Sign in to follow this  
Zamorana

Les armes et leur évolution durant la seconde guerre mondiale

Recommended Posts

Pour les chars italiens, le M11/39 avait un V8 diesel Fiat-Spa 8T refroidi par eau de 43ch, son successeur, le M13/40 augmente la puissance de ce moteur à 105ch et le M14/41 adopte un SPA 15T de 125ch. Le dernier char de ce pays, le M15/42 est motorisé par un moteur à essence 15TB pour économiser les réserves décroissantes de l'Italie en diesel. Pour le Japon, tous ces blindés étaient équipés de moteurs diesel. Mitsubishi 6 cylindres en ligne refroidi par air d'environ 115ch pour les type 89 et 95. Mitsubishi V12 de 170ch pour le type 97. Le char 7tp polonais avait un diesel Saurer VDBL de 110ch. Les Matilda et Valentine anglais diesélisés également. Le FCM-36 français (moteur diesel Ricardo-Berliet) produit à une centaine d'exemplaires bien que son coût de construction l'est évincé face au R35. Pour les allemands, le seul exemple que je connaisse, c'est un énorme Jagdtiger expérimental à moteur diesel Porsche SLa 16 (type 212) de 700ch. La fin de la guerre et la pénurie d'essence se faisant pressante... Les américains ont produit des petites séries de leurs chars avec des moteurs diesel M4A6 Sherman avec son Caterpillar RD-1820 ou son prédécesseur, le M3 Lee V. Enfin, les soviétiques n'ont pas équipés tout leurs blindés de moteurs diesel. Ceux d'avant guerre ne l'étaient pas (jusqu'aux chars T26 et BT). Les chars légers de la famille T60, T70, T80 et le dérivé SU76 avaient deux moteurs GAZ à essence. Voilà, pour le petit récapitulatif sur les moteurs diesel de blindés... [12]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Court, simple, précis. Parfait comme d'habitude. La raison des moteur essence allemand a peut etre une réponse: l'allemagne produisait de l'essence synthétique (qui est devenu leur principal source de carburant a partir de fin 44). Le taux de combustion est en cétane mais il est tellement élévé qu'il correspond au taux d'octane de l'essence donc il marche dans un moteur essence et pas diesel. Si l'allemagne passait aux diesel peut être qu'elle aurait accrut son autonomie mais elle n'aurait quasiment plus eu de combustible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais la tu parle de nos jours moi je te parle de 1942 a une époque ou les moteur diesel été plus fragile que ceux a essence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'évolution continue du char moyen italien a fini par aboutir par un char correct (le M15/42 encore utilisé par l'armée italienne après guerre) mais qui en 1943 était dépassé... Il était valable jusqu'en 1941 à mon avis et pouvait être comparé favorablement au Panzer III. Tout le monde a entendu parlé des Semoventi, les canons d'assaut italiens basé sur les châssis de char moyen. Ils étaient bas et bien armés (deux types de canons de 75mm, un de 90mm et un de 105mm). Mais arrivés trop tard... Sinon, il y a le P26/40, char "lourd" (p comme pesante) dans la nomenclature italienne, en fait un char moyen comparable aux premiers Panzer IV à canon de 75mm long... Produits à une centaine d'exemplaires. Le petit char L6/40 avec son canon de 20mm ne pouvait servir qu'à éclairer les divisions blindées italiennes ou à faire de la police sur les territoires occupées (Balkans). Dépassé à sa sortie. La nomenclature des char italiens est assez facile (comparée à celle japonaise...) L6/40 : l pour léger, 6 pour le poids, ici 6 tonnes et 40 pour l'année de production M15/42 : m pour moyen, 15 tonnes, année 1942 P26/40 : p pour lourd, 26 tonnes, année 1940

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment sa des automitrailleuse. Dosbox tu ne savait pas que en Italie le R35 été classé comme char ... Moyen. Si ils avait eu un somua sa aurait été lours et un B1 bis char extra lourd

Share this post


Link to post
Share on other sites

A les fameuse AB 40/1/3. Elles étaient pas mauvaise. J'ai souvenir que les allemand étaient plutot content de les utiliser et qu'il les jugaient comme bien concut et utile (en plus eux ils sont expers dans les meilleure automitrailleuse: la Puma)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais les blindées italiens ont pale figure contre ceux anglais et il a fallut des panzer4 et des tigres pour assurer une domination local en afrique, les italiens ont souvent été un boulet, incapable de prendre la yougoslavie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

mmh je ne suis pas totalment d'accord mod HS on : les italien avait certe des chars moin bon que leurs automitrailleuse, des canon datant de la derniére guerre, et un commandement de mancho aveugle et constipé, mais leurs soldat se battait en général relativement bien, surtout aux vu du matos que le Duce leurs fournissait... Les division Folgore et ...(merde j'ai oublié le nom et j'ai pas envie de chercher)appellont la "spaguetti" ont satisfait le HC teutons, et rommel en etait relativement satisfait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Italiens ne sont pas de mauvais soldats, ils n'avaient tout simplement pas envie de mourir en vain pour les projets grandioses de Mussolini.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le matériel italien il courait une plaisanterie da l'Afrikacorp Vous savez pourquoi les italiens sont courageux ? Il acceptent de faire la guerre avec leurs matèriel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils avait quand même leur 90 qui était trés bon comme canon et les Semovente qu se révélait acceptable. Leur char n'étaient pas exceptionnel mais bon en fin 40 ils étaient meilleur que tout ce qu'avaient les british (a part le matilda): leur 47 était plus puissant que le 2 pounder anglais, leur vitesse était supérieur au matilda et les britannique plus rapide n'avaient quasiment pas de blindage (cruiser et crusader). Non leur char a cette époque et même jusqu'en fin 41 étaient encore valable (même si ils avait un certain nombre de carence). En revanche en 43 lors de l'invasion de l'italie les M13 ne valent plus un kopec. Les semovent et bassoto oui en revanche. Les allemand les appréciait particulièrement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais pour vous, qu'elles sont les unités d'élite, car je ne connais que les SS qui sont apparement terrible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les pauvres qu'on a envoyé sur le front de l'Est n'étaient pas a la fête, il avaient du mal à supporter le froid et l'intensité des combat, il étaient souvent relégué à des taches secondaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui? je comprend pas de qui tu parle (pas du San Marco en tout cas il était en tunisie et en italie aprés) En russie la division de cavalerie Eugène de Savoie je croit était trés bien vu par la population locale qui haissait les allemand mais aimait bien les italiens. Un homme a dit que les Italiens étaient bon et amicaux les allemand non

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surement, il y'a des recits de deserteurs italiens caché par les population locales qui les aimaient bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tiens au sujet de la production allemand: Elle n'a jamais été aussi importante qu'en 45 alors que c'été la fin. Bizarre non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,469
    Total Members
    1,550
    Most Online
    less4more
    Newest Member
    less4more
    Joined
  • Forum Statistics

    20,807
    Total Topics
    1,286,244
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries