jeanmi

Les Hawkeye français

Recommended Posts

il y a 12 minutes, ARPA a dit :

Enfin il faudrait aussi (et surtout) développer le système associé. Si on avait un AWACS français aussi performant (en capacité radar) que les appareils américains, on pourrait envisager de faire une version navale. Mais là on parle de navaliser une capacité qu'on n'a pas.

C'est Thales qui s'occupe des mission du système radar du Merlin ASac.

Comme le rappelle @Fusilier, le CASA 295 a déjà été transformé en avion de guet aérien par Israël (si j'en crois Wikipédia).

Bref nous disposons de tout les outils pour en faire un avion de guet aérien français.

Après, je présume que les E 3 F Sentry doivent coûter moins cher et/ou être plus efficace.

Par contre, il faut oublier la navalisation du CASA 295 : trop long et trot haut pour être accueilli sur PA.

Je rappelle qu'il existe un sujet proche ou ces sujets ont été abordés.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, ARPA a dit :

Mais, il s'agit justement d'avions modifié et non véritablement homologués donc non commercialisés. Dans la durée, ce n'est pas forcément fiable et on risque des accidents. Quoique ... d'après BPC, un E2C a cassé après avoir essayé de décoller depuis un tremplin, donc même les avions conçu pour ne sont pas à l'abri d'une fragilité.

Ces avions sont homologués et volent de manière assez intensive. Et ils sont très importants pour Airbus et Boeing. On peut aussi ajouter également les A330MRTT. Dans tous les pas besoin de forcément avoir une chaine de montage complète.

il y a 36 minutes, ARPA a dit :

Enfin il faudrait aussi (et surtout) développer le système associé. Si on avait un AWACS français aussi performant (en capacité radar) que les appareils américains, on pourrait envisager de faire une version navale. Mais là on parle de navaliser une capacité qu'on n'a pas.

Thales doit avoir les compétences pour et il y a un programme franco-allemand en court pour remplacer les AWACS de l'armée de l'air. Ils doit être possible d'utiliser les même technologies ou des technos sur étagère déjà existante.

il y a 30 minutes, Fusilier a dit :

En Casa il y a ça  , mais le radar doit être ricain. 

A mon avis, ça ne doit pas être bon marché.J'ai parfois pensé qu'un Casa 212 aurait pu faire un bon candidat. 

Ça serait intéressant de voir les couts justement. C'est sur que ce sera cher mais en comparaison à un E2-D peut être pas tant que ça.

il y a 6 minutes, Salverius a dit :

Par contre, il faut oublier la navalisation du CASA 295 : trop long et trot haut pour être accueilli sur PA.

La hauteur ne devrait pas poser de problème,tu peux changer l’empennage vertical en bi-derive pour qu'il soit moins haut. Pour la longueur je ne sais pas. Quel est le facteur limitant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, seb24 a dit :

Quel est le facteur limitant ?

Taille des hangars et de l'ascenseur. Le Hawkeye mesure déjà 17,56 m de long et 5,56 de haut.

C'est le plus gros appareils actuellement embarqué sur le CdG et même sur les PA américains (en attendant le NGF, qui devrait être un peu plus long).

Le CASA 295 mesure 24,45 m de long et 8,66 m de haut.

Je veux bien qu'on modifie sa dérive... mais combiné à la concepion d'ailes pliantes et à celle d'un nouveau train, on va arriver à un avion tout neuf... et toujours trop long.

A ma connaissance,  la production du CASA 212 est arrêtée. Difficile d'en faire une version navalisable.

Je renvoie encore vers le sujet "Carrier Onboard Delivery- Alternative aux Greyhound".

La conclusion de @pascal est sans appel: il n'y a actuellement pas d'alternative crédible aux Greyhoud et autres Hawkeye.

il y a 24 minutes, seb24 a dit :

Thales doit avoir les compétences pour

Oui. A mon avis, c'est vraiment un problème d'avion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question principale étant pourquoi s'emmerder à faire par nous même ce que d'autres font mieux, depuis longtemps ... que de plus ils partagent leur expérience avec nous voir que même en opérations ils nous confient la surveillance de "leur" espace aérien avec le matériel qu'ils nous ont vendu et sur lequel nous partageons les mêmes procédures ...

 

Vous allez me répondre "indépendance nationale" ... Je vous répondrais "elle n'existe pas et ce dans de nombreux domaines essentiels"

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

indépendance européenne plutôt que nationale l'Ereiye existe en Suède et fonctionne plutôt bien et je cherche juste à en dériver une version navalisable  mais je n'ai pas trouvé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, francois a dit :

Et on va repartir sur 3 exemplaires , maintenant que l on est habitué à la diète, ou 4 ce qui est le mini pour une permanence ?

ça veut dire qu'on a fait le choix d'en embarquer 2 sur le Charles ou le PANG s'il est lancé. A l'époque, on a eu plusieurs occasions d'en acheter d'occasion aux égyptiens, américains et mexicains. Mais à la fin, le quatrième n'est jamais venu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, seb24 a dit :

Ces avions sont homologués et volent de manière assez intensive. Et ils sont très importants pour Airbus et Boeing. On peut aussi ajouter également les A330MRTT. Dans tous les pas besoin de forcément avoir une chaine de montage complète.

Pour l'A330 Beluga, ce n'est pas très détaillé. Mais pour les 747LCF, le fait d'utiliser des 747 de série qu'on modifie ensuite leur a permis d'éviter une grosse partie du dossier d'homologation. On ne parle pas réellement d'un nouveau modèle d'un avion neuf.

C'est cette astuce qui a permis d'avoir un coût de développement nettement plus réduit que celui d'un nouvel avion.

 

Maintenant pour le développement d'un AWACS, on a évidement les technologies pour, on a même vendu le système radar et informatique pour permettre aux irakiens de se faire un AWACS. Mais entre avoir la technologie pour et être capable de faire un système aussi performant que les dernières versions des E3 et E2 (donc nettement plus performant que les Ereiye), il y a de la marge. Et évidement, il y aura la question financière. Pour l'instant, on préfère continuer de moderniser à prix d'or les E3F et E2C, si on en avait réellement les moyens et la volonté, on aurait probablement développé notre version des AWACS.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Pakal a dit :

indépendance européenne plutôt que nationale l'Ereiye existe en Suède et fonctionne plutôt bien et je cherche juste à en dériver une version navalisable  mais je n'ai pas trouvé

Pourquoi vouloir dépenser seuls plusieurs centaines de millions d'€ dans un programme pour n'en disposer que 3 appareils. Alors qu'il n'y a pas de perspectives ou prospectives de ventes exportations.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Salverius a dit :

Comme le rappelle @Fusilier, le CASA 295 a déjà été transformé en avion de guet aérien par Israël (si j'en crois Wikipédia).

Avec des performances à des années-lumière de nos appareils.
Tout ce qui vole avec un gros radar sur le dos ne se vaut pas en termes de performance, vitesse, autonomie, génération électrique, embarquement d'équipage .... Etc 

Comme expliqué au-dessus, pourquoi s'emmerder ? Vous êtes en plus en train de tout ce dire que l'on possède déjà les compétences. Donc ce n'est même pas pour avoir de nouvelles capacités ou en sauver une.

Edited by clem200

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Salverius a dit :

le CASA 295 a déjà été transformé en avion de guet aérien par Israël (si j'en crois Wikipédia).

Wiki dixit : '"Le CASA C-295 AEW est un avion de détection et commandement développé par Airbus Military et Israel Aerospace Industries (IAI)....incorpore un radar tridimensionnel à balayage électronique de quatrième génération IAI/ELTA (en) Active Electronically Scanned Array(AESA)."  Pas de nouvelles depuis 2011 !? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, ARPA a dit :

Pour l'A330 Beluga, ce n'est pas très détaillé. Mais pour les 747LCF, le fait d'utiliser des 747 de série qu'on modifie ensuite leur a permis d'éviter une grosse partie du dossier d'homologation. On ne parle pas réellement d'un nouveau modèle d'un avion neuf.

C'est cette astuce qui a permis d'avoir un coût de développement nettement plus réduit que celui d'un nouvel avion.

Oui et il faudrait reprendre le schéma. Tu récupéré une cellule neuve de CASA et tu appliques ensuite les modifications dans un atelier spécialisé. L'avion est donné a 28 millions de dollars sur Wiki contre 176 millions pour un E2-C. Ça laisse une marge pour financer la transformation de la cellule.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, seb24 a dit :

Oui et il faudrait reprendre le schéma. Tu récupéré une cellule neuve de CASA et tu appliques ensuite les modifications dans un atelier spécialisé. L'avion est donné a 28 millions de dollars sur Wiki contre 176 millions pour un E2-C. Ça laisse une marge pour financer la transformation de la cellule.

Avec le même raisonnement, on pourrait transformer 3 ou 4 A380 en très gros porteurs militaire capable de déplacer des chars lourds...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Philippe Top-Force a dit :

Pourquoi vouloir dépenser seuls plusieurs centaines de millions d'€ dans un programme pour n'en disposer que 3 appareils. Alors qu'il n'y a pas de perspectives ou prospectives de ventes exportations.

Je pense que c'est en effet le problème principal. Nous sommes la seule nation en dehors des US à opérer un CATBOAR, dès lors développer une avion radar à cet usage n'aurait pas de sens.

En revanche, pour le remplacement des AWACS de l'armée de l'air, là il y a une possibilité très intéressante, surtout en utilisant la plateforme A330 qui a une communalité avec le MRTT, et là la liste des prospects exports est bien plus vaste. On pourrait même proposer deux  radars, un Américain, notamment pour séduire les Brits, et d'autres pro-US et un par Thalès pour les autres.

La question est à quelle échéance avons nous besoin de remplacer nos AWACS ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, FoxZz° a dit :

Je pense que c'est en effet le problème principal. Nous sommes la seule nation en dehors des US à opérer un CATBOAR, dès lors développer une avion radar à cet usage n'aurait pas de sens.

En revanche, pour le remplacement des AWACS de l'armée de l'air, là il y a une possibilité très intéressante, surtout en utilisant la plateforme A330 qui a une communalité avec le MRTT, et là la liste des prospects exports est bien plus vaste. On pourrait même proposer deux  radars, un Américain, notamment pour séduire les Brits, et d'autres pro-US et un par Thalès pour les autres.

La question est à quelle échéance avons nous besoin de remplacer nos AWACS ?

Aparté AWACS Déjà l'OTAN, ils y songent. L’Otan pourrait remplacer ses avions E-3A AWACS par des E-7 Wedgetail de Boeing http://www.opex360.com/2019/06/19/lotan-pourrait-remplacer-ses-avions-e-3a-awacs-par-des-e-7-wedgetail-de-boeing/

A noter que les 4 E3-F AWACS resteront en service jusqu’en 2035. La Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25 parle seulement de lancer des études en vue de leur remplacement à cet horizon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Opex360 / Feu vert à l’achat par la France de 3 avions embarqués de guet aérien E2-D Advanced Hawkeye

http://www.opex360.com/2020/07/07/feu-vert-a-lachat-par-la-france-de-3-avions-embarques-de-guet-aerien-e2-d-advanced-hawkeye/

 

"... selon la DSCA, le contrat éventuel pourrait atteindre les 2 milliards de dollars [1,77 milliard d’euros]. Outre les 3 E2-D Advanced Hawkeye, cette somme comprend, entre autres, la livraison de 10 turbopropulseurs Rolls Royce T-56-427A [6 installés et 4 de rechange], 3 radars à balayage mécanique et électronique AN/APY-9 pouvant détecter simultanément des cibles aériennes et navales, 4 systèmes de mesure de soutien électronique [MSE] AN/ALQ-217, 5 systèmes de communications L-16 [Liaison 13] et des dispositifs IFF [identification amis/ennemis]."

Par rapport aux E2-C actuels, l’Advanced Hawkeye permettra au groupe aéronavale d’avoir une connaissance plus fine de l’environnement opérationnel grâce au radar AN/APY-9 qui, fourni par Lockheed-Martin, est en mesure de suivre simultanément un plus grand nombre de pistes [aériennes et navales] à 360° et sur des distances plus longues. Conçu avec matériaux composites, cet appareil disposera d’une autonomie accrue grâce à la capacité d’être ravitaillé en vol. D’ailleurs, son ergonomie a été améliorée en conséquence.

"Reste maintenant à voir le montant du contrat qui sera signé, la somme de 2 milliards de dollars donnée par la DSCA, même s’il s’agit d’une estimation, paraissant élevée. Ainsi, l’agence avait recommandé au Congrès d’accepter la vente de quatre E2-D Advanced Hawkeye au Japon pour 1,7 milliard de dollars en 2015, puis de neuf autres, en 2018, pour 3,1 milliards dollars"

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Lordtemplar a dit :

Question.  C'est quoi cette entree d'air sur le fuselage entre les 2 helices?

C'est un radiateur pour le refroidissement de l'électronique embarquée 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Phacochère said:

le contrat éventuel pourrait atteindre les 2 milliards de dollars [1,77 milliard d’euros]

L’US Navy paie ses E-2D environ $200 millions l’unité, soit ~$600M pour 3.

Mais il faut compter aussi le soutien, les rechanges, le(s) simulateur(s), les bancs d’essais à terre, le coût des prestations fournies par l’US Navy et le fabricant etc... donc oui ça dépasse facilement le milliard.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, HK a dit :

L’US Navy paie ses E-2D environ $200 millions l’unité, soit ~$600M pour 3.

Mais il faut compter aussi le soutien, les rechanges, le(s) simulateur(s), les bancs d’essais à terre, le coût des prestations fournies par l’US Navy et le fabricant etc... donc oui ça dépasse facilement le milliard.

Oui, quand la France vend du rafale, il est réducteur de diviser le prix du contrat par le nombre d'avions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un a une idée du potentiel restant des E-2C? Que pourraient ils devenir?

Maintient un certains temps au coté des E-2D, revente, retrait définitif?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, MH a dit :

Quelqu'un a une idée du potentiel restant des E-2C? Que pourraient ils devenir?

Maintient un certains temps au coté des E-2D, revente, retrait définitif?

Etat des lieux: deux appareils datant  de 1998 /99 et un datant de 2004. Ils ont été modernisés récemment.  Pour donner une idée  on a gardé environ 35 ans les Alizés (qui appontaient) et les Nord 262 (qui opéraient depuis la terre) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Fusilier a dit :

Etat des lieux: deux appareils datant  de 1998 /99 et un datant de 2004. Ils ont été modernisés récemment.  Pour donner une idée  on a gardé environ 35 ans les Alizés (qui appontaient) et les Nord 262 (qui opéraient depuis la terre) 

Mais c’était des occasions, pas des appareils neufs?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,504
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries