Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Retour au Japon d'avant ?


Recommended Posts

Moi, j'ai la réponse : Non

Le fait d'être une femme n'empêche pas d'être belliciste ou autre. Mais de toute manière Yuriko Koike a peu de chance de devenir premier ministre même avec Koizumi comme soutien.

Irak: le départ du Japon illustre la fin prochaine de la coalition

La Maison Blanche a vu jeudi un signe des progrès accomplis en Irak dans l'annonce de la fin de la mission japonaise, qui illustre aussi la disparition annoncée de la coalition internationale constituée contre Saddam Hussein.

"Le Japon a annoncé qu'en raison des progrès accomplis en Irak, il pourrait mettre fin aux missions de soutien logistique de ses avions C-130 en Irak d'ici à la fin de l'année", a dit un porte-parole de la Maison Blanche, Gordon Johndroe.

Le Japon a joué un "rôle important" en Irak et "nous n'oublierons pas les sacrifices" qu'il a consentis, a-t-il dit.

Le ministre des Affaires étrangères, Masahiko Komura, a annoncé jeudi que le Japon, grand allié des Etats-Unis, allait oeuvrer à mettre fin avant 2009 à une petite mission aérienne d'appui logistique à la coalition en Irak, signifiant la fin de l'implication militaire de l'archipel dans ce pays, entamée en 2004.

Le gouvernement japonais compte en revanche prolonger sa mission navale de ravitaillement en carburant de la coalition internationale en Afghanistan. M. Johndroe a relevé que le Japon resterait "un partenaire important dans la guerre contre le terrorisme".

La fin annoncée de la mission japonaise en Irak ne devrait pas surprendre les Etats-Unis.

Dans un discours dans lequel il annonçait mardi le prochain retrait d'Irak d'environ 8.000 soldats américains, le président George W. Bush disait que de nombreux pays de la coalition seraient "en mesure de mettre fin à leur déploiement en Irak cette année".

Il disait y voir le résultat des progrès accomplis en Irak, même si les désengagements militaires de l'Australie, qu'il citait en exemple, comme ceux de l'Espagne ou de l'Italie avant elle, ont fait suite à des changements de majorité politique.

Selon un haut responsable de l'administration s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, il ne devrait plus rester en Irak dans les trois mois à venir qu'une "poignée" de pays de la coalition.

Selon le site de la "force multinationale" en Irak, celle-ci comptait encore en juillet 21 partenaires, outre les Etats-Unis.

Il y a eu jusqu'à une cinquantaine de pays dans la coalition.

Même si les Etats-Unis fournissaient de loin le gros du contingent, l'administration Bush invoquait la participation de la Grande-Bretagne, l'Australie, l'Espagne, l'Italie, la Corée du Sud, de maints pays de l'ancienne aire soviétique comme la Géorgie et d'autres comme le Salvador pour faire pièce à l'opposition à la guerre de nombreux autres membres de la communauté internationale, comme la France, la Russie ou l'Allemagne.

Cette coalition a été décriée comme l'association de pays plus soucieux de leur intérêt à s'allier aux Etats-Unis que de la menace qu'aurait posée Saddam Hussein.

Le haut responsable de l'administration n'a pas dit quels autres pays allaient mettre fin à leur mission, invoquant les prérogatives du gouvernement irakien.

Il a rappelé que le mandat de l'ONU sous lequel opère la force multinationale expire le 31 décembre et que le gouvernement irakien a demandé à ce qu'il ne soit pas renouvelé. Bagdad doit donc négocier de manière bilatérale avec les autres capitales les conditions de la poursuite de leur engagement.

C'est un tel accord que les Washington est en train de négocier avec Bagdad. Pour le gouvernement américain, les tractations sont compliquées par les revendications irakiennes de souveraineté, présentées avec une force nouvelle. Les responsables irakiens ont annoncé à diverses dates le départ de tous les soldats étrangers.

Source :

http://www.aujourdhuilejapon.com/actualites-japon-irak-le-depart-du-japon-illustre-la-fin-prochaine-de-la-coalition-5348.asp?1=1

Link to comment
Share on other sites

Il y a quatre jours le Japon a réussi le test antimissile sol-air (PAC3) dans une base états-unienne. Après le succé du SM-3 en décembre dernier, le Japon va déploye à partir de 2011 deux système antimissile.

Taro Aso a été elus, ce sera le prochain premier ministre sauf coup de théâtre mais pour combien de temps?Une dissolution de la chambre basse semble imminente, du moins les rumeurs sont assez insistantes.

De tout manière, il était élu pour faire l'intérim jusqu'à l'année prochaine nous verrons ...

Link to comment
Share on other sites

Taro Aso, le nouveau Premier ministre du Japon, se presente lui-même comme un faucon nationaliste, amateur de manga, de bandes dessinées. Il est reputé aussi pour ses gaffes à répétition, des dérapages verbaux plus ou moins incontrôlés contre les Chinois, les Coréens, les Occidentaux et les minorités  :O mais qui trahissent, peut-être, chez ce baron du parti conservateur au pouvoir sans interruption  presque depuis la fin de la guerre, des préjugés teintés de xénophobie.

Image IPB

Pour empêcher que l’opposition devenue majoritaire au Sénat, pour la première fois depuis la fin de la guerre, ne mette fin à son hégémonie, le Parti conservateur majoritaire choisit comme Premier ministre du Japon, Taro Aso. Un nationaliste, amateur de bandes dessinées, connu aussi pour ses remarques à l’emporte-pièce, parfois à la limite de la xénophobie.

Au moment où l’économie japonaise est menacée de récession, Taro Aso est prêt à augmenter les dépenses publiques pour reconquérir son électorat de base, des agriculteurs en voie d’extinction. Il risque aussi de lancer de nouveaux travaux publics, alors que le Japon est déjà hyper bétonné pour satisfaire, cette fois-ci, ses compagnies de construction qui emploient toujours 11% de toute la main d’œuvre japonaise.

Le problème est que le Japon est le pays le plus endetté du monde. Sa dette publique représente 220% de son PIB dans la réalité. Le Japon a besoin d’un Premier ministre réformiste, comme Junichiro Koizumi, un homme prêt à déréglementer l’économie, à accroître sa productivité encore faible, qu’il ait aussi le courage de doubler la TVA de 5 à 10% pour diminuer la dette.

Or, Taro Aso n’est pas un Junichiro Koizumi, c’est même un antilibéral.

Le plus marrant, c'est que la Chine félicite Taro Aso élu Premier ministre japonais  :lol:

La Chine a félicité mercredi l'ancien ministre japonais des Affaires étrangères Taro Aso, élu nouveau Premier ministre du Japon.

"Le Premier ministre Wen Jiabao a envoyé un message de félicitations au nouveau Premier ministre japonais Taro Aso", a déclaré Liu Jianchao, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Liu a fait ces remarques après que la Diète japonaise ait déclaré que Aso, chef du Parti libéral démocrate (PLD, au pouvoir), avait été élu nouveau Premier ministre japonais.

Soulignant que la Chine et le Japon étaient des voisins importants, Liu a déclaré qu'il était dans les intérêts fondamentaux des deux pays et de leur peuple de maintenir des relations bilatérales saines et stables à long terme.

Les solides relations sino-japonaises jouent un rôle important dans la paix, la stabilité et la prospérité de l'Asie et du monde, selon Liu.

Liu a déclaré que la Chine ferait des efforts avec le nouveau cabinet du Japon, et ferait progresser le partenariat stratégique bilatéral mutuellement avantageux.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Un officier de la marine japonaise condamné pour fuite d'information sensible

Un officier de la marine japonaise a été condamné à deux ans et demi de prison avec sursis, pour avoir transmis des informations sensibles sur le système de combat américain Aegis qui équipe certains destroyers de l'archipel.

Sumitaka Matsuuchi, capitaine de corvette de 35 ans, a évité la prison ferme, le tribunal ayant reconnu, à sa décharge, que le Japon n'avait pas à l'époque de système de prévention efficace contre ce type d'incident.

L'officier avait enregistré des données confidentielles sur le système ultra-perfectionné Aegis, sur un CD vers août 2002, et les avait expédiées à un instructeur de l'école navale.

Des copies du disque avaient ensuite circulé auprès d'une trentaine de marins, dont certains encore en formation.

"Il s'agissait de données militaires très sensibles et confidentielles. Si elles avaient été transmises à un pays tiers, la sécurité du Japon aurait été menacée", a déclaré le juge du tribunal de Yokohama (région de Tokyo) dans son verdict.

L'affaire avait éclaté fortuitement en janvier 2007, après l'interpellation d'une Chinoise, mariée à un sous-officier de la marine, dont le visa avait expiré. En inspectant le disque dur de l'ordinateur du couple, les policiers étaient tombés sur les informations confidentielles.

Les Etats-Unis sont les plus proches alliés du Japon. Quelque 40.000 soldats américains sont basés en permanence dans l'archipel et Washington fournit à Tokyo des équipements militaires. Le système de radar ultra-moderne Aegis permet de suivre l'avancée de missiles adverses pour faciliter leur interception.

Source :

http://www.aujourdhuilejapon.com/informations-japon-un-officier-de-la-marine-japonaise-condamne-pour-fuite-d-information-sensible-5633.asp?1=1

Link to comment
Share on other sites

http://www.france24.com/fr/20081031-toshio-tamogami-chef-aviation-demis-revisionnisme-japon-histoire-seconde-guerre-mondiale

http://www.observingjapan.com/2008/11/tamogami-affair.html

Toshio Togami, révisionniste.......et chef d'etat major de la JSDAF.Très rapidement viré par le premier ministre Aso.

C'est assez dingue de voir que même au plus haut niveau se genre de spécimen subsiste.Et c'est un nationaliste qui le vire en quatrième vitesse.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Le Japon va étudier l'envoi d'une flotte contre les pirates somaliens

Le Japon va étudier l'envoi d'une mission navale pour protéger ses cargos au large de la Somalie, où les attaques de pirates deviennent monnaie courante, ont annoncé mercredi des organisations professionnelles du secteur des transports maritimes. Dix navires japonais croisant dans cette région dangereuse figurent parmi les victimes d'attaque de pirates cette année, et quatre d'entre eux ont été détournés et leur équipage pris en otage.

"Le Premier ministre Taro Aso a déclaré que le gouvernement allait vite étudier les mesures possibles" contre ce fléau, a annoncé le porte-parole de la Japan Foundation, un des groupes de pression reçus mardi soir par le chef du gouvernement à ce sujet. M. Aso "a ajouté qu'il serait trop tard pour prendre des mesures après que (d'autres) navires aient été attaqués", selon ce porte-parole.

Les organisations ont proposé au Premier ministre d'envoyer dans le golfe d'Aden une flotte de la marine japonaise, appelée "Force maritime d'auto-défense", sur la base d'une résolution de l'ONU appelant les Etats à lutter contre la piraterie dans la zone.

L'envoi d'une telle force risque toutefois d'être compliqué pour Tokyo, où toutes les questions militaires suscitent des débats complexes, notamment lorsqu'il s'agit de déployer des troupes à l'étranger.

Source :

http://www.aujourdhuilejapon.com/informations-japon-le-japon-va-etudier-l-envoi-d-une-flotte-contre-les-pirates-somaliens-5765.asp?1=1

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Les troupes japonaises quittent l'Irak

Les 600 soldats japonais encore présents en Irak ont achevé leurs missions logistiques et rentrent dans l'archipel

Le contingent japonais en Irak a mis fin dimanche à sa mission commencée en 2004, au cours d'une cérémonie sur une base militaire de la coalition à Bagdad, a annoncé l'armée américaine dans un communiqué.

"Les membres de la force d'autodéfense japonaise (le nom de l'armée japonaise, ndlr) font partie des troupes de la Coalition depuis le début du conflit", a souligné le général Michael Ferriter, cité dans le communiqué du commandement américain.

Le Japon, qui assurait une petite mission aérienne d'appui logistique à la coalition, avait annoncé en septembre la fin de sa mission en Irak. La cérémonie s'est déroulée au palais Fao, l'un des palais de l'ancien dictateur Saddam Hussein, sur le camp Victory, près de l'aéroport de Bagdad. "Cela a été une expérience très enrichissante. Et c'est une bonne expérience

pour les jeunes soldats qui seront déployés à l'étranger", a estimé le commandant Takeshi Yamada.

Au total, quelque 600 soldats japonais ont été déployés en Irak. Les Japonais ont effectué 800 vols, transportant 46.000 personnes et 600 tonnes de marchandises entre Bagdad et le Sud de l'Irak, selon l'armée américaine.

Dernièrement, le contingent japonais était déployé à Samawah, dans le sud de l'Irak, où il s'occupait essentiellement de fournir de l'eau, de reconstruire écoles et routes et d'apporter de l'aide médicale. Un petit contingent terrestre japonais avait été envoyé en Irak en 2004, à l'initiative du Premier ministre d'alors, Junichiro Koizumi, proche allié du président américain George W. Bush.

C'était la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale que le Japon, officiellement pacifiste, déployait ses soldats sur un théâtre de guerre. Le contingent, chargé de la "reconstruction", avait été retiré en 2006 mais la petite mission aérienne de soutien logistique avait été maintenue.

Source :

http://www.aujourdhuilejapon.com/actualites-japon-les-troupes-japonaises-quittent-l-irak-5847.asp?1=1

Link to comment
Share on other sites

Si je me souviens bien, ils étaient sous la protection des troupes UK et australiennes et étaient sensés ne pas devoir combattre (à cause de leur constitution actuelle je crois) - mais bon, ils ont quand meme réussi à éviter les ied, snipers et tout ça...

Link to comment
Share on other sites

Le Japon dénonce l'entrée de navires chinois dans ce qu'il considère comme ses eaux territoriales

Le Japon a dénoncé lundi l'entrée de navires chinois dans ce qu'il considère comme ses eaux territoriales, autour d'îles

situées en Mer de Chine orientale dont la souveraineté est contestée.

"Ce type d'activité est extrêmement regrettable. Nous demandons au gouvernement chinois d'ordonner le départ immédiat" de ces bateaux, a déclaré le porte-parole du gouvernement japonais, Takeo Kawamura.

Deux bateaux de surveillance chinois ont été aperçus dans la matinée par les gardes-côtes japonais à une demi-douzaine de kilomètres au sud-est des îles Senkaku, le dénomination nippone d'un archipel appelé Diaoyu en chinois, ont annoncé les gardes-côtes.

Source :

http://www.aujourdhuilejapon.com/informations-japon-le-japon-denonce-l-entree-de-navires-chinois-dans-ce-qu-il-considere-comme-ses-eaux-territoriales-5851.asp?1=1

La Chine juge qu'elle n'a rien à se reprocher après l'entrée de navires dans des eaux revendiquées par le Japon

Pékin a jugé ne rien avoir à se reprocher après l'entrée de bateaux chinois lundi dans une zone de la Mer de Chine orientale revendiquée à la fois par la Chine et le Japon, qui a soulevé une protestation de Tokyo."Depuis des temps anciens, les îles Diaoyu et celles alentour font partie du territoire chinois", a indiqué le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Jianchao.

"L'activité de ces bateaux qui croisaient normalement dans les eaux territoriales chinoises est sans reproche", a ajouté le porte-parole dans un communiqué publié sur le site internet du ministère.

Le Japon avait dénoncé lundi l'entrée de navires chinois dans ce qu'il considère comme ses eaux territoriales, autour d'îles situées en Mer de Chine orientale dont la souveraineté est contestée. "Ce type d'activité est extrêmement regrettable. Nous demandons au gouvernement chinois d'ordonner le départ immédiat" de ces bateaux, a déclaré le

porte-parole du gouvernement japonais, Takeo Kawamura, soulignant que "les îles Senkaku font partie intégrante du territoire" du pays.

Deux bateaux de surveillance chinois ont été aperçus dans la matinée par les garde-côtes japonais à une demi-douzaine de kilomètres au sud-est des îles Senkaku, le dénomination nippone d'un archipel appelé Diaoyu en chinois, ont

annoncé les gardes-côtes.

La Chine et le Japon se disputent plusieurs zones de la mer de Chine orientale, dont le sous-sol renferme pour certaines des gisements de gaz.

Source :

http://www.aujourdhuilejapon.com/informations-japon-la-chine-juge-qu-elle-n-a-rien-a-se-reprocher-apres-l-entree-de-navires-dans-des-eaux-revendiquees-par-le-japon-5857.asp?1=1

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Japon: le cabinet approuve la réduction du budget de la défense en 2009

  2008-12-24 13:01:49

source

http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-12/24/content_785457.htm

     

TOKYO, 24 décembre (Xinhua) -- Le cabinet japonais a appouvé  mercredi un plan de réduction du budget de la défense en 2009  pour la septième année consécutive jusqu'au plus bas niveau de ces 14 dernières années, a-t-on appris de sources du gouvernement.

    La dépense de la défense pour l'année fiscale 2009 débutant à  partir d'avril baissera de 0,1%, soit 5,5 milliards de yen, par  rapport à celle de l'année fiscale 2008 à 4.774,1 milliards de  yen.

    Le budget initial de la défense restera sous le niveau de 4.800 milliards de yen pour la seconde année consécutive si le Parlement approuve le budget.

    Le cabinet a attribué la réduction du budget à la baisse des  cours du brut, l'appréciation de la monnaie japonaise et la  réduction de la dépense dans les achats d'armes et de munitions. 

Link to comment
Share on other sites

Sans doute, à cause du budget de 88.548 milliards (718 milliard d'euro)de yens adopté le mercredi 24 décembre en conseil des ministres, qui doit encore être voté en janvier par le parlement.

C'est tout même un budget de 38 milliard d'euro, en plus c'est une armée qui renouvellait régulièrement son équipement, je crois que cela aura des répercussion a long terme.

La marine japonaise s'impliquera contre la piraterie en Somalie

Des navires de l'armée japonaise interviendront au large de la Somalie pour lutter contre la piraterie maritime. Une première mission de police depuis la Seconde guerre mondiale pour les forces "d'autodéfense" japonaises.

Le Premier ministre japonais Taro Aso a donné l'ordre vendredi de préparer l'envoi de navires de guerre au large de la Somalie pour lutter contre la piraterie, a annoncé le ministère de la Défense. "(M. Aso) m'a demandé d'accélérer les préparatifs afin que les Forces d'autodéfense puissent prendre des mesures contre la piraterie le plus tôt possible", a dit aux journalistes le ministre de la Défense Yasukazu Hamada, utilisant le nom officiel de l'armée au Japon.

Le Japon a toutefois une marge de manoeuvre étroite en raison de sa constitution pacifique héritée de la Seconde guerre mondiale, qui stipule que la marine ne peut protéger que les navires battant pavillon japonais ou transportant des ressortissants japonais. Selon l'agence de presse Kyodo, le gouvernement pourrait dès janvier émettre un ordre de "mission de police maritime" en accord avec la loi sur les Forces d'autodéfense. Les patrouilles pourraient débuter en février. Il s'agirait de la première mission de police de la marine japonaise à l'étranger depuis la fin de la guerre.

Le Conseil de Sécurité de l'ONU a adopté une résolution appelant les Etats à lutter contre la piraterie au large de la Somalie et un nombre croissant de pays, dont la Chine, ont déjà annoncé l'envoi de navires de guerre pour protéger les cargos traversant le golfe d'Aden, sur la route du canal de Suez. Deux destroyers et un ravitailleur de la marine chinoise doivent partir vendredi à destination de la Somalie pour la première mission militaire de la Chine loin de ses eaux territoriales.

Source :

http://www.aujourdhuilejapon.com/actualites-japon-la-marine-japonaise-s-impliquera-contre-la-piraterie-en-somalie-5924.asp?1=1

Taro Aso a vu aussi sa cote de popularité chuter

Link to comment
Share on other sites

Tient, le Japon à demander un frappe nucléaire US en cas de guerre avec la Chine en 1965 :

http://www.aujourdhuilejapon.com/actualites-japon-le-japon-a-demande-a-washington-une-possible-frappe-nucleaire-sur-la-chine-en---5933.asp?1=1

A l'époque, l'Europe de l'Ouest était sous parapluie nucléaire américain et toute tentative d'invasion de la part du Pacte du Varsovie aurait vu l'Apocalypse. Mais la, le gvt Japonais pensait un débarquement Chinois sur l'archipel ? Vue la faiblesse de la marine de Pékin, cela semble peu réaliste.

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Japon: le secrétaire américain à la Défense exige l'application de l'accord sur les bases US

(AFP) – Il y a 18 heures

TOKYO — Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a exigé mercredi que le Japon applique "au plus vite" l'accord sur le réaménagement des bases américaines dans l'archipel.

Un différend oppose Washington et le nouveau gouvernement japonais de centre-gauche à propos du déplacement d'ici 2014 de la base d'hélicoptères des Marines de Futenma, située sur l'île d'Okinawa (sud).

L'accord conclu en 2006 avec les conservateurs du Parti Libéral-Démocrate, alliés indéfectibles des Etats-Unis, prévoit sa réinstallation dans une baie protégée de l'île, mais la population locale souhaite son départ définitif d'Okinawa, voire du Japon.

"Le moment est venu d'avancer", a affirmé M. Gates lors d'une conférence de presse à l'issue d'une visite de 24 heures au Japon, en soulignant "l'importance de progresser au plus vite sur la feuille de route comme convenu".

L'armée américaine stationne 47.000 soldats au Japon, dont la moitié à Okinawa. L'accord prévoit également le transfert de quelque 8.000 Marines de cette île vers l'île américaine de Guam, une opération largement financée par le Japon.

"Sans le déménagement de Futenma, il n'y aura pas de transfert à Guam. Et sans le redéploiement à Guam, il n'y aura pas de réduction des forces et pas de restitution de terrains à Okinawa", a averti M. Gates.

Arrivé au pouvoir il y a un mois après plus d'un demi-siècle de domination des conservateurs sur la vie politique japonaise, le nouveau Premier ministre Yukio Hatoyama a promis de rééquilibrer les relations nippo-américaines sur une base "d'égal à égal" et de réviser l'accord de 2006.

En recevant le ministre américain, M. Hatoyama a toutefois souligné que son gouvernement appréciait l'alliance avec les Etats-Unis. "Face à l'instabilité qui règne actuellement en Asie, il est d'autant plus important de renforcer encore plus notre alliance", a-t-il dit.

Le ministre japonais de la Défense Toshimi Kitazawa, qui s'est entretenu dans la matinée avec M. Gates, a estimé pour sa part qu'il n'était "pas constructif de passer du temps sur la question" de Futenma. "Il y a beaucoup d'obstacles très importants à écarter (...) j'espère que la partie américaine comprendra les efforts du Japon", a-t-il dit lors de la conférence de presse.

La question des bases, ainsi que la décision du Japon de ne pas renouveler en janvier la mission de sa marine dans l'Océan Indien qui soutenait l'effort de la coalition internationale engagée en Afghanistan, risquent d'assombrir le climat de la visite officielle du président Obama prévue à la mi-novembre à Tokyo.

Les autorités nippones réfléchissent au type d'aide qu'elles pourraient apporter en échange à ce pays ravagé par la guerre. M. Kitazawa a indiqué qu'une aide civile pourrait ne pas être suffisante pour la population afghane et qu'une possible contribution des militaires japonais à des tâches de reconstruction serait étudiée.

M. Gates est ensuite parti pour Séoul, où il devait avoir des entretiens sur la Corée du Nord. Vendredi, il participera à une réunion des ministres de la Défense de l'OTAN en Slovaquie.

Source :

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gIOnb0Pr_RI77_emI1h2FbB4RTCg

Link to comment
Share on other sites

j'ai l'impression qu'ils ont autant a faire de leur traité que celui de versaille pour l'allemagne avec Hitler

le seule probleme c'est:

bah on va quand meme pas faire la guerre aux japon!! donc on les laisse s'armé!

il ont d'aiileur plus de char d'assault que la france!!

pas mal pour de l'auto defense surtout pour une ile aussi petite!!

Link to comment
Share on other sites

Bonne question, le nouveau gvt se déclare plus autonome envers les USA mais il n'y a ma connaissance pas de changement en vue au niveau strictement militaire.

J'ai lu sur un article d'il y a quelques mois que le Japon envisagé d'exporter des armes, choses qu'elle ne faisaient plus depuis la 2e GM, mais je ne sait pas si cela s'est concrétisé.

Link to comment
Share on other sites

En fait, il faudrait savoir comment va se répartir ce nouveau budget; je crois plus à un tronçonnage des forces terrestres qu'à un impact sur la Marine ou l'armée de l'air, tant il s'agit d'industries cruciales autant que des vraies défenses et moyens de peser des Japonais.

Link to comment
Share on other sites

La position du Minshuto sur l'armée est pratiquement le même que celui du PLD, on retrouve les mêmes positions notamment sur le "traité de sécurité Japon/Etats-Unis", la reconnaissance des forces d'autodéfense etc ... avec quelque nuance.

J'ai lu sur un article d'il y a quelques mois que le Japon envisagé d'exporter des armes, choses qu'elle ne faisaient plus depuis la 2e GM, mais je ne sait pas si cela s'est concrétisé.

Selon un rapport d'Amnesty International, le Japon exporte déjà des armes de petit calibre dans certain Etat.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...