Sign in to follow this  
general

Photo de l'armée Marocaine.

Recommended Posts

general,

une question,

sur le t-72 bv,

et sur le m-60a3tts,

cest quoi les plaques de metal,

c'est du blindage??????????

Share this post


Link to post
Share on other sites

general,

une question,

sur le t-72 bv,

et sur le m-60a3tts,

cest quoi les plaques de metal,

c'est du blindage??????????

T72bv :plaques réactives

M60A3TTS :blindages réactifs c'est trés biens contre les RPG, c une protections en plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Shuggart, le radar d'aquisition sur ce M-163 tractable, c'est le meme que celui instalé sur le Vulcan mobile?? Et donc c'est bien un radar de poursuite et non pas un systeme de télemetrie!! Pour mohamed, c'est pas des plaque, mais plutot des brique reactive(ERA) qui explosent au contact d'un obus ou d'un missile, sur le M-60TTS c'est que des plaques de blindage additionel. La parade contre les ERA c'est les missiles tandem à double charge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Shuggart, le radar d'aquisition sur ce M-163 tractable, c'est le meme que celui instalé sur le Vulcan mobile?? Et donc c'est bien un radar de poursuite et non pas un systeme de télemetrie!!

Pour mohamed, c'est pas des plaque, mais plutot des brique reactive(ERA) qui explosent au contact d'un obus ou d'un missile, sur le M-60TTS c'est que des plaques de blindage additionel. La parade contre les ERA c'est les missiles tandem à double charge.

Merci pour les précisions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelqu'un peut-il me dire la différence ? entre un T-72BV comme le voit au-dessus

Image IPB

et un T-72M1, voir ci-dessous :

http://www.bharat-rakshak.com/LAND-FORCES/Army/Galleries/main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=598&g2_serialNumber=6

Parce que je ne vois pas la différence !

Et merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La difference de base, c'est que le T-72B a une tourelle soudée et plus blindée que le T-72M1. Poue revenir au model en haut, le T-72BV a une ses ERA d'origine de premiere generation, alors que ton T-72M1 est équipé d'une ERA de nouvelle generation, surement le Kontact 5 du T-90 qui lui a été ajouté bien aprés sa fabrication( quelques decenies). Coté FCS rien n'est apparament donc impossible d'en dire quoi que ce soit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

l´ERA du Bv marocain est une K-5,on dit qu´elle encaisse jusqu´a +600mm,et il a fait good job en tchechenie. la difference c´est que les M1 sont de fabrication polonaise et tcheque,les B sont russes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah je savais pas, car les fiches techniques et les images disent tout à fait le contraire [28]

Share this post


Link to post
Share on other sites

l´ERA du Bv marocain est une K-5,on dit qu´elle encaisse jusqu´a +600mm,et il a fait good job en tchechenie.

la difference c´est que les M1 sont de fabrication polonaise et tcheque,les B sont russes

L'ERA du T-72BV de base c'est pas du Kontakt 5. Cette brique n'existait pas lorsque les tout premiers BV sont sortit. Enfin maintenant niveau modernisation, c'est possible que les T-72 marocains soient equipé de kontakt 5, faire la difference entre 2 briques à l'oeil nu avec du camo au dessus, je doit bien avouer que j'en suis pas capable [08]

PS: Le kaktus, meilleur que le Kontakt 5 octoire un surblindage de 300, 400 mm...

Concernant la difference entre le T-72 M1 et le T-72BV, outre un meilleur blindage elle se situe principalement sur le canon (celui du BV est plus recent, c'est le même que celui des T-80) et sur la motorisation quelques modifications par rapport aux T-72M (moteur légerement plus puissant) Y'a aussi la possibilité sur le T-72 d'utiliser l'AT-11 Sniper

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça a aussi une relation avec la disposition des briques Hit. Le canon c'est le meme Hit, il nya que la Russie qui a changé ses canon, le reste a roulé avec le meme canon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exercises Blue sand Maroc-US

Image IPBImage IPB

Image IPB

--------------------------------------------------------------------------------

Parachutisme

L'équipe nationale militaire remporte le 5e Championnat

Publié le : 07.04.2007 | 15h18

L'équipe nationale parachutiste des Forces Armées Royales a remporté le 5e Championnat international de parachutisme, organisé récemment à Jeddah, en Arabie Saoudite.

L'équipe nationale militaire, totalement rajeunie, a ainsi réalisé une brillante prestation lors de ce championnat en remportant les deux Coupes du Prince Abdelmajid Ben Abdelaziz mises en compétition, ainsi que trois médailles d'or, une d'argent et une de bronze.

Dans l'épreuve "Précision d'atterrissage", la sélection marocaine a dominé la compétition en empochant les trois médailles (or, argent et bronze), selon le classement individuel.

Selon le classement par équipe dans cette même épreuve, le Maroc s'est adjugé la coupe et la médaille d'or, suivi de la Jordanie (médaille d'argent) et du Bahreïn (bronze).

L'équipe marocaine a, également, remporté la coupe et la médaille d'or de l'épreuve "Formation en chute", selon le classement par équipe, suivie des sélections malaisienne (médaille d'argent) et saoudienne "A" (bronze).

Les épreuves "Formation en chute" et "Précision d'atterrissage", programmées dans cette compétition, sont les disciplines de parachutisme qui nécessitent une plus grande technique et un entraînement très poussé.

Outre le Maroc, ce championnat a connu la participation de l'Arabie Saoudite, la Jordanie, l'Egypte, le Bahreïn, la Malaisie et Brunei.

Voici, par ailleurs, les résultats techniques :

Classement individuel

Epreuve précision d'atterrissage

1- S/C Lhoussaine Ijaajaane, Maroc (Médaille d'or).

2- S/C Mohamed Azennag, Maroc (Médaille d'argent).

3- S/C Farid Esattati, Maroc (Médaille de bronze).

Classement par équipe

Epreuve précision d'atterrissage

1- Maroc (coupe + médaille d'or).

2- Jordanie (médaille d'argent).

3- Bahreïn (médaille de bronze).

Epreuve formation en chute

1- Maroc (coupe + médaille d'or).

2- Malaisie (médaille d'argent).

3- Arabie Saoudite -"A" (médaille de bronze).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Shuggart, le radar d'aquisition sur ce M-163 tractable, c'est le meme que celui instalé sur le Vulcan mobile?? Et donc c'est bien un radar de poursuite et non pas un systeme de télemetrie!!

Pour mohamed, c'est pas des plaque, mais plutot des brique reactive(ERA) qui explosent au contact d'un obus ou d'un missile, sur le M-60TTS c'est que des plaques de blindage additionel. La parade contre les ERA c'est les missiles tandem à double charge.

je savais que je pouvais, compter sur toi, :cool:

pour avoir des explications sur,

merci. =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Image IPB

A la veille des négociations sur le Sahara, prévues le 18 juin à New York, le Polisario, avec la bénédiction de l’Algérie, multiplie les provocations à l’égard du Maroc qui n’entend accorder aucune importance à ces gesticulations.

Le compte à rebours pour les négociations sur le Sahara a bel et bien commencé. Il ne reste, en effet, que sept jours pour que les parties au conflit le Maroc et le Polisario, s’assoient à la table des négociations, à Long Island, aux environs de New York, sous l’égide des Nations Unies. Or, à l’approche de cette échéance cruciale, le Polisario, avec le soutien d’Alger, multiplie les provocations à l’égard du  Maroc. Vendredi dernier, à la nuit tombante, le Polisario a lancé  une opération de déminage à proximité du poste de surveillance marocain «Oum Darga», - et sans avoir pris la peine d’informer les observateurs onusiens du cessez-le-feu (Minurso) ce qui a failli tourner à l’aigre, sachant que les Forces Armées Royales  n’étaient pas non plus au courant de cette activité censée se dérouler le jour, et non la nuit, comme le stipule l’accord de cessez-le-feu de 1991. «Un incident grave aurait pu se produire ce jour-là, n’eût été la vigilance et la sagesse des Forces Armées Royales», a affirmé à «ALM» une source qui était sur place, à quelques encablures de la ville de Smara. «Cette manoeuvre s’inscrit dans le cadre d’une campagne de provocation destinée à faire capoter les prochaines négociations», a-t-il expliqué. Même tonalité relevée du côté d’un responsable gouvernemental «Ce genre de provocations à la veille des négociations n’a pour but que de détourner l’attention», a déclaré hier à ALM le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Nabyl Benabdellah.

Interrogé sur la riposte que Rabat devrait opposer à ces gesticulations, le ministre Benabdellah a répondu que «le Maroc n’entend pas accorder de l’importance à ce genre de provocations», ajoutant que «notre pays ne fait pas non plus de cas des nouvelles déclarations du Polisario allant dans le sens du retour aux armes, ni de celles faites par nos voisins qui dénotent de leur implication directe dans le dossier du Sahara», dans une référence à la récente sortie du président algérien Abdelaziz Bouteflika.

Lors de cette sortie, le locataire du palais Al Mouradia, qui a toujours affirmé que «le Sahara ne représente pas un obstacle à l’édification maghrébine», s’est finalement rétracté pour reconnaître que ce dossier constitue bel et bien «un facteur de blocage à la construction du Maghreb Arabe uni» ( !). Une volte-face qui en dit long sur le cafouillage des adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume, à quelques jours de l’entame des négociations.

Dans ce contexte, et comme pour cacher l’isolement que connaît l’Algérie et le Polisario sur la scène internationale, qui est aujourd’hui plus que jamais sensible à l’offre marocaine d’autonomie, le président Bouteflika a reçu récemment, et en grande pompe, un soi-disant «ami du peuple sahraoui», en l’occurrence le député belge Pierre Galand, parti la semaine dernière à Alger chercher des pétrodollars pour financer la création de la soi-disant «Union internationale pour défendre la cause sahraouie». à la veille des négociations, un constat s’impose :  au moment où la communauté internationale attend les «propositions» qu’Alger, et accessoirement Tindouf, va mettre sur la table des négociations, ces derniers «brillent» par le recours à leur vieille-nouvelle méthode : la provocation.

L' état major a rappeler tout les officier a rejoindre leurs postes, l'état d'alerte s'est declenché,tout le personnel des FAR ont rejoins les bases et casernes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu pourrais mettre la source stp je suppose que c'est maroc hebdo

adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume,

il faudrait arreter la paranoia

Share this post


Link to post
Share on other sites

y´ aussi 10.000 soldats FAR/FRA/marine qui commencent des manoeuvres pres de smara,chacun montre ses dents avant les negoc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,467
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Odenlachips
    Newest Member
    Odenlachips
    Joined
  • Forum Statistics

    20,804
    Total Topics
    1,284,932
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries