Sign in to follow this  
Davout

Guerre d'indépendance américaine

Recommended Posts

J'aimerais que l'on parle ici de ce conflit et de l'apport des puissances européennes aux insurgés américains. Les américains auraient-il pu conquérir leur indépendance seuls en usant de guérilla? Les miliciens et l'armée régulière ne se seraient-ils pas lassés dans une guerre qui somme toute n'est qu'une "guerre civile" au sein d'une même nation? Quel a été le poids des livraisons d'armes, des flottes françaises, espagnoles et hollandaises et surtout du corps expéditionnaire français dans la défaite britannique? Quelques liens pour rappeler le contexte historique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Révolution_américaine http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/amnord/usa_6-3histoire.htm deux petites cartes intéressantes et un bref résumé sur le sort du Québec dans le conflit : http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0000175 Un lien sur la guerre de 1812 qui fait, selon moi, prolongement à la guerre d'indépendance. A ceci près que les américains avaient eu le temps de s'armer en construisant arsenaux et fonderies et que la guerre faisait rage en Europe immobilisant une partie de l'armée et des capitaux anglais : http://www.galafilm.com/1812/f/index.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce topic est une excellente idée. Quand on écoute certains Américains, on à l'impression que les Français n'étaient même pas présent à Yorktown !

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Yorktown, il y avait au moins autant de Français que d'Américains, entre le corps expéditionnaire, les régiments débarqués de la flotte de De Grasse avec la Légion de Lauzun et quelques effectifs de compagnies ordinaires de la marine. Et seuls les Français y disposaient d'une artilerie de siège. Plus globalement, c'est l'aide française qui a été décisive, non seulement par les soutiens directs et indirects, mais par l'ampleur donnée au conflit qui se déroule à l'échelle du globe: - front en Amérique du Nord - projet de débarquement en Angleterre - front aux Antilles - front aux Indes - front en Méditerranée (par exemple, la tentative des Espagnols de reprendre Gibraltar) - on peut y ajouter l'ensemble des routes maritimes pour faire bonne mesure, car elles doivent être sécurisées. Les ressources anglaises doivent se disperser pour faire face à ses menaces, limitant d'autant les possibilités d'envois de troupes et de navires en Amérique du Nord. De même, le travail diplomatique pour amener l'Espagne et la Hollande dans le conflit. Le travail des hommes du "Secret du Roi" (bien qu'il ait été officiellement fermé) fut déterminant, tant dans l'activité de lobbying que dans l'organisation de la contrebande d'armes et d'argent pour les Insurgents, avant que Louis XVI ne prenne sa décision. Une part de l'indépendance américaine est due au fameux armateur "Roderique Ortalès", sans doute le prête nom le plus célèbre de l'histoire; Beaumarchais s'est ruiné dans cette compagnie, et le Congrès ne l'a en partie remboursé que bien plus tard. L'aide française aux Insurgents américains, outre l'effort de guerre "mondial" a consisté à équiper et financer tout bonnement l'armée continentale: il n'y avait pas d'arsenaux, de fonderie militaire ou de fabrique de poudre en Amérique du Nord à ce moment. La première fabrique de poudre américaine sera fondée en 1797 par un émigré français, M. Dupont de Nemours (elle a pas mal réussi depuis). De l'uniforme jusqu'au boulet, du canon à la balle, de la poudre à l'entraînement, tout a été financé en quasi-totalité par la France. Si les Américains étaient riches, le Congrès était pauvre, et ses ressources financières réduites; l'émission de papier monnaie a créé une inflation énorme. Sans compter que la moitié de la population des 13 colonies restait loyale à la couronne, le taux de désertion des continentaux était élevé, l'encadrement était inégal, une partie des troupes préférait combattre comme francs-tireurs que comme soldats, l'artillerie manquait (et il n'y avait pas de canons de gros calibres, hormis quelques-uns pris à l'ennemi, au ravitaillement aléatoire, et pas de canons de siège). Le corps expéditionnaire de Lauzun représentait une force homogène et robuste; chaque régiment envoyé n'était en fait composé que de l'effectif d'un seul gros bataillon, mais fait des 500-600 meilleurs hommes. Le financement en était assuré à un coût ruineux (il a fallu acheter tous les chevaux de la cavalerie sur place par exemple; ne pas les amener avait permis d'accélérer le transport; par ailleurs, de nombreux témoignages montrent que les Ricains ne faisaient vraiment pas de ristournes à nos pioupious), mais permettant de ne pas s'aliéner la population (avec une grande discipline en plus). Ces troupes qui débarquent sont d'excellents régiments professionnels (des régiments de l'armée du temps de paix, c'est-à-dire des permanents, car l'armée doubalit à cette époque en temps de guerre), mais pas les meilleurs comme on le dit souvent; il n'y avait aucun régiment de la Maison du Roi, aucun des "5 vieux" ou des "6 petits vieux"... Ils venaient assez loin dans l'ordre de préséance de l'armée. Mais c'étaient de très bons régiments quand même, issus de la nouvelle armée reforgée sur les leçons apprises de la Guerre de 7 ans: sous-officiers nombreux et mieux formés, officiers ayant reçu une vraie formation, entraînement soutenu et logistique mieux assurée... Sans compter qu'ils disposent du matériel qui fera parler de lui une quinzaine d'années plus tard: mousquet modèle1777, artillerie du système Gribeauval, poudre plus effective... S'y ajoutent les volontaires de Lafayette (qui viennent avec lui à son 2ème voyage; pas les petits emperruqués du début), et une force d'esclaves affranchis venue d'Haïti et de St Domingue. On ajoute à cela la flotte des Indes occidentales, qui donnera une force réellement stratégique aux Insurgents: opérations combinées, blocus, menace sur la flotte anglaise, rupture des approvisionnements anglais... Ils n'avaient à ce moment que des corsaires, et une flotte de sloops et de frégates légères (les grandes frégates qui feront la gloire des débuts de l'US Navy ne seront là que pour la guerre de 1812-1814). Enfin, on ne soulignera jamais assez le rôle capital, la courtoisie et la compétence de Rochambeau, chef réellement idéal pour cette mission, qui a aplani toutes les difficultés possibles entre les alliés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas oublier aussi que la population américaine était diviser sur la question, 1/3 pro-indép, 1/3 loyaliste et 1/3 indifférent le tout sur une population d'à peine 2 millions d'habitant. Une paranthèse sur la guerre de 1812, beaucoup d'Américains la considere en effet comme un prolongement de 1776-1782 ils l'appellent seconde guerre d'indépendance ou guerre de Madisson du nom du president de l'epoque

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce topic est une excellente idée.

Quand on écoute certains Américains, on à l'impression que les Français n'étaient même pas présent à Yorktown !

Oui je te confirme pendant la grande période du french bashing, merci bush.

Que pas mal d'US disaient que le rôle de la France n'était absolument pas décisif.

Ce qui est bien sur une bonne blague car a Yorkton les Anglais se rendent aux Francais pour ne pas se faire pulvériser par l'arillerie Francaise, sans parler de la prise d'une de leurs redoute a la bayonet.

Quand je pense a l'effort énorme qui a été fait pour eux ca fait mal au coeur et au cul.

C'est une des inombrables raisons qui font que j'ai tiré un trait sur la fausse amitié Franco Américaine. Pour allez dans leur sens je disais que oui Yorktown était même la pire défaite de la France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les forces débarquées de la flotte sont des régiments à deux batailons pleins. La Légion de Lauzun est une force composite d'infanterie légère 4 compagnies), de cavalerie légère (2 gros escadrons de hussards) et d'artillerie (1 détachement). Grosso modo, en plus de deux garnisons laissées en arrière, le rassemblement du corps expéditionnaire et des éléments arrivés ultérieurement: - Régiment de Saintonge (2 bataillons) - Régiment de Royal Deux-Ponts -Régiment du Bourbonnais - Régiment du Soissonnais (2 bataillons) - Régiment du Gâtinais - Régiment d'Agenais (2 bataillons) - Régiment de Touraine (2 bataillons) - Régiment de Dillon (2 bataillons, volontaires irlandais) - Régiment d'artillerie de Metz - Régiment d'artillerie d'Auxonne - Légion des volontaires de Lauzun - Compagnies ordinaires de la mer La présence des troupes d'affranchis venus d'Haïti et de St Domingue est difficile à chiffrer; on pense qu'il y avait initialement une légion de 500 hommes. Ils ont participé au désastreux siège de Savannah en 1779 (un autre ratage de l'amiral d'Estaing).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les liens ont trait au Ier Empire mais les armes décrites étaient déjà en usage lors de la guerre d'indépendance américaine : fusils des belligérants : http://users.skynet.be/grandes_batailles/pages/95.html baïonnette du fusil de 1877 : http://users.skynet.be/grandes_batailles/pages/173.html système Gribeauval : http://users.skynet.be/grandes_batailles/pages/88.html http://www.artillerie.info/Hist%20artillerie/Histoireartil8.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entre nous je pense que louis 16 s'est mis le doigt dans l'oeil en soutenant les insurgents. Sans la France le conflit aurait duré longtemps - affaiblissant l'Angleterre pendant de nombreuses années. Peu importe son issue d'ailleurs ... La diplomatie française aurait pu faire peur aux anglais en agitant la menace d'une intervention (mais en se limitant à verser quelquse millions aux rebelles)et exiger des "pourboires" - et eventuellement récupérer quelques confetis coloniaux (voire le canada)- en échange de sa neutralité voire d'un appui limité . La France aurait pu tirer parti des opportunités continentales (tenison latentes entre la Prusse et l'Autriche ; succession de Baviere qui a été particulièrement mal gérée à versailles !!!) et conforter l'alliance autrichienne. Nous aurions pu afficher un principe de solidarité des métropoles face aux colonies (les Espagnols auraient apprécié alors qu'ils ont été terriblement angoissés - à juste titre - de la contagion de l'idée d'indépendance dans leur propre empire). La monarchie aurait évité de s'endetter pour créer une république (relativement) démocratique !! Au lieu de ça, la couronne de France s'est ruinée pour créer une marine (c'est sympa une marine mais ça coûte très cher et sur le continent c'est peu utile), a renforcé la méfiance anglaise, a suscité une certaine méfiance à Vienne et à Madrid, a spectaculairement légitimé les mouvements d'opposition aux souverains légitimes ... Il ne faut pas oublier que vu de Londres, la guerre d'Amérique n'était pas une guerre d'"indépendance" mais une rebellion contre le souverain légitime (d'où d'ailleurs la dureté souvent manifestée par les troupes britanniques contre les populations). Bref il faut pas s'étonner si entre 89 et 92 les grandes capitales européennes sont trestées tres discrètes pour défendre la royauté des Bourbons !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

La France avait déjà promit au futur usa qu'elle ne tenterait pas de reprendre le canada, question de maintenir les bonnes relations entre les deux pays

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,779
    Total Topics
    1,272,830
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries