Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Missilerie Navale


Recommended Posts

Le missile ANL confirmé mais les livraisons reportées après 2019

Justement est-ce que ça ne va pas mettre fin à la coopération franco-britannique sur ce programme ? les British se montraient pressés car ils estimaient ce programme prioritaire pour leur défense, et à l'automne 2012 ils déclaraient vouloir leurs FASGW pour 2016, ou 2017 au plus tard ...

 

Alors ne vont-ils être tentés (à juste titre) de le développer tout seul sans les frenchies ?? Remarque si on devait finalement le faire tout seul avec un décalage de 3 ans par rapport à eux ça ferait une bonne excuse (pour ce MinDef ou le prochain) justifiant l'abandon du projet en raison d'un coût "excessif"      

Edited by Bruno
Link to post
Share on other sites

 

Je ne savais pas que le Falcon 50 avait été équipé d'exocet (appareil modifié pour l'Irak.. attaque du Stark)

 

Il était destiné à l'entraînement. Mais il a effectivement servi pendant la guerre Iran-Irak.

Link to post
Share on other sites

Raytheon's new SM-3 Block IB on track for operational deployment in 2015
L4LiVGF.jpg

Raytheon Company was awarded a $218,530,196 contract by the Missile Defense Agency to complete the assembly and delivery of 29 Standard Missile-3 Block IB missiles. Launched off U.S. Navy ships, SM-3 interceptors protect the U.S. and its allies by destroying incoming short-, medium-, and intermediate-range ballistic missile threats by colliding with them in space.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1176
Link to post
Share on other sites

 

Raytheon's new SM-3 Block IB on track for operational deployment in 2015

L4LiVGF.jpg

 

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1176

 

Cela confirme ce que les "adversaires" de la défense ABM dénoncent depuis un moment. Les déploiements précèdent les validations techniques via des tests réalistes. Principaux gagants de cette afaire : les contractors (ici Raytheon).  

PS : ça fait un peu doublon avec le fil ABM US.

Link to post
Share on other sites

Cela confirme ce que les "adversaires" de la défense ABM dénoncent depuis un moment. Les déploiements précèdent les validations techniques via des tests réalistes. Principaux gagants de cette afaire : les contractors (ici Raytheon). 

 

C'est pourtant un classique du genre : le produit "banane". Il est vendu vert, et murit chez le client.

 

A plus ou moins large échelle, c'est quand même ce qui se passe pour quasiment tous les produits complexes dans le domaine de la défense, et ce, depuis des décennies.

Link to post
Share on other sites

C'est pourtant un classique du genre : le produit "banane". Il est vendu vert, et murit chez le client.

 

A plus ou moins large échelle, c'est quand même ce qui se passe pour quasiment tous les produits complexes dans le domaine de la défense, et ce, depuis des décennies.

A ce point là ?

Aurais-tu des exemples comparables ?

Link to post
Share on other sites

En dehors du F-35 ??

 

Comparable n'est pas exactement le mot, mais à différents titres, voici une liste de produits "bananes" :

- Le F-104 (A et C, devenu ultérieurement un bon appareil, le G, après une maturation longue, couteuse et douloureuse chez ses clients).

- Le F-102, et son évolution (après maturation), le F-106.

- Le Tornado F.2/F.3 britannique.

- Le missile AIM-4D Falcon (encore que là, la maturité n'ait finalement jamais été vraiment atteinte).

- Le Thud (F-105)

- Le F-16, dont les centaines de versions A et B en blocks 1 et 5 étaient très, très limitées (pas tout-temps, pas BVR, pas de RWR, pas de lance-leurres, ...)

- La précédente défense ABM US sur la base Nike-Zeus, Nike-X, Spartan et Sprint.

- Le logiciel SABRE de la SNCF, mis en place alors qu'il nécessitait une profonde réforme de l'entreprise et de sa démarche commerciale.

- Le Rafale et ses versions intérimaires (pour d'autres raisons, mais cela reste une maturation chez le client)

- Le logiciel LOUVOIS, et bien d'autres logiciels avant lui.

