Libanais_75

Armée de l'air des E.A.U

Recommended Posts

Pour ce que j'ai mis en gras. Bon, pour le prix, je pense comprendre,

Moi pas vraiment depuis le temps qu'on est sur ce marché, ne pas etre foutu de se mettre d'accord sur un prix raisonnable,  ou de leur dire franco désolé mais a ce prix on ne peut pas vous le vendre parce que c'est le contribuable francais qui vous le paierait ...

mais pour le reste, le rafale ne tient il pas convenablement la route face au mirage 2000-9 ?

La question c'est qu'est ce que le rafale apporte de décisif par rapport au -9 ... et combien ca va nous couter pour acquérir ces "killer feature". Si la ratio cout / avantage n'est pas intéressant pourquoi il s'emmerderait a acheter un nouveau joujou, d'autant que si l'Iran veut leur pourrir leur bout de terrain, c'est pas quelques avions avec des pilotes pas fortiche qui vont pouvoir y faire grand chose.

Et les couts "non recurrents", qu'est ce ??

Les cout de développements des capacité qu'ils exigent au delà des développement armée de l'air ... enfin c'est comme ca que je le comprends. A priori Dassault leur dit vous voulez du 9t ... payez le ... et eux rétorque, oui je veux bien payer la production du 9t x le nombre de moteur, plus cher que le 7.5t ... mais pas le développement car cette capacité a vendre du 9t c'est la votre pas la mienne.

En gros adaptez votre oiseau a notre besoin ou allez vous faire foutre avec vos tarif exorbitant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne partage pas le pessimisme de l'article.

Il fait croire que l'on essaye de plumer le client, c'est surtout lui qui sait qu'il peut aller plus loin dans les negos.

Parce qu'au dela de l'effet d'annonce et d'un evident lobbying anglo saxon dans l'affaire, tout ça sent surtout l'entourloupe.

Tout comme ce memo addressé par la DGA aux industriels du projet et qui mettait en cause Thales dans des refus pour les negociations. Message ayant fini dans les journaux, comme par hasard ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel bordel ! Est-ce qu'au moins les négociations avec l'Inde sont mieux gérées ?

Jusqu'ici il semblait que le point d'achoppement avec les EAU était davantage la motorisation avec 2 X 9 tonnes de poussée (aux frais de Dassault) qu'une cacophonie sur le prix ; ils réclament toujours plus de poussée où leurs exigences portent-elles surtout sur l'électronique ?  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel bordel ! Est-ce qu'au moins les négociations avec l'Inde sont mieux gérées ?

Jusqu'ici il semblait que le point d'achoppement avec les EAU était davantage la motorisation avec 2 X 9 tonnes de poussée (aux frais de Dassault) qu'une cacophonie sur le prix ; ils réclament toujours plus de poussée où leurs exigences portent-elles surtout sur l'électronique ?  

Les exigences c'est sur le prix, le reste c'est reglé je crois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

si l'avenir de nos filieres aeronautiques militaire etait pas en jeux, ca aurait fait lgt qu'on aurait du dire aux EAU d'aller se faire poutrer ailleurs...!

comme disait qq1, quand il s'agit de nos chateaux et palaces, la, ca discute moins le bout de gras....

Aussi, vu les offsets qu'on leur a deja filé, genre base navale, legion etrangere, slots CDG etc ca serait le minimum qu'ils signent!

Vraiment, quelle gifle on se prend avec les EAU, time and again!

bref, pas content......... Maroc, Bresil, EAU? Jamais deux sans trois.

grrrr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi pas vraiment depuis le temps qu'on est sur ce marché, ne pas etre foutu de se mettre d'accord sur un prix raisonnable,  ou de leur dire franco désolé mais a ce prix on ne peut pas vous le vendre parce que c'est le contribuable francais qui vous le paierait ...

La, tu prend comme exemple deux partis qui semble se connaitre et vouloir faire un deal le plus optimum pour les deux.

Dans la realite, on veut mettre l'autre a poil, point barre.

La question c'est qu'est ce que le rafale apporte de décisif par rapport au -9 ... et combien ca va nous couter pour acquérir ces "killer feature". Si la ratio cout / avantage n'est pas intéressant pourquoi il s'emmerderait a acheter un nouveau joujou, d'autant que si l'Iran veut leur pourrir leur bout de terrain, c'est pas quelques avions avec des pilotes pas fortiche qui vont pouvoir y faire grand chose.

On sait quand meme, dans les grandes lignes, les avantages du Rafale, la, on a l'impression que les discussions viennent de commencer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être qu'en ne mettant pas le canon, le prix sera le bon ?

Vous imaginez si Nexter voulait rattraper ses pertes du Leclerc ?  :lol:

PS : et Pascal qui n'en lâche pas une seule...  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mis à part la tribune qui a donné quelques infos sur les raisons de cette volte face, sur les autres blog & presse, c'est le silence radio. on entendrait une mouche voler. Visiblement ils l'ont pas vu arriver ce coup la.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les données sont fort simples et exposées ici depuis le 20 mai et confirmées depuis: le volet technique: avion, CME, radar, moteur, configurations d'emport est bouclé. Cela a pris beaucoup de temps plus de trois ans. On sait ce que sera le Rafale des EAU on sait quand les premiers essais peuvent commencer.

Ces délais de traîtement rendent l'épisode Typhoon de dernière minute particulièrement croquignolesque.

Il y a deux cas de figure que je crois possibles

-EADS et les britanniques ont monté une belle mayonnaise pour relancer le Typhoon en Inde grâce à un "rebondissement" artificiel et totalement créé de toute pièces aux EAU.

C'est l'hypothèse optimiste, bien dans la tradition anglo-saxonne

-L'hypothèse pessimiste: un scenario à la marocaine avec une fois de plus un problème de dernière minute sur la valeur du contrat et les divers attenants mais les données EAU/Maroc sont fort différentes et honnêtement je n'y crois pas sauf à imaginer que le "war room" est une illusion absolue servie par une bande d'incapables au service d'un gouvernement de guignol.

Personnelement je pense que l'annonce est pour bientôt je ne peux imaginer un bis repetita

Share this post


Link to post
Share on other sites

ya un mois eurofoonesque truc a reçu une rfp, on le sait aujourd'hui car ils veulent faire du bruit !

la caco du dossier n'est plus puisque ils traitent sur le prix, alors que ceux qui tournent autour ne soient pas content et veulent

faire passer le deal comme pas fait, c'est de bonne guerre !

les emiriens eux ne communiquent pas la dessus, ils ont fait des rfp à bpieng LM avant et ont gardés le négos avec le rafale car ilsse sont rendu compte que c'est une affaire, mais veulent encore tirer les prix!

le boucan vient pas d'eux, et les journaux ne savent rien donc improvisent !

le fait qu'ils disent rien veut surtout dire qu'ils sont plus pressés qu'on l'imaginait

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Mirage 2000-9 devaient etre repris à 20 million d'euros l'unité, ca fait 1,2 Milliards d'euros, ca réduit pas

mal la facture initiale. si il achetent autre chose, ils perdent la reprise.

Les tensions avec l'iran doivent les inquieter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

vous voulez vous marrer?

Reillle tueur balance

"But the UAE's former air force chief, Major General Khaled al-Buainnain, said he believed the current discussions were more about the cost of the aircraft rather than technical details.

"There's no required enhancements," al-Buainnain said on Saturday. "The UAE has always special requirements. I think the enhancement issue is over, the issue is now financial and contractual. This is a massive project that needs deliberate study."

General Faouzi Abou Farhat, a former senior official of Lebanon's air force, said the Rafale was more expensive than similar warplanes available for sale such at the Typhoon and F-16."

Libanon air force?  c'est quoi ça?  :oops: :happy: :O :lol: :lol:

Faouzi, mince, tu savais pas que foonette était un zinc de 5th Gen ?  boudiou les soirées de l'ambassadeur vont etre plus rares maintenant ..

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toutes manières Dassault devra baisser son prix de vente pour se dégager de cette situation s'il veut vendre aux EAU et/ou en Inde;

Eurofighter est dans un cas comme dans l'autre en position d'emm....r Rafale :

1) à la surprise générale, le prix de l'EF est très proche en Inde, suffisamment pour empêcher un accord immédiat;

2) même méthode aux EAU:EF s'agite pour que les EAU les utilisent comme lièvre.

Dassault doit vendre le Rafale cette année: les indiens le savent, les EAU le savent, Eurofighter le sait; ils en usent et en abusent.....dans l'absolu ils ont parfaitement raison

Tous le monde y gagne sauf Dassault bien sûr.

Donc pour EADS: idem que pour les ravitailleurs US: objectif vendre ou au défaut nuire le plus possible en faisant douter l'acheteur.

Donc Dassault baissera son offre aux EAU et en Inde

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du bluff... Je ne vois que ca!

Aprés ce qui est bizarre c'est qu'ils nous fassent un caca nerveux pour que le Rafale surclasse leurs Mirages et osent prendre l'eurofighter comme lièvre? Pas crédible...

L'Eurofighter c'est fait manger par le Rafale lors de l'évaluation et dans tous les domaines de vol....

Pourquoi nous mettre une pression monstre pour que le Rafale Surclasse leurs 2000-9, sachant pertinament que l'Eurofitghter n'est pas actuellement au niveau du Mirage au niveau polyvalence! Et encore, en air air pas sur qu'il est le dessus.

Aprés si on a des guignol au gouvernement ben bien fait pour nous....

Share this post


Link to post
Share on other sites

DASSAULT baissera que DALLE , Dassault est une ENTREPRISE !

Elle ne signera jamais un contrat auquel ellle pourrait perdre de l'argent.

Si les rafales, devaient être bradés aux émiraties, ce sera l'état français qui paiera la différence et on n'en a pas les moyens vus notre déficit.

Sinon, Juppé devrait faire une tournée au proche orient à la fin de la semaine et va remettre les choses en ordre et en faisant comprendre à l'émir que l'on a bien reçu le message et que l'on va faire encore un "petit" effort.

Du moins je l'espère ... =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juppé est un mec clean et le Rafale est très important pour la CUB (Ateliers de montage de Mérignac et Thalès qui est pas loin). Il fera tout pour que le contrat soit signé et son investissement sera à la hauteur de l'enjeu je l'espère. Mais que le boulot ait été sabordé par des incompétents passés avant lui, ça c'est impardonnable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sûr que si l'€uro n'était pas sur-évalué de 30% par rapport au $$ on serait moins emmerdé.

Un Rafale 30% moins cher et ça passerait en douceur aux UAE (encore un problème avec le prix...), ça passerait au Brésil (ça serait déjà signé depuis deux ans)... et ça passerait en Inde!

Aaahhh l'€uro. Heureusement qu'on l'a pour avoir tous ces emmerdements.

Sans l'€uro j'te dit pas l'angoisse... on aurait même vendu des centrales nucléaires EPR aux UAE c'est dire la m.. où on serait!

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toutes manières Dassault devra baisser son prix de vente pour se dégager de cette situation s'il veut vendre aux EAU et/ou en Inde;

Eurofighter est dans un cas comme dans l'autre en position d'emm....r Rafale :

1) à la surprise générale, le prix de l'EF est très proche en Inde, suffisamment pour empêcher un accord immédiat;

2) même méthode aux EAU:EF s'agite pour que les EAU les utilisent comme lièvre.

Dassault doit vendre le Rafale cette année: les indiens le savent, les EAU le savent, Eurofighter le sait; ils en usent et en abusent.....dans l'absolu ils ont parfaitement raison

Tous le monde y gagne sauf Dassault bien sûr.

Donc pour EADS: idem que pour les ravitailleurs US: objectif vendre ou au défaut nuire le plus possible en faisant douter l'acheteur.

Donc Dassault baissera son offre aux EAU et en Inde

En fait DA ne doit rien. C'est le mindef qui s'est engagé auprès de DA a lui assurer plus de 10 Rafale par an sinon la chaine ferme. Donc c'est l'état français que ça arrangerait bien de pourvoir assurer cette production sans avoir a les acheter. Ça permettrait de repousser l’acquisition de nos rafale a la saint glinglin et donc de faire des économie budgétaire tout de suite.

En gros DA n'a pas interet a lacher quoique ce soit, les EAU non plus, le maillon faible ici c'est les finance du mindef et ses engagements, et ca les deux autres protagonistes le savent.

Dans le Typhoon c'est la même ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.defensenews.com/story.php?i=8246060&c=MID&s=AIR

DUBAI - Boeing provided information earlier this year on its F/A-18 and F-15 combat aircraft to the United Arab Emirates (UAE) as part of the gulf state's "open fighter competition," said Dennis Muilenburg, president and CEO of Boeing Defense, Space & Security.

The data on the two fighter jets was supplied at the same time that Boeing supported government-to-government talks under the U.S. Foreign Military Sales regime, Muilenburg said.

Related Topics

"We're honored to have two great fighters to compete," Muilenburg told journalists at the Dubai Airshow here. "We've got hot production lines for both aircraft."

Boeing could provide cost and delivery certainty, and also ensure post-delivery logistical support for both aircraft, he said.

The Eurofighter consortium, meanwhile, confirmed in a statement that the U.K. responded to a UAE request for a briefing on the Typhoon fighter.

"The briefing took place on 17th October 2011," the statement said.

The U.K. then received a request for proposals for the supply of the Typhoon for the UAE Air Force.

"We are working hard to deliver a response," Eurofighter said.

The request for a Eurofighter bid came as a blow to the French government and industry, which have been hoping for a UAE contract for Dassault's Rafale fighter before the end of the year.

Lockheed Martin also has responded to the UAE's request for information on its F-16, which the U.S. company sees as a bridge to selling the F-35 Joint Strike Fighter to the gulf state.

Boeing hopes that moves aimed at boosting local UAE industry will help its fighter bid.

Boeing and Mubadala Aerospace, a unit of the Mubadala state-owned holding company, announced Nov. 14 they had agreed to two deals under a 2009 framework agreement to develop the UAE's civil and military aerospace industry.

Under the first deal, Boeing will establish local company Strata Manufacturing as a composite aerostructures supplier. Strata will be able to qualify as a tier 1 supplier to Boeing if it meets performance and competitiveness targets set in a so-called "strategic roadmap."

Secondly, the Advanced Military Maintenance Repair and Overhaul Center, a Mubadala Aerospace company, will work under a strategic agreement with Boeing Defense, Space & Security to provide support for military aircraft in the UAE, including Boeing-built Apache and Chinook helicopters and C-17 airlifters.

Boeing sees interest in the F/A-18 and F-15 in the gulf region, including Kuwait and Qatar.

A sale of F-15s to Saudi Arabia is under government-to-government discussion, after having sparked protest from Israel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    21,000
    Total Topics
    1,351,267
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries