Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les programmes navals français: Baraccuda, FREMM, Horizon


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Il va falloir faire la peinture rouge  =D 

30 nds, Ce n'est pas mal, c'est mieux que prévu; il y a donc une reserve de puissance......

vous plaisantez !!! =D =D

la propulsion des horizons est un vrai desastre .. un bout de conception it, un bout français..et plus rien qui marche, des reducteurs qui explosent, des hélices qui cavitent et qui tournent dans l'air, des arbres qui vibrent ....   

elles sont pas prêtes d'être opérationnelles !!

Link to comment
Share on other sites

c'est un poil exagéré les hélices qui tournent dnas l'air ou les arbres qui vibrent. Je veux bien croire que rien ne marche sur les Horizons, mais pas à ce point.

et en plus, tu fait porter le chapeau à la coopération qui a fait qu'il y a du matériel italien derrière du français puis à nouveau des équipements italiens par derrière.

Faut pas déconner, je pense que les ingénieurs du projets ont su travailler ensemble et intégrer les composants venant de chaque pays !

Link to comment
Share on other sites

Tiger, j'ai qu'un truc à dire c'est A380.

Dans ce cas c'est pas si grave, car les problèmes qui ont causé un retard de 18 mois des livraisons de l'A380 étaient des problèmes de câblages internes insuffisants pour assurer les différentes ambiances lumineuses de cabine promises aux compagnies =D =D

Franchement tirer à boulet rouges sur les Horizons en prétendant qu'elles ne sont mêmes pas viables sur le plan de la timonerie ça parait délirant, d'autant plus que dans ce cas sa jumelle italienne "Andrea Doria" devrait aussi être touchée, et que rien ne l'atteste non plus. Alors, il faudrait que Wind nous prouve soit que les presses des deux pays sont complètement muselées, soit qu'il nous donne un lien, une référence vers ses sources, s'il  en a vraiment une pour affirmer cela... ;/

Link to comment
Share on other sites

Ah encore notre bon Wind  =D

Je vais le répéter et ce tjrs sans la moindre animosité que lorsque tu nous sors des "scoops" et autres "news" de ce genre on aimerait avoir des sources qui plus est fiable si possible. Et non des t'inquiete je connais un pote, son frere a un cousin qui a parlé avec le frere d'un ingénieur qui connais le mécano en charges des essais et il m'a fait comprendre que ...  =D

Enfin voila quoi, permet nous de mettre légèrement en doute tes dires  :lol:

Malgres ca, j'imagine que ce n'est pas une partie de plaisir de développer un nouveau navire et que les differents tests doivents révéler quelques "défaults".

Link to comment
Share on other sites

Ah encore notre bon Wind  =D

Je vais le répéter et ce tjrs sans la moindre animosité que lorsque tu nous sors des "scoops" et autres "news" de ce genre on aimerait avoir des sources qui plus est fiable si possible. Et non des t'inquiete je connais un pote, son frere a un cousin qui a parlé avec le frere d'un ingénieur qui connais le mécano en charges des essais et il m'a fait comprendre que ...  =D

Enfin voila quoi, permet nous de mettre légèrement en doute tes dires  :lol:

Malgres ca, j'imagine que ce n'est pas une partie de plaisir de développer un nouveau navire et que les differents tests doivents révéler quelques "défaults".

ben non du producteur au consommateur ..j'ai besoin d'aucun intermédiare !!! =D =D =D

je comprends pas votre credulité alors que tout le monde sait que la coop c'est cher et que sur le fond c'est que des compromis politiques..JAMAIS techniques !!!

Pour vous c'est quand l'ASA ????  janvier 2008 !!! :rolleyes: =D =D =D

Link to comment
Share on other sites

Dans ce cas c'est pas si grave, car les problèmes qui ont causé un retard de 18 mois des livraisons de l'A380 étaient des problèmes de câblages internes insuffisants pour assurer les différentes ambiances lumineuses de cabine promises aux compagnies =D =D

Franchement tirer à boulet rouges sur les Horizons en prétendant qu'elles ne sont mêmes pas viables sur le plan de la timonerie ça parait délirant, d'autant plus que dans ce cas sa jumelle italienne "Andrea Doria" devrait aussi être touchée, et que rien ne l'atteste non plus. Alors, il faudrait que Wind nous prouve soit que les presses des deux pays sont complètement muselées, soit qu'il nous donne un lien, une référence vers ses sources, s'il  en a vraiment une pour affirmer cela... ;/

pour info je te signale que la frégate italienne a pété ses réducteurs dans les mêmes conditions que le Forbin !!! =D =D =D

cavitation, plus de charge....     

Link to comment
Share on other sites

je comprends pas votre credulité

Non non non confonds pas tout je ne suis point crédule  =D et je sais bien que ces fregates comme n'importe qu'elles autres ne se développe pas en claquant des doigts. Jusqu'a preuve du contraire je n'ai pas dit que tout se passé bien, j'ai juste mis en doute tes dires qui sont peut etre vrai mais sans source tu pourra comprendre que je reste septique :lol:

Link to comment
Share on other sites

pour info je te signale que la frégate italienne a pété ses réducteurs dans les mêmes conditions que le Forbin !!! =D =D =D

cavitation, plus de charge....     

Et European nous l'aurait caché !! :O Je n'ose y croire ;/ =D

Non sérieusement : les sites comme meretmarine.com par exemple se sont largement fait l'écho des problèmes informatiques (mise au point du SDC avec fusion des données) des Horizons et des BPC, alors pourquoi personne ne parle de problèmes mécaniques sur le programme Horizon (en quoi cela serait-il plus à cacher que les problèmes de logiciels ?) à part toi qui affirme avec assurance mais sans jamais d'élément probant ?

Comme tu dis, on verra bien mais un peu plus tard que tu le dis, car l'ASA du Forbin est, aux dernières nouvelles relayées par la presse ou les sites de passionnés (comme celui que j'ai cité ou encore netmarine.net par ex, tous crées et actualisés par des gars de la MN d'ailleurs) prévue mi-2008 et pas en janvier : si le Forbin est toujours aux essais dans un an, OK on pourra dire que tu avais raison (et on noiera d'ailleurs notre chagrin avec toi dans un troquet de ton choix =(), mais d'ici là tu conviendras qu'on n'a pas de raison particulière de te croire comme ça sur simple parole, ce serait aussi de la "crédulité" ;/ =| 

Link to comment
Share on other sites

La seule chose dont je me souviens c'est qu'une corrosion accélérée avait été constatée dans les compartiments arrières du Forbin abritant l'appareil propulsif ; ce qui est déjà plutôt scandaleux mais sans doute facile à résoudre en appliquant de l'isolant sur les parties exposées... 

Link to comment
Share on other sites

Et Bruno ,on peut aussi y mettre une tourelle de chez Patria Nemo ,mortier 120 monotube sur nos vedettes de la Gendarmerie maritime (LoL) ,P400 et OPV 54 et pourquoi pas commander des CB90 ou des Watercat M12 CB comme sur la photo ?

Merci pour cette photo Philippe =). Là ce serait l'idéal dans le radier pour que nos FREMM "Action Vers la Terre" méritent vraiment cette appellation !! Mais j'imagine que ce genre d'embarcation (CB90 ou Watercat M12CB) équipée d'une artillerie moyen ou gros calibre doit coûter plusieurs millions d'euros l'unité et que ce sera pour "plus tard peut-être" (comme le canon de 127mm au lieu du 76mm à l'avant des lanceurs Sylver) =( ...

Link to comment
Share on other sites

communiqué de presse de DCNS/Réalisation des frégates FREMM

Mesures concrètes d'organisation du travail

Paris, le 04 juillet 2007

A l'occasion du Comité Central d'Entreprise du 4 juillet 2007, la direction de DCNS a présenté aux partenaires sociaux les mesures d'organisation du travail pour la réalisation des futures frégates multi-missions FREMM. Grâce à une approche industrielle et sociale innovante, ces dernières doivent permettre de réaliser dans les centres de DCNS à Brest et Cherbourg des tâches qui auraient dû être sous traitées pour des raisons de coût, donc de compétitivité, sur le marché de la réalisation de navires militaires.

Le dialogue engagé avec les partenaires sociaux permet de déterminer les conditions dans lesquelles DCNS pourra augmenter sa productivité tout en assurant les conditions de vie au travail de ses collaborateurs. Ceci se fait dans le plus strict respect des textes en vigueur et, en particulier, celui de l'Accord d'entreprise signé par tous les syndicats en mai 2004. Ainsi, des solutions innovantes adaptées aux objectifs du projet, en particulier dans les domaines de l'organisation des chantiers, de l'emploi et du travail d'équipe, ont été trouvées.

Commentant cette politique industrielle, Bernard Planchais, Directeur général délégué du groupe DCNS, déclare : « Ces mesures innovantes permettent de progresser dans la voie de la compétitivité tout en limitant l'externalisation. Les discussions nourries et ouvertes constituent un exemple de gestion créative profitable à tous les acteurs concernés par un enjeu lourd pour l'entreprise en termes économiques, industriels et sociaux. Cette politique s'inscrit dans la volonté de toujours mieux servir nos clients. »

Une organisation plus efficiente des chantiers

Au-delà de la priorité du Groupe du respect de la réglementation en matière de santé sécurité au travail et du temps de travail, les nouvelles conditions d'organisation du travail ont pour but de permettre de rendre le temps de présence sur le chantier plus efficient. Il s'agit, notamment, d'organiser un chantier dédié, doté de ses moyens propres, avec un chef de chantier auxquels tous les personnels seront hiérarchiquement rattachés. Afin de diminuer les déplacements, DCNS s'attachera à installer à proximité du chantier les services annexes comme les vestiaires, le réfectoire, mais aussi un magasin spécifique par exemple. Les activités de spécialités comme la peinture, le meulage ou encore le soudage seront dissociées pour améliorer l'efficacité et les conditions de travail. Pour atteindre cet objectif, la polyvalence sera développée en tant que de besoin. Par polyvalence, on entend acquisition de compétences complémentaires au métier de base. Des actions de formation seront mises en place dans ce but.

Emploi : conforter l'excellence technique de DCNS en favorisant l'apprentissage

Le programme FREMM pourra conduire à des embauches dont le volume par métier et par établissement sera quantifié dans quelques semaines. DCNS poursuivra son action en faveur de l'apprentissage dans les différents métiers ou activités où le transfert des compétences ou de savoir-faire permet de renforcer le cœur de métier et de conforter le niveau d'excellence technique propre à DCNS. Par cette démarche, DCNS fait de l'apprentissage l'un des axes majeurs du maintien des compétences et du transfert des savoir-faire. De façon plus générale, suite aux propositions du groupe de travail FREMM et à la décision de la direction, il sera possible d'assurer une charge de travail représentant l'équivalent d'environ une centaine d'emplois par an à Brest et une cinquantaine à Cherbourg.

Renforcer le travail d'équipe pour décider et agir vite

Considérée comme un facteur essentiel de productivité, l'organisation mise en place permettra de renforcer le travail en équipe. Acteur premier du respect des jalons et de l'économie du projet, les équipes débuteront et termineront chaque séance de travail par un point d'information collectif de quelques minutes destiné à résoudre les problèmes dès qu'ils se posent. La présence accrue de cadres sur le chantier permettra également de résoudre de façon quasi-immédiate les difficultés qui pourraient freiner l'avancement de celui-ci.

Le démarrage industriel du programme a commencé à Lorient en mars 2007 avec le début d'usinage des premières tôles. Le processus industriel de construction des navires de la tranche ferme est déjà engagé pour une livraison de la première frégate en 2011. La deuxième frégate sera produite 13 mois plus tard, puis les navires suivants tous les 7 mois jusqu'en 2016. L'enjeu est de produire 1,7 frégate par an dans les meilleures conditions de délais, de performance et de coût pour la satisfaction de la Marine nationale.

Link to comment
Share on other sites

Interressant P4, vu de la Direction on dirait qu'un accord fructueux pour tous les acteurs a été trouvé de manière consensuelle, mais a t-on des échos de la réaction des syndicats et représentants des salariés ?? 

Link to comment
Share on other sites

A titre d'info, les 76 des Horizons ne sont pas équipées de la capacité antiaérienne. Pour l'instant, elles ne sont utilisables qu'en antisurface.

Est-ce cela dépend de la type de munitions utilisé?

Quels sont les types de munition pour le 76 en service de la MN?

Je suppose qu'il y a les versions HE et HE-FRAG.

Mais quels sont les fuzes utilisés? VT, MTSQ, le vieux ZTZS-30?

Link to comment
Share on other sites

C'est assez bizarre cela. Les 76 étant téléopérées avec une conduite de tir à part, j'ai du mal à envisager que les concepteurs n'ont pas développé le logiciel de la conduite de tir pour faire du AA.

Franchement bizarre comme "doctrine" si tel est le cas. A fouiller.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...