leclercs

Dissuasion nucléaire française...

Recommended Posts

Le 22/11/2016 à 09:51, collectionneur a dit :

Je ne pense pas qu'il embarque de charge nucléaire, trop dangereux de le lancé depuis un lanceur classique, contraire aux quelques traités sur la non proliférations d'armes dans l'espace qui ne sont pas encore déchiré, et trajectoire certainement suivi en permanence par les ''Grandes Puissances''.

 

      J'approuve, les armes nucléaires nécessitent a mon sens un lanceur dont l'étage principal est forcément a poudre (100% de la poussée) pour ne pas multiplier les risques d'explosions lanceurs dans la troposphère en début d'ascension, ou dans la basse stratosphère quelques km au dessus ...

      Un lanceur a poudre apporte plusieurs avantages : + simples donc moins "dangereux" durant le tir , ils sont aussi beaucoup + rapides pour quitter leur pas de tir que les étages Lox seul par exemple ou on ressent juste en regardant le lancement une inertie de démarrage bien + importante, ils quittent + rapidement les couches de l'atmosphère trop sensibles pour en accepter le risque : il n'y a qu'a partir de la haute stratosphère que le risque devient acceptable et encore que : Comme il ne s'agit pas d'une explosion nucléaire en cas d'accident lanceur, le combustible risque de ne pas être réduit en volatif ultra fin comme dans une vraie détonation nuke : Et qui permet a ce que ces volatils restent coincés dans la stratosphère

 

    Le problème des volatils peut a la limite être palié par une détonation nuke volontaire a basse puissance si Yeld variable, mais bon cette détonation ne serait acceptable qu'assez "haut"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une charge nucléaire en stationnement en orbite basse n'a strictement aucun n'intérêt.

- Un missile est plus réactif.

- Dans l'espace, les objets sont très visibles. Autant il doit être possible d'assurer la furtivité radar  par une architecture à facettes sans avoir à composer avec d'autres contraintes comme le font les avions avec l’aérodynamique, autant c'est presque impossible en IR à moins de le mettre en veille. Et complètement impossible dans le spectre visible et encore plus impossible d'assurer son invisibilité sur tout les spectres à la fois. Et l'engin sera d'autant plus massif, donc très voyant, qu'il devra emporter beaucoup d'ergols pour dévier de sa trajectoire rapidement sur demande.

- Hostilité du milieux et caractère sensible de la charge utile qui impose une très grande fiabilité avec des systèmes redondants en nombre. Il sera donc très coûteux. 

- La nécessité de s'en débarrasser en fin de vie ou de le réviser périodiquement.

- Et cerise sur le gâteau, bisbille avec les autres puissances nucléaire si et quand, inévitablement, ils s'en rendrons compte.

 

Beaucoup d’emmerdes pour 0 avantage.

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Shorr kan a dit :

Une charge nucléaire en stationnement en orbite basse n'a strictement aucun n'intérêt.

- Un missile est plus réactif.

Un missile tiré à 12 000 Km de distance plus réactif qu'un missile situé 200Km au dessus de la cible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, clem200 a dit :

Un missile tiré à 12 000 Km de distance plus réactif qu'un missile situé 200Km au dessus de la cible ?

Faut déjà avoir ta charge juste au dessus de ta cible et pas à l'autre bout de la terre ET sur la bonne orbite.

En gros, c'est juste bon pour lancer une attaque surprise préparé à l'avance, donc fondamentalement une arme d'agression. Voir mon point sur la réaction des autres puissances nucléaires. 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Shorr kan a dit :

Faut déjà avoir ta charge juste au dessus de ta cible et pas à l'autre bout de la terre ET sur la bonne orbite.

En gros, c'est juste bon pour lancer une attaque surprise préparé à l'avance, donc fondamentalement une arme d'agression. Voir mon point sur la réaction des autres puissances nucléaires. 

Avec une altitude très faible l'arme doit passer au dessus de le cible toutes les 60min. Tu arrives rapidement à 15 ou 30 min en envoyant plusieurs armes. 

Et l'ennemi ne peut pas contrer ça. 

Je me remet pas en question tous les (importants) inconvénients mais dire qu'il y a aucun avantage est tout de même faux. 

Si c'était le cas il n'y aurait pas de traité la dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De plus,  un satellite en orbite basse n'as pas une durée de vie bien longue. Il faut régulièrement le repousser à son altitude. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, clem200 a dit :

Avec une altitude très faible l'arme doit passer au dessus de le cible toutes les 60min. Tu arrives rapidement à 15 ou 30 min en envoyant plusieurs armes. 

Et l'ennemi ne peut pas contrer ça. 

Je me remet pas en question tous les (importants) inconvénients mais dire qu'il y a aucun avantage est tout de même faux. 

Si c'était le cas il n'y aurait pas de traité la dessus.

Et je maintient qu'il n'y en a aucun. 

Quel est l’intérêt de pouvoir frapper en 1/4 d'heure avec une seule arme une autre grande puissance nucléaire, quand un sous-marin fait aussi bien, voir mieux, et plus discrètement ? 

C'est simple. C'est une fausse bonne idée dont les supposés avantages, dont celui de la réactivité, sont balayés par les contraintes opérationnelles. Par exemple, n'est ce pas démesuré d’affecter à une cible ou un groupe de cibles plusieurs engins pour être sur de pouvoir frapper rapidement ? Ce très exagéré comme dépense.

Surtout que les contres mesures sont faciles à élaborer : des "mines spatiales " qui serait d'autres satellites colleraient en permanence les satellites porteurs d'ogives nucléaires ou encore des intercepteurs, genre fusée sonde, disséminés sur tout le territoire...ectera. 

Fondamentalement, un satellite c'est très, top vulnérable, quelque soit sa mission.  

 

 

 

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Shorr kan a dit :

Ce très exagéré comme dépense.

<Troll on> Et pourtant le F-35 existe... <Troll off>

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/11/2016 à 11:59, Shorr kan a dit :

Et je maintient qu'il n'y en a aucun. 

Quel est l’intérêt de pouvoir frapper en 1/4 d'heure avec une seule arme une autre grande puissance nucléaire, quand un sous-marin fait aussi bien, voir mieux, et plus discrètement ? 

C'est simple. C'est une fausse bonne idée dont les supposés avantages, dont celui de la réactivité, sont balayés par les contraintes opérationnelles. Par exemple, n'est ce pas démesuré d’affecter à une cible ou un groupe de cibles plusieurs engins pour être sur de pouvoir frapper rapidement ? Ce très exagéré comme dépense.

Surtout que les contres mesures sont faciles à élaborer : des "mines spatiales " qui serait d'autres satellites colleraient en permanence les satellites porteurs d'ogives nucléaires ou encore des intercepteurs, genre fusée sonde, disséminés sur tout le territoire...ectera. 

Fondamentalement, un satellite c'est très, top vulnérable, quelque soit sa mission.  

 

 

 

 

      On voit que tu as lu les débats en amont toi ...

        Ou pas ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/11/2016 à 11:59, Shorr kan a dit :

Et je maintient qu'il n'y en a aucun. 

Quel est l’intérêt de pouvoir frapper en 1/4 d'heure avec une seule arme une autre grande puissance nucléaire, quand un sous-marin fait aussi bien, voir mieux, et plus discrètement ? 

C'est simple. C'est une fausse bonne idée dont les supposés avantages, dont celui de la réactivité, sont balayés par les contraintes opérationnelles. Par exemple, n'est ce pas démesuré d’affecter à une cible ou un groupe de cibles plusieurs engins pour être sur de pouvoir frapper rapidement ? Ce très exagéré comme dépense.

Surtout que les contres mesures sont faciles à élaborer : des "mines spatiales " qui serait d'autres satellites colleraient en permanence les satellites porteurs d'ogives nucléaires ou encore des intercepteurs, genre fusée sonde, disséminés sur tout le territoire...ectera. 

Fondamentalement, un satellite c'est très, top vulnérable, quelque soit sa mission.  

 

 

 

Complètement d'accord. Les ADM en orbite ça a un temps de réaction moyen très long (12 heure en gros), mais un temps de réaction minimum potentiellement bas. Du coup c'est très mauvais pour de la seconde frappe, mais ça permet de faire de la frappe surprise de décapitation. C'est un des pires systèmes d'armes qui puisse exister.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, hadriel a dit :

Complètement d'accord. Les ADM en orbite ça a un temps de réaction moyen très long (12 heure en gros), mais un temps de réaction minimum potentiellement bas. Du coup c'est très mauvais pour de la seconde frappe, mais ça permet de faire de la frappe surprise de décapitation. C'est un des pires systèmes d'armes qui puisse exister.

C'est une posture très agressive pour un pays qui s'engagerait dans cette voie. 

 

 

il y a 19 minutes, alpacks a dit :

 

      On voit que tu as lu les débats en amont toi ...

        Ou pas ...

C'est simple pour arranger ça : Commence déjà par faire un effort pour mettre de l'ordre dans le fouillis de tes idées et ne pas faire systématiquement des hors sujets qui rendent illisibles tes posts, et de mon coté je serais plus disposé à te lire...

On a rien sans rien mon pote.

A plus.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rappelle le roman ''Warday'' ou des satellites soviétiques en orbite basse porteur de bombes H explosent dans l'espace créant une gigantesque EMP au dessus de l'Amérique du Nord, mais pour que cela marche, il faut vraiment que soit gardé secret pendant des années dés la conception d'un tel projet :

https://en.wikipedia.org/wiki/Warday

Edited by collectionneur
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/11/2016 à 11:59, Shorr kan a dit :

Et je maintient qu'il n'y en a aucun. 

Quel est l’intérêt de pouvoir frapper en 1/4 d'heure avec une seule arme une autre grande puissance nucléaire, quand un sous-marin fait aussi bien, voir mieux, et plus discrètement ? 

C'est simple. C'est une fausse bonne idée dont les supposés avantages, dont celui de la réactivité, sont balayés par les contraintes opérationnelles. Par exemple, n'est ce pas démesuré d’affecter à une cible ou un groupe de cibles plusieurs engins pour être sur de pouvoir frapper rapidement ? Ce très exagéré comme dépense.

Surtout que les contres mesures sont faciles à élaborer : des "mines spatiales " qui serait d'autres satellites colleraient en permanence les satellites porteurs d'ogives nucléaires ou encore des intercepteurs, genre fusée sonde, disséminés sur tout le territoire...ectera. 

Fondamentalement, un satellite c'est très, top vulnérable, quelque soit sa mission.  

 

 

 

 

     Non un soum ne fait pas "bien mieux"

  Ce que tu n'as l'air de pas comprendre (ou pas vouloir le comprendre) c'est qu'un sous marin ça lance des engins qui laissent un temps de réponse pour organiser une riposte vu que les engins en ascension vont tous être détectés par les sats de veille IR spécialement prévus a cet effet ...

    Un engin orbital s'affranchit de ces délais, et permet si on le veut une frappe totalement surprise que l'ennemi ne sera même pas au courant (peut être que si a 2 min de la détonation ?) qu'elle lui arrive droit sur la gueule ... Juste ça, fait de l'engin orbital un dispositif immensément supérieur a un soum' ... Même si cela ne traite pas la question de la "seconde frappe", la première frappe de l'ennemi peut être tout simplement caduque et impossible juste avec ces armes orbitales

   Si les traités internationaux les ont interdit ce n'est pas pour faire joli ... La 1 ère nation qui aurait mis en place des armes orbitales se serait retrouvé dans la même position ou presque qu'en 1945 quand les USA avaient seuls la bombe atomique, les USA ont bien voulu signer du fait qu'il y avait danger que cela pousse a de la frappe préventive par paranoia

 

    Tu parles d'armes orbitales sous forme de satellites classiques faciles a détecter et dont il serait si facile a miner le ciel pour les empecher d'opérer ...

   On peut par exemple faire changer d'orbites a un satellite par des poussées très discrêtes de moteurs ioniques, un satellite l'a déja fait du fait de sa propulsion principale en panne a 17 000 km d'alt : Il rejoindra finalement son orbite GEO quand même par spiralement

    il s'appelle Artemis   https://fr.wikipedia.org/wiki/Artemis_(satellite)

   Et il a prouvé que la maoeuvre est viable !! (+ 18 km/jour d'altitude par spiralement) , au niveau discrétion le concept est largement exploitable

   (Y a eu une erreur, au départ via erreur de certains médias, je croyais qu'ils parlaient des roues a réaction qui l'auraient permis, mais non c'est bien des pettis propulseurs ions qui l'ont fait , mais ça ne change rien car une légère poussée ionique sera forcément discrete en IR)

      En cumulant furtivité sur tout les biais envisageables + une capacité a se rendre sur des orbites différentes sans poussée ... Ben tu obtiens un engin orbital sur lequel aucune puissance ne peut espérer y échapper si facilement par détection ou "miner" quelques orbites ...

   En plaçant un tel engin au préalable dans l'espace, tu peux a 100% avoir la certitude que ceux qui vont essayer de l'observer (pour le détruire un de ses 4 ou au moins surveiller son activité) vont le perdre a un moment ou un autre si tu es furtif et que tu peux changer d'orbites sans poussée dégageant de la chaleur, le seul salut que l'ennemi aurait serait d'essayer de le suivre le jour de son tir pour tenter de ne jamais perdre sa trajectoire en directe avant que les moteurs ne s'éteignent : Une fois éteint c'est fini ...

 

     Tu obtiens un engin orbital de frappes immensément supérieur au sous-marin

   Et toi tu nous parle de satellite comme si nous étions des puissances nucléaires pas foutu de furtiviser nos concepts et d'innover pour surprendre

 

    Concernant le post dont je parlais, j'explique comment le rendre furtif infra-rouge (y a juste besoin d'un système thermodynamique pour ça, a renforcer au besoin par des cellules peletiers pour s'assurer de refroidissements rapides la ou c'est désiré) comment évacuer la chaleur en toute discrétion (un panneau thermique escamotable sur le dos de l'engin non exposé coté Terre) et faire en sorte qu'il soit capable d'immiter l'aspect IR de divers satellites

    On peut même faire des panneaux solaires photovolt sans reflets (discrétion optique)

   Un laser invisible IR pour la communication avec le sol (pas d'ondes radio, trop peu discret)  

    Le seul danger qu'aurait un engin de ce genre, se serait les autres sat eux mêmes qui peut être parviendraient a le voir et encore que ...

   Et encore, il y a plein de choses dont je ne me doute même pas moi même qui seraient capable de renforcer un tel engin

 

 

    Pour finir, je préfère être fouilli mais apporter des éléments, que d'affirmer des trucs sans éléments comme si c'était a prendre comme la parole de dieu

Edited by alpacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et c'est reparti pour un tour !

Le 01/12/2016 à 01:17, alpacks a dit :

 

     Non un soum ne fait pas "bien mieux"

  Ce que tu n'as l'air de pas comprendre (ou pas vouloir le comprendre) c'est qu'un sous marin ça lance des engins qui laissent un temps de réponse pour organiser une riposte vu que les engins en ascension vont tous être détectés par les sats de veille IR spécialement prévus a cet effet ...

    ...

Et pour cause, un sous marin est essentiellement un arme de seconde frappe.

Mais un sous marin peut lancer une attaque surprise s'il s’approche suffisamment des cotes du pays cible.

C'est beaucoup plus versatile que ton machin à la James Bond.

 

Le 01/12/2016 à 01:17, alpacks a dit :

 

  ...

    Un engin orbital s'affranchit de ces délais, et permet si on le veut une frappe totalement surprise que l'ennemi ne sera même pas au courant (peut être que si a 2 min de la détonation ?) qu'elle lui arrive droit sur la gueule ... Juste ça, fait de l'engin orbital un dispositif immensément supérieur a un soum' ... Même si cela ne traite pas la question de la "seconde frappe", la première frappe de l'ennemi peut être tout simplement caduque et impossible juste avec ces armes orbitales

   Si les traités internationaux les ont interdit ce n'est pas pour faire joli ... La 1 ère nation qui aurait mis en place des armes orbitales se serait retrouvé dans la même position ou presque qu'en 1945 quand les USA avaient seuls la bombe atomique, les USA ont bien voulu signer du fait qu'il y avait danger que cela pousse a de la frappe préventive par paranoia

 

   ...

  

Je vois où est le problème. 

Et bien maintenant tu vas me faire le plaisir de t'enlever de la tête cette idée absurde que tu peux décapiter une puissance nucléaire majeur sans représailles. Ce que tu ne comprends (ou fait mine de ne pas vouloir comprendre) c'est que les capacités de seconde frappe existe justement pour palier à ce genre de situation.

Quand au traité, la principale raison de son existence c'est parce que des armes nucléaires dans l'espace est une posture extrêmement agressive.  Trop même. C'est comme avoir en permanence un doigt sur la détente. ça énerve tout le monde pour zéro interet ; à moins que ton but soit de créer une tentions permanente et faire psychoter la terre entière sur l’imminence d'une guerre nucléaire ? 

 

Le 01/12/2016 à 01:17, alpacks a dit :

...

    Tu parles d'armes orbitales sous forme de satellites classiques faciles a détecter et dont il serait si facile a miner le ciel pour les empecher d'opérer ...

   On peut par exemple faire changer d'orbites a un satellite par des poussées très discrêtes de moteurs ioniques, un satellite l'a déja fait du fait de sa propulsion principale en panne a 17 000 km d'alt : Il rejoindra finalement son orbite GEO quand même par spiralement

    il s'appelle Artemis   https://fr.wikipedia.org/wiki/Artemis_(satellite)

   Et il a prouvé que la maoeuvre est viable !! (+ 18 km/jour d'altitude par spiralement) , au niveau discrétion le concept est largement exploitable

   (Y a eu une erreur, au départ via erreur de certains médias, je croyais qu'ils parlaient des roues a réaction qui l'auraient permis, mais non c'est bien des pettis propulseurs ions qui l'ont fait , mais ça ne change rien car une légère poussée ionique sera forcément discrete en IR)

      En cumulant furtivité sur tout les biais envisageables + une capacité a se rendre sur des orbites différentes sans poussée ... Ben tu obtiens un engin orbital sur lequel aucune puissance ne peut espérer y échapper si facilement par détection ou "miner" quelques orbites ...

   En plaçant un tel engin au préalable dans l'espace, tu peux a 100% avoir la certitude que ceux qui vont essayer de l'observer (pour le détruire un de ses 4 ou au moins surveiller son activité) vont le perdre a un moment ou un autre si tu es furtif et que tu peux changer d'orbites sans poussée dégageant de la chaleur, le seul salut que l'ennemi aurait serait d'essayer de le suivre le jour de son tir pour tenter de ne jamais perdre sa trajectoire en directe avant que les moteurs ne s'éteignent : Une fois éteint c'est fini ...

 

     Tu obtiens un engin orbital de frappes immensément supérieur au sous-marin

   Et toi tu nous parle de satellite comme si nous étions des puissances nucléaires pas foutu de furtiviser nos concepts et d'innover pour surprendre

 

    Concernant le post dont je parlais, j'explique comment le rendre furtif infra-rouge (y a juste besoin d'un système thermodynamique pour ça, a renforcer au besoin par des cellules peletiers pour s'assurer de refroidissements rapides la ou c'est désiré) comment évacuer la chaleur en toute discrétion (un panneau thermique escamotable sur le dos de l'engin non exposé coté Terre) et faire en sorte qu'il soit capable d'immiter l'aspect IR de divers satellites

    On peut même faire des panneaux solaires photovolt sans reflets (discrétion optique)

   Un laser invisible IR pour la communication avec le sol (pas d'ondes radio, trop peu discret)  

    Le seul danger qu'aurait un engin de ce genre, se serait les autres sat eux mêmes qui peut être parviendraient a le voir et encore que ...

   Et encore, il y a plein de choses dont je ne me doute même pas moi même qui seraient capable de renforcer un tel engin

 

...

Et bien bonne chance pour la mise au point de ta thermos furtive. 

Bonne chance pour les dizaines de lancements (au minimum) à faire en toute discrétion.

Bonne chance aussi pour garder secret l’existence pendant des décennies de ta myriade en orbite sans qu'aucun capteur, du lidar au radar en passant par des caméras thermiques capables de discriminer des variations de températures de quelques millièmes de degrés, ne se rendent comptent de rien.

Enfin, bonne chance pour mener à bien ton projet sans essuyer de représailles d’aucune sorte le jour où le monde entier saura... 

 

 

Le 01/12/2016 à 01:17, alpacks a dit :

...

    Pour finir, je préfère être fouilli mais apporter des éléments, que d'affirmer des trucs sans éléments comme si c'était a prendre comme la parole de dieu

T'es surtout resté bloqué dans les années 60, l'époque où la puissance des bombes se comptait en mégatonnes, les ICBM  fonctionnaient au LOX et les B-52 du SAC toujours en vol  ; et cette époque est fini. 

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur un autre sujet, je m'interroge sur la sécurité du système de commandement de la force de dissuasion française.

Le document ci-dessous me paraît quelque peu inquiétant. Ce genre de choses est-il vraiment en vente libre ? :dry:

Révélation

mallette.jpg

 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mince, y est déjà plus sur LBC, Y a t'il eu un acheteur ? ou renoncement de l'intéressé... Bel humour !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/11/2016 à 20:23, ARPA a dit :

Pour la France, la ZEE de la Polynésie peut très bien devenir une zone interdite aux navires étrangers et servir de zone de patrouille pour nos vecteurs nucléaires. Nos navires pourront peut-être se faire détecter (mais ça me parait plus compliqué que détecter un camion) mais il deviendra très dur de les couler.

En plus si on ne veut que patrouiller dans notre ZEE, on n'a plus besoin de SNLE, mais des "petits" sous marins conventionnels (donc sans réacteur nucléaire à pister) pourraient suffire. Et avec des M51.3 équipé de 10 TNO, un sous-marin avec "seulement" 3 ou 4 missiles devient très crédible.

Ca veut dire une belle base pour les 3 armes en polynésie (option accueil de SNLE), voir une TRES belle base en polynésie (option SCLE)...  dans tous les cas on n'en a pas les moyens.

Et puis le convoyage depuis l'hexagone est un point de danger (attaque ou pistage des soum) et de difficultés logistiques.

****

Ce ne sont pas les russes qui ont développé un drone sous marin porteur de charge H ?

une sorte de torpille à propulsion nucléaire?   

L'idée est de frapper les ville cotières. 

Et peu importe que la torpille mette 10 jours à arriver au port visé (pour être furtive cette torpille aura "intérêt" à être lente) : la vengeance étant un plat qui se mange froid, même si la réplique met des jours à arriver, l'important est qu'il y ait réplique.  Dans les 2 heures ou les 2 semaines.

Edited by Bon Plan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/12/2013 à 17:16, Rémy a dit :

Faut dire aussi que l'on spécule sans forcément faire parti de ceux qui cotoient tous les jours ces armes au sous-sol sur les BA ou à Brest dans les coques noires... la dissuasion c'est un rapport risque/gain à un coup unique. Plus la difficulté est grande de détruire TOTALEMENT la capacité nuke d'un tiers, moins le jeu en vaut la chandelle. Le flou nécéssairement présent sur nos capacités officielles et officieuses participe à rajouter de l'incertitude à ce jeu. Même si on n'est plus en posture d'alerte concernant les FAS par exemple, on a tout de même :

- Nostradamus qui peut permettre sans doute de déceler une activité aérienne étrange dans la borne des 5000 km.

- radar Graves qui peut permettre sans doute de déceler une activité satellitaire espionne qui donne des indices supplémentaires sur la possible tentation d'un tiers à nous atomiser.

- Spirale expérimental tout récemment qui permet très clairement la détection infrarouge de tirs ballistiques.

 

A chaque moyen aérien ou spatial que l'on se rajoute, on introduit un facteur d'incertitude sur la réussite d'un tiers à détruire totalement notre capacité de répliquer. Neutraliser la FOST demande des manoeuvres importantes de SNA et bâtiments de surface ASM, chose qui peut difficilement inaperçue. Surtout si on a une idée même lointaine de nos zones de patrouille habituelles.

Des nouvelles et détails sur le RADAR GRAVES qui va être rénové .... "actuellement le seul système européen capable d'assurer de façon autonome la détection et le catalogage des objets spatiaux en orbite basse"      "Graves (Grand Réseau Adapté à la VEille Spatiale)"

"Conçu et développé par l'Onera dans les années 1990, Graves est opérationnel depuis décembre 2005. Il est composé d'un radar bistatique (site d’émission près de Dijon et site de réception sur le plateau d'Albion dans les Alpes-de-Haute- Provence) et d'un serveur d'exploitation, localisé sur la base de l'Armée de l'Air de Lyon Mont Verdun."

http://www.air-cosmos.com/graves-va-etre-renove-87459?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap

 

Edited by Bechar06
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une p'tite perle que je ne savais pas trop où poster.

Sans doutes un cousin éloigné de Sylvain Durif.:ohmy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, zone 51 a dit :

Une p'tite perle que je ne savais pas trop où poster.

Sans doutes un cousin éloigné de Sylvain Durif.:ohmy:

 

    Entre ça et les mecs de la revue top secret en plein délire sur le grand complot spatial (les satellites n'existent pas, personne ne serait jamais allé dans l'espace)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, alpacks a dit :

Entre ça et les mecs de la revue top secret en plein délire sur le grand complot spatial (les satellites n'existent pas, personne ne serait jamais allé dans l'espace)

Ah parce que toi, tu crois à l'existence d'un espace ?

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Skw a dit :

Ah parce que toi, tu crois à l'existence d'un espace ?

il y a 3 minutes, Skw a dit :

Ah parce que toi, tu crois à l'existence d'un espace ?

 

     Ah pourquoi ? T'y crois a tout ces néo-délires du net ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, alpacks a dit :

Ah pourquoi ? T'y crois a tout ces néo-délires du net ?

Sarcasm Inside :happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/12/2016 à 20:44, zone 51 a dit :

Une p'tite perle que je ne savais pas trop où poster.

Sans doutes un cousin éloigné de Sylvain Durif.:ohmy:

Voilà le résultat quand on dort pendant les cours de physique !!!

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,544
    Total Members
    1,550
    Most Online
    salvaggioc
    Newest Member
    salvaggioc
    Joined
  • Forum Statistics

    20,996
    Total Topics
    1,349,681
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries