictement aucun avantage. Les avantages de la chenille sur la roue, ce n'est pas que la pression au sol, c'est aussi:

  • Absence de transmission AWD, donc volume inférieur
  • Pas besoin de faire de la place pour que les roues puissent tourner, donc volume inférieur
  • Les suspensions sont plus simples et prennent moins de place donc volume inférieur
  • Les chenilles négocient aussi mieux les obstacles (murs et autres trucs qui peuvent passer sous le véhicule) que les roues (même si ces dernières ont une meilleure garde au sol
  • Les chenilles, au passage, passe aussi plus facilement au dessus des tranchées

Tout ce que tu fais avec tes remplacements de roues, c'est diminuer la pression au sol en augmentant la fragilité du système.

Link to comment
Share on other sites

13 hours ago, Akhilleus said:

On peut ne pas être fan de l'architecture des Txx (mal faite en terme de survivabilité de l'équipage) mais les RETEX UKr montrent que leur mobilité tactique est meilleur

Les T-xx ont aussi un gros problème en terme de mobilité tactique à cause de leur boîte de vitesse qui ne dispose que d'une vitesse arrière. Ça rend tout combat en marche arrière compliqué vu qu'ils doivent soit évoluer lentement, soit se retourner, combattre avec la tourelle vers l'arrière et exposer leur profil le plus fragile. Les chars occidentaux (M1, Leo2, Leclerc, Ariete) disposent de deux vitesses arrière leur permettant d'évoluer plus rapidement en marche arrière tout en présentant le profil le plus protégé à l'adversaire.

Les chars asiatiques vont encore plus loin avec un K2 dont les lots 1&2 disposent d'une boîte RENK à 5 vitesses avant, 5 arrières (le lot 3 disposera d'une boîte maison  à 6 vitesses avant, 3 arrière (en développement)) et un Type 10 disposant d'une transmission à variation continue permettant 70km/h dans les deux sens.

On notera que tant les indiens que les chinois ont adopté ce principe sur les Arjun et ZTZ-99 respectivement.

 

14 hours ago, Akhilleus said:

Enfin il faut aussi repenser le role du char vu chez nous comme chasseur de char et engin de rupture/exploitation et non pas comme engin anti infanterie/ anti position fortifiée / canon automoteur à capacité de tir indirect.

L'un n'empêche pas l'autre. Entre les deux RC donc chaque BB dispose, on peut en utiliser un pour remplir le rôle de cavalerie (reconnaissance, sécurité, percée, exploitation, etc.) et l'autre pour fournir l'appui direct à l'infanterie.

Un autre point à noter, en Chine, dans les brigades blindées, les bataillons inter-armes disposent de 2 compagnies de chars et 2 compagnies d'infanterie mécanisée tandis que dans les brigades médianes, les mêmes bataillons disposent de 3 compagnies d'infanterie (sur IFV 8×8) et 1 compagnie de canon d'assaut. Dans les deux cas, il y a aussi des mortiers de 120mm en tourelle (6 par bataillon je pense mais pas sûr). Et dans les bataillons de haute mobilité, ils ont des équivalents du 2B9 Vasilek montés sur des Jeep qui peuvent aussi remplir ce rôle si nécessaire. Leurs unités de cavalerie dédiée sont cependant beaucoup plus faibles et surtout axée sur la reconnaissance et l'observation.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

La mécanique générale a ses spécificités en matière d'équilibre et de mouvement, même chez les drones. :tongue:

61n73Ds+ZLL.jpg

La famille Nerva utilise aussi bien les roues que les chenilles.

Un vrai "Lego" avec de nombreuses applications.

Edited by Kamelot
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Salverius a dit :

Pourquoi ne pas envisager un véhicule qui puisse à la fois être équipé de roues et à la fois de chenilles, en alternance?

Parce que c'est le pire des deux monde. Tu trimballes une transmission centrale au roue ... et tu y ajoute de temps en temps la masse des chenilles. C'est sympa pour un véhicule léger faisant du SP dans un village de montagne.

Mais pour un engin de combat qui doit etre un peu optimiser c'est la double peine.

L'avantage de la chenille c'est qu'il n'y a pas de transmission secondaire, c'est la chenille elle meme qui joue le role, pareil pour le freinage etc. ca permet à la fois un allégement et une meilleur compacité, il y a rien sous le véhicule, et pas grand chose au niveau des trains roulant sauf la suspension.

Les roues sont lourdes on l'oublie souvent sur tout les grosse roue PL encore plus avec des grosse gomme tout terrain bien solide. La transmission secondaire, arbres, différentiels, demi-pont ca pese un ane mort l'air de rien ... il faut aussi un freinage par roue ... un systeme de gonflage dans le moyeu etc. C'est lourd et encombrant. Dans le civil c'est pas bien grave l'engin est souvent un tracteur l'encombrement importe peu, et la chenille est exclu.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Vision des blindés du MGCS avec 4 chars employables pour le prix d'un...?

Le design est très KNDS-Fr.

Je sais c'est une illustration 3D, mais où est l'accès des équipages, s'il y en a?

https://www.knds.fr/actualites/nos-dernieres-actualites/mgcs-les-partenaires-industriels-vont-lancer-une-societe-de

Le voilà le "châssis nouveau" avec une tourelle Ascalon, à priori. Les armements secondaires interrogent, tout comme la disposition des missiles "sous protection" pour quel usage et dans quelle organisation?. Les APS ne sont pas visibles. Quid du système de détection 360° de la plateforme "DA"?

Réponses au Salon de EuroSatory, peut-être, et avec la création d'une "société de projet" (?).

Edited by Kamelot
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Le 18/05/2024 à 19:41, Rescator a dit :

chenilles souples, mieux

Il est nécessaire de ne pas confondre chenille souple continue et celle composite CRT. Pour un engin militaire d'un certain poids la seconde semble plus adapté:

https://blablachars.blogspot.com/2021/05/la-chenille-composite-lavenir-des.html

La première convient mieux pour des engins légers, genre Quad ou VL modifiés en remplacement des roues avec les systèmes adaptables.

Elle est souvent utilisée pour les engins du BTP pour ne pas être trop agressive avec la voirie. Son introduction sur des engins agricoles natifs correspond à un besoin spécificique.

Edited by Kamelot
Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Rescator a dit :

non, train chenillé pur. Les half track roue/chenille combinent les inconvénients des deux systèmes au lieu de bénéficier de leurs avantages. 

On comprend bien la double peine d'avoir la motricité tactique ralentie par la lenteur du train de chenilles métalliques et d'autre part la motricité du train chenillée en terrain dégradée plombée par l'essieu à roue à la peine.

Dans cette vidéo des "surchenilles" de Right track system, on a de la compassion pour les roues avants  :unsure: ... Mais ce qui me semble intéressant c'est qu'il y a aussi une version mono-essieu qui va compenser ce défaut du Half-track avec son essieu avant qui plante dans la gadoue.

Même si cela n'apporte pas la même portance qu'avec un double essieu, on constate sur la vidéo du 4x4 ci-dessous que cela apporte un plus et que mine de rien, cela augmente nettement la surface au sol en doublant le diamètre de la roue par rapport à l'essieu non équipé :

Ensuite, par rapport à l'option suggérée par @Salverius de switcher suivant les besoins entre train à roue et essieu chenillé  ou par rapport au rappel que fait @g4lly du système proposé par Panhard d'un train chenillé descendable en contexte tout-chemin, qu'il faudrait se trimballé sur les tous les autres terrains, ce système de surchenilles se mets en place facilement, quand la situation  le nécessite :

 

Bon, mais je ne suis pas sûr que cela intéresse finalement grand monde, même les fans de la roue comme @Pol , pourtant avec la surcouche de polyruréthane des bandes, cela rendrait aussi les trains de  pneus moins vulnérables à tout ce qui est clous, éclats de béton ou de roche qui entrainent crevaisons sur crevaisons lors des déploiements. Et cette question va être à au tout premier plan pour le futur AUROCH 8x8 proposé pour le Génie.

Individual-and-Tandem-Axle-Military-TrucIndividual-Over-the-Tire-with-Steel-Clea003-150x150.jpg J'aimerais bien savoir si la DGA ou la STAT ont évalué cette solution là sur un  un VBCI un Griffon voire même un Serval ?

https://www.righttracksystemsinc.com/wp-content/uploads/2022/02/Single-Axle-SA-series-flyer.pdf

 

 

 

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, BPCs said:

L'autre option que suggère le titre de ce fil est celle d'un "blindé intermédiaire" entre XLR et MGCS.

Comme le dit @Akhilleus la fonction du char a changé, allant plus vers l'engin d'appui feu protégé ou de canon mobile protégé comme le constate Marc Chassilian dans le postcast du collimateur et moins vers celui d'un engin de rupture, de pointe de diamant d'une offensive suivant l'expression consacrée.

Le CEMAT avait cité sur linkedin il y a qq mois, un article qui constatait la mort du char lourd, mais faisait l'apologie du char Moyen.

Dans cette option, le "blindé intermédiaire" pourrait très bien être un "char moyen"... servant aussi de moyen pour sortir du piège du MGCS.

Comme les budgets de R&D ne seront pas là, puisque accaparés par le MGCS et une mise à jour poussée du XL, il ne reste que les plateformes VBCI et Jaguar pour jouer ce role de char moyen, qui reviendrait en fait à celui envisagé de "Mobile Protected Fire" du M-10 Booker.

Comme j'ai bien compris que l'option de la tourelle JCD 3105 sur  VBCI ou Jaguar avec 6/8 roues ne plait pas, je me demande pourquoi KNDS France ne fait pas comme KNDS-Deutschland et ne développe pas une plateforme duale comme le Boxer Chenillé, qui semble être proposé sur le marché Italien pour le remplacement des VCI italiens https://blablachars.blogspot.com/2024/05/a2csaics-lheure-du-choix-approche.html#more

Boxer%20chenill%C3%A9%20italie.jpg Cela permettrait tout à la fois d'avoir quelques choses à proposer à l'export sur des contrats où les industriels français ne peuvent pas participer faute d'engins chenillés et d'autre part de valider l'adaptation de tourelles plus lourdes sur la gamme à roues.

BOXER_tracked_Variants_DE-3.jpg

Est-ce que le Jaguar Chenillé proposé pour le 1er AVRIL par KNDS France ne pourrait pas avoir une logique industrielle autre que celle d'un Poisson d'Avril ?

GKEnzIIW0AAqD-b?format=png&name=900x900

C'est pas, justement, la voie suivi par TITAN ? il me semble qu'il y avait une volonté de modularité dans les premiers powerpoint 

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Asgard a dit :

C'est pas, justement, la voie suivi par TITAN ? il me semble qu'il y avait une volonté de modularité dans les premiers powerpoint 

Il m'avait semblé que Titan avait été fusionné avec le MGCS ... tout au moins au moment où ce dernier était prévu pour 2035 ?

Est-ce que d'ailleurs avec le décalage envisagé pour 2040-45 selon un calendrier "souple" suivant le Ministre (donc 2045 traduit dans la réalité...) il ne va pas falloir repenser Titan au travers de la modernisation du VBCI ??? en plus de celle du XL  ?

Link to comment
Share on other sites

17 minutes ago, BPCs said:

Il m'avait semblé que Titan avait été fusionné avec le MGCS ... tout au moins au moment où ce dernier était prévu pour 2035 ?

Est-ce que d'ailleurs avec le décalage envisagé pour 2040-45 selon un calendrier "souple" suivant le Ministre (donc 2045 traduit dans la réalité...) il ne va pas falloir repenser Titan au travers de la modernisation du VBCI ??? en plus de celle du XL  ?

TITAN est la modernisation du segment lourd : Char, VBCI, dépanneuse, (LRU ?) ... Donc MGCS est dans TITAN

Pour la modernisation, à voir par rapport a ton post de dessus justement, les réflexions peuvent conduire à revoir en profondeur le VBCI et merger le VBCI futur avec le MGCS. Ou garder 2 programmes distincts. M'enfin, 2040-2045 pour le remplaçant du VBCI, c'est pas déconnant non plus.

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, Asgard a dit :

TITAN est la modernisation du segment lourd : Char, VBCI, dépanneuse, (LRU ?) ... Donc MGCS est dans TITAN

Pour la modernisation, à voir par rapport a ton post de dessus justement, les réflexions peuvent conduire à revoir en profondeur le VBCI et merger le VBCI futur avec le MGCS. Ou garder 2 programmes distincts. M'enfin, 2040-2045 pour le remplaçant du VBCI, c'est pas déconnant non plus.

Titan c'est plus le côté décision que masse.

Ca concerne les moyens haute intensité.

Et évidemment c'est complémentaire du programme MGCS.

Dans Titan il y a donc le reste.

★Artillerie au contact. Ou ce qui jouerait ce rôle.

★Génie au contact. Brechage pas exemple.

★Remorquage au contact probablement.

★Forcément un VCI ou équivalent. Qui permet d'accompagner le reste de la force avec des fantassins/specialistes sous blindage sérieux.

★Peut être un engin de protection 3D

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, BPCs a dit :

Est-ce que le Jaguar Chenillé proposé pour le 1er AVRIL par KNDS France ne pourrait pas avoir une logique industrielle autre que celle d'un Poisson d'Avril ?

GKEnzIIW0AAqD-b?format=png&name=900x900

Si.

Et la seule chose intéressante dans ce montage humoristique, c'est que les barbotins, donc le moteur, sont à l'avant de la caisse de l'engin... Et oui. Ce qui libère l'arrière pour un compartiment équipage et une rampe d'accès, contrairement à la situation actuelle.

Bon en revanche ils sont donc très optimistes quant à la présence du poste de pilotage. Et bien sûr il faudrait du blindage rapporté sur tout ça. Le montage reste humoristique.

Mais j'avoue qu'un engin pareil avec
une variante 120 FER
une variante NEMO120
une variante DCA avec une paire de 30M791 refroidis par eau tirant des munitions airbust à fusée programmable, un AESA, une suite optique, et deux paniers forme nids d'abeille avec 14 Mistral 3
une variante porte-MTO ensilotées
une variante DCA porte-missiles avec une tourelle emportant 4 MICA NG IR/EM prêts au tir plus 4 autres en caisse, un AESA, une suite optique
une variante génie avec lame dozer minipelle treuils et lanceurs de chaînes pyrotechniques

Toutes variantes dotées par ailleurs de blindages rapportés lourds, d'un APS, d'une arme cinétique ou laser anti-drones FPV à très grand débattement, de paniers de transport destinés à l'infanterie débarquée, et bien évidemment d'un SICS, ça serait franchement très bien.

Mais je rêve éveillé.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, g4lly a dit :

Tu pose une T40 inhabité sur une caisse de Leclerc ca fait pareil ...

C'est là toute la question ... et le distingo a plus d'implications qu'il n'y parait  car :

1°) Le chassis du Leclerc est justement indisponible et c'est le plus gros écueil industriel à l'existence d'une offre française souveraine (je traduis souveraine =exportable) :

Quand Marc Chassilian propose de créer des escorteurs de l'avant (EA) dans je ne sais plus quel numéro de Raids, il le fait aux dépens du stock de chassis dispo fonctionnels (260 au total de mémoire).

2°) On arriverait plus facilement à un char de 38t (un MPF) à 45 t (grosse merdo un AJAX)  en rajoutant des couches de surblindages à un chassis de gamme moyenne existant qu'en faisant maigrir l'actuel XL (Mais on verra bien à quel devis de masse arrive la mise à jour proposée récemment aux Emiriens).

3°) La cellule de survie du Jaguar est possiblement une meilleure base de départ à un "char moyen" si on vise un poids contenu.

Question subsidiaire : Les Italiens proposaient d'utiliser la tourelle Hitfact 120 MkII du Centauro 2 pour une mise à jour de l'Ariete. Est-ce que la manoeuvre inverse n'est pas envisageable : utiliser la tourelle toute-moderne-compacte de l'E-MBT pour un char moyen sur chassis Jaguar Chenillé ?

FVcleIUUUAArFqW.jpg

Si on peut utiliser la tourelle E-MBT allégée, on arrivera probablement plus facilement à un char assez léger et bien protégé que le MPF avec sa grosse tourelle maousse à 3 places sans chargeur automatique.

Dans le fil "amx de 45t" on envisage un char qui résisterait au 57 mm russe et aurait un APS pour ce qui est plus lourd (ainsi que probablement un ERA intelligent pour ne pas détonner aux petits et moyen calibres) :  @Rescator rappelait récemment que 38t c'est la masse de l'AMX-32 ... char conçu dans la fin des années 70 avant l'émergence des blindages modernes.

En combinant cellule de survie du Jaguar et tourelle compacte de l'E-MBT, on produirait un char structurellement compact, mais ayant des capacités propres à tutoyer les MBT modernes :

Ce n'est pas irréaliste : dans le fil modernisation du XL, Rescator rappelait que les variantes du XL à armement en superstructure auraient tourné autour de 40 t.

Tout cela en ne faisant officiellement que développer la gamme du char-moyen-à-roues produit actuellement et en y rajoutant une branche chenillée, bref, comme les copains de KNDS-Deutschland avec leur Boxer et donc sans aller contre le dévelopement du projet MGCS.

A noter que le même Marc Chassilian, dans le même article de Raids, pensait qu'il faudrait environ 200 E-MBT pour compléter les stocks de XL vu le taux élevé de pertes sur le champs de bataille... Donc on aurait ainsi notre E-MBT light qui irait en plus dans le sens de l'évolution technique utile  du char.

Donc oui @Patrick ton rêve est plutôt sympa... :happy:

Et il me rappelle ce qui a été fait avec le Rafale : arriver à développer un appareil ayant le même emport qu'un F-15 mais dans le format d'un chasseur-bombardier "moyen"...

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le Jaguar n'est pas dimensionné pour acceuillir les personnel en caisse...

Et on le voit avec le T-14 ne serait ce que trois personnel a l'avant de la caisse c'est encombrant.

Je vois mal quel bricolage conviendrait pour faire un char leger moyen moderne.

Sans une caisse volumineuse les anciennes architecture sont incompatible avec le personnel en caisse plus une assez grosse tourelle inhabiité.

Apres si tu veux faire du volume et que tu mets le gros canon de coté.

Une flotte de VBCI 2 40CT plus VBCI 2 NEMO-like et le tour et joué. Et tout est en production.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...