jeanmi

Les Hawkeye français

Recommended Posts

à l’instant, Phacochère a dit :

Je comprends le fait de trianguler, je comprends le calcul de distance que chaque radar corrobore mais ceux-ci sont aussi chacun capables de déterminer l'élévation d'une cible... Est-ce pour le coup qu'une question de distance? Suis-je clair ? :unsure:

C'est de la trilatération:

Picture3.png

Un radar est beaucoup plus précis sur les distances que sur les angles du coup c'est plus précis que la triangulation:

Picture1.png

Mais là c'est des exemples dans le plan, en 3D pour avoir une bonne trilatération il faut que les radars ne soient pas dans le même plan, sinon l'altitude de la cible est pas très précise. Mais comme dans la pratique on peut faire les deux en même temps, et du coup récupérer l'altitude par triangulation.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/12/2020 à 08:53, pascal a dit :

Sur ce qui m'a été dit ça signifie des liaisons à très haut débit et qu'au final c'est le récepteur qui gèrera intégralement l'information transmise en fonction de SES impératifs et de SA situation tactique. En fait le système d'arme du Rafale ou du NGF recevant ces informations les traitera comme s'il s'agissait de celles provenant de ses propre capteurs. Il n'y aura plus de mise en forme préalable, le E2 ne sera plus une interface un véritable capteur déporté transmettant en temps réel ...

Je vais reprendre une de mes marottes, déjà développée sur d'autres Topics de ce forum, mais si le E2 devient de facto un "super capteur déporté", est-ce que, d'ici quelques années, il y aura toujours intérêt à ce qu'il embarque des opérateurs?
Si on les installe à bord du PA, on a moins de problème de bruit, des WC à proximité, et on peut opérer un roulement des personnels, histoire de ne pas les épuiser trop vite.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Desty-N a dit :

Je vais reprendre une de mes marottes, déjà développée sur d'autres Topics de ce forum, mais si le E2 devient de facto un "super capteur déporté", est-ce que, d'ici quelques années, il y aura toujours intérêt à ce qu'il embarque des opérateurs?
Si on les installe à bord du PA, on a moins de problème de bruit, des WC à proximité, et on peut opérer un roulement des personnels, histoire de ne pas les épuiser trop vite.

C’est une excellente question qui se pose aussi dans le cadre des awacs. Il y a deux arguments en plus à ce que tu as donné, le prix car on passerait à un avion beaucoup plus petit. mais aussi dans le contexte où les awacs sont des cibles de plus en plus vulnérable (missiles longues portées). On pourrait alors plus facilement les exposer sans risque pour la vie des équipages (perso j’ai du mal avec celle là car leur perte sera toujours inacceptable). 

bref pour l’instant, le choix a l’air d’être de garder  une équipage pour ne pas étendre plus que de raison, les réseaux de com qu’il faut sécuriser et relayer. L’autre solution serait d’avoir les opérateurs dans des b21 furtifs et un drone pas loin qui émet, ou carrément une flottille de drones pour créer un radar distribué (ça aurait l’avantage d’être naturellement multistasique et difficile à détruire).  
les américains mettent énormément d’espoirs dans le b21, il faudra voir comment ça évolue après son entrée en service.
Le concept peut évoluer assez rapidement, en Europe on a l’air de vouloir garde les awacs tel que, avec système de défense laser et missile anti missile intégré à l’avion. Je vois mal un tel système sur Hawkeye, pour l’instant la solution la plus simple et actuellement appliquée c’est d’augmenter la portée des capteurs et donc de rester à distance de sécurité. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Desty-N a dit :

Je vais reprendre une de mes marottes, déjà développée sur d'autres Topics de ce forum, mais si le E2 devient de facto un "super capteur déporté", est-ce que, d'ici quelques années, il y aura toujours intérêt à ce qu'il embarque des opérateurs?
Si on les installe à bord du PA, on a moins de problème de bruit, des WC à proximité, et on peut opérer un roulement des personnels, histoire de ne pas les épuiser trop vite.

Je pense que c'est la solution d'avenir pour les awacs. On ne met en vol que les équipements nécessaires et on laisse au sol le traitement. Cela nécessite une liaison temps réel qui reste aujourd'hui insuffisante tant en débit qu'en fiabilité. Il faudra attendre les liaisons multiples redondantes (le vrai réseau en fait). Mais dans le futur, l'awacs pourrait bien n'être qu'un drone ou un avion avec un simple équipage. Les consoles et les opérateurs seraient soit sur le porte avions soit quelque part en France.

Au passage, si on veut devenir autonome en matière d'awacs, il nous faudra un jour songer à concevoir une cellule unique pensée dans cette optique et susceptible de remplacer à la fois les E3 centry et les Hawkeyes. Dans le genre de dimension d'un falcon à aile haute pour pouvoir apponter.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, johnsteed a dit :

falcon à aile haute pour pouvoir apponter

Je ne comprends pas : où mets tu les  réacteurs ?  ... Aile basse facilite l'intégration du Radar en hauteur  ... E-2C ou D : Aile haute c'est à cause des moteurs TP et de leurs hélices

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Bechar06 a dit :

Je ne comprends pas : où mets tu les  réacteurs ?  ... Aile basse facilite l'intégration du Radar en hauteur  ... E-2C ou D : Aile haute c'est à cause des moteurs TP et de leurs hélices

Je veux dire une cellule du gabarit du Falcon.

Passer d'une aile basse à haute, revient à tout refaire. J'ai pris le Falcon pour faire référence à une cellule française histoire de fixer les idées. Il faut pouvoir tenir l'air longtemps dans un gabarit liimité. Je ne pense pas qu'on puisse facilement navaliser un falcon.

Edited by johnsteed
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/12/2020 à 08:59, pascal a dit :

Oui certes tu as essayé au bureau de rester sans bouger ou peut s'en faut plus de 8 h de rang devant ton écran d'ordi en concentration maximale ... tout en restant efficace à 100%. La charge de travail sur E2 est énorme (communications, gestion des capteurs ...) sans commune mesure avec celle d'un chasseur qui va passer de longues heures en transit si on se réfère aux missions des Rafale qui tu indiques.

L'intelligence artificielle va débouler dans ces domaines là.  Ca commence déjà http://www.opex360.com/2020/12/17/un-avion-espion-americain-u-2-dragon-lady-a-vole-avec-une-intelligence-artificielle-comme-navigateur/

du coup l'homme restera dans la boucle pour acter ou prendre des décisions qu'on ne voudra peut être pas sous traiter à une machine, mais il sera fortement soulagé je pense.

Le 17/12/2020 à 11:10, Scarabé a dit :

 

Les vols du groupe aeriens du CDG sont limités à 6 heures pour raison de sécurité pour que les pilotes aient un maximum de concentrention lors de l'appontage. 

Ces Standards ont été etablie lors des operations sur l'Afghanistan ou les pilotes avaient 2 heures de transit à l'aller autant au retour et autant sur zone. 

Il est même arrivée qu' aprés 6 heures  de vol des pilotes demandent aux techs de les sortire de leur avion. Ils partaient le matin avec juste un café et se faisaient engeuler par les medecins mais pour eux s'étaient mieux que d'avoir à gérer une envie d'uriner sur des missions de 6 heures.

Aprés chaque retour de missions ils ont des heures de Kiné. Sur le CDG ils sont 4 kinés pour gerer l'ensemble des pilotes.       

Autant sur un Rafale, pas possible de quitter son siège, autant sur un Hawkeye il doit être possible de se dérouiller les jambes un peu, non?  (forcément puisqu'il y a des toilettes).   Si des pilotes de Rafale font des missions de 11heures, pourquoi pas eux?  et ils sont 2, peuvent se relayer.   

Bon c'est surement un peu trop simple.

Edited by B52
  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, hadriel a dit :

C'est de la trilatération:

Picture3.png

Un radar est beaucoup plus précis sur les distances que sur les angles du coup c'est plus précis que la triangulation:

Picture1.png

Mais là c'est des exemples dans le plan, en 3D pour avoir une bonne trilatération il faut que les radars ne soient pas dans le même plan, sinon l'altitude de la cible est pas très précise. Mais comme dans la pratique on peut faire les deux en même temps, et du coup récupérer l'altitude par triangulation.

Pour information, l'exemple des GPS et équivalents nécessitent pour fonctionner de recevoir les signaux d'au moins 4 satellites. Chaque satellite embarque une horloge très précise qui envoie un signal contenant l'heure. Le récepteur GPS reçoit donc 4 datages différents, c'est à dire de quoi résoudre 4 équations à 4 inconnues: x, y, z et t.

Il en déduit sa position 3d et en prime, l'heure exacte locale.

Notez que pour atteindre une précision de l'ordre des 10 mètres et moins (de mémoire, c'est peut être 100 m ?), compte tenu de la vitesse des satellites ~7 km/s, il faut tenir compte dans les calculs de la relativité. En effet, à cette vitesse, les horloges ralentissent de dans des proportions de ~1 millionième pour un observateur au sol.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant le futurs des E2C une fois les E2D opérationnels, ne pourrait on pas en convertir un ou deux en cargo (en les dépouillant de leur électronique et en rajoutant une porte latérale) pour faire la liaison avec notre PA, voir faire du ravitaillement en vol.  On restera loin des performances d'un C2 mais ce serait mieux que rien

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Pakal a dit :

Concernant le futurs des E2C une fois les E2D opérationnels, ne pourrait on pas en convertir un ou deux en cargo (en les dépouillant de leur électronique et en rajoutant une porte latérale) pour faire la liaison avec notre PA, voir faire du ravitaillement en vol.  On restera loin des performances d'un C2 mais ce serait mieux que rien

Le génie français :biggrin: !

Las, on nous a dit que les cellules seront rincées. Et souviens-toi des Horizon (les hélicoptères): je crois qu’on ne les a pas remis en ligne, les remettre dans leur état initial s’avérant trop coûteux.

Sans compter que ça doit pas voler pareil, sans la soucoupe.

Edited by Hirondelle
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Pakal a dit :

Concernant le futurs des E2C une fois les E2D opérationnels, ne pourrait on pas en convertir un ou deux en cargo (en les dépouillant de leur électronique et en rajoutant une porte latérale) pour faire la liaison avec notre PA, voir faire du ravitaillement en vol.  On restera loin des performances d'un C2 mais ce serait mieux que rien

Je crois que ça serait moins cher des Greyhound C2 d'occasion 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Pakal a dit :

Concernant le futurs des E2C une fois les E2D opérationnels, ne pourrait on pas en convertir un ou deux en cargo (en les dépouillant de leur électronique et en rajoutant une porte latérale) pour faire la liaison avec notre PA, voir faire du ravitaillement en vol.  On restera loin des performances d'un C2 mais ce serait mieux que rien

Ils auront 30 ans déjà on a du mal avec le MCO les americains nous ont cedé un 4 em pour le canabaliser pour les 3 autres

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Fusilier a dit :

Je crois que ça serait moins cher des Greyhound C2 d'occasion 

Il me semble avoir lu que la Navy se les garde : ils n’en ont pas d’trop alors qu’ils ne sont pas jeunes.

Mais on peut acheter des Osprey si on veut :biggrin:, avec des gros bidons sup. dans la soute...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Hirondelle a dit :

Il me semble avoir lu que la Navy se les garde : ils n’en ont pas d’trop alors qu’ils ne sont pas jeunes.

Mais on peut acheter des Osprey si on veut :biggrin:, avec des gros bidons sup. dans la soute...

Le constructeur avait un programme de revalorisation avec des ailes, moteurs et cockpit du nouveau E2.  Tu sais les Tracker de la Sécurité Civile sont des anciens avions ASM de l'US Navy et datant des années 50 / 60 ;  reconvertis, les premiers sont arrivés dans la flotte de la Sécurité Civile vers 1982...   

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Fusilier a dit :

les Tracker de la Sécurité Civile sont des anciens avions ASM de l'US Navy et datant des années 50 / 60 ;  reconvertis, les premiers sont arrivés dans la flotte de la Sécurité Civile vers 1982...

Non, j’ignorais totalement. Merci !

Catapultables à l’epoque ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Hirondelle a dit :

Non, j’ignorais totalement. Merci !

Catapultables à l’epoque ?

spacer.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que fait-il la roulette en l’air ?!

Habituel apparemment :

spacer.png

 

Edit : incroyable ! La version transport du tracker, le trader, vol encore, presque neuf sur le Sao Paulo brésilien (je croyais qu’il ne naviguait plus guère celui-là !)

https://marshaviation.com/resurrected-us-navy-traders-to-serve-on-brazilian-aircraft-carrier/

spacer.png

Edited by Hirondelle
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Hirondelle a dit :

Edit : incroyable ! La version transport du tracker, le trader, vol encore, presque neuf sur le Sao Paulo brésilien (je croyais qu’il ne naviguait plus guère celui-là !)

Et oui,  je crois me souvenir qu'ils avaient acheté 8 avions stockés dans l'Arizona, pour en faire 4. Ils donnent 110 millions pour la mise au gout du jour, plus le coût d'achat initial (pas grand chose je suppose)  

https://tecnodefesa.com.br/kc-2-turbo-trader-da-marinha-do-brasil-fara-seu-1o-voo-em-marco-de-2020/

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Fusilier a dit :

Et oui,  je crois me souvenir qu'ils avaient acheté 8 avions stockés dans l'Arizona, pour en faire 4

Initialement, les 8 appareils devaient être retapés pour faire 4 aew et 4 KC-2 (transport et ravito).

Finalement ça sera 4 KC-2, et encore, les retards sont phénoménaux.

Aucune nouvelle du premier vol qui devait avoir lieu en mars 2020. Vu comme les Brésiliens sont chauds, il y aurait plein de vidéos ou d’articles sur le sujet, mais là, rien de rien.

Ah, si : sur le Facebook de Marsh Aviation (qui réalise la transformation), en avril 2020, ils publiaient cette photo en commentant qu’ils étaient toujours en route vers le premier vol...

spacer.png

Peut-être parlent-ils du vol de l’argent des brésiliens :tongue:

Dommage, projet intéressant.

HS off

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, B52 a dit :

Si des pilotes de Rafale font des missions de 11heures, pourquoi pas eux?  et ils sont 2, peuvent se relayer.   

Bon c'est surement un peu trop simple.

Il y a eu plusieurs vol de Rafale M F1 de plus de 6 heures. Dans les Retex mentionnés limitant les vols à 6 heures, notre avion de combat assurant les missions air-sol depuis le PA était un chasseur léger de 2 ou 3 ème génération dérivé d'un avion de chasse des années 60.

C'est une information intéressante, mais je ne suis pas sur que ce soit pertinent pour parler d'un avion de transport qui sera mis en service à la fin des années 30...

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

Et oui,  je crois me souvenir qu'ils avaient acheté 8 avions stockés dans l'Arizona, pour en faire 4. Ils donnent 110 millions pour la mise au gout du jour, plus le coût d'achat initial (pas grand chose je suppose)  

https://tecnodefesa.com.br/kc-2-turbo-trader-da-marinha-do-brasil-fara-seu-1o-voo-em-marco-de-2020/

Initialement, leur GAN aurait pu monter en puissance et devenir redoutable, ou au moins cohérent. Des AWACS similaires aux E1, des ravitailleurs, des avions de transport, peut-être aussi même des avions ASM pour soutenir et exploiter tout le potentiel d'une flotte d'avions légers subsonique A4 mais au système d'armes modernisés.

Finalement, il y a eu des achats, des études de modernisation... et avant la mise en service de cette flotte d'avions embarqués, le retrait du PA.

Je ne suis pas sur du tout que ces avions finissent par voler. De toute manière, sans PA, ils n'ont plus de raisons d'être.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, ARPA a dit :

Je ne suis pas sur du tout que ces avions finissent par voler. De toute manière, sans PA, ils n'ont plus de raisons d'être.

 Sans doute que leur vocation première n'est plus là. Mais, est-ce qu'ils ne serviront plus, ça...

Share this post


Link to post
Share on other sites
20 hours ago, Hirondelle said:

La version transport du tracker, le trader, vol encore, presque neuf sur le Sao Paulo brésilien (je croyais qu’il ne naviguait plus guère celui-là !)

De fait le Foch n’a été “opérationnel” pour la Marine Brésilienne qu’entre 2002 et 2004. Et encore... durant ces 3 années il n’a navigué que 115 jours et effectué 514 catapultages/appontages avec jamais plus de 4-5 Skyhawk à bord.

Pour rappel, les Clemenceau et Foch ont chacun navigué >3,000 jours et effectué ~77,000 catapultages/appontages en ~38 années de mer chacun.

Bref, les Brésiliens n’ont quasiment rien tiré du Foch.

Edited by HK
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

est ce que les 3 premiers Hawkeye pourraient connaitre une 2eme vie en étant basé à terre ? 

Plus de catapultage/appontage, ca réduit les contraintes sur la cellule, dont l'avion peut encore servir un peu, non?  4 awacs, y a rien de trop.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/12/2020 à 23:33, ARPA a dit :

Il y a eu plusieurs vol de Rafale M F1 de plus de 6 heures. Dans les Retex mentionnés limitant les vols à 6 heures, notre avion de combat assurant les missions air-sol depuis le PA était un chasseur léger de 2 ou 3 ème génération dérivé d'un avion de chasse des années 60.

C'est une information intéressante, mais je ne suis pas sur que ce soit pertinent pour parler d'un avion de transport qui sera mis en service à la fin des années 30...

Initialement, leur GAN aurait pu monter en puissance et devenir redoutable, ou au moins cohérent. Des AWACS similaires aux E1, des ravitailleurs, des avions de transport, peut-être aussi même des avions ASM pour soutenir et exploiter tout le potentiel d'une flotte d'avions légers subsonique A4 mais au système d'armes modernisés.

Finalement, il y a eu des achats, des études de modernisation... et avant la mise en service de cette flotte d'avions embarqués, le retrait du PA.

Je ne suis pas sur du tout que ces avions finissent par voler. De toute manière, sans PA, ils n'ont plus de raisons d'être.

Si mes souvenirs sont bons, la base de l'aéronavale brésilienne se situe à Sao Paulo, forte agglomération brésilienne.

Les Skyhawk et E1 associés protègent probablement cette ville et tout le secteur côtier associé, l'armée de l'air brésilienne ayant déjà fort à faire avec ses faibles moyens pour le reste de ce grand pays qu'est le Brésil. 

L’A-4 SKYHAWK DE LA MARINE BRÉSILIENNE, Martin Cormier 

Un véritable succès!  (première partie), 2 septembre 2017

"Avec plaisir, le magazine Aviation vous présente l’un des succès commerciaux mondiaux de l’aéronavale. C’est au pays de l’Amazonie, de la samba, des belles plages et du renommé soccer que brille l’Aéronavale brésilienne en utilisant les A-4 Skyhawk pour la défense de ce pays d’Amérique du Sud.

Le Brésil et ses A-4 Skyhawk

En 1998, venant du Koweït, seront livrés 20 A-4 KU (AF-1, monoplace et AF-1-A, biplace) à la Marine nationale du Brésil. En 2009, 12 de ces avions (9 monoplaces et 3 biplaces) seront modernisés. Le 26 mai 2015, remis aux normes exigées par la Marine du Brésil, ce sont des AF1-B et AF-1C qui sont affectés aux opérations navales sur le porte-avions São Paulo ou l’ex-porte-avions français Foch qui sert avec l’Escadron VF-1 Falcões (Faucons)."

https://www.magazineaviation.ca/la-4-skyhawk-de-la-marine-bresilienne/

Un véritable succès!  (deuxième partie), 3 novembre 2017

Pour faire suite au premier reportage sur l’A-4 de la Marine brésilienne, le magazine Aviation s’est entretenu avec le Commandante António J. Costa Soares qui nous a accordé cette interview. Voici donc la teneur de son propos que nous avons recueilli avec plaisir pour le bénéfice de nos lecteurs.

https://www.magazineaviation.ca/la-4-skyhawk-de-la-marine-bresilienne-2/

Certains bases aéronavales en France font de la PO si mes souvenirs sont  bons.

Edited by Benoitleg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Benoitleg a dit :

Certains bases aéronavales en France font de la PO si mes souvenirs sont  bons.

Pendant les indisponibilités du porte-avions, l'aéronavale s'occupe comme elle peut. On voit la participation à la PO, des détachements en OPEX des exercices internationaux...

Les avions embarqués peuvent assurer les missions des avions terrestres, mais ça reste du "gaspillage". Pour les A4, ils devraient continuer à servir, mais pour les E1 ou C1 et le ravitailleur léger, j'ai peur qu'ils soient beaucoup moins performants que des avions terrestres. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,734
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries