Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Missilerie Navale


Recommended Posts

J'aime bien le concept mais je pense qu'il serait d'autant plus valable sur un vecteur qui porte plus loin et fait plus de degat comme la Zuni qui est elle aussi deja qualifiee sur jet, pour de l'anti-structure/bunker et anti-blinde, ce serait parfait. L'APKWS serait plus dans le role de la petite charge explosive a envoyer avec precision pour faire de l'APERS ou traiter des fortifications de campagne (muret/nid de mitrailleuse), hors pour faire ce genre de chose, il faut etre suffisamment pret de la cible et y rester pour garder l'objectif illumine, ce qui est plus facile a faire en helico qu'en jet, sauf a faire du CAS avec un operateur au sol qui prend l'illumination en charge.

Link to post
Share on other sites

Ces jours-ci en missilerie ,il s'est passé:

 

French #Navy Horizon Class #Destroyer Launched MM40 Exocet #Missile for the first time http://t.co/ZnmMbO2U2L @byMBDA

— NavyRecognition (@NavyRecognition)

December 4, 2013

 

Général Patrick Charaix joue aux cartes... 'Poker' nuclear attack simulation #Rafale ASMP-A missile @Armee_de_lair pic.twitter.com/JQ8qqvE3dO

— Vianney Riller Jr (@jrvianney)

December 4, 2013

 

DÉFENSE - Le missile antinavire JSM de Kongsberg bientôt sur F-35 ? http://t.co/VB6SfN1lCf par @FrancoisJulian

December 4, 2013

 

Video : les enjeux maritimes et stratégiques @MarineNationale par le CEMM. Le #MdCN "un outil de gestion de crise" http://t.co/IMkKGz5cEb

— MBDA (@byMBDA)

December 4, 2013
Link to post
Share on other sites

mpcUVq7.jpg

 

An unmanned target ship demonstrates the effects of the second successful flight test of a Long Range Anti-Ship Missile (LRASM) prototype, conducted November 12 off the coast of Southern California. The test reinforced the results of LRASM’s first successful free-flight transition test (FFTT) on August 27, which verified the prototype’s flight characteristics and assessed subsystem and sensor performance. Both tests achieved all of their objectives after the prototypes used their respective onboard sensors to detect, engage and hit the moving 260-foot target ships with inert warheads.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1406

Link to post
Share on other sites

En ce qui concerne le débat sur un armement léger, guidé, de précision pour le rafale, qu'en serait-il d'une roquette guidée (genre APKWS) mais de 100 mm ?

Je sais que ce calibre a disparu de l'inventaire français (et européen sans doute...) mais la portée, la précision, la charge militaire (de l'ordre d'une quinzaine de kg), la capacité d'emport dans un pod dédié (6 par pod ) me semblent intéressantes pour envisager une arme d'appui feu efficace et pas chère.

Link to post
Share on other sites

Mais on a pas le droit de l'exporter à des nations n'ayant pas la techno du missile de croisière, non ? Je dis ça parce que sur mp des polonais disaient vouloir avoir le scorpene à cause du missile. C'est sur que c'est un argument de vente par rapport aux soums allemands. Une version à rayon d'action réduit serait la solution alors.

Link to post
Share on other sites

Mais on a pas le droit de l'exporter à des nations n'ayant pas la techno du missile de croisière, non ? Je dis ça parce que sur mp des polonais disaient vouloir avoir le scorpene à cause du missile. C'est sur que c'est un argument de vente par rapport aux soums allemands. Une version à rayon d'action réduit serait la solution alors.

La Pologne a eu le droit d'acquerir le NSM pourtant ... je ne sais pas s'il y a eu une note du RTCM a ce sujet. A moins que le NSM passe juste sous les specs des 500kg est que le JSM passe au dessus?

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Une question me taraude l'esprit : pourquoi n'existe t'il aucun missile anti navire supersonique occidentale ( sauf Japon et Taiwan mais c'est plutôt l'extrême orient ) ? En fait soit les missiles type exocet sont suffisamment discrets et effectivement une vitesse subsonique se justifie , soit ça n'est pas le cas et alors une vitesse terminale bisonique est un atout décisif dont on aurait tord de se priver .

Il semble que les missiles japonais ne soient pas des monstres type brahmos : peut-on envisager techniquement un exocet 4 à lancement vertical et attaque finale mach 2 ?

Link to post
Share on other sites

Il se murmure que par le passé les Youesses avaient négocié l'arrêt du développement du dérivé naval de l'ASMP en échange de la vente des E2...

Ils craignaient un remake des Malouines pour leur flotte ;)

Link to post
Share on other sites

Oui vraiment dommage, surtout qu'a l’époque le prix du programme ANS était ridiculement bas car base totalement sur l'ASMP et le prix était proche de celui du programme Exocet Block III. Ça sent clairement la décision politique.

 

Pour lot de consolation il me semble que MBDA travail sur un nouvel anti-naivre supersonique :

http://en.wikipedia.org/wiki/Perseus_%28missile%29

Link to post
Share on other sites

Techniquement il ne fait guere de doute que c'est possible, c'est meme deja fait avec l'asmp-a

il parait d'un point de vue profane relativement simple de passer d'une tete nuke à une tete classique, en gardant les perfs du missile...qui doit deja etre adapté a un usage à la mer vu qu'il est susceptible d'etre utilisé depuis le porte avion.

apres si on envisage un asmp-a mermer, il reste des choses à faire, mais cela n'est sans doutes pas insurmontable.

 

Cela dit, vu l'efficacité d'un missile comme l'exocet (prouvée au combat) on imagine en effet que les usa ne souhaitent pas voir se multiplier des vecteurs aussi performants que l'asmp-a en terme dynamiques avec les petits plus que nous y apporterions par rapport aux productions indiennes ou russes en terme de manoeuvrabilité, resistance au brouillage, fiabilité...(je ne sais pas ce que les missiles supersoniques actuels valent de ce coté, si la technologie de l'autodirecteur est a la ramasse et que le leurrage est simple, c'est moins effrayant je suppose)

 

De notre coté, on ne tiens pas non plus a distribuer un missile qui devoilerai peut etre trop de chose sur les capacités de notre dissuasion.

 

Et puis notre doctrine d'emploi du nucleaire ne nous interdit pas l'emploi d'un asmp en anti flotte si notre gan etait reellement menacé (en situation de guerre ouverte), alors, notre antinav supersonique on l'a...et nucleaire en plus :)

Link to post
Share on other sites

@Le_Figaro Contrat MK3 non signé selon informations @Malbrunot Le sujet contrat MK3 aurait même été retiré des entretiens Abdallah-Hollande.

— Philippe Top-Action (@top_force)

December 29, 2013

 

 

Hollande en Arabie: convergence diplomatique mais pas de contrat http://t.co/E14D4PeugQ via @Le_Figaro

— Philippe Top-Action (@top_force)

December 29, 2013

 

Méga-commande de missiles : la France suspendue à la décision du roi d'Arabie Saoudite http://t.co/5vEX0vC9Fv via @LaTribune

— Philippe Top-Action (@top_force)

December 29, 2013
Link to post
Share on other sites

Si si, il y aura quand meme un gros contrat de signé

 

 

President Michel Suleiman will announce on Sunday that the Lebanese Armed Forces received a grant from Saudi Arabia to strike an arms deal with France, LBC television reported.

https://mobile.mmedia.me/lb/en/lebanonnews/527754-suleiman-to-announce-major-saudi-grant-to-laf

 

plus http://www.trust.org/item/20131229151243-03nao

Edited by xav
Link to post
Share on other sites

@Xavier, pour l'instant l'offre saoudienne d'aide de 3 milliards de $ pour équiper l'armée libanaise n'est pas encore décrite.

 

En plus, si ce sont des missiles, Israël n'y verrait pas d'un bon œil, se souvenir du lot des missiles HOT.

 

@towersight Shut mais le lot de HOT vendu au Liban a servi finalement pour la Côte d'Ivoire et Harmattan

— Philippe Top-Action (@top_force)

December 29, 2013
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Lockheed Martin Longbow Missiles Demonstrate Littoral Attack Capability
Wawwy67.jpg

The U.S. Army and Navy, with assistance from Lockheed Martin, recently conducted Longbow missile demonstration firings to showcase the missile’s ability to counter littoral threats, making the weapon an effective candidate for potential use in operational shipboard launches.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1488
Link to post
Share on other sites

Because of the SNA2013 event taking place now, there are lots of "news" being released
Lockheed Martin Successfully tests LRASM Vertical Launch System interface
rpwUDkL.jpg

Lockheed Martin recently demonstrated and validated that its Long Range Anti-Ship Missile (LRASM) can be launched from any MK 41 Vertical Launch System (VLS) by only modifying the software to existing shipboard equipment.

During the company-funded test, LRASM and Tactical Tomahawk Weapons Control System (TTWCS), MK 41 VLS and Mk-114 booster hardware with modified software executed simulated missions and provided all electrical interfaces and data transfers needed to prepare and launch LRASMs.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1494

Raytheon & L-3 demonstrate new ship protection system with TALON laser-guided rocket
SEH2WzJ.jpg

Raytheon Company and L-3 Communications successfully fired Raytheon TALON laser-guided rockets from an L-3 remote weapon station using an LAU-68 launcher. The test demonstrated that the lightweight remote weapon system can provide protection for small ships by incorporating the currently fielded launcher, sensor systems and TALON missiles.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1495
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/01/27/sommet-franco-britannique-vendredi-11108.html

 

 

Le Financial Times du 29 janvier annonçait la signature d'un MOU sur le développement (coût estimé: 500 millions de £) d'un missile anti-navire tiré d'un hélicoptère; MBDA et Finmeccanica seront associés sur ce projet. D'autres financements conjoints iront au développement de drones de combat; mais du côté britannique on prévient que les fonds prévus ne sont guère importants: "nothing to get excited about".

 

Link to post
Share on other sites

Techniquement il ne fait guere de doute que c'est possible, c'est meme deja fait avec l'asmp-a

il parait d'un point de vue profane relativement simple de passer d'une tete nuke à une tete classique, en gardant les perfs du missile...qui doit deja etre adapté a un usage à la mer vu qu'il est susceptible d'etre utilisé depuis le porte avion.

apres si on envisage un asmp-a mermer, il reste des choses à faire, mais cela n'est sans doutes pas insurmontable.

 

Cela dit, vu l'efficacité d'un missile comme l'exocet (prouvée au combat) on imagine en effet que les usa ne souhaitent pas voir se multiplier des vecteurs aussi performants que l'asmp-a en terme dynamiques avec les petits plus que nous y apporterions par rapport aux productions indiennes ou russes en terme de manoeuvrabilité, resistance au brouillage, fiabilité...(je ne sais pas ce que les missiles supersoniques actuels valent de ce coté, si la technologie de l'autodirecteur est a la ramasse et que le leurrage est simple, c'est moins effrayant je suppose)

 

De notre coté, on ne tiens pas non plus a distribuer un missile qui devoilerai peut etre trop de chose sur les capacités de notre dissuasion.

 

Et puis notre doctrine d'emploi du nucleaire ne nous interdit pas l'emploi d'un asmp en anti flotte si notre gan etait reellement menacé (en situation de guerre ouverte), alors, notre antinav supersonique on l'a...et nucleaire en plus :)

 

A ma connaissance, le missile ANS qui a été étudié n'avait pas une cellule similaire aux missiles ASMP et ASMP-A. En effet, les besoins sont assez différents entre un missile haute altitude et un missile à vol rasant. Les ASMP ont des cellules de types "avion". C'est pour cela que les entrées d'air sont dissymétriques. La manœuvrabilité est donc plus importante en vertical qu'en horizontal et est faible en roulis à cause du manque d'envergure. Un missile à vol rasant a besoin d'une manœuvrabilité horizontale voir suivant les 2 axes. En effet, sur un exocet, je crois que le missile tourne sur lui même pour se stabiliser et la manœuvre caractéristique lors de l'attaque est un tonneau barrique qui profite de cette rotation permanente. L'ANS avait aussi une cellule avec 4 surfaces similaire et 4 entrées d'air je crois. Une version anti-navire de l'ASMP serait donc assez différente. Soit elle ferait une attaque en piqué depuis la haute altitude, soit sa manœuvre d'attaque serait une chandelle suivi d'un piqué (afin d'avoir une trajectoire plus complexe vue depuis le navire). 

Link to post
Share on other sites

 

il parait d'un point de vue profane relativement simple de passer d'une tete nuke à une tete classique, en gardant les perfs du missile...qui doit deja etre adapté a un usage à la mer vu qu'il est susceptible d'etre utilisé depuis le porte avion.

Une tête nucléaire c'est super léger et compact, la masse critique du plutonium 239 c'est 10kg, ça fait 10cm de diamètre. C'est pour ça que les missiles de croisière à tête nucléaire affichent des portées de plus de 1000km qui chutent énormément quand on leur met une tête conventionnelle.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,561
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,135
    Total Topics
    1,388,224
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...