- et il y en a bien d'autres [Edit] dont le B-787, l'A-380 dans une moindre mesure, et même le Concorde, mort de ne pas avoir fourni la réponse à un problème pourtant connu dès son origine ...[Edit]

Edited by FATac
Link to post
Share on other sites

C'est la meme chose pour absolument toutes les voitures grands public. Elle sont vendus alors ques les réglages chassis et moteur sont tres tres  conservateur - pas fini en pratique de maniere a mettre a disposition les nouveau modele plus rapidement et a ne pas risquer un accident lors des premier retour dans la presse spécialisé. C'est lors des différente visite chez le concessionnaire pour les révisions que les nouveaux réglages optimisé sont appliqué, aussi bien au niveau des train roulant que de l'électronique moteur, que des soft régissant les divers équipements.

 

Ca explique en parti les ribambelle de rappelle de grande série qu'on voit ces derniere année.

 

Le mot d'ordre dans le business c'est de réduire au maximum le time to market, de maniere a pas se faire griller par le concurrent et que son produit ait l'air le plus longtemps le plus moderne - quelques mois d'avance sur un chnagement de modele peu changer la destiné d'une nouvelle voiture en fonction des sorties concurrentes -.

 

Livrer un produit vert c'est aussi respecter les délais pour éviter les pénalité, quitte a faire tout un tas de travaux de mise en conformité avec le contrat ensuite.

Link to post
Share on other sites

C'est bien ce que je pensais, les exemples cités, même s'il ont mûri chez les clients, avaient quand même une maturité nettement plus importante que celle des missiles abm d'aujourd'hui...

Pour ces derniers, je ne pense pas qu'on puisse parler de produits "verts"... On n'est même pas sûr qu'ils aient dépassé le stade de la germination !

Link to post
Share on other sites

Le Ness-Thor, bâtiment-cible de 39 mètres de long construit par DCN et utilisé par la DGA pour ses essais de systèmes d'armes air-mer et air-sol.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/08/08/la-dga-renforce-son-dispositif-cibles-marines-10062.html

 

Ca sent le coeur de compétence de DCNS/SIREHNA, ça ... Avec un peu de BE Mauric Ouest pour la partie "architecture navale" ...

Link to post
Share on other sites

ROC Navy unveils land based HF-3 supersonic anti-ship cruise missile at TADTE 2013 show
L9J1v7Y.jpg
UL2G1tj.jpg

At TADTE 2013, the Taipei Aerospace & Defense Technology Exhibition, ROC Navy (Republic of China - Taiwan) unveiled for the first time a land-based version of the locally designed and produced Hsiung Feng III (HF-3) supersonic anti-ship cruise missile. The mobile launcher is a 6 wheeled trailer carrying 4 canisters. Each canister can launch one HF-3 missile.

ROC Navy unveils land based HF-3 supersonic anti-ship cruise missile at TADTE 2013 show
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

En plus ça se quad-pack dans un Sylver. Faudrait leur acheter ça plutôt que de l'ANL, on aurait une défense de point du tonnerre, ça ferait des horizons à 32 Aster 30 et 64 CAMM, ou des FREMM ou un CdG à 64 CAMM. Cela dit il faudrait faire des tests avec les cibles supersoniques américaines pour vérifier la performance.

Link to post
Share on other sites

Le CAMM etant derive de l'amram,  je ne vois pas ce missile sur les FREMMs...

Les britons ont deja vendu leur slip aux US, ce missile sera donc integre aux navires britanniques, encore que l'ESSM2 soit en cours de developpement et en concurrence avec le CAMM , mais ca reste foncierement du matos US.

 

Pourquoi ne cherche-t-on pas a developper un MICA VL-2-SL (soft launch) quad-packable en refondant les exemplaires en bout de potentiel cellule "vol sous vecteur aerien", et qui seraient donc tout designes pour un programme type MLU qui permettrait d'avoir un missile quadpackable et lancement froid a pas trop cher?

 

Dans sa version actuelle, il permet quand meme d'assurer une interception dans une bulle jusqu'a 12km (a confirmer), c'est pas completerment degueu, avec une refonte qui permettrait de le lancer a froid, ca permettrait de gratter encore qq kilometres en distance d'interception, non?

Link to post
Share on other sites

Développement débuté en 1982, version d'essai en 1991, mise en service 1996.

Il y a bien une gestion d'obsolescence à mesure des lots commandés mais pas de mise à niveau majeure de l'engin. Normalement ce renouvellement est prévu dans les LPM sauf qu'on ne sait pas trop sous quel forme.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,551
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MikeAlex
    Newest Member
    MikeAlex
    Joined
  • Forum Statistics

    21,092
    Total Topics
    1,376,952
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...