Nkg-56

Système FELIN

Recommended Posts

Il permet l'arrivée du câble.

De plus, cette organisation donne une plus grande résistance qu'avec une poignée amovible. Il faut rappeler que ce dessin vient d'une époque où la notion de rail picatinny n'existait pas en France et que le fantassin devait être engagé strictement en FELIN. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il permet l'arrivée du câble.

De plus, cette organisation donne une plus grande résistance qu'avec une poignée amovible. Il faut rappeler que ce dessin vient d'une époque où la notion de rail picatinny n'existait pas en France et que le fantassin devait être engagé strictement en FELIN. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

A quand remonte le dessin du Famas FELIN ?  :rolleyes:

La lunette FELIN se monte bien sur des rails Picatiny elle...

Share this post


Link to post
Share on other sites

le 152° Régiment d'infanterie de Colmar va percevoir en juin 2011 .

Ca va être dur, le régiment verra à ce moment les 2/3 de son effectif projeté en Afghanistan.

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais de rien

Sur le nouveau trellis y a t il des poches au niveau de la poitrine j' en ai l'impression en regardant la photo

apparemment ,sa sera des poches plates avec fermeture éclaires comme sur la photo ,sur les côtés au niveau des côtes pour une meilleur accessibilité lors du port avec gilet pare-balle .

Celui ci c'est le T3, celui qui est dispo en astan depuis 2008 grosso modo le modele felin mais avec un tissu coton classique, le T4 s2 ressemble a ca avec pas mal de petite modif, les poche poitrine disparaissent, la gibeciere dos aussie aussi, les bouton de poche remplacé par des velcros etc. mais j'ai pas de photos détaillées.

Image IPB

Normalement les unité de combat toucheront les T3 et Felin plutot que le T4, ils sont plus cher mais plus adapté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca va être dur, le régiment verra à ce moment les 2/3 de son effectif projeté en Afghanistan.

Clairon

désolé j'ai du allez vite dans ma recherche et m'emmêlé les pinceaux sur les dates (les erreurs ,sa arrivent ) .

j'ai retrouvé sa comme info ,à moins que je sois encore dans les choux ,si t'a plus précis .

équipera l’ensemble des 20 régiments d’infanterie dont le régiment de marche du Tchad de Meyenheim (2012/13) et le 152e RI de Colmar (2015). Au total, la DGA a commandé 22588 ensembles, le coût avoisinant le milliard d’euros, soit 20 à 30000€ par soldat.

http://colmar.dna.fr/?Felin-pas-avant-2015-au-152e-RI

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben alors celui qui peut me dire qui sera le prochain régiment équipé en FELIN !  ;) Merci !  :oops:

La 7eme compagnie  :oops:

Je sors ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La délocalisation des uniformes en-dehors de la France avait d'ailleurs fait une catastrophe sociale. Tout une petite ville ne vivait que de l'usine qui les fabriquait. J'avais vu le reportage à la télévision qui était consacré à cette délocalisation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.agefi.fr/articles/saft-fournira-les-batteries-du-systeme-felin-de-l-armee-francaise-249857.html

Saft va fournir les batteries Li-ion des nouveaux systèmes "FELIN" destinés à équiper les fantassins français. Sagem a retenu le groupe pour le développement et la fabrication en série de plus de 40.000 batteries, qui alimenteront notamment les lunettes d'armes infrarouge et à intensification de lumière, les jumelles infrarouges multifonctions, les radios, les Interfaces Homme Machine avec écran, les GPS et les systèmes ostéophoniques de l'équipement. "Saft se réjouit de collaborer avec Sagem pour accompagner l'Armée de Terre française dans ses programmes de modernisation... démontrant ainsi une nouvelle fois sa capacité à proposer des produits de haute technologie pour des applications exigeantes", s'est félicité le directeur de la division lithium de Saft, Serge Fouilhaux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Decawatt,

un projet de recherche exploratoire pour le développement d'une microturbine à gaz de moins de 10 cm³ délivrant une puissance de l’ordre de 100W. Cette micro-source d’énergie compacte, unique au monde dans sa gamme de puissance, pourrait jouer un rôle de premier plan dans de nombreux domaines applicatifs comme la robotique, les microdrones ou l’électronique du fantassin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

(...) lundi prochain avec l'exercice Panthère. Tout d'abord envisagé dans les Pyrénées ariégeoises, cet exercice se tient finalement à Castres (si les conditions météo sont favorables). 159 paras de la 2e compagnie du 8e RPIMa (Les Authentiques rentrés du Gabon en février) mais aussi des éléments du 17e RGP et du 35e RAP vont sauter pour la première fois en France avec l'équipement Félin (voile et matériels de combats) !

Il s'agira de mettre à terre environ 100 parachutistes de la 2e compagnie afin de permettre la « saisie » de l'aéroport de Castres. Au delà d'un entraînement tactique, l'objectif de cet exercice est donc de tester dans des conditions réelles l'utilisation du nouveau parachute EPC (Ensemble de parachutage du combattant) avec les équipements Félin. Il s'agit du premier saut avec ses équipements !

http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/19/1381206-tout-le-8-saute-dans-les-eaux-de-l-agout.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exercice panthère : 1er saut en parachute pour les équipements FÉLIN

Le 25 juin 2012, le 8e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (8e RPIMa)d de Castres a testé pour la première fois la compatibilité entre les systèmes EPC et FÉLIN.

Les parachutistes du 8e RPIMa pendant leur descente - Crédits : 8e RPIMa

Le 8e RPIMa est le premier régiment de la 11e brigade parachutiste (11e BP) à être équipé du système FÉLIN, et à le tester en combinaison avec le nouveau parachute EPC (pour ensemble de parachutage portatif). Ce nouveau parachute permet un équipement plus rapide et plus simple des parachutistes. La voile du parachute, plus grande (115 m²), facilite le contrôle par les parachutistes. Expérimenter la combinaison de ces deux technologies permet de mettre en avant les anomalies et les points à améliorer.

L’équipement est lourd : les gaines pèsent en moyenne 50kg chacune, contenant armement, gilet pare-balles et de quoi tenir 48h sur le terrain. L’expérimentation est une grande première pour les parachutistes mais aussi pour les largueurs, qui doivent s’adapter au nouvel équipement. Cette combinaison, une fois au point, assurera aux prochains régiments qui s’en équiperont de meilleures conditions dans le ciel et sur terre.

http://www.defense.gouv.fr/actualites/communaute-defense/exercice-panthere-1er-saut-en-parachute-pour-les-equipements-felin

Share this post


Link to post
Share on other sites

EPC c'est pour "Ensemble Parachute du Combattant" c'est un produit Aerazur.

http://www.aerazur.com/fr/parachute-et-protection/parachutes-militaires.html

Image IPB

Le parachute ARZ EPC a été développé en accord avec les spécifications opérationnelles et tactiques des Troupes Aéroportées Françaises. Conçu pour permettre le largage de masse à basse altitude, il se caractérise également par une masse totale équipée de 165 kg, une faible vitesse de descente sous voile et une capacité de rotation par action sur les commandes (atterrissage contrôlé).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Image IPB

Même si je le trouve magnifique, je trouve ce parachute un peu flashy.

je suis étonné par contre : on n'était pas passé aux voiles carrées, comme celles utilisées dans le civil ? 

à moins que ce ne soit réservé que pour certaines contraintes opérationnelles (s'enfoncer sous voile derrière les lignes ennemies)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le but est juste de larguer la troupe, pas de faire de la dérive.

Quand en opération, on est largué à 140m, à peine sorti de l'avion, tu arrives au sol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le but est juste de larguer la troupe, pas de faire de la dérive.

Quand en opération, on est largué à 140m, à peine sorti de l'avion, tu arrives au sol.

140m ? 300m c'est déjà bien assez rapide  :lol:. En configuration de combat, c'est à dire saut avec gaine + armement, un saut dure moins de 30sec. On a peine le temps de faire les opérations de sécurités, repéré la zone de saut et la dérive, lâcher la gaine et faut déjà se préparer à impacter...

Les voiles carrées sont réservées pour les SOGH/SOTGH, c'est à dire les sauts opérationnelles à (Très) grande hauteur, à 4000m et à 8000m. Se sont uniquement les FS et autres GCP qui les utilisent. Il y a aussi les instructeurs et les largueurs qui font des sauts à 4000m à Pau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,315
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